PIF DES ANNEES 80!!!

Du Nouveau Pif (682-874) à la fin (875-1253)
Avril 1982 à Octobre 1993
Répondre
kikinoel

PIF DES ANNEES 80!!!

Message par kikinoel » dim. 12 oct. 2003, 14:00

juste un petit mot parce que je vous trouve tres injuste envers le Pif que Ma génération (j'ai 27 ans) a connus....ET ADORE!!!!tout comme vous nous adorions les gadgets (qui meme en reeditions etaient pour nous tout nouveau), nous adorions que Pif s'interesse aux serie télé (a l'époque ,cela aurait était du suicide de ne pas le faire: nos vies dépendaient de la télé!!!!), surtout que face a lui il y avaient des magazines comme telejunior, des bds sur nos personages de télé (goldo, flam, ulysse31), et je doute que j'aurais acheté PIF si il ne parlait pas de Blackstar, Jayce et consort....J'ai jubilé quand Pif a changé de couverture (quand mes parents m'offrais des pochettes d'anciens pif, je les trouvais (les mags) un serieux cotés retro!!! J'avous etre surpris par tout vos commentaires, alors je fait un appel a ceux qui de mon age lisait Pif!!!!
Pour ma part, j'ai arreter Pif a cause des consoles de jeux, du sport et....des etudes. Pas parce qu'il était devenus inninteressant, juste parce que j'avais autre chose a faire....de fil en aiguille, la generation qui me suivait ne jurais plus que par le club dorothee et les mangas, et c'est toutes la presse enfantile qui en a subit les consequences....Pif, moi, je t'ai aimé dans les années 80!!!! et je tiens a le dire!!!

Avatar du membre
Totoche
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 32087
Enregistré le : mar. 21 oct. 2003, 02:00
Localisation : 93300 Aubervilliers
Contact :

Message par Totoche » lun. 13 oct. 2003, 14:00

salut

Tu es dans le vrai quand tu dis que ceux de ta génération ont aimé Pif gadget. Le gadget et autres séries ont eu aussi leurs impacts auprès des enfants. Pour ces raisons, je te suivrai. Par contre, étant de la génération de ceux qui ont vu débuter PG (j'avais 11 ans en 69), il n'y a rien de comparable entre cette période et les autres. Celle après 73, avec quelques changements inexplicables qui ont engendré le lent déclin de PG, restait dans la lancée de la précédente. Quelques années plus tard, ce sont les adaptations-séries, ou adaptations-vedettes de la télé. Une parenthèse: tu dis que les autres le faisaient, donc PG le faire. NON! Ce qui a fait sa qualité et son succès au début, c'est justement qu'il était à part et qu'il innovait dans le monde des hebdos. Puis, entre autres, il y a eu la colorisation des bandes de façon outrancière (regardes par ex. un Fanfan...illisible), la disparition progressive des bandes réalistes (avec des cahiers spéciaux pour les éditer ou rééditer) au profit de bandes humoristiques: tu me diras cela a permis à Kamb d'y imposer Dicentim, par exemple. Puis de l'évènementiel comme, "sauvons la terre", "aidons les enfants" ou je ne sais quoi.
Comme je te l'ai déjà dit, au lieu de créer, on a préféré faire ce que le public attendait et à contrario, ne plus donner de repères de qualité aux enfants. Relis des PG de l'époque 69-73 et un de "chaque centaine" si tu en a l'occasion et tu verras la différence. Le pire que j'ai vu et je te promets que c'est vrai, c'est lorsque prenant un PG des années 80-90 et l'ouvrant, j'ai eu un temps d'arrêt-j'ai re-regardé la bande de Pif, re-regardé la couverture, car j'ai cru ouvrir un Journal de Mickey, tant le dessin et la mise en page était rigoureusement identique.
Un autre exemple de réussite, complètement à l'opposé de ce qui se faisait à l'époque: (A SUIVRE)
Alors que l'on était dans la couleur, la SF, la BD humoristique à fond, voilà qu'on sort une revue en N&B, en partie littéraire. Moi-même, amateur de Métal Hurlant, j'ai été surpris mais c'est pour cela aussi que j'ai "suivi" (A SUIVRE).
Je suis bien conscient que "ta période" te soit chère, mais les choix éditoriaux n'ont pas été à la hauteur de l'énorme potentiel que PG avait.
Dommage!

kikinoel

Message par kikinoel » mar. 14 oct. 2003, 14:00

Il faut que j'ajoute autre chose... y'a une semaine de cela, Pif était casi-enfoui dans ma mémoire....il y a une semaine de cela, Pif Gadget était un magazine pour enfant (dont j'étais abonnés, il faut le souligner) où je retrouver des bds rigolotte, des series télé, et surtout le gadget....
Depuis cette semaine, j'ai decouvert ce site (et adoré), redecouvert la couverture de mes pifs (que je me suis remis a chercher), et surtout decouvert que Pif avait une histoire avant que je ne le connaisse...cette histoire je la decouvrirais puisque j'ai commandé Le livre, mais je tiens a preciser que je n'en savais pas autant lors de l'ecriture de ce "sujets"....et mon étonnement est assez irréel: Pif était avant tout un support de BD: pour moi, PIF était un magazine pour enfant, tout betement....ce que je croyais injuste par rapport a vos critiques sur le pif des années 80' devient comprehensible.... et prouve que Pif a changé de votre époque a la mienne en suivant "la mode" (la comparaison avec le journal de mickey est parfaite: moi meme, j'avais choisi Pif juste pour le gadget en + au debut!) Donc, mea culpa....je retourne étudiez l'histoire de mon Pifou, dont je me croyais un fervent ancien admirateur , alors qu'il m'avait caché toute son histoire.....et reviendrais vite, discuter avec vous de ce fabuleux journal!!!!!

Répondre

Retourner vers « Un long déclin - Du N° 682 au N° 1253 »