Blake et Mortimer

Discussions générales autour de l'univers des albums de bandes dessinées et des Mangas.
Les Parutions, les Auteurs, les Magazines dédiés, etc.
astuce
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Messages : 1437
Enregistré le : mer. 28 juin 2006, 21:35

Re: Blake et Mortimer

Message par astuce » sam. 02 juil. 2016, 14:32

Blackpuma a écrit :
Impossible poour un grand aéroport de fonctionner sans contrôleurs dans les année 50.

nous avons pas la même source mais n'avons pas la même conclusion

le contrôle aérien était encore en développement dans les années 50,dans cet aticle il est dit que certains pilotes ne voyaient pas l'intérêt et se débrouillaient entre eux par goniométrie, et qu'il a fallu à la fin des années 50 mettre en place des conseils de discipline pour les plus récalcitrants

le développement des radars daterait lui plutôt des années 60

donc pour moi, oui le service existait mais ne pouvait aujourd'hui empêcher les avions de décoller en cas de carence

mais ce n'est que mon interprétation et je continue de considérer cette réplique comme anachronique :jap:

Avatar du membre
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
Messages : 4690
Enregistré le : mer. 29 sept. 2010, 19:30
Localisation : Hainaut (Belgique)

Re: Blake et Mortimer

Message par Lord Foxhole » sam. 02 juil. 2016, 16:29

astuce a écrit : mais ce n'est que mon interprétation et je continue de considérer cette réplique comme anachronique :jap:
Personnellement, dans des westerns dont l'histoire se déroule à l'époque de la guerre de Sécession, je vois souvent des armes utilisant des munitions à douilles métalliques...
C'est également anachronique mais, si l'histoire est bonne, je m'en fous un peu de ce genre de détail ! :D
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.

Jean-Louis
Guide Spirituel
Guide Spirituel
Messages : 6682
Enregistré le : mer. 27 août 2003, 02:00

Re: Blake et Mortimer

Message par Jean-Louis » sam. 02 juil. 2016, 17:03

Lord Foxhole a écrit : Personnellement, dans des westerns dont l'histoire se déroule à l'époque de la guerre de Sécession, je vois souvent des armes utilisant des munitions à douilles métalliques...
C'est également anachronique mais, si l'histoire est bonne, je m'en fous un peu de ce genre de détail ! :D
Ce n'est pas un anachronisme, l'usage de douilles métalliques en laiton se généralisa au cours de la guerre de Sécession.

http://www.histoire-pour-tous.fr/dossie ... lerie.html
Apprends comme si tu devais vivre pour toujours, et vis comme si tu devais mourir ce soir !
Proverbe tibétain

Avatar du membre
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
Messages : 4690
Enregistré le : mer. 29 sept. 2010, 19:30
Localisation : Hainaut (Belgique)

Re: Blake et Mortimer

Message par Lord Foxhole » sam. 02 juil. 2016, 18:05

Jean-Louis a écrit : Ce n'est pas un anachronisme, l'usage de douilles métalliques en laiton se généralisa au cours de la guerre de Sécession.

http://www.histoire-pour-tous.fr/dossie ... lerie.html
Pour certains fusils et carabines, je n'en disconviens pas... Et encore : les carabines à répétition étaient rarement distribuées aux unités comme des petits pains. La plupart des fusils étaient encore à un coup, et se chargeaient par la bouche...
Une particularité : les soldats assez riches pour se payer une carabine à répétition pouvaient s'en acheter une et l'utiliser sur le front.
L'erreur la plus communément vue est de voir des gars utiliser des colts Army avec munitions à douilles métalliques, alors que les Colt Army 1860 et Colt 1861 Navy utilisaient encore un système complexe de chargement (en réalité, c'est impossible de recharger ce genre de truc en pleine bagarre, à moins de se cacher dans un coin pendant au moins 5 ou 10 minutes) =>
https://fr.wikipedia.org/wiki/Colt_1860_Army
https://fr.wikipedia.org/wiki/Colt_1861_Navy

Si vous regardez le petit film ici, vous verrez à quel point il est " aisé " de recharger des armes pareilles... :D



Le Colt Peacemaker, avec des munitions à douilles métalliques est apparu seulement en 1872 (et a effectivement été adopté par l'Armée)... Donc plusieurs années après la fin de la guerre.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Colt_Single_Action_Army
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.

Jean-Louis
Guide Spirituel
Guide Spirituel
Messages : 6682
Enregistré le : mer. 27 août 2003, 02:00

Re: Blake et Mortimer

Message par Jean-Louis » dim. 03 juil. 2016, 07:11

C'est exact, mais le Peacemaker ne fut pas la première arme avec des douilles métalliques ; et il exista des précurseurs avec douilles en laiton, utilisés durant la guerre de Sécession (voir le lien que je donne plus haut).
Dans cette optique là, les douilles métalliques ne sont pas un anachronisme, et c'est tout ce dont il était question au départ.

Pas que la question me passionne, mais j'aime bien l'exactitude. :wink:
Apprends comme si tu devais vivre pour toujours, et vis comme si tu devais mourir ce soir !
Proverbe tibétain

astuce
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Messages : 1437
Enregistré le : mer. 28 juin 2006, 21:35

Re: Blake et Mortimer

Message par astuce » dim. 03 juil. 2016, 12:46

Jean-Louis a écrit : Pas que la question me passionne, mais j'aime bien l'exactitude. :wink:

Idem, j'aime sentir que le scénariste s'est documenté quand il s'agit d'une bd dite réaliste

Avatar du membre
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 26799
Enregistré le : mar. 11 avr. 2006, 03:34
Localisation : de Vlieg op de Neus

Re: Blake et Mortimer

Message par Tovenaar » dim. 03 juil. 2016, 12:58

batless a écrit :
MacMalice a écrit :Je viens d'acquérir le dernier (le bâton de Plutarque) en format à l'italienne... UN TROP BEAU LIVRE!

Batless aimes-tu Blake et Mortimer? :D
Oui et j'aime les bâtons aussi surtout quand il y a écrit UHU dessus et que ça se sniffe (et j'aimerais un jour qu'on me dise" tu as gagné 5 bâtons" ).
Je les ai tous. Seul bémol (comme beaucoup)les textes décrivant les cases, mais bon...
Je viens de me rendre compte que quand j'ai acheté cet album, je n'en ai lu que les 10 ou 12 premières pages.
Je n'ai pas accroché, je n'ai pas eu envie de continuer. :deso:

On est beaucoup trop loin de ce que faisait Jacobs.
Je n'aime pas non plus les autres volumes qui ne sont pas de Jacobs.
Image La couche du moche

Avatar du membre
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
Messages : 4690
Enregistré le : mer. 29 sept. 2010, 19:30
Localisation : Hainaut (Belgique)

Re: Blake et Mortimer

Message par Lord Foxhole » dim. 03 juil. 2016, 18:43

Tovenaar a écrit :
Je viens de me rendre compte que quand j'ai acheté cet album, je n'en ai lu que les 10 ou 12 premières pages.
Je n'ai pas accroché, je n'ai pas eu envie de continuer. :deso:

On est beaucoup trop loin de ce que faisait Jacobs.
Je n'aime pas non plus les autres volumes qui ne sont pas de Jacobs.
En ce qui concerne Le bâton de Plutarque, pour ma part, il est décevant... Justement parce que les auteurs avaient une occasion en or de développer quelque-chose de vraiment innovant. Or, il n'en a rien été... On se retrouve finalement avec une histoire assez banale d'espionnage de guerre, et on apprend pas grand chose de neuf ni sur Olrik ni sur l'Empire Jaune.
Le problème, à mon humble avis, et de vouloir absolument rattacher le Secret de l'Espadon avec le reste de la série... Alors que Jacobs situait probablement cette première aventure de Blake et Mortimer dans un univers parallèle ou imaginaire si vous préférez (il a eut énormément de mal ensuite à recaser historiquement cette guerre dans un contexte plus " réaliste ").
Une hypothèse formulée par certains est que Le Secret de l'Espadon est un cauchemar (ou une hallucination) vécu par Blake et Mortimer... Cette guerre relève plus du phantasme que de la réalité (après tout, elle n'a jamais eut lieu dans notre univers).
Peut-être aurait-il été plus intéressant d'explorer cette voie ?
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.

Avatar du membre
CRISWEL
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 17823
Enregistré le : jeu. 05 mai 2005, 20:22
Localisation : Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt

Re: Blake et Mortimer

Message par CRISWEL » lun. 04 juil. 2016, 12:53

Finalement, En ce qui concerne la reprise de la série, les dessinateurs sont assez convaincants... Mais je crois quand même que le meilleur scénariste est encore Jean Van Hamme... Il rend assez bien les longs entretiens entre les personnages qui définissent leurs caractères (puisqu'on dit que c'est un opéra de papier). J'adore lire "La malédiction des trente deniers".

Par contre, "l'Onde Septimus"... Bof, bof... :sifl:
- Tu me conduiras à l’église tout à l’heure, Il faut que je prie pour que le Père Franck Junior me téléphone.
- T’as qu’à l'appeler directement…
- C’est lui qui doit me téléphoner. C’est au fils d’appeler sa mère.
- Si je comprends bien : Tu vas à l’église pour que Dieu oblige Franck à te téléphoner ?
- Voilà, c’est ça…
- C’est pas vrai ! J’y crois pas ! Tu prends Dieu pour un employé du téléphone ?

Avatar du membre
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
Messages : 4690
Enregistré le : mer. 29 sept. 2010, 19:30
Localisation : Hainaut (Belgique)

Re: Blake et Mortimer

Message par Lord Foxhole » lun. 04 juil. 2016, 16:08

CRISWEL a écrit :Finalement, En ce qui concerne la reprise de la série, les dessinateurs sont assez convaincants... Mais je crois quand même que le meilleur scénariste est encore Jean Van Hamme... Il rend assez bien les longs entretiens entre les personnages qui définissent leurs caractères (puisqu'on dit que c'est un opéra de papier). J'adore lire "La malédiction des trente deniers".

Par contre, "l'Onde Septimus"... Bof, bof... :sifl:
Ah, L'Onde Septimus, on dirait pratiquement une tentative de faire du Blake et Mortimer tendance horrifique... Une ambiance très spéciale.
Moi, je trouvais ça intéressant. :rox:
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.

JYB
Compagnon
Compagnon
Messages : 148
Enregistré le : sam. 19 avr. 2014, 15:18

Re: Blake et Mortimer

Message par JYB » lun. 11 juil. 2016, 01:43

astuce a écrit :
Lord Foxhole a écrit :
astuce a écrit :n y a t il pas anachronisme ?

le métier de contrôleur aérien est il si ancien ? en tous les cas sous sa forme actuelle où les avions ne volent pas sans ?
L'histoire se déroulant dans les années 1950, je ne pense pas...
L'aviation s'était beaucoup développée au cours de la Seconde guerre mondiale, et un aéroport sans radars - à l'époque - ça me semble inimaginable.
A titre d'exemples, regarde donc la tronche de quelques avions de ligne sortis dans les années 1950... Le Boing 707 date déjà de 1959 !
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lockheed_Constellation
https://fr.wikipedia.org/wiki/De_Havilland_Comet
https://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_707

et pourtant, je me suis pris au jeu de nos réflexions et ai trouvé cet article sur l'histoire du contrôle aérien

certes c'est en France mais cela conforte dans l'idée que dans les années 50 la profession était balbutiante et n'avait pas les moyens d'empêcher les avions de voler (il y a une phrase dans l'article qui dit que dans les années 50, les pilotes ne voyaient pas l'intérêt de signaler leur position et que les plus indisciplinés étaient les pilotes anglais...)
Prenant la discussion en cours de route et surtout n'ayant vu aucune planche du nouveau B&M, je ne vois pas de quoi il est question au juste.
D'après vos réflexions, je peux juste dire qu'il y avait des contrôleurs aériens même avant guerre, mais c'était dans des tours de contrôle sur des aérodromes ; l'aérodrome du Bourget près de Paris a été construit en 1936 et était déjà doté d'une tour de contrôle (qu'on voit toujours de nos jours, même si elle a été transformée après guerre). Quand l'aviatrice américaine Amélia Earhart a fait en 1937 son tour du monde (dramatiquement interrompu pour cause de disparition mystérieuse au-dessus de l'océan Pacifique), elle était en contact radio avec des contrôleurs. Avant ça, Mermoz, quand il a traversé pour la première fois l'Atlantique sud en 1930, était en liaison avec Dakar.

Après guerre aussi, bien sûr, et même à l'étranger, il y avait des contrôleurs aériens ; on se souvient de l'accident de l'avion Constellation emportant le boxeur Marcel Cerdan en 1949, et s'écrasant aux Açores ; l'avion était bien en contact radio avec la tour de l'aérodrome de destination (Santa Maria). Je cite cet accident parce qu'il se situe nettement avant les années où se déroule apparemment la nouvelle BD de B&M.
Voir aussi les épisodes de Buck Danny se passant dans le civil, dans l'aventure en Egypte (Les trafiquants de la mer Rouge et suivants). Dans les scènes aériennes avec des avions de ligne, dès le premier épisode, on assiste au contact entre un DC-4 et des tours de contrôle à l'étranger (Açores déjà, Afrique du nord...). Les trafiquants a été publié dans Spirou en 1951 et à l'époque, le scénariste JM Charlier était pilote professionnel (depuis 1948) et connaissait bien son affaire (il a été embauché par la Sabena, grande compagnie belge, en 1952).

Après la guerre, il y a eu, en France tout du moins - et là, pour les pays lointains, je ne sais pas -, la création des stations de contrôle "en route", c'est-à-dire des centres de contrôle régionaux guidant les avions lors d'un transit entre deux aérodromes éloignés. Si les pilotes anglais sont les plus indisciplinés, dit astuce, c'est surtout parce que, en fait, les premiers contrôleurs aériens français (de ces centres de contrôle "en route") ne parlaient pas bien anglais ; les pilotes anglais préféraient ne pas les appeler et se débrouillaient sans leur assistance.

Mais je ne connais pas la scène de B&M où figure un contrôleur aérien. S'agit-il d'un petit terrain d'aviation en rase campagne, sans tour de contrôle ? S'il n'y a pas de tour, il n'y a pas de contrôleur aérien.

Avatar du membre
Blackpuma
Maître 2e Dan
Maître 2e Dan
Messages : 2880
Enregistré le : sam. 25 févr. 2012, 18:18
Localisation : Boulogne-Billancourt

Re: Blake et Mortimer

Message par Blackpuma » lun. 11 juil. 2016, 16:54

Il s’agit de l'aéroport de Londres (sans doute Heathrow mais cela ne semble pas précisé). Voir page précédente dans le dernier message. :wink:
:lol: :lol: :lol: 100 % avec toi :wink:
Plus ils sont grand et gros, plus ça fait mal quand ils tombent, et plus ils ont une grande gueule, plus impressionnant est le silence quand ils la ferment !
(Puma Noir, lutteur séminole)

JYB
Compagnon
Compagnon
Messages : 148
Enregistré le : sam. 19 avr. 2014, 15:18

Re: Blake et Mortimer

Message par JYB » lun. 11 juil. 2016, 19:32

Blackpuma a écrit :Il s’agit de l'aéroport de Londres (sans doute Heathrow mais cela ne semble pas précisé). Voir page précédente dans le dernier message. :wink:
:lol: :lol: :lol: 100 % avec toi :wink:
Vu. J'avais déjà survolé en fait - un strip, pas une planche... Mais je n'avais pas lu les dialogues ; aussi, dans les images, je n'avais repéré aucun avion ni aucune tour de contrôle... J'avais repéré uniquement une passerelle de navire avec le clone d'un capitaine de la marine marchande barbu, bien connu.

Dans ces dialogues, que je viens donc de lire, je suis un peu étonné d'apprendre que les contrôleurs aériens anglais pouvaient se mettre en grève à l'époque... Des grèves chez les mineurs ou chez les dockers, oui. Mais chez les contrôleurs aériens...? (à l'époque, je répète ; on est loin des années 70 et suivantes où se sont déclenchées des grèves dures dans le contrôle aérien ; si un spécialiste nous lit...).

Je ne connais pas le contexte de la scène, mais je suis un peu étonné d'apprendre aussi qu'un "dernier avion" a pu s'envoler juste avant le déclenchement de la grève ; il n'y avait pas de préavis, à l'époque ? Il n'y a pas de personnel de remplacement pour assurer le service ? Heathrow, si c'est lui, était déjà un gros terrain à l'époque, doté de plusieurs pistes (et d'une nouvelle tour, inaugurée en 1955). On n'a rien dit au pilote : son avion décolle et juste après, on le laisse sans contrôleur...? Mais s'il doit revenir dare-dare au terrain pour un problème technique, on fait quoi ? Il s'écrase ou entre en collision avec un autre avion livré à lui-même ?

Cela dit, à l'époque, un pilote qui veut partir, il part, grève ou pas grève des contrôleurs. Comment une grève des contrôleurs pourrait empêcher un avion de décoller, puisque seul un contrôleur pourrait interdire un décollage ; mais vu que les contrôleurs sont en grève..... C'est le serpent qui se mord la queue, cette histoire...

Comme on dit dans l'aviation : "à chaque pilote d'assurer sa propre sécurité". Donc, le pilote se renseigne sur la météo (à moins que les services de la météo soient également en grève !!?? Là, ce serait plus ennuyeux ; un vrai bon pilote ne part pas sans une bonne connaissance des conditions météo et s'il ne peut pas s'assurer que ce sera volable tout le long de son parcours) puis démarre en faisant attention en roulant, en décollant, en prenant de l'altitude, tout en disant à la radio, à l'intention de tous, qu'il fait telle et telle manoeuvre, qu'il grimpe à tel niveau sur tel cap, etc. Surtout qu'à l'époque de la BD (milieu des années 50, apparemment), il y a du monde dans un cockpit : un pilote, un co-pilote, un mécanicien, un radio-navigateur... Si eux tous n'arrivent pas à se débrouiller..

C'est de nos jours qu'une grève des contrôleurs peut empêcher des vols, car il y a une telle densité d'avions en vol, à l'atterrissage, au décollage, autour des aéroports internationaux et au sol, sur les taxiways et les parkings, un tel foisonnement et une telle imbrication de zones interdites et de niveaux de vol obligatoires, qu'il est impensable qu'un avion se débrouille seul sans être guidé et conseillé depuis le sol et depuis une salle radar. Une grève des "aiguilleurs du ciel" comme on dit, paralyse le trafic. Mais dans le milieu des années 50, même à Heathrow, je demande à voir. Bis : si un spécialiste nous lit...

En revanche, une grève du service des essences, oui, ça empêche un avion de décoller, et c'est radical, puisque l'avion ne peut pas faire le plein avant de partir...

Avatar du membre
Blackpuma
Maître 2e Dan
Maître 2e Dan
Messages : 2880
Enregistré le : sam. 25 févr. 2012, 18:18
Localisation : Boulogne-Billancourt

Re: Blake et Mortimer

Message par Blackpuma » mar. 12 juil. 2016, 19:40

Heathrow de nos jour c'est environ 75 millions de passagers par an pour + de 470 000 mouvements d'appareils (avion cargo et divers inclus). source ACI world
En 1951 ils annonçaient 796 000 passagers avec des avions beaucoup plus petits. 100 fois moins mais ça devait déjà donner un trafic conséquent ! . S'ils arrivaient à gérer en autocontrôle comme tu le décris, j'aurais pas voulu y être. :rire-criswell: :wink:
On a un contrôleur qui est membre du forum, son aide serait utile mais il ne vient pas souvent.
Plus ils sont grand et gros, plus ça fait mal quand ils tombent, et plus ils ont une grande gueule, plus impressionnant est le silence quand ils la ferment !
(Puma Noir, lutteur séminole)

Avatar du membre
nano
Demi-Dieu
Demi-Dieu
Messages : 9531
Enregistré le : jeu. 02 avr. 2015, 16:10

Re: Blake et Mortimer

Message par nano » mar. 12 juil. 2016, 21:59

Blackpuma a écrit :Heathrow de nos jour c'est environ 75 millions de passagers par an pour + de 470 000 mouvements d'appareils (avion cargo et divers inclus). source ACI world
En 1951 ils annonçaient 796 000 passagers avec des avions beaucoup plus petits. 100 fois moins mais ça devait déjà donner un trafic conséquent ! . S'ils arrivaient à gérer en autocontrôle comme tu le décris, j'aurais pas voulu y être. :rire-criswell: :wink:
On a un contrôleur qui est membre du forum, son aide serait utile mais il ne vient pas souvent.
Il pérore au Pérou, le bougre. :D
La petite fiente universelle!!!!!!!!!!

JYB
Compagnon
Compagnon
Messages : 148
Enregistré le : sam. 19 avr. 2014, 15:18

Re: Blake et Mortimer

Message par JYB » mer. 13 juil. 2016, 01:32

Blackpuma a écrit :Heathrow de nos jour c'est environ 75 millions de passagers par an pour + de 470 000 mouvements d'appareils (avion cargo et divers inclus). source ACI world
En 1951 ils annonçaient 796 000 passagers avec des avions beaucoup plus petits. 100 fois moins mais ça devait déjà donner un trafic conséquent ! . S'ils arrivaient à gérer en autocontrôle comme tu le décris, j'aurais pas voulu y être. :rire-criswell: :wink:
De nos jours, le contact radio est obligatoire dans pas mal de zones et de circonstances. Il faudrait savoir ce qu'il en était à Heathrow dans les années 50.
En outre, rien ne dit que la grève dont il est question dans B&M se déroulait à Heathrow (du moins, rien ne le dit dans le strip présenté plus haut ; il y avait aussi à l'époque Southend, Gatwick qui était utilisé surtout par des hélicos - alors, une grève des contrôleurs aériens pour des hélicos à l'époque, ça ne dérange pas tellement...-, et je crois aussi Luton).
Par ailleurs, je n'affirme pas à 100%. Je m'interroge sur des faits qui me paraissent curieux, en rebondissant sur une réflexion d'un internaute, et j'attends l'avis d'un spécialiste.

Moi, ce qui m'interpelle surtout, c'est :
1) une grève des contrôleurs aériens à Londres à l'époque est-elle envisageable, concevable ? (fonctionnaires de l'Etat - à l'époque toujours -, les contrôleurs anglais faisaient-ils grève comme ça, dans le contexte de l'époque ?),
2) en admettant... C'est une grève déclenchée apparemment assez brutalement car le personnage dans la BD dit que c'est in extremis que son avion a pu quitter Londres, juste avant une grève ; un peu comme si une tempête de neige ou une nappe de brume soudaine et imprévisible avait paralysé l'aéroport de départ et comme si l'avion avait pu partir juste un quart d'heure avant. Si la scène du personnage qui raconte sa mésaventure se déroule en Grande-Bretagne, et donc si l'avion parti de Londres a atterri sur un autre terrain britannique (quelqu'un peut-il le confirmer ?), on peut supposer que tous les contrôleurs du Royaume sont en grève ou risquent de se mettre en grève incessamment ; pour assurer la sécurité des passagers, les pilotes ont forcément été mis au courant à temps ; aussi : le pilote de notre avion aurait-il pris le risque de décoller et comment l'avion va-t-il atterrir si les contrôleurs de l'aéroport de destination font grève également ?

Mais peut-être ne faut-il pas s'interroger... Comme on dit généralement : "Ce n'est qu'une BD"... Une règle pour beaucoup d'auteurs est : surtout, ne pas réfléchir ni se prendre la tête ; quand on lit une BD, c'est pour se détendre.

Avatar du membre
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 26799
Enregistré le : mar. 11 avr. 2006, 03:34
Localisation : de Vlieg op de Neus

Re: Blake et Mortimer

Message par Tovenaar » mer. 20 juil. 2016, 18:06

Une sérigraphie pour le plaisir des yeux :
jacobs-blake-et-mortimer-le-mystere-de-la-grande-pyramide-l-entree.jpg
Source : http://www.bedecouverte.com/fr/serigrap ... ntree.html (Je n'ai aucun lien avec ce commerçant)
Image La couche du moche

J.J.I.
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
Messages : 4730
Enregistré le : ven. 14 avr. 2006, 18:28
Localisation : NÎMES

Re: Blake et Mortimer

Message par J.J.I. » sam. 23 juil. 2016, 12:13

http://www.lefigaro.fr/bd/2016/07/11/03 ... rtimer.php
:sifl:
C'est le tout nouveau ; en prépublication dans le Figaro :jap:
:beer:
Modifié en dernier par J.J.I. le sam. 23 juil. 2016, 19:52, modifié 1 fois.
parti voir ailleurs si...

Avatar du membre
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 26799
Enregistré le : mar. 11 avr. 2006, 03:34
Localisation : de Vlieg op de Neus

Re: Blake et Mortimer

Message par Tovenaar » sam. 23 juil. 2016, 18:40

Image La couche du moche

Avatar du membre
BDFan
Disciple
Disciple
Messages : 736
Enregistré le : dim. 17 janv. 2016, 20:34

Re: Blake et Mortimer

Message par BDFan » ven. 14 oct. 2016, 20:20

4 couvertures minimum différentes pour le nouveau tome qui sort le mois prochain.
-Le format à l'italienne
le format standart :
-couverture Daragaud
-Couverture Leclerc
-Couverture FNAC
Lire une BD c'est déjà lire !

Répondre

Retourner vers « Planète Album »