Sur Pilote (en BD)

Magazine hebdomadaire de bande dessinée français publié d'octobre 1959 à octobre 1989.
Ce magazine a eu plusieurs dénominations : "Le Magazine des jeunes de l'an 2000", "Le Journal d'Astérix et Obélix", "Le Journal qui s'amuse à réfléchir", "Nouveau Pilote", "Pilote & Charlie"...
Répondre
J.J.I.
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
Messages : 4616
Enregistré le : ven. 14 avr. 2006, 18:28
Localisation : NÎMES

Sur Pilote (en BD)

Message par J.J.I. » mer. 11 mars 2015, 09:38

parti voir ailleurs si...

Avatar du membre
Blackpuma
Maître 2e Dan
Maître 2e Dan
Messages : 2842
Enregistré le : sam. 25 févr. 2012, 17:18
Localisation : Boulogne-Billancourt

Re: Sur Pilote (en BD)

Message par Blackpuma » mer. 11 mars 2015, 16:59

Oui ! Les premières planches sont diablement intéressantes. Très bien fait. Vivant et plein d'humour. On a envie de connaître la suite. :pouce:
Plus ils sont grand et gros, plus ça fait mal quand ils tombent, et plus ils ont une grande gueule, plus impressionnant est le silence quand ils la ferment !
(Puma Noir, lutteur séminole)

Avatar du membre
Maël Rannou
Disciple
Disciple
Messages : 504
Enregistré le : jeu. 03 juil. 2008, 18:39
Contact :

Re: Sur Pilote (en BD)

Message par Maël Rannou » jeu. 12 mars 2015, 09:32

Lu, c'est sympathique sans être génial mais indubitablement + intéressant que tous les Nicoby sur la BD parus précédemment.

J'en parle ici http://www.bodoi.info/nicoby-et-aeschim ... on-pilote/
"La peur de l'ennui est la seule excuse du travail" Jules Renard

Micro édition de BDs de qualité : http://legouttoir.free.fr

Avatar du membre
Blackpuma
Maître 2e Dan
Maître 2e Dan
Messages : 2842
Enregistré le : sam. 25 févr. 2012, 17:18
Localisation : Boulogne-Billancourt

Re: Sur Pilote (en BD)

Message par Blackpuma » jeu. 12 mars 2015, 15:10

Excellent ton article. Il confirme mon envie. :pouce:
Plus ils sont grand et gros, plus ça fait mal quand ils tombent, et plus ils ont une grande gueule, plus impressionnant est le silence quand ils la ferment !
(Puma Noir, lutteur séminole)

J.J.I.
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
Messages : 4616
Enregistré le : ven. 14 avr. 2006, 18:28
Localisation : NÎMES

Re: Sur Pilote (en BD)

Message par J.J.I. » ven. 13 mars 2015, 12:06

Blackpuma a écrit :Excellent ton article. Il confirme mon envie. :pouce:
Effectivement ; trés bien écrit et bien complet certainement . :pouce:
Je ne connais pas Nicoby qui n'est certes pas un "grand" du dessin mais qui a quand même un certain talent . L'approche des grands ancêtres par le biais de la fameuse réunion de 68 est assez fine . :jap:
:beer:
parti voir ailleurs si...

Avatar du membre
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 27402
Enregistré le : mar. 11 avr. 2006, 03:34
Localisation : De vuilnisbak

Re: Sur Pilote (en BD)

Message par Tovenaar » sam. 14 mars 2015, 16:44

Image

Jean-Louis
Manitou
Manitou
Messages : 7027
Enregistré le : mer. 27 août 2003, 02:00

Re: Sur Pilote (en BD)

Message par Jean-Louis » dim. 15 mars 2015, 01:25

Boh, je ne sais pas trop qui ça peut intéresser...

Il n'y a rien de nouveau pour les amateurs de Pilote, qui ont déjà lu maintes fois tout cela sous diverses formes ; et les survivants interviewvés se mettent en scène, et glissent sur les attitudes peu glorieuses qu'ils ont pu avoir à l'époque. Quant aux principaux protagonistes, ils sont décédés...

Pour les plus jeunes (dans l'hypothèse fortuite où ils seraient intéressés par l'histoire d'une revue BD), l'intérêt historique est maigre, le 'reportage' BD fournit une nostalgie fabriquée, de l'imagerie d'Epinal, et des anecdotes 'arrangées'...

Tout cela est dans la lignée du Fournier, Hergé et Tchang...etc, des BD produites à mon avis par des auteurs en panne d'inspiration, qui utilisent sans scrupules des gens et des faits connus à leur sauce, en espérant susciter la curiosité, et donc l'achat, par des amateurs d'auteurs connus. :zzzz:

Avatar du membre
PILOTEZERO
Disciple
Disciple
Messages : 623
Enregistré le : lun. 27 août 2012, 16:34
Localisation : Saint Florent sur Auzonnet Gard
Contact :

Re: Sur Pilote (en BD)

Message par PILOTEZERO » lun. 16 mars 2015, 23:02

Petite précision
:zzzz:
Modifié en dernier par PILOTEZERO le sam. 11 mai 2019, 22:25, modifié 1 fois.
Pour en savoir un peu plus sur mai 68 Goscinny et l'épisode de la brasserie

https://editionsladeviation.fr/produit/ ... s-copains/

Jean-Louis
Manitou
Manitou
Messages : 7027
Enregistré le : mer. 27 août 2003, 02:00

Re: Sur Pilote (en BD)

Message par Jean-Louis » mar. 17 mars 2015, 16:52

Je comprends les scrupules de secret, qui sont honorables, mais en même temps ce qui justifiait la confidentialité est peut-être devenu caduc avec le temps...
La relation de ces faits ne peut plus avoir d'incidence professionnelle, ils n'ont plus qu'un intérêt historique.

Quoi qu'il en soit, je me demande s'il n'y aurait pas eu plusieurs réunions à l'époque, car on peut supposer que les auteurs de Pilote se rencontraient périodiquement autour d'un verre, et qu'un de leurs lieux possibles de réunion était le bistro en question.

Revenons en arrière, Goscinny a relaté que la 'fameuse' réunion, qui devait être de travail et informelle, pour définir les nouveaux projets et orientations du journal, s'est transformée en tribunal du peuple pour le juger, sous l'impulsion de prestigieux olibrius, en proie à leurs élucubrations sociétales du moment.
Sur la date, il précise qu'il avait eu beaucoup de mal à s'y rendre, d'une part à cause du pays paralysé par la grève générale (plus d'essence, plus de transports), et d'autre part, par l'accouchement de son épouse, qui venait de donner naissance à Anne, le 19 mai 1968.
René Goscinny a d'autant plus été surpris, qu'il ne s'y attendait pas. Homme sensible, il s'est senti blessé et meurtri par le traitement subi, lui qui s'était de longue date attaché à faire reconnaître le statut d'auteur de BD, et de scénariste, étant au premier chef concerné. Il s'est retrouvé seul devant ses accusateurs, Charlier n'est pas venu à cette réunion.

Suite à ce traumatisme, qu'il a ressenti comme injuste, il changea complètement d'attitude envers ses auteurs, prit ses distances, et n'eut plus avec eux que des relations professionnelles.

Avatar du membre
PILOTEZERO
Disciple
Disciple
Messages : 623
Enregistré le : lun. 27 août 2012, 16:34
Localisation : Saint Florent sur Auzonnet Gard
Contact :

Re: Sur Pilote (en BD)

Message par PILOTEZERO » mar. 17 mars 2015, 19:29

Jean-Louis a écrit :Je comprends les scrupules de secret, qui sont honorables, mais en même temps ce qui justifiait la confidentialité est peut-être devenu caduc avec le temps...
La relation de ces faits ne peut plus avoir d'incidence professionnelle, ils n'ont plus qu'un intérêt historique.

Quoi qu'il en soit, je me demande s'il n'y aurait pas eu plusieurs réunions à l'époque, car on peut supposer que les auteurs de Pilote se rencontraient périodiquement autour d'un verre, et qu'un de leurs lieux possibles de réunion était le bistro en question.
Modifié en dernier par PILOTEZERO le sam. 11 mai 2019, 22:26, modifié 1 fois.
Pour en savoir un peu plus sur mai 68 Goscinny et l'épisode de la brasserie

https://editionsladeviation.fr/produit/ ... s-copains/

Jean-Louis
Manitou
Manitou
Messages : 7027
Enregistré le : mer. 27 août 2003, 02:00

Re: Sur Pilote (en BD)

Message par Jean-Louis » mer. 18 mars 2015, 02:00

Merci pour ces précisions. :jap:

C'est quand même bizarre, cette histoire, que plusieurs documents reprennent à peu près la même chose ; bon, il est vrai que ceux qui en ont parlé le plus n'étaient pas témoins directs des événements en question... Alors, mystification, canular, incompréhension, plus le temps passe, plus la vérité s'éloigne et s'estompe... :heu:

J'ai quand même un peu creusé, et apparemment, il y a eu au moins deux réunions : une sans Goscinny, et une avec.
La première se serait passée dans l'atelier de Poivet, au 10, rue des Pyramides. C'était une réunion syndicale (syndicat de dessinateurs, dont Le Goff et Nortier étaient à la tête). Le but était d'obtenir la carte de presse. La deuxième s'est passée dans l'atelier, ou dans une brasserie proche (les témoignages divergent).
Charlier et Goscinny ont été conviés (par Giraud) pour apporter leur appui. Giraud rappelle au téléphone Charlier pour lui dire de ne pas venir, car les esprits se sont échauffés, et les participants se préparent à faire leur procès. D'après le témoignage de Charlier, Giraud lui dit qu'il va appeler Goscinny pour lui dire aussi de ne pas venir.
Finalement, Goscinny arrive à pied à la réunion (plus d'essence), et se fait 'allumer', ce qu'il relate succinctement dans 'Les cahiers de la BD' n°22, fait confirmé par Godard et d'autres.A l'issue de la réunion, Loro propose à Goscinny de le raccompagner dans sa Deuche, car il avait encore de l'essence. Goscinny accepte. Nulle part je n'ai vu mention de la date exacte de la réunion ; le seul repère indiqué par Goscinny, c'est que c'est juste après la naissance de sa fille.

Avatar du membre
PILOTEZERO
Disciple
Disciple
Messages : 623
Enregistré le : lun. 27 août 2012, 16:34
Localisation : Saint Florent sur Auzonnet Gard
Contact :

Re: Sur Pilote (en BD)

Message par PILOTEZERO » mer. 18 mars 2015, 18:25

Jean-Louis a écrit :Merci pour ces précisions. :jap:

C'est quand même bizarre, cette histoire, que plusieurs documents reprennent à peu près la même chose ; bon, il est vrai que ceux qui en ont parlé le plus n'étaient pas témoins directs des événements en question... Alors, mystification, canular, incompréhension, plus le temps passe, plus la vérité s'éloigne et s'estompe... :heu:

J'ai quand même un peu creusé, et apparemment, il y a eu au moins deux réunions : une sans Goscinny, et une avec.
La première se serait passée dans l'atelier de Poivet, au 10, rue des Pyramides. C'était une réunion syndicale (syndicat de dessinateurs, dont Le Goff et Nortier étaient à la tête). Le but était d'obtenir la carte de presse. La deuxième s'est passée dans l'atelier, ou dans une brasserie proche (les témoignages divergent).
Charlier et Goscinny ont été conviés (par Giraud) pour apporter leur appui. Giraud rappelle au téléphone Charlier pour lui dire de ne pas venir, car les esprits se sont échauffés, et les participants se préparent à faire leur procès. D'après le témoignage de Charlier, Giraud lui dit qu'il va appeler Goscinny pour lui dire aussi de ne pas venir.
Finalement, Goscinny arrive à pied à la réunion (plus d'essence), et se fait 'allumer', ce qu'il relate succinctement dans 'Les cahiers de la BD' n°22, fait confirmé par Godard et d'autres.A l'issue de la réunion, Loro propose à Goscinny de le raccompagner dans sa Deuche, car il avait encore de l'essence. Goscinny accepte. Nulle part je n'ai vu mention de la date exacte de la réunion ; le seul repère indiqué par Goscinny, c'est que c'est juste après la naissance de sa fille.
Petite précison de Uderzo dans le livre de Philipsen de Flamberge à Asterix au sujet de la réunion .
Page 158 " en bas avant dernier paragraphe "
- << Un autre élément moteur "de cette réunion" ce fut les jalousies professionnelles et la concurrence entre auteurs ,
à partir de ce jour il tria sur le volet un nombre restreints de vrais amis et prit une grande distance quand aux autres .>>



Voilà ce que j'ai pu retenir de la chose celle que tu avance sont peut être vraies et les miennes du bidon selon les témoignages peut être percés que j'aurai recueilli.

Mais je laisse libre cours à toute hypothèses et controverses ,car là à mon âge j'ai d'autres priorités bien plus terre à terre
Très cordialement Pimpf en tout cas
Modifié en dernier par PILOTEZERO le sam. 11 mai 2019, 22:28, modifié 1 fois.
Pour en savoir un peu plus sur mai 68 Goscinny et l'épisode de la brasserie

https://editionsladeviation.fr/produit/ ... s-copains/

Jean-Louis
Manitou
Manitou
Messages : 7027
Enregistré le : mer. 27 août 2003, 02:00

Re: Sur Pilote (en BD)

Message par Jean-Louis » mer. 18 mars 2015, 21:25

Merci pour ces précisions supplémentaires. :jap:

Sur le fond, mon intention n'est aucunement de polémiquer, mais d'essayer d'éclaircir les choses, autant que faire se peut, car bientôt, il ne restera plus aucun témoin de l'affaire, et seule existera la version 'officielle', même si elle est fausse. :deso:

Je comprends la difficulté de communiquer, s'il y a eu promesse de discrétion ; ce que je comprends mal, c'est pourquoi le témoin concerné a souhaité garder cachée la vérité :heu: . Bon, enfin, c'est comme ça...

Sur l'éviction de Poivet de Vaillant, la rédaction aurait été lassée de ses retards incessants, de son dessin de plus en plus bâclé et rapide (stylo et pinceau 'sec', même problème avec Nortier), et peut-être aussi une série vieillissante...

Avatar du membre
PILOTEZERO
Disciple
Disciple
Messages : 623
Enregistré le : lun. 27 août 2012, 16:34
Localisation : Saint Florent sur Auzonnet Gard
Contact :

Re: Sur Pilote (en BD)

Message par PILOTEZERO » sam. 25 avr. 2015, 19:32

Giraud aurait contacté un des responsables du syndicat Autonome des dessinateurs de journaux pour lui demander la possibilité de "faire en soirée" une " réunion de contestation contre Goscinny" chez Poïvet à l'Atelier 63 situé au 10 rue des Pyramides.
Refus catégorique de Poïvet et du responsable syndical qui ne voulaient pas mêler leur syndicat Autonome des dessinateurs de journaux dont le siège était également à l'atelier 63 à une histoire qui ne concernait que quelques dessinateurs.
Suite à ce revers, Giraud a improvisé et a contacté des collègues en leur donnant la brasserie à l'angle de la rue des Pyramides comme adresse pour le lendemain.
Tout le monde connaissant le lieux ou était l'atelier 63 ils n'auraient ainsi pas de mal à trouver la brasserie qui jouxtait cet atelier.
A rajouter qu'il n'y a jamais eu de réunions de ce genre au studio 63 à part celles du Syndicat, jamais.
L'éviction de Poïvet de certaines maisons d'édition n'a aucun rapport avec cette histoire, c'est tout autre.
10 rue des pyramides2.jpg
Pour en savoir un peu plus sur mai 68 Goscinny et l'épisode de la brasserie

https://editionsladeviation.fr/produit/ ... s-copains/

Jean-Louis
Manitou
Manitou
Messages : 7027
Enregistré le : mer. 27 août 2003, 02:00

Re: Sur Pilote (en BD)

Message par Jean-Louis » lun. 27 juil. 2015, 23:36

PILOTEZERO a écrit : Petite précison de Uderzo dans le livre de Philipsen de Flamberge à Asterix au sujet de la réunion .
Page 158 " en bas avant dernier paragraphe "
- << Un autre élément moteur "de cette réunion" ce fut les jalousies professionnelles et la concurrence entre auteurs ,
à partir de ce jour il tria sur le volet un nombre restreints de vrais amis et prit une grande distance quand aux autres .>>
Cela confirme bien ce que j'ai pu lire par ailleurs.
Que Goscinny a été profondément blessé lors de cette réunion, et que son comportement vis-à-vis de ses confrères n'a dès lors plus été le même...

Avatar du membre
PILOTEZERO
Disciple
Disciple
Messages : 623
Enregistré le : lun. 27 août 2012, 16:34
Localisation : Saint Florent sur Auzonnet Gard
Contact :

Re: Sur Pilote (en BD)

Message par PILOTEZERO » sam. 01 juin 2019, 23:00

Jean-Louis a écrit :
lun. 27 juil. 2015, 23:36
PILOTEZERO a écrit : Petite précison de Uderzo dans le livre de Philipsen de Flamberge à Asterix au sujet de la réunion .
Page 158 " en bas avant dernier paragraphe "
- << Un autre élément moteur "de cette réunion" ce fut les jalousies professionnelles et la concurrence entre auteurs ,
à partir de ce jour il tria sur le volet un nombre restreints de vrais amis et prit une grande distance quand aux autres .>>
Cela confirme bien ce que j'ai pu lire par ailleurs.
Que Goscinny a été profondément blessé lors de cette réunion, et que son comportement vis-à-vis de ses confrères n'a dès lors plus été le même...



couv terminee.jpg
l' ouvrage devrait d'après certains plaire à pas mal de monde,
De nouveaux témoignages d'auteurs de chez Pilote et d'ailleurs ont permis de dresser la liste des présents ,la chronologie complète et ce qui c'est dit avant,à l'atelier 63, pendant brasserie du 10 rue des pyramides et *après cette journée (*chez Dargaud)

https://editionsladeviation.fr/…/rene-g ... t-la-brass…/
Voilà donc le lien permettant de recevoir l'ouvrage courant Juin donc bien avant la date officielle de sortie en Septembre
Adresses pour cette commande: Librairie La Déviation / 1 bis rue de la Boucherie Caudebec en Caux 76490 Rives en Seine
ou
SCUP 1 cavée Saint-Léger Caudebec en Caux
76490 Rives en Seine
Téléphone : 06 10 82 65 18 / 02 35 96 99 18
(tous les modes de paiements sont acceptés)

Présentation https://lescoulissesdujournalpilote.blogspot.com/
Pour en savoir un peu plus sur mai 68 Goscinny et l'épisode de la brasserie

https://editionsladeviation.fr/produit/ ... s-copains/

Répondre

Retourner vers « Le Journal Pilote »