Spiresque or not spiresque ?

Périodique belge francophone hebdomadaire fondé par l'éditeur Jean Dupuis et publié depuis le 21 avril 1938.
Édité initialement avec le titre officiel "Le Journal de Spirou", c'est le nom de "Spirou" qu'il porte ensuite le plus longtemps. En 1988 et 2006, des phases de relance sont tentées avec les titres, "Spirou Magaziiiine" (avec quatre « i ») et "Spirou HeBDo".
Avatar du membre
Nasdine Hodja
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 12126
Enregistré le : mer. 11 avr. 2007, 00:00

Spiresque or not spiresque ?

Message par Nasdine Hodja » mar. 10 juin 2014, 17:56

C'est fou, j'ai un nom au bout de la langue pour cette image... :fonsde:

MLFT.jpg
Ça a débuté comme ça.
Ma liste de recherche.

Avatar du membre
brennos
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Messages : 1552
Enregistré le : sam. 13 juil. 2013, 17:24

Re: Spiresque or not spiresque ?

Message par brennos » mar. 10 juin 2014, 18:02

Il ressemble à Monsieur Goular, le voisin de Marc Lebut dans la série la Ford T. :D
L'homme est l'espèce la plus insensée ! Il vénère un dieu invisible et massacre une nature visible, sans savoir que cette nature qu'il massacre est ce dieu invisible qu'il vénère !
Hubert Reeves

Je recherche :
34 Caméra : 1 - 16 - 20 - 73 - 77

Avatar du membre
Bob Morane
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 15865
Enregistré le : lun. 15 juin 2009, 14:55
Localisation : Albi (81)

Re: Spiresque or not spiresque ?

Message par Bob Morane » mar. 10 juin 2014, 18:07

Comprends pas Lebut de ce sujet... :lol:
Il y a des gens qui vous font bonne mine par-devant et qui vous flanquent des coups de pied dans le ventre par-derrière.
Alexandre-Benoît Bérurier

Avatar du membre
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 26558
Enregistré le : mar. 11 avr. 2006, 03:34
Localisation : de Vlieg op de Neus

Re: Spiresque or not spiresque ?

Message par Tovenaar » mar. 10 juin 2014, 18:08

Le dessin est de Francis.
Image La couche du moche

Avatar du membre
Nasdine Hodja
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 12126
Enregistré le : mer. 11 avr. 2007, 00:00

Re: Spiresque or not spiresque ?

Message par Nasdine Hodja » mar. 10 juin 2014, 18:11

Je voulais savoir si j'étais le seul à trouver que ce personnage de Francis était un clone du voisin de Marc Lebut.
Je constate avec soulagement que je ne suis pas le seul.

:D
Ça a débuté comme ça.
Ma liste de recherche.

Avatar du membre
Nasdine Hodja
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 12126
Enregistré le : mer. 11 avr. 2007, 00:00

Re: Spiresque or not spiresque ?

Message par Nasdine Hodja » mar. 10 juin 2014, 18:15

Je pense que Fripon ou Yann59 vont vite nous identifier ça. :sifl:
Ça a débuté comme ça.
Ma liste de recherche.

Avatar du membre
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
Messages : 4668
Enregistré le : mer. 29 sept. 2010, 19:30
Localisation : Hainaut (Belgique)

Re: Spiresque or not spiresque ?

Message par Lord Foxhole » mar. 10 juin 2014, 18:32

Moi j'ai rien compris...
Il vient d'où cet extrait !?
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.

Avatar du membre
Nasdine Hodja
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 12126
Enregistré le : mer. 11 avr. 2007, 00:00

Re: Spiresque or not spiresque ?

Message par Nasdine Hodja » mar. 10 juin 2014, 18:43

Lord Foxhole a écrit :Moi j'ai rien compris...
Il vient d'où cet extrait !?


Il n'y a pas grand chose à comprendre.
J'ai juste été saisi par la ressemblance entre cet extrait et la série de de La Ford T dans Spirou du même Francis.
Il s'agit en fait du personnage de Monsieur Bouchu dans "Le magicien de boulotville", une histoire à suivre de Francis dans J2 Jeunes (d'où mon allusion à nos spécialistes en la matière) en 1967.
Ça a débuté comme ça.
Ma liste de recherche.

Avatar du membre
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 26558
Enregistré le : mar. 11 avr. 2006, 03:34
Localisation : de Vlieg op de Neus

Re: Spiresque or not spiresque ?

Message par Tovenaar » mar. 10 juin 2014, 19:17

Francis a aussi dessiné dans Pilote : les aventures de Jet Parter et Jet Hanlair.
Je n'ai rien trouvé sur internet concernant cette série, une honte ! :down:
Je n'arrive peut-être pas à orthographier correctement les noms de ces héros. :deso:
Image La couche du moche

Avatar du membre
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
Messages : 4668
Enregistré le : mer. 29 sept. 2010, 19:30
Localisation : Hainaut (Belgique)

Re: Spiresque or not spiresque ?

Message par Lord Foxhole » mar. 10 juin 2014, 19:23

Nasdine Hodja a écrit :J'ai juste été saisi par la ressemblance entre cet extrait et la série de de La Ford T dans Spirou du même Francis.
Il s'agit en fait du personnage de Monsieur Bouchu dans "Le magicien de boulotville", une histoire à suivre de Francis dans J2 Jeunes (d'où mon allusion à nos spécialistes en la matière) en 1967.

Malheureusement, j'ai l'impression que Francis n'était pas le genre de dessinateur a se casser beaucoup la tête !
Jamais il n'a parut être un extraordinaire créateur de personnages... Il dessinait dans un style franco-belge ultra-classique, et je pense qu'il n'a jamais été un auteur de première importance. Même quand il travaillait pour Spirou !
Le Capitaine Lahuche était sans doute sa meilleur série. Meilleure que Marc Lebut et son voisin, à mon avis (même si c'était scénarisé par Maurice Tillieux)...
En vadrouillant sur le Net, j'ai découvert qu'il était mort assez jeune (57 ans) et dans un état dépressif... Une fin plutôt triste.
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.

Avatar du membre
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 26558
Enregistré le : mar. 11 avr. 2006, 03:34
Localisation : de Vlieg op de Neus

Re: Spiresque or not spiresque ?

Message par Tovenaar » mar. 10 juin 2014, 19:28

Lord Foxhole a écrit :
En vadrouillant sur le Net, j'ai découvert qu'il était mort assez jeune (57 ans) et dans un état dépressif... Une fin plutôt triste.

Je confirme.
Je l'avais rencontré peu avant, à Liège : il était bourré et pleurait tout le temps.
On avait dû le conduire dans l'appart' d'une cousine de Walthéry pour qu'il dorme et décuite.
Image La couche du moche

yan59
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
Messages : 4235
Enregistré le : dim. 03 avr. 2011, 21:48

Re: Spiresque or not spiresque ?

Message par yan59 » mar. 10 juin 2014, 23:50

Nasdine Hodja a écrit :Je pense que Fripon ou Yann59 vont vite nous identifier ça. :sifl:


Pas de bol, en J2 je suis encore très ... creux ! :lol6:

Avatar du membre
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 26558
Enregistré le : mar. 11 avr. 2006, 03:34
Localisation : de Vlieg op de Neus

Re: Spiresque or not spiresque ?

Message par Tovenaar » mer. 11 juin 2014, 00:12

Prof TNJ a écrit :Francis a aussi dessiné dans Pilote : les aventures de Jet Parter et Jet Hanlair.
Je n'ai rien trouvé sur internet concernant cette série, une honte ! :down:
Je n'arrive peut-être pas à orthographier correctement les noms de ces héros. :deso:

J'ai trouvé ici : http://www.bdoubliees.com/journalspirou ... rancis.htm (le site BDoubliées de Notre ami Bernard du Coffre à BD).
Il s'agit de Jett Parther dans Pilote (1964) :arfl:

Mais rien concernant Monsieur Bouchu dans "Le magicien de boulotville".
Image La couche du moche

Avatar du membre
Nasdine Hodja
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 12126
Enregistré le : mer. 11 avr. 2007, 00:00

Re: Spiresque or not spiresque ?

Message par Nasdine Hodja » mer. 11 juin 2014, 12:44

Lord Foxhole a écrit :...En vadrouillant sur le Net, j'ai découvert qu'il était mort assez jeune (57 ans) et dans un état dépressif... Une fin plutôt triste.


Effectivement. Il y a une dizaine ou une quinzaine d'années, alors que je fréquentais encore assidument les salons BD, j'avais eu l'impression que les fins de carrière étaient assez dures pour une génération vieillissante de dessinateurs belges qui avaient pourtant eu une activité florissante dans les années 70.
Ça a débuté comme ça.
Ma liste de recherche.

Avatar du membre
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
Messages : 4668
Enregistré le : mer. 29 sept. 2010, 19:30
Localisation : Hainaut (Belgique)

Re: Spiresque or not spiresque ?

Message par Lord Foxhole » mer. 11 juin 2014, 19:49

Nasdine Hodja a écrit :Effectivement. Il y a une dizaine ou une quinzaine d'années, alors que je fréquentais encore assidument les salons BD, j'avais eu l'impression que les fins de carrière étaient assez dures pour une génération vieillissante de dessinateurs belges qui avaient pourtant eu une activité florissante dans les années 70.

Ma foi, la découverte du cas (attristant) de Francis m'a étonné... Je pensais que le bonhomme était plus âgé et avait pris sa retraite. Ou alors qu'il s'était reconverti dans autre chose...
Je ne sais pas s'il y a tant d'auteurs vieillissants qui auraient fini dans la misère.
Par exemple, Jo-El Azara fait partie de ces « petits maîtres » bien oubliés aujourd'hui, mais il ne semble pas avoir complètement sombré.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jo-El_Azara
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.

Jean-Louis
Guide Spirituel
Guide Spirituel
Messages : 6598
Enregistré le : mer. 27 août 2003, 02:00

Re: Spiresque or not spiresque ?

Message par Jean-Louis » mer. 11 juin 2014, 20:14

Lord Foxhole a écrit :Je ne sais pas s'il y a tant d'auteurs vieillissants qui auraient fini dans la misère.

Il y en a eu beaucoup.

Pour eux, il n'y avait pas de caisse de retraite, ni d'assurance maladie.

Si beaucoup ont dessiné jusqu'à leur mort, ce n'est pas par amour de l'art : c'est qu'il n'avaient pas le choix.
Dans les années 50 et 60 (par la suite, je ne sais pas, ça s'est peut-être amélioré), c'était fréquent qu'il y ait une collecte parmi les dessinateurs, pour aider leur copain malade, qui de ce fait, n'avait plus aucune rentrée d'argent.

Je sais que notamment Cézard l'ai fait pour E.Gire, et ce n'est hélas pas un cas isolé...

Avatar du membre
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
Messages : 4668
Enregistré le : mer. 29 sept. 2010, 19:30
Localisation : Hainaut (Belgique)

Re: Spiresque or not spiresque ?

Message par Lord Foxhole » jeu. 12 juin 2014, 17:53

Jean-Louis a écrit :Pour eux, il n'y avait pas de caisse de retraite, ni d'assurance maladie.

Si beaucoup ont dessiné jusqu'à leur mort, ce n'est pas par amour de l'art : c'est qu'il n'avaient pas le choix.
Dans les années 50 et 60 (par la suite, je ne sais pas, ça s'est peut-être amélioré), c'était fréquent qu'il y ait une collecte parmi les dessinateurs, pour aider leur copain malade, qui de ce fait, n'avait plus aucune rentrée d'argent.

La législation du travail, dans les années 1950-60, était fort différente aussi.
D'après ce que j'ai compris, on pouvait se faire engager très vite, et se faire virer tout aussi vite... Sans compter que certaines anecdotes de l'époque - si elles sont vraies - ont de quoi laisser songeur.
Maurice Rosy qui se fait engager chez Dupuis comme " donneur d'idées ", ça paraît quand même inimaginable aujourd'hui !
Je vois mal un contrat de travail actuel stipuler qu'on est "donneur d'idées " dans une maison d'édition... C'est un peu du n'importe-quoi.
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.

Avatar du membre
brennos
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Messages : 1552
Enregistré le : sam. 13 juil. 2013, 17:24

Re: Spiresque or not spiresque ?

Message par brennos » jeu. 12 juin 2014, 18:01

Lord Foxhole a écrit :
Jean-Louis a écrit :Pour eux, il n'y avait pas de caisse de retraite, ni d'assurance maladie.

Si beaucoup ont dessiné jusqu'à leur mort, ce n'est pas par amour de l'art : c'est qu'il n'avaient pas le choix.
Dans les années 50 et 60 (par la suite, je ne sais pas, ça s'est peut-être amélioré), c'était fréquent qu'il y ait une collecte parmi les dessinateurs, pour aider leur copain malade, qui de ce fait, n'avait plus aucune rentrée d'argent.

La législation du travail, dans les années 1950-60, était fort différente aussi.
D'après ce que j'ai compris, on pouvait se faire engager très vite, et se faire virer tout aussi vite... Sans compter que certaines anecdotes de l'époque - si elles sont vraies - ont de quoi laisser songeur.
Maurice Rosy qui se fait engager chez Dupuis comme " donneur d'idées ", ça paraît quand même inimaginable aujourd'hui !
Je vois mal un contrat de travail actuel stipuler qu'on est "donneur d'idées " dans une maison d'édition... C'est un peu du n'importe-quoi.


Aujourd'hui on dirait Directeur Artistique. :pouce:
L'homme est l'espèce la plus insensée ! Il vénère un dieu invisible et massacre une nature visible, sans savoir que cette nature qu'il massacre est ce dieu invisible qu'il vénère !
Hubert Reeves

Je recherche :
34 Caméra : 1 - 16 - 20 - 73 - 77

Jean-Louis
Guide Spirituel
Guide Spirituel
Messages : 6598
Enregistré le : mer. 27 août 2003, 02:00

Re: Spiresque or not spiresque ?

Message par Jean-Louis » jeu. 12 juin 2014, 20:07

Non, ça c'était hier ; aujourd'hui, ce serait plutôt "Directeur du concept", ou autre appellation de même acabit. :wink:

yan59
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
Messages : 4235
Enregistré le : dim. 03 avr. 2011, 21:48

Re: Spiresque or not spiresque ?

Message par yan59 » jeu. 12 juin 2014, 23:15

Lord Foxhole a écrit :
Jean-Louis a écrit :Pour eux, il n'y avait pas de caisse de retraite, ni d'assurance maladie.

Si beaucoup ont dessiné jusqu'à leur mort, ce n'est pas par amour de l'art : c'est qu'il n'avaient pas le choix.
Dans les années 50 et 60 (par la suite, je ne sais pas, ça s'est peut-être amélioré), c'était fréquent qu'il y ait une collecte parmi les dessinateurs, pour aider leur copain malade, qui de ce fait, n'avait plus aucune rentrée d'argent.

La législation du travail, dans les années 1950-60, était fort différente aussi.
D'après ce que j'ai compris, on pouvait se faire engager très vite, et se faire virer tout aussi vite... Sans compter que certaines anecdotes de l'époque - si elles sont vraies - ont de quoi laisser songeur.
Maurice Rosy qui se fait engager chez Dupuis comme " donneur d'idées ", ça paraît quand même inimaginable aujourd'hui !
Je vois mal un contrat de travail actuel stipuler qu'on est "donneur d'idées " dans une maison d'édition... C'est un peu du n'importe-quoi.


ou aussi "chef de projet" ! :lol:

Répondre

Retourner vers « Le Journal de Spirou »