Le Jeune Patriote

Les séries, les personnages, les interviews, les aventures humaines comme les Vaillants et Vaillantes, etc.
Section Vaillante et Dimanche-Fillettes : Les périodiques pour filles.
Avatar du membre
Sirus
Acharné(e)
Acharné(e)
Enregistré le : dim. 30 sept. 2012, 12:08

Le Jeune Patriote

Message par Sirus »

Je voudrai savoir s'il existe comme pour "Mon Camarade" édité par Richard Medioni (qui a toujours fait un merveilleux travail), une réédition des 42 numéros de " Le jeune patriote " soit les 12 édités pendant la clandestinité et des 30 suivants (soit l'avant Vaillant)...
J'ai bien vu qu’il y en avait 6 en pdf (sur la période de la clandestinité) sur le site gallica.bnf.fr, bien qu'il y a des numéros inscrits dessus au crayon, je ne crois pas que ceux sont les vrais numéros, pour le 1 je pense que c'est OK (repris dans Période Rouge PR-2.pdf), mais pour le 6, sur le polycopié, il est inscrit N°12, donc à mon avis, la numérotation est erronée, il manque donc 6 numéros sur la période...

FRAN_0020_13841_L-medium.jpg

Je compte sur votre aide et votre expérience en la matière... :prie:
Modifié en dernier par Sirus le ven. 10 juil. 2020, 08:02, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Sirus
Acharné(e)
Acharné(e)
Enregistré le : dim. 30 sept. 2012, 12:08

Re: Le Jeune Patriote

Message par Sirus »

En fait, j"ai trouvé les 30 numéros qui précèdent le Vaillant numéro 1 soit le numéro 31 de ce fait...
Par contre, les 12 tracts qui ont précédé "Le jeune Patriote ", là pour ma part, je suis resté bloqué sur les 6 tracts mis en ligne sur le site gallica.bnf.fr , aussi je me permet de lancer un appel si par chance, parmi vous, quelqu'un pourrait m'aiguiller...
Merci à l'avance à vous tous... :jap:

Avatar du membre
drou
Maître Jedi
Maître Jedi
Enregistré le : jeu. 04 déc. 2003, 01:00
Localisation : Melrand (56) et aujourd'hui Echillais (17)

Re: Le Jeune Patriote

Message par drou »

Alors la :chapeau: pour avoir déjà trouvé ces n°.
il y a toujour un PF qui vous manque
pour retrouver la petition sur swing c'est ici
viewtopic.php?t=6129

Avatar du membre
Sirus
Acharné(e)
Acharné(e)
Enregistré le : dim. 30 sept. 2012, 12:08

Re: Le Jeune Patriote

Message par Sirus »

Sauf erreur de ma part, mais en fait rien ne prouve qu'il n'y ai eu que 12 tracts avant la nouvelle série de 30 ???
Car le dernier tract (soit le 12) est daté du 14 juillet 44 et la nouvelle série ne commence que le 13 octobre 44, sachant que la libération de Paris a eu lieu du 19 au 25 août 1944, il serait étonnant qu'aucun tract n'en fasse référence, enfin c'est mon humble avis...
Par contre, pour ma part, ils sont vraiment difficile à retrouver.
Je trouve qu'il serait une bonne idée de rééditer, l'ensemble des "Le jeune Patriote" (tracts retrouvés et la nouvelle série de 30). Ce qui permettrait d’avoir l'origine de Vaillant et de pouvoir se faire une idée sur une période de notre histoire...

Jean-Louis
Grand Manitou
Grand Manitou
Enregistré le : mer. 27 août 2003, 02:00

Re: Le Jeune Patriote

Message par Jean-Louis »

Sirus a écrit :
ven. 26 juin 2020, 11:15
Sauf erreur de ma part, mais en fait rien ne prouve qu'il n'y ai eu que 12 tracts avant la nouvelle série de 30 ???
Car le dernier tract (soit le 12) est daté du 14 juillet 44 et la nouvelle série ne commence que le 13 octobre 44, sachant que la libération de Paris a eu lieu du 19 au 25 août 1944, il serait étonnant qu'aucun tract n'en fasse référence, enfin c'est mon humble avis...
Il est possible (supposition) que les intéressés ont été trop occupés à participer aux événements, pour avoir eu le loisir de confectionner cette publication.
En plus, il y avait une grave pénurie de papier...
Je trouve qu'il serait une bonne idée de rééditer, l'ensemble des "Le jeune Patriote" (tracts retrouvés et la nouvelle série de 30). Ce qui permettrait d’avoir l'origine de Vaillant et de pouvoir se faire une idée sur une période de notre histoire...
Origine indirecte, et sans rapport avec de la BD (le Jeune Patriote n'en comportait pas)...
Dès lors, qui cela pourrait-il intéresser, à part un panel très restreint de gens friands de publications sous l'Occupation ? :dubitatif: :heu:

Avatar du membre
Sirus
Acharné(e)
Acharné(e)
Enregistré le : dim. 30 sept. 2012, 12:08

Re: Le Jeune Patriote

Message par Sirus »

Il est possible (supposition) que les intéressés ont été trop occupés à participer aux événements, pour avoir eu le loisir de confectionner cette publication.
En plus, il y avait une grave pénurie de papier...
Ben, je suppose qu'ils ont déjà du être occupés depuis le 1er tract en 1942 jusqu'en juillet 44, et il en est de même pour le papier, celui ci devait être encore moins accessible ou disponible pendant l'occupation allemande (et il s'agit de tract d'une page recto- verso) !!!
Origine indirecte, et sans rapport avec de la BD (le Jeune Patriote n'en comportait pas)...
Dès lors, qui cela pourrait-il intéresser, à part un panel très restreint de gens friands de publications sous l'Occupation ? :dubitatif:
Enfin si l'on veut, puisque au début de Vaillant c'est quand même eux qui le constituent et en majorité ce sont d'anciens résistants, et pendant longtemps ils donneront ces valeurs au journal Vaillant...
Je ne dis pas que cela doit être un grand tirage, mais il aurait le mérite d'exister...
Du style d'éditeurs comme Taupinambou, Le coffre à BD ou encore La vache qui médite (qui a édité les Gai Luron de Dufranne à 300 ou 400 exemplaires, (si j'ai bonne mémoire).
Je suis persuadé que Richard Medioni s'y serait intéressé...

Période rouge.jpg

Vous savez, on est souvent surpris par l’intérêt des gens sur un sujet. Et cela devrait concerner les anciens lecteurs ou collectionneur de vaillant (pas de Pif Gadget, dont le gadget ne m'a jamais trop plu, cela faisait un peu cadeau Bonux) pour moi le journal se suffisait à lui même (Je pense qu'au lieu de cela on aurait du lancer plus d'albums, comme faisaient les autres magazines tel Tintin ou Spirou). Les ventes auraient été moindre, mais ce n'était pas cela l'important, car la BD avait gardé son âme.
Moi même né en 1954, j'ai commencé à lire vaillant vers l'age de 8 / 10 ans, c'est un peu flou pour se souvenir exactement, mais bon je n'ai pas fait la seconde guerre mondiale et je ne suis pas plus féru que cela de l’histoire en général, mais pour moi c'est un chainon manquant (plus que le merchandising comme les buvards, portes clés etc...).
Enfin bon, c'est ma façon de voir... Chacun est libre d'avoir sa petite conception des choses et c'est heureux !!!
Modifié en dernier par Sirus le ven. 10 juil. 2020, 07:40, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Nasdine Hodja
Maître Jedi
Maître Jedi
Enregistré le : mer. 11 avr. 2007, 00:00

Re: Le Jeune Patriote

Message par Nasdine Hodja »

Sirus a écrit :
mer. 10 juin 2020, 16:38
Par contre, les 12 tracts qui ont précédé "Le jeune Patriote ", là pour ma part, je suis resté bloqué sur les 6 tracts mis en ligne sur le site gallica.bnf.fr , aussi je me permet de lancer un appel si par chance, parmi vous, quelqu'un pourrait m'aiguiller...
Tu as un lien direct pour Gallica ? Je dois avoir un ou deux tracts de la période clandestine, je pourrai regarder s'ils sont déjà en ligne ou non.
Ça a débuté comme ça.
Ma liste de recherche.

Avatar du membre
Sirus
Acharné(e)
Acharné(e)
Enregistré le : dim. 30 sept. 2012, 12:08

Re: Le Jeune Patriote

Message par Sirus »

Oui j'ai ce lien un peu long, mais bon, si cela fonctionne c'est le principal :wink: :

https://gallica.bnf.fr/services/engine/ ... rk=21459;2

Avatar du membre
Sirus
Acharné(e)
Acharné(e)
Enregistré le : dim. 30 sept. 2012, 12:08

Re: Le Jeune Patriote

Message par Sirus »

Et j'ai trouvé aussi une version du N¨1 sur le site des archives nationales dans Section spéciale de la cour d'appel de Paris (1941-1944)
Je mets le lien à tout hasard...

https://www.siv.archives-nationales.cul ... ullText=ET

Jean-Louis
Grand Manitou
Grand Manitou
Enregistré le : mer. 27 août 2003, 02:00

Re: Le Jeune Patriote

Message par Jean-Louis »

Sirus a écrit :
ven. 26 juin 2020, 16:11
Il est possible (supposition) que les intéressés ont été trop occupés à participer aux événements, pour avoir eu le loisir de confectionner cette publication.
En plus, il y avait une grave pénurie de papier...
Ben, je suppose qu'ils ont déjà dû être occupés depuis le 1er tract en 1942 jusqu'en juillet 44
Certainement pas dans la même mesure qu'au moment de la Libération, période exceptionnelle où tout est à reconstruire, et où des opportunités se dégagent, et des projets se construisent.
...et il en est de même pour le papier, celui ci devait être encore moins accessible ou disponible pendant l'occupation allemande (et il s'agit de tract d'une page recto- verso) !!!
Non plus : les conditions ne sont plus les mêmes ; à la Libération tout est désorganisé, et tout ceux qui le peuvent cherchent à créer des journaux, et le problème le plus crucial est de trouver un approvisionnement de papier, lequel est attribué en priorité aux Résistants ; mais cela ne suffit pas. On le verra aux débuts de Vaillant, où la pagination est limitée par force à cause du rationnement en papier.
Jean-Louis a écrit :Origine indirecte, et sans rapport avec de la BD (le Jeune Patriote n'en comportait pas)...
Dès lors, qui cela pourrait-il intéresser, à part un panel très restreint de gens friands de publications sous l'Occupation ? :dubitatif:
Enfin si l'on veut, puisque au début de Vaillant c'est quand même eux qui le constituent et en majorité ce sont d'anciens résistants, et pendant longtemps ils donneront ses valeurs au journal Vaillant...
Non, ce n'est pas ce que je voulais dire : je ne parlais pas de gens 'friands de publications', mais de gens friands de 'publications ayant paru sous l'Occupation', ce qui n'est pas la même chose.
Je ne dis pas que cela (réédition du Jeune Patriote] doit être un grand tirage, mais il aurait le mérite d'exister...
Peut-être bien, mais le lien avec Vaillant est très ténu...
Le seul point commun, c'est qu'ils sont issus tous deux de la mouvance des groupements de jeunesses communistes ; sinon aucun participant commun :
Le gérant provisoire du Jeune Patriote est Denis Bord.
Le comité directeur comprend des personnalités de l’époque :
Rol-Tanguy, Ginette Cros, Julien Bertheau, André Ambroise.
Les auteurs sont : Amboise A., Arnoux A., Audios, Barclet J., Barkan, Barraine E., Beaulieu G., Berlioux M., Bertheau J., Bord D., Brisac, Case, Chegaray, Chenet J., Christophe N., Colonel Mudry, Commandant Marcel, Cros, D’Arcourt, D’Avon C., Daquin, Debu–Bridel, Deran, Desbruères D., Didier J., Dif, Doucet J., Drouet G., Goerg E., Gouet J., Guignebert V., Guimier J., Guiton R., Guyot J., Houzet, Jaguen E., Jean–Philippe, Joliot–Curie, Laurent J., Lostel A., Lucas, Masson L., Mercanton J., Meyer R., Morgan C., Noël G., Père Philippe, Philippe J., Philippe R. P., Pignon, Pol, Prodrome, Raphael J., Regimbal A., Renac P., Roland, Roulbot, Senchet G., Serain, Serra A., Silvant J., Sylve, Tavernier F., Thomas E., Vé de Benhrs, Woerly C.
Les seuls illustrateurs sont alors : E. George, Cheg D’Avon, Vincent Guignebert

Pour Vaillant, nous avons Madeleine Belley, René Moreu aux commandes.
Les auteurs : André G., Aren, Beaulieu G., Bellet, Berlioux M., Berthole E., Bob (campeur), Bobet J., Bonnelle, Bord D., Boutillier, Brivot, Cabyna, Campbell, Cazanave, Cheg, Chica, Claude, Clergue A., Colonel Mudry, Commandant Chailley, Commandant Darcourt, Crespi, De Behrens V., Debonne, Delaigue M., Deran, Deril, Dif, Doucet J., Dr Palecek, Dufriche M., Elaguine, Flip, Fougeyrollas P., Fureteur, Gal, Galabert H., Garcia R., Gateau R., Gazagnaire, Geiton, Géo–Mousseron, Georges P., Gire, Goepette, Goepfert, Gosset, Guichard J., Guiton, Guiton R., Guyot J., Hélem, Houzet, Illos, J. M., J. P. S., Kaverine, Klein, Knipperle J., Langeais R., Le Guy B., Leblond, Lécureux, Liquois, Livet, London, Luc, Lucchesi, Lucerne, Lumneur, Madec, Martynov, Marx A., Mat, Maunoury G., Milon A., Moreu, Morgan C., Mosset, Nervie P., Noël G., Oedipe 5, Paoustovski, Patrick A., Pecher J. C., Pellane, Pergaud, Philippe J., Poïvet, R. L., Raboin J., Raynaud H., Renac P., Richard J.–A., Roger J., Romain C., Sarchielli, Sic, Souef, Sylve, Thébaud, Tisserant, Verne J., Villeret, Winchester, Xam, Yves–Claude.

Donc, comme on peut le constater, pas de filiation éditoriale entre le Jeune Patriote et Vaillant...
Je suis persuadé que Richard Medioni s'y serait intéressé...
Ce n'est pas sûr du tout ; s'il ne s'est guère appesanti sur l'étude du Jeune Patriote, et guère plus sur Mon Camarade, c'est probablement qu'il en a jugé la pertinence bédéphile limitée, sinon inexistante.
C'était un homme de l'édition, bien informé du marché. Et déjà, s'il a jugé que Mon Camarade ne méritait de figurer que dans un DVD, c'est qu'il devait avoir ses doutes sur l'intérêt suscité.

Sinon, j'ai parcouru les numéros du Jeune Patriote :arfl: , et perso je trouve cela sur un plan BD (même autre) d'un intérêt minime (et je suis gentil ! :wink: ).

Mais peu importe. Que d'autres s'intéressent au Jeune Patriote pour son intérêt historique et/ou sa rareté, pourquoi pas ? :chapeau:

Avatar du membre
Sirus
Acharné(e)
Acharné(e)
Enregistré le : dim. 30 sept. 2012, 12:08

Re: Le Jeune Patriote

Message par Sirus »

Certainement pas dans la même mesure qu'au moment de la Libération, période exceptionnelle où tout est à reconstruire, et où des opportunités se dégagent, et des projets se construisent.
Je ne veux pas polémiquer, mais en aout 44, c'est la libération de Paris, pas la fin de la guerre, il y aura ensuite la bataille des Ardennes dans l'hiver 44-45, ce n'était pas encore gagné, voir ce lien wikipédia qui donne les dates de libération de la France jusqu'en mai 1945 https://fr.wikipedia.org/wiki/Chronolog ... _en_France... Mais bon, on verra peut être surgir un jour un tract 13 ou même 14 ou pas (je n'étais pas présent) !!!
Non plus : les conditions ne sont plus les mêmes ; à la Libération tout est désorganisé, et tout ceux qui le peuvent cherchent à créer des journaux, et le problème le plus crucial est de trouver un approvisionnement de papier, lequel est attribué en priorité aux Résistants ; mais cela ne suffit pas. On le verra aux débuts de Vaillant, où la pagination est limitée par force à cause du rationnement en papier.
A nouveau, je ne parle pas de journaux, mais de tract d'un page recto - verso, souvent tiré à 10 0000 exemplaires !!!
Peut-être bien, mais le lien avec Vaillant est très ténu...
Il est tellement ténu que le premier Vaillant édité porte le numéro 31 (donc suite des 30 premiers "Le jeune patriote") et porte en sous titre Le jeune patriote...
Pourquoi vouloir à tout prix renier le passé !!! Un passé d'ailleurs très récent et dont on n'a pas pas à rougir au contraire !!!

Et je finirai cette discussion, par ce supplément de Vaillant 75 (soit le 45ème numéro), là aussi ce n'est pas de la BD, est ce que ça vaut le coup de le diffuser ou le mettre à la poubelle et l'oublier !!!

Vaillant 75009.jpg
Vaillant 75010.jpg

C'est vrai qu'en 2020; ces écrits sont
d'un intérêt minime (et je suis gentil ! :wink:

Avatar du membre
Nasdine Hodja
Maître Jedi
Maître Jedi
Enregistré le : mer. 11 avr. 2007, 00:00

Re: Le Jeune Patriote

Message par Nasdine Hodja »

Sirus a écrit :
sam. 27 juin 2020, 13:20
Oui j'ai ce lien un peu long, mais bon, si cela fonctionne c'est le principal :wink: :

https://gallica.bnf.fr/services/engine/ ... rk=21459;2

J'ai les deux premiers de la liste (le n°1 de janvier 1942 et celui de mars 1944). :deso:
Ça a débuté comme ça.
Ma liste de recherche.

Avatar du membre
arsen33
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Enregistré le : mer. 09 oct. 2013, 14:29

Re: Le Jeune Patriote

Message par arsen33 »

Il est en effet compliqué de suivre les tracts portant le titre "Le Jeune Patriote"... Ceux-ci semblent être nationaux mais où ont-ils été imprimés et comment ont-ils été numérotés? Certains sont simplement ronéotypés d'autre semblent sortir d'une imprimerie. Il faut faire un vrai travail d'historien sur ces tracts.
Il existaient également des sections par régions qui elles mêmes ont édités des tracts de ce genre... Certains de ces tracts sont sur Gallica.
Il existeraient également un tract spécial de la Zone Sud en juin 1944 nommé "Le Jeune Patriote...", ce qui complique les choses.

Tu peux aussi lire ceci qui date de mars 1944 :
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k872615z/f1.image

Avatar du membre
Sirus
Acharné(e)
Acharné(e)
Enregistré le : dim. 30 sept. 2012, 12:08

Re: Le Jeune Patriote

Message par Sirus »

D'abord, je vous remercie d'avoir, tous deux, tenté des recherches, c'est sympa, on se sent moins seul !
J'ai les deux premiers de la liste (le n°1 de janvier 1942 et celui de mars 1944)
Mais c'est sur que ce n'est pas évident, j'avais pensé prendre contact avec le musée de la résistance, mais bon, j'aime pas trop m'imposer auprès de ces organismes !
Certains sont simplement ronéotypés d'autre semblent sortir d'une imprimerie. Il faut faire un vrai travail d'historien sur ces tracts.
Il existaient également des sections par régions qui elles mêmes ont édités des tracts de ce genre... Certains de ces tracts sont sur Gallica.
Il existeraient également un tract spécial de la Zone Sud en juin 1944 nommé "Le Jeune Patriote...", ce qui complique les choses.
Tu peux aussi lire ceci qui date de mars 1944 :
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k872615z/f1.image
Oui je sais, j'ai vu qu'il existait plus d'un jeune patriote, un peu partout en France, mais je me demande si ce n'est pas comme des cellules de résistance ayant peut être un lointain rapport avec celui de Paris, mais celui qui m’intéresse comme embryon de Vaillant, c'est bel et bien, celui édité sur Paris par le Front patriotique de la jeunesse (FPJ).

J'ai vu aussi (enfin sur Wikipédia) :
Le Jeune Patriote, publié par l'Union de la jeunesse républicaine de France (UJRF), est d'abord un journal militant lié à certains mouvements résistants communistes qui publie quelques bandes dessinées. Au total 42 numéros seront publiés entre 1942 et 1945 (une première série de 12, suivie d'une seconde série de 30). Pour moi les 12 tracts sont toujours sujet à caution, car pour ma part aucune preuve que les tracts s'arrêtent le 14 juillet 1944. Car la nouvelle série du Jeune patriote n'est éditée que le 13 octobre 1944 (8 pages). Dans "Le jeune Patriote" édité en oct 44, on s'aperçoit que l'on demande toujours d'adhérer au Front patriotique de la jeunesse (FPJ) ??? Là il y a un non sens ou je me trompe, pourquoi dit on publié par UJRF alors qu'en sous titre du journal il est clairement noté

Organe des jeunes du front national (F.P.J.)
adhérant aux Forces Unies de la Jeunesse Patriotique

Car en octobre 1943, le Front patriotique de la jeunesse (FPJ) adhère aux Forces unies de la jeunesse patriotique.
Forces unies de la jeunesse patriotique (FUJP) est une organisation de la résistance française née, en octobre 1943, de la fusion des Forces unies de la jeunesse (FUJ) et du Front patriotique de la jeunesse (FPJ). Elle regroupe :

les Jeunes chrétiens combattants
les jeunes de l’Organisation civile et militaire (OCM)
la Fédération des jeunesses communistes de France
les jeunes du Mouvement de libération nationale (MLN)
le Front patriotique de la jeunesse
l’Union des étudiants patriotiques
Sport libre
les Jeunes Paysans patriotiques
l’Union des jeunes filles de France
les Jeunes Laïcs combattants
les Jeunes Protestants patriotiques
les Jeunes Francs-tireurs et partisans (FTP)
Et, lors du congrès des Forces unies de la jeunesse patriotique, du 2 au 3 juin 1945, le Front patriotique de la jeunesse (FPJ) décide à l'unanimité de rallier les rangs de l'Union de la jeunesse républicaine de France (UJRF) qui de ce fait devient le propriétaire du "Le jeune Patriote"'.
Par la suite, l’UJRF disparaît en 1956 pour laisser la place au Mouvement de la jeunesse communiste de France (MJCF) ou tout simplement JC (initiales de jeunesse communiste). Il est alors composé de quatre branches.

Dès lors la question que je me pose, qui détient, le cas échéant, les archives du Front patriotique de la jeunesse (FPJ) ???

Si je me trompe dans mon résonnement merci de m'en faire part...

Jean-Louis
Grand Manitou
Grand Manitou
Enregistré le : mer. 27 août 2003, 02:00

Re: Le Jeune Patriote

Message par Jean-Louis »

Sirus a écrit :
sam. 27 juin 2020, 19:13
Non plus : les conditions ne sont plus les mêmes ; à la Libération tout est désorganisé, et tout ceux qui le peuvent cherchent à créer des journaux, et le problème le plus crucial est de trouver un approvisionnement de papier, lequel est attribué en priorité aux Résistants ; mais cela ne suffit pas. On le verra aux débuts de Vaillant, où la pagination est limitée par force à cause du rationnement en papier.
A nouveau, je ne parle pas de journaux, mais de tract d'un page recto - verso, souvent tiré à 10 0000 exemplaires !!!
Raison de plus, 100000 exemplaires, même pour un tract, ça en fait du papier !
Mais je te ferai remarquer que lors de la 2ème période du Jeune Patriote (après la Libération, donc), celui-ci n'est plus un tract, mais un journal de 8 pages, et payant.
On peut quand même arriver à comprendre, qu'avec la pénurie de papier, cette matière essentielle à l'édition n'était pas facile à obtenir. :zidane:
Peut-être bien, mais le lien avec Vaillant est très ténu...
Il est tellement ténu que le premier Vaillant édité porte le numéro 31 (donc suite des 30 premiers "Le jeune patriote") et porte en sous titre Le jeune patriote...
Pourquoi vouloir à tout prix renier le passé !!! Un passé d'ailleurs très récent et dont on n'a pas pas à rougir au contraire !!!
Il n'est pas question de nier le passé, mais de le mettre en juste perspective.

Ce que j'essaie en vain d'exprimer, c'est que s'il y a un lien entre Le Jeune Patriote et Vaillant, il est uniquement d'ordre 'administratif', puisque comme je l'ai démontré plus haut, il n'y a eu aucun point commun 'tangible', ni au niveau du contenu (infos vs BD), ni dans la composition des respectives équipes rédactionnelles, ni dans la forme (prose vs BD), entre chacune des deux publications.

Il suffit de poser cote à cote le Jeune Patriote 30 et le Vaillant 31 pour constater que ces journaux sont complètement dissemblables, tant pour le contenu, la présentation et la composition de l'équipe rédactionnelle ; c'est factuel, et ça saute aux yeux ! :deso:

Ce je pose comme hypothèse à vérifier, concernant le suivi de la numérotation entre Le Jeune Patriote et Vaillant, c'est que Vaillant, par commodité, a réutilisé l'autorisation de paraître du JP pour sortir Vaillant. Il y avait sans doute aussi l'exploitation de la 'caution morale' du JP, en une période où les autorisations de paraître étaient chichement attribuées, et où la création d'un journal de BD pour enfants devait sembler futile et dérisoire aux yeux des décideurs, en comparaison des urgences du moment.
Toujours au niveau de la numérotation, il peut être constaté que cette astuce de continuer la numérotation sur une autre publication a été réitérée lors de la création de Pif Gadget, qui est, cette fois, la continuité flagrante et tangible de Vaillant.

Par ailleurs, il n'est pas mauvais de rappeler qu'après la guerre, et sous sa nouvelle forme (dont là, la numérotation est repartie à 1 :wink: ), le Jeune Patriote n'intéressait pas grand'monde, et se vendait très mal. C'est d'ailleurs devant ce constat que les instances du FUJP décidèrent de le saborder au n°30, et de créer un autre journal animé par une autre équipe, avec un contenu complètement différent, plus apte à se vendre. Ce fut Vaillant.

Avatar du membre
Sirus
Acharné(e)
Acharné(e)
Enregistré le : dim. 30 sept. 2012, 12:08

Re: Le Jeune Patriote

Message par Sirus »

Sirus a écrit : ↑
sam. 27 juin 2020, 19:13

Non plus : les conditions ne sont plus les mêmes ; à la Libération tout est désorganisé, et tout ceux qui le peuvent cherchent à créer des journaux, et le problème le plus crucial est de trouver un approvisionnement de papier, lequel est attribué en priorité aux Résistants ; mais cela ne suffit pas. On le verra aux débuts de Vaillant, où la pagination est limitée par force à cause du rationnement en papier.

A nouveau, je ne parle pas de journaux, mais de tract d'un page recto - verso, souvent tiré à 10 0000 exemplaires !!!

Raison de plus, 100000 exemplaires, même pour un tract, ça en fait du papier !
Pas 100 000 mais 10 000 !!!!
La 2eme édition étant sorti à 40 0000 exemplaires sur 8 pages (soit 3 mois après le 14 juillet 44)
Peut-être bien, mais le lien avec Vaillant est très ténu...

Il est tellement ténu que le premier Vaillant édité porte le numéro 31 (donc suite des 30 premiers "Le jeune patriote") et porte en sous titre Le jeune patriote...
Là je n'ai pas à répondre, vous le faites pour moi...
Par ailleurs, il n'est pas mauvais de rappeler qu'après la guerre, et sous sa nouvelle forme (dont là, la numérotation est repartie à 1 :wink: ), le Jeune Patriote n'intéressait pas grand'monde, et se vendait très mal. C'est d'ailleurs devant ce constat que les instances du FUJP décidèrent de le saborder au n°30, et de créer un autre journal animé par une autre équipe, avec un contenu complètement différent, plus apte à se vendre. Ce fut Vaillant.
Ce qui sous entend qu'il en change la formule, mais qu'il continue la publication sous une forme plus dans le signe du temps, puisque Vaillant est sorti juste avec la fin de la guerre le 1 juin 1945 (il suffit de voir la couverture, qui est un plagiat d'une photo soviétique de la prise de Berlin d'Evgueni Khaldeï, qui est elle même transposer de la photo prise par l'Américain Joe Rosenthal à Iwo Jima. Et une parachutage d'arme dans le maquis, très BD cette première couv non !!! Loin du jeune patriote, n'est il pas ?) donc plus lieu de continuer le coté trop engagé et résistant, bien que dans les premiers Vaillant, il y aura encore par moment, mais d'une manière plus sobre, dont Fifi, gars du maquis ou des hommages en autre à Guy Môquet etc...... Car à juste titre, le passé récent ne doit pas être oublié...

Le jeune patriote (en temps de guerre)
Vaillant (Période de paix) !!!
Là, aussi, la formule a changé...

Et si je me trompe, je suis loin d'être le seul, tous les articles où l'on parle de la création de Vaillant, tout le monde fait la liaison avec Le jeune Patriote...
Il suffit à cet effet de voir rien que le site de BD oubliées https://bdoubliees.com/vaillantpif/annees/1945.htm l'annonce parue en première page du numéro 30 du Jeune Patriote (en haut à droite de la page du site)...

La une du N° 30 Le Jeune Patriote

La une 30 patriote.jpg

Avec en haut à gauche

Entete patriote 30.jpg

Et en bas à droite

ANNONCE VAILLANT 30 PATRIOTE 2.jpg

Par contre, la parution n'aura lieu que le 01 juin 1944...

ou même la Bédéthèque https://www.bedetheque.com/serie-22039 ... ivant.html
où ils font tous deux le rapport "Le jeune patriote' et de Vaillant...

Mais bon pour moi toute cette discussion ne mène à rien, vous avez vos convictions et moi les miennes, donc j'en resterai là; et je continuerai à rechercher ce qui est pour moi, l'embryon du journal Vaillant... Car sans lui, pas de N° 31 de Vaillant !!!
Modifié en dernier par Sirus le ven. 10 juil. 2020, 07:08, modifié 3 fois.

Avatar du membre
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
Enregistré le : mar. 11 avr. 2006, 03:34
Localisation : De Tovenarij

Re: Le Jeune Patriote

Message par Tovenaar »

Sirus a écrit :
lun. 06 juil. 2020, 05:41
Mais bon pour moi toute cette discussion ne mène à rien, vous avez vos convictions et moi les miennes, donc j'en resterai là; ...
C'est une question de conviction ? :o
Je croyais qu'il s'agissait d'une recherche historique, documents à l'appui.
Sirus a écrit :
sam. 27 juin 2020, 19:13
Pourquoi vouloir à tout prix renier le passé !!! Un passé d'ailleurs très récent et dont on n'a pas pas à rougir au contraire !!!
Renier le passé ?
Un passé dont on n'a pas pas à rougir ? :heu:

:deso:
Don't Cast Pearls Before Swine Image Empty Vessels Make Most Noise

Avatar du membre
Sirus
Acharné(e)
Acharné(e)
Enregistré le : dim. 30 sept. 2012, 12:08

Re: Le Jeune Patriote

Message par Sirus »

C'est une question de conviction ?
Conviction, d'après le Larousse, je cite :
État d'esprit de quelqu'un qui croit fermement à la vérité de ce qu'il pense ; certitude...
Sirus a écrit : ↑
sam. 27 juin 2020, 19:13
Pourquoi vouloir à tout prix renier le passé !!! Un passé d'ailleurs très récent et dont on n'a pas pas à rougir au contraire !!!

Renier le passé ?
Un passé dont on n'a pas pas à rougir ?
Oui renier, le rapport entre Vaillant et "Le jeune Patriote" qui étaient composés de jeunes résistants qui ont combattus pendant l'occupation et dont on n'a pas à rougir...
C'est si difficile à comprendre, pour un Maître Jedi ???

Jean-Louis
Grand Manitou
Grand Manitou
Enregistré le : mer. 27 août 2003, 02:00

Re: Le Jeune Patriote

Message par Jean-Louis »

Sirus a écrit :
lun. 06 juil. 2020, 05:41
Pas 100 000 mais 10 000 !!!!
La 2eme édition étant sorti à 40 0000 exemplaires sur 8 pages (soit 3 mois après le 14 juillet 44)
Désolé j'ai fait confiance, et j'ai eu le tort de ne pas vérifier le chiffre que vous avez donné :
Sirus a écrit :
sam. 27 juin 2020, 19:13
A nouveau, je ne parle pas de journaux, mais de tract d'un page recto - verso, souvent tiré à 10 0000 exemplaires !!!
Sirus a écrit :
lun. 06 juil. 2020, 11:05
Oui renier, le rapport entre Vaillant et "Le jeune Patriote" qui étaient composés de jeunes résistants qui ont combattus pendant l'occupation et dont on n'a pas à rougir...
C'est si difficile à comprendre, pour un Maître Jedi ???
Merci infiniment de ne pas travestir mon propos pour donner plus de poids à votre contradiction. :wink:

Jamais je n'ai écrit qu'il n'y avait aucune relation entre le Jeune Patriote et Vaillant. Il y a continuité de la numérotation, sous-titre, et identique organisme initiateur, mais c'est bien tout ! :deso:

Tout ce que j'ai exposé, c'est que l'un et l'autre sont totalement dissemblables, tant dans la forme que dans le fond, que dans la composition de leurs équipes rédactionnelles respectives.
Ce n'est même pas de l'ordre de la conviction, mais du factuel ; il suffit de consulter l'une et l'autre publication.

Ce que j'exprime, ça énerve apparemment ; mais il n'y a pas de raison, c'est la réalité. :deso:

Récapitulons :

'Le Jeune Patriote' était pendant la guerre un bulletin de liaison et d'infos entre membres d'un groupement de jeunesse résistante, sous forme de tract recto/verso :
JPatriote tract.PNG
A la Libération c'est devenu un journal d'informations de 8 pages, hebdomadaire, vendu 3 francs. Voici le numéro 30 :
Jeune Patriote 30.jpg
Je ne vais pas revenir sur les raisons évidentes qui ont fait cesser la parution du Jeune Patriote, ni sur la décision prise de créer une autre publication que sera Vaillant.

Le premier numéro de Vaillant (n°31) comporte 8 pages, est bimensuel jusqu'en mai 1946.
Il y a du rédactionnel mais le ton change complètement du JP et devient plus léger et distractif :
Un parachutage d’armes au maquis, Lettre à Michou, Le dressage des chiens policiers, La vie d’un avion, Jeux de construction, Hara–kiri, Notre courrier, Jeux : Qu’est–ce que ça peut bien être ?, Les grands événements, L’odyssée d’un équipage : 3 hommes, En 1955 après la réussite du premier voyage Terre–Lune, Un bateau à vapeur (Géo–Mousseron), Quand signera–t–on la paix ?, Sports plein air, Nos échos, Chanson : Au devant de la vie..., Pour camper il faut, Jeux : Vaillant variétés.
Il contient évidemment de la BD :'Fifi gars du maquis' (Liquois), R. Hudi junior (E.Gire), Biquet et son chien Plouf (Mat). C'est peu, mais il n'y a de disponible que 8 pages.
Aussi des illustrations de Gire et Brantonne (couverture) et un roman à suivre (Effroi des mers).
Vaillant 31.jpg
Vaillant 31.jpg (19.89 Kio) Vu 239 fois
Chose amusante, je suis tombé sur un journal homonyme du Jeune Patriote qui paraissait apparemment dans nos colonies en 1897 :
Le_Jeune_patriote colo.JPEG
Pour conclure, et afin d'être clair, je n'ai pas d'idée préconçue et je n'ai rien à prouver.
J'examine les différents éléments, et je me manifeste si je relève des contradictions ou des inexactitudes dans les propos tenus.
Donc, ne pas s'énerver et ne pas prendre la mouche, il n'y a rien de personnel dans ma démarche. :chapeau:

Avatar du membre
Sirus
Acharné(e)
Acharné(e)
Enregistré le : dim. 30 sept. 2012, 12:08

Re: Le Jeune Patriote

Message par Sirus »

On est d'accord, et j'en suis heureux !!!

Répondre

Retourner vers « Vaillant et ses publications sœurs »