Filmoplast le scotch spécial pour la restauration d'archives

Réparer, ranger, archiver, choisir sa bibliothèque... C'est par ici !
Les trucs & astuces des membres du forum afin de pouvoir faire face à toutes les situations.
Répondre
Avatar du membre
fredmanson
Disciple
Disciple
Messages : 552
Enregistré le : dim. 18 janv. 2009, 21:04
Localisation : Istres (13)

Filmoplast le scotch spécial pour la restauration d'archives

Message par fredmanson » lun. 02 mars 2009, 12:49

Bonjour, bonjour !

Qui ne rencontre pas ce problème :

un superbe illustré GF agrafé dont la couverture, ben, ne tient plus que par une seule agrafe ! :zidane:

Comment faire pour restaurer cette couverture sans employer ce monstrueux scotch découpé et placé à l'intérieur de la dite couverture à l'emplacement de cette fichue déchirure de l'agrafe ?

Il y a-t-il une méthode plus propre, genre papier/fibre que l'on colle et qui devient transparent une fois sec ? :heu:

Merci pour les infos !!!

Avatar du membre
alain03
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Messages : 1798
Enregistré le : ven. 18 janv. 2008, 00:37
Localisation : ALLIER

Re: La conservation et la restauration de nos BD

Message par alain03 » lun. 02 mars 2009, 21:36

Pour ma part , j'utilise du filmoplast.
J'ai galéré pour en trouver. Je pense que sur PARIS, cela doit être plus simple.
Je l'ai commandé ici:
http://www.geant-beaux-arts.fr/Rubander ... hiques.htm
ou là:
http://www.geant-beaux-arts.fr/Rubander ... hiques.htm
Il faut que je vérifie lequel j'ai pris. Sur les papiers un peu jauni, c'est très discret voir invisible.

Avatar du membre
fredmanson
Disciple
Disciple
Messages : 552
Enregistré le : dim. 18 janv. 2009, 21:04
Localisation : Istres (13)

Re: La conservation et la restauration de nos BD

Message par fredmanson » sam. 07 mars 2009, 14:28

Je viens de recevoir d'anciens (of course !) issues (numéros) de 2000 AD et j'ai donc ce fameux problème avec les couvertures et les agrafes.

On m'a conseillé de trouver un papier ultra-fin, presque translucide, qui ne jaunit pas avec le temps, puis d'en découper une petite bande d'une largeur dépendant de la déchirure de la couverture et d'une longueur suffisante.

Je dois démonter mon magazine proprement (va pas être facile avec ces agrafes !!), de coller sur la couverture cette bande dans le sens de la longueur avec de la colle blanche (sans solvant) et de laisser sécher.

Ce petit bout de papier deviendrait pratiquement translucide et résistant avec la colle.

Une fois sec, je remonte le magazine. Et c'est reparti pour des années de lecture du magazine !

Qu'en pensez-vous et quel type de papier peut faire ça ? De la "pelure d'éléphant", du papier japonais ? :heu:

Avatar du membre
fredmanson
Disciple
Disciple
Messages : 552
Enregistré le : dim. 18 janv. 2009, 21:04
Localisation : Istres (13)

Re: La conservation et la restauration de nos BD

Message par fredmanson » dim. 08 mars 2009, 01:03

Je vais tester les deux méthodes : celle avec le papier translucide collé (excellente idée que celui des cigarettes !! :bedo: ) et celle avec le scotch spécial pour la restauration d'archives et autres (le 40mg, avec la poudre de calcium).

On va voir celui qui tiendra le mieux dans le temps !!

Avatar du membre
Blek
Technicien du forum
Technicien du forum
Messages : 30315
Enregistré le : dim. 24 août 2003, 02:00
Localisation : Lutèce
Contact :

Re: La conservation et la restauration de nos BD

Message par Blek » dim. 08 mars 2009, 01:07

Un scotch spécial pour la restauration d'archives et autres :heu: :heu:
As tu plus d'infos la dessus car ça m'interesse !
Une marque, une référence, un site web...
Merci :jap:
@ +
Blek / Kiko
Mes recherches BD

Avatar du membre
fredmanson
Disciple
Disciple
Messages : 552
Enregistré le : dim. 18 janv. 2009, 21:04
Localisation : Istres (13)

Re: La conservation et la restauration de nos BD

Message par fredmanson » mer. 11 mars 2009, 13:46

Salut Blek !

Sorry pour le retard !

Oui, grâce à un Pimpfeur, qu'il en soit remercié ici... :prie: alain03, j'ai trouvé du scotch spécial archive !

Il est cher, c'est pas grave, et il est dispo en deux qualités : une "basique" et une "traitée" pour l'acidité du papier !!! :bnc:

Revoici les liens :
version basique => http://www.geant-beaux-arts.fr/Rubander ... hiques.htm
version traitée => http://www.geant-beaux-arts.fr/Rubander ... hiques.htm

Je pense prendre les deux car mes 2000 AD sont, suivant les années, de qualité de papier différente ! Du simple papier journal au papier brillant, en passant par d'autres qui ne sont pas top top...

De plus, certaines couvertures ont été découpées (bons promotionnels divers) et avec le basique, je compte reboucher les "trous", en essayant de mettre un papier japonais, non acide mais traité anti-moisissure (on ne sait jamais)...

Ce qui est bien en faisant une collection d'anciens titres, c'est que l'on se régale à lire les histoires (parfois entièrement inconnues !!), à se poser des questions sur leur stockage ainsi que sur leur restauration, et on fait aussi de la restauration !!!

Il faut que je revois dans ce topic, comment on peut enlever avec douceur des traces de stylo bille sur les couvertures couleurs brillantes ou non...

Avatar du membre
Blek
Technicien du forum
Technicien du forum
Messages : 30315
Enregistré le : dim. 24 août 2003, 02:00
Localisation : Lutèce
Contact :

Re: La conservation et la restauration de nos BD

Message par Blek » ven. 13 mars 2009, 20:04

Merci à toi pour ces précisions :pouce:
@ +
Blek / Kiko
Mes recherches BD

Avatar du membre
Prokov
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
Messages : 4258
Enregistré le : mer. 03 sept. 2003, 02:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: La conservation et la restauration de nos BD

Message par Prokov » sam. 14 mars 2009, 03:17

Blek a écrit :Un scotch spécial pour la restauration d'archives et autres :heu: :heu:
As tu plus d'infos la dessus car ça m'interesse !
Une marque, une référence, un site web...
Merci :jap:

On a ça à la boutique, si tu veux VOIR ...
:wink:
Ici on rigole, mais on ne se moque pas.

Avatar du membre
alain03
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Messages : 1798
Enregistré le : ven. 18 janv. 2008, 00:37
Localisation : ALLIER

Re: Filmoplast le scotch spécial pour la restauration d'archives

Message par alain03 » jeu. 19 mars 2009, 09:32

J'ai un rouleau de filmoplast P ( le plus fin: 20 g/m²)
Il faut relativiser le prix du rouleau (15 euros environ) car il fait 2 cm de large sur 50 m de long (soit 1 m²) et 15 euros le m² sur Paris, c'est pas cher :D
La largeur de 2 cm permet de réparer de grosses déchirures aux agraffes mais le plus souvent, j'utilise des largeurs de 3-4 mm pour de simples déchirures (par exemple sur la pliure de la couverture, ce qui fait que l'on ne voit pratiquement pas la réparation puisqu'elle est à l'intérieur). J'en ai donc pour un moment.

Avatar du membre
alain03
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Messages : 1798
Enregistré le : ven. 18 janv. 2008, 00:37
Localisation : ALLIER

Re: Filmoplast le scotch spécial pour la restauration d'archives

Message par alain03 » dim. 15 nov. 2009, 17:41

J'ai vu aujourd'hui un restaurateur de livres anciens qui n'utilise pas de filmoplast car la réparation est irréversible (pour moi ce n'est pas un soucis si c'est bien fait).
Sa méthode de réparation des déchirures se fait avec du papier japon (à partir de 6 g jusqu'à beaucoup plus) et de la colle d'amidon. Le papier japon le plus fin peut être collé entièrement sur une feuille à réparer pour la solidifier et ce n'est pas très visible.
L'avantage est que l'on peut défaire la restauration à l'eau.
Il arrivait également à défroisser des feuilles anciennes entre deux buvards humidifiés placés sous presse.

Avatar du membre
MiniMax
Acharné(e)
Acharné(e)
Messages : 325
Enregistré le : mer. 24 mai 2006, 23:36
Localisation : Centre

Re: Filmoplast le scotch spécial pour la restauration d'arch

Message par MiniMax » sam. 21 nov. 2009, 10:32

Le papier japon le plus fin peut être collé entièrement sur une feuille à réparer pour la solidifier et ce n'est pas très visible.

J'utilise une technique très efficace et quasi invisible pour réparer certaines déchirures.
Cela consiste à appliquer une très mince couche de colle ( à bois toujours ! ) sur les "barbes" de la partie déchirée. Cela dépend du type de papier mais le papier étant tramé par définition, les barbes sont bien apparentes sur les papiers grossiers ( type PF) et très fines sur le papier glacé ( type bd cartonnée). Il faut ensuite essuyer l'excedent de colle, pour empêcher toute edhérence intempestive :lol: puis presser entre 2 feuilles. :pouce:
Je réserve plutôt le Filmoplast à la réparation du dos des cahiers avant reliure.

Répondre

Retourner vers « Rangement / Conservation / Restauration de nos Livres & BD »