Casterman en révolte contre Gallimard

Discussions générales autour de l'univers des albums de bandes dessinées et des Mangas.
Les Parutions, les Auteurs, les Magazines dédiés, etc.
Avatar du membre
Blackpuma
Maître 2e Dan
Maître 2e Dan
Messages : 2824
Enregistré le : sam. 25 févr. 2012, 17:18
Localisation : Boulogne-Billancourt

Re: Casterman en révolte contre Gallimard

Message par Blackpuma » sam. 17 nov. 2012, 21:57

Et bien je suis d'accord avec toi. C’était juste une façon un brin provocatrice de dire que l’édition est un business comme un autre où les gens qui produisent la matière première sont à la merci de leurs dirigeants.Les artistes sont traités comme les employés de Peugeot ou Arcelor-Mital. Les plus connus pourront toujours changer d’éditeur mais les petits resteront sur le carreau. Comme toi et moi quoi.
Plus ils sont grand et gros, plus ça fait mal quand ils tombent, et plus ils ont une grande gueule, plus impressionnant est le silence quand ils la ferment !
(Puma Noir, lutteur séminole)

Avatar du membre
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
Messages : 4891
Enregistré le : mer. 29 sept. 2010, 19:30
Localisation : Hainaut (Belgique)

Re: Casterman en révolte contre Gallimard

Message par Lord Foxhole » dim. 18 nov. 2012, 19:33

Blackpuma a écrit : Et bien je suis d'accord avec toi. C’était juste une façon un brin provocatrice de dire que l’édition est un business comme un autre où les gens qui produisent la matière première sont à la merci de leurs dirigeants.Les artistes sont traités comme les employés de Peugeot ou Arcelor-Mital. Les plus connus pourront toujours changer d’éditeur mais les petits resteront sur le carreau. Comme toi et moi quoi.
Bah... En ce qui me concerne, aucun éditeur n'a jamais voulu de moi. « Vous n'entrez pas dans notre ligne éditoriale » qu'ils me répondaient ou quelque-chose dans ce goût-là. :D
Du reste, j'en veux à personne : des dessinateurs plus talentueux que moi, aujourd'hui, tu en trouves 13 à la douzaine. Les éditeurs n'ont qu'à se baisser et à choisir le haut du panier.

Et c'est sûr aussi que si tu t'appelles Jacques Tardi, que tu as 66 ans et une carrière bien remplie derrière toi, tu n'as pas grand chose à craindre si le nouveau proprio bazarde ta vieille maison d'édition... :wink:
Mais bon, comme je l'ai déjà dit ailleurs, je crois que c'est un signe d'une époque finissante : vu la façon dont ça tourne, la BD franco-belge ira dans le mur... De nouveau.
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.

Avatar du membre
Pierre
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Messages : 1059
Enregistré le : mer. 27 août 2003, 02:00

Re: Casterman en révolte contre Gallimard

Message par Pierre » lun. 19 nov. 2012, 16:35

Lord Foxhole a écrit : Aujourd'hui, j'ai plutôt l'impression que les éditeurs n'ont plus la volonté de construire quoi que ce soit mais juste de gagner du pognon, le plus rapidement possible...
C'est la tendance actuelle, tous secteurs confondus, de l'art à l'alimentaire en passant par le technologique.
L'évolution des comportements éditoriaux dans la musique, par exemple, depuis quelques décennies, est cauchemardesque (variété, rock, classique, TOUT est touché. Le piratage compliquant encore la donne).
Dans l'édition littéraire aussi: je me rappelle il y a 20 ans quand je ne sais quel gros groupe a racheté plein d'éditeurs incluant le Fleuve Noir (presses de la cité). Ce sont des corporates incultes qui se sont retrouvés aux manettes, ils ont pris des décisions purement quantitatives au détriment du qualitatif. Cette dernière phrase en italiques peut se copier-coller dans à peu près tous les secteurs actuellement - même la fonction publique, ce qui est un comble.
Ici nous défendons des structures réduites et quasi-autonomes (Organix, Hegaxon/Wanga, Coffre à Bd Edit: etc. etc. pardon à ceux que je ne cite pas), fruit du travail de passionnés qui ne comptent pas et pour lesquels l'investissement est avant tout humain, motivé par un idéal. C'est exceptionnel et c'est à soigner. :love1:
Pour moi, la sortie de Spirou chaque semaine reste un miracle, par exemple, et je redoute le jour où un jeune con aura l'idée de le passer en numérique ou fera des comptes à court terme justifiant un arrêt du titre.
Casterman s'est fait rattraper par cette caravane funeste. C'est bien dommage... :gourdin:

Avatar du membre
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
Messages : 4891
Enregistré le : mer. 29 sept. 2010, 19:30
Localisation : Hainaut (Belgique)

Re: Casterman en révolte contre Gallimard

Message par Lord Foxhole » lun. 19 nov. 2012, 16:59

Pierre a écrit : Pour moi, la sortie de Spirou chaque semaine reste un miracle, par exemple, et je redoute le jour où un jeune con aura l'idée de le passer en numérique ou fera des comptes à court terme justifiant un arrêt du titre. :gourdin:
Il est effectivement étonnant que Spirou ait survécu, jusqu'à présent, à tout... La plupart de ses glorieux concurrents (Tintin, Pilote, Pif Gadget, Métal Hurlant...) sont morts au cours des terribles années 1980, qui ont vu la disparition de la prépublication des séries dans les magazines. C'était l’émergence du règne de l'album au détriment des journaux...

Ceci dit, j'ai souvent pensé que Spirou n'était plus que l'ombre de lui-même. Problème bien connu : aujourd'hui, le lecteur ne supporte plus de découvrir une histoire complète à raison de 2 planches hebdomadaires... Il préfère découvrir tout d'un bloc au moment de la sortie de l'album. Les habitudes de lecture ont considérablement changé en 30-40 ans.
Du coup, Spirou me fait généralement penser davantage à une belle publicité pour les albums et les auteurs de Dupuis qu'à un vrais journal de BD.
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.

Avatar du membre
Pierre
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Messages : 1059
Enregistré le : mer. 27 août 2003, 02:00

Re: Casterman en révolte contre Gallimard

Message par Pierre » lun. 19 nov. 2012, 17:14

Lord Foxhole a écrit : Ceci dit, j'ai souvent pensé que Spirou n'était plus que l'ombre de lui-même. Problème bien connu : aujourd'hui, le lecteur ne supporte plus de découvrir une histoire complète à raison de 2 planches hebdomadaires... Il préfère découvrir tout d'un bloc au moment de la sortie de l'album. Les habitudes de lecture ont considérablement changé en 30-40 ans.
Du coup, Spirou me fait généralement penser davantage à une belle publicité pour les albums et les auteurs de Dupuis qu'à un vrais journal de BD.
Je défends Spirou auquel je suis abonné depuis bientôt 10 ans. Moi aussi je préférerais davantage d'histoire à suivre mais ils se sont bien adaptés au public actuel, avec de temps en temps du grain à moudre pour les anciens (les numéros spéciaux historiques sont très bons). Accessoirement, nous sommes 4 à le lire ici, avec des profils très différents: je ne pensais jamais, par exemple, que ma compagne accrocherait, et elle me le pique dès l'arrivée (sans tout apprécier, mais quand-même :D ).

Avatar du membre
klorophylle
Manitou
Manitou
Messages : 7024
Enregistré le : mar. 22 mars 2011, 19:58
Localisation : là bas un peu plus loin , t'y est presque

Re: Casterman en révolte contre Gallimard

Message par klorophylle » lun. 19 nov. 2012, 17:37

Lord Foxhole a écrit :
Pierre a écrit : Pour moi, la sortie de Spirou chaque semaine reste un miracle, par exemple, et je redoute le jour où un jeune con aura l'idée de le passer en numérique ou fera des comptes à court terme justifiant un arrêt du titre. :gourdin:
Il est effectivement étonnant que Spirou ait survécu, jusqu'à présent, à tout... La plupart de ses glorieux concurrents (Tintin, Pilote, Pif Gadget, Métal Hurlant...) sont morts au cours des terribles années 1980, qui ont vu la disparition de la prépublication des séries dans les magazines. C'était l’émergence du règne de l'album au détriment des journaux...

Ceci dit, j'ai souvent pensé que Spirou n'était plus que l'ombre de lui-même. Problème bien connu : aujourd'hui, le lecteur ne supporte plus de découvrir une histoire complète à raison de 2 planches hebdomadaires... Il préfère découvrir tout d'un bloc au moment de la sortie de l'album. Les habitudes de lecture ont considérablement changé en 30-40 ans.
Du coup, Spirou me fait généralement penser davantage à une belle publicité pour les albums et les auteurs de Dupuis qu'à un vrais journal de BD.
J'avais lu dans une interwiew que Spirou n'avait pour vocation que de servir de test pour de nouveaux auteurs et sorties d'albums, de plus et c'est surprenant le magazine fait des bénéfices.
Je pense que Spirou à toujours été une lance de rampement pour tester le succès ou le potentiel d'une série...
n'oublie pas d'essuyer tes pieds avant d'écrire....
pas de bras.............pas de petits formats..............

Avatar du membre
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
Messages : 4891
Enregistré le : mer. 29 sept. 2010, 19:30
Localisation : Hainaut (Belgique)

Re: Casterman en révolte contre Gallimard

Message par Lord Foxhole » lun. 19 nov. 2012, 20:06

klorophylle a écrit : J'avais lu dans une interwiew que Spirou n'avait pour vocation que de servir de test pour de nouveaux auteurs et sorties d'albums, de plus et c'est surprenant le magazine fait des bénéfices.
Je pense que Spirou à toujours été une lance de rampement pour tester le succès ou le potentiel d'une série...
C'est une vieille tradition chez Spirou...
Les Belles Histoires de l’oncle Paul était d'ailleurs une série destinée à être un banc d'essai pour les jeunes dessinateurs travaillant dans la voie du style réaliste. C'est comme ça qu'ont commencé des Jean Graton, Mitacq, Gérald Forton, etc. :wink:
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.

Avatar du membre
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
Messages : 4891
Enregistré le : mer. 29 sept. 2010, 19:30
Localisation : Hainaut (Belgique)

Re: Casterman en révolte contre Gallimard

Message par Lord Foxhole » ven. 30 nov. 2012, 17:04

Je ne sais pas si c'est moi, ou si c'est voulu par les principaux intéressés, mais plus de nouvelles de cette fameuse rencontre entre les auteurs de chez Casterman et Antoine Gallimard...
En tous cas, je ne vois rien dans la presse ni sur Internet. :heu:

Quelqu'un à du nouveau ?
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.

Avatar du membre
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 27145
Enregistré le : mar. 11 avr. 2006, 03:34
Localisation : De vuilnisbak

Re: Casterman en révolte contre Gallimard

Message par Tovenaar » ven. 09 nov. 2018, 22:19

Lord Foxhole a écrit :Je ne sais pas si c'est moi, ou si c'est voulu par les principaux intéressés, mais plus de nouvelles de cette fameuse rencontre entre les auteurs de chez Casterman et Antoine Gallimard...
En tous cas, je ne vois rien dans la presse ni sur Internet. :heu:

Quelqu'un à du nouveau ?
Après 4 ans, toujours rien.
Un sujet qui n'est pas "vendeur" ? Image
Image

Répondre

Retourner vers « Planète Album »