Mikros et Photonik

Discussions générales autour de l'univers des Comics de Marvel à DC ainsi que sur les parutions françaises actuelles. Retrouvez ici l'univers des comics de Lug à Panini, mais aussi le mythique magazine Strange de 1970 et ses publications soeurs : Fantask, Marvel, Spécial Strange, Titans, Nova, Spidey, etc.
Avatar du membre
batless
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 16407
Enregistré le : mer. 05 nov. 2008, 18:06
Localisation : auTitty Twister

Re: Mikros et Photonik

Message par batless » jeu. 14 nov. 2013, 17:08

cromosome a écrit :C'est effectivement une bien belle intégrale...quelqu'un peut il nous en dire un peu plus sur cet Amouriq ? Qui est ce, a t il dessiné d'autres aventures de super-héros pour Lug ? J'avoue ma méconnaissance totale du sujet. J'avais toujours pensé que Mikros était uniquement réalisé par John Milton :wink: , ce qui me ramène à être plus humble...
Il a sorti pas mal de Bd chez Bamboo ces dernières annés (l'auto école, Nostra, les gladiateurs, les zyper...)
Avant que je jette tout à la benne, si quelqu'un recherche des "Les années laser", des magazines de jeux Vidéo ou des rock hard (une centaine de dispo, état comme neuf), Mad Movies .... me contacter

Avatar du membre
Aymeric
Disciple
Disciple
Messages : 571
Enregistré le : mer. 03 août 2005, 13:45
Localisation : Crazannes (Charente Maritime)

Re: Mikros et Photonik

Message par Aymeric » jeu. 21 nov. 2013, 18:27

Je confirme que c'est un magnifique ouvrage !
La galerie d'illustrations en fin d'album est un sacré hommage aux sup'héros français. :love1:

cromosome
Disciple
Disciple
Messages : 523
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2011, 11:54

Re: Mikros et Photonik

Message par cromosome » ven. 29 nov. 2013, 11:54

Tout d'abord, je précise que je suis un très grand fan de Mitton (puisque j'ai la chance d'avoir obtenu de jolies dédicaces et même des planches du Surfer publiées dans Nova (c'était il y a bien longtemps)) et que j'avais adoré son passage sur Photonik (hérésie suprême, j'avoue même préférer son trait classique sur Photonik que celui de son créateur, Tota...mais je sais que sur ce forum, d'autres pensent la même chose que moi...). J'étais donc très impatient de cette nouvelle livraison. L'objet est beau, la galerie d'hommages superbe (il faut juste que l'on me dise une bonne fois pour toute si l'on doit écrire Tenterhook / Siegel (p.4) ou Tanterhook (p9)/Ziegel (p54))

Réaliser un tel album en cinq mois, c'est prodigieux :prie: quand l'on sait que la production d'un bd tourne plutôt entre 12 à 18 mois ! Ca me permet d'être admiratif mais, en même temps, ceci explique cela :

- pour le dessin, les belles années de JY Mitton sont définitivement derrière lui. Ainsi qu'il le disait lui même en interview (relisez vos vieux Scarce), passé un certain âge, un dessinateur n'a plus la même souplesse et se repose sur tous les trucs qu'il a appris auparavant, en mode pilotage automatique, quoi (c'est la même chose chez Chéret). D'où des angles de vue réduits et répétitifs (profils, notamment), des personnages qui se ressemblent un peu tous entre les bds...Priscilla Conway (quelqu'un pourrait il me dire quel jeu de mots se cache derrière ce nom ? Con, en anglais = arnaque = taulard = gouverner) étant la plus maltraitée...en même temps, ceux qui fantasmaient sur elle à sa grande époque peuvent désormais se plonger dans les aventures de Messalina pour la voir toute nue en bonne compagnie...Buscema, l'idole de Jean Yves faisait la même chose, me direz vous et ces femmes/méchants se ressemblaient tous, ce qui est justement la preuve d'un style à soi...oui, c'est vrai mais ces femmes, par exemple, avaient quand même un petit je ne sais quoi qui leur donner une identité propre (c'est moins vrai pour les méchants).

Attention, le dessin reste excellent :bnc: , notamment sur les personnages de Photonik : d'ailleurs, il donne à ses personnages un aspect super héroïque beaucoup moins massif, rapprochant d'ailleurs son interprétation de Photonik de celle de Tota (comparez aux épisodes de l'ombre dans Spidey). A ma grande surprise, cela n'a pas été pour me déplaire, au contraire...Par ailleurs, bravo à Reed Man pour ses belles couleurs, bien dans le ton général. :prie:

- pour le scénario, soyons clair, il est tout bonnement inexistant ! La couverture est, à cet égard, très réussie, puisqu'elle contient toute l'intrigue. Jean Yves n'a jamais aimé les super-héros (comme son idole Buscema d'ailleurs qui a déçu une noria de fans en expliquant qu'il n'aimait que dessiner les grandes fresques historiques/mythologiques à la Conan/Thor mais pas les Vengeurs) qu'il trouve au mieux puéril, au pire débile (relisez vos vieux Scarce...je crois que JY relie aussi les super héros aux conditions dures que Lug lui offrait à l'époque et dont il semble avoir gardé un peu (litote) d'amertume)...Ainsi, il n'y a pas l'ombre :rire-criswell: d'une intrigue, qui tient sur un demi timbre poste comme dans le pire des Elvifrance. C'est d'ailleurs à ce point vide qu'après avoir vaincu l'ombre une première fois (l'album aurait ou se finir à la page 78), on dirait qu'il manquait 15 pages pour finir l'album et que l'on repart pour le même combat et la même fin !

Quitte à donner dans l'hommage/clin d'œil aux scénarios débiles de super-héros, j'aurai bien vu une rencontre Photonik/Mikros où à la suite d'une erreur d'interprétation (variante : suite à la manipulation orchestrée par un super vilain) les deux héros commencent par se combattre, puis réalisent leur erreur et s'unissent contre le mal commun. Cela marche pour tous les personnages (Spiderman/DD), entre maisons d'éditions différentes (Superman/Spiderman) et même pour les rencontres les plus improbables (Superman/Musclor) ...qui n'a pas déjà lu ce scénario mille fois ? :fonsde:

Personnellement, je pense que ce vide absolu n'est pas du à la dive bouteille, mais, au contraire, est totalement voulu et assumé par son auteur. D'une part, Jean Yves s'amuse à glisser de très (trop ?) nombreuses références à ces "vieilles histoires de super héros", se représentant lui même...D'ailleurs, je ne suis pas assez spécialiste de Mikros mais je suis sûr qu'il doit y avoir des clins d'œil à des aventures passées avec des découpages, intrigues similaires (cf plus bas le passage sur Crabby)

Cette bd ne se comprend selon moi que comme une entreprise de déconstruction du mythe super-héros détesté : Crabby est toujours le clown de service qui ne pense qu'à s'empiffrer, louer l'Amérique, et se taper une grosse à la fin (cela ne vous rappelle rien : reprenez justement les archives Mikros récemment publiées p 221...les gros avec les gros, on n'est pas un peu dans les clichés tant dénoncés par ailleurs, là ?) , Saltarella est une insupportable écervelée qui passe l'album à être jalouse (cliché m'entends-tu ? D'ailleurs, elle me paraissait plus active dans ses aventures passées. Mitton veut il aussi nous dire que le temps tue l'amour car Mike Ross n'a jamais un mot gentil pour sa compagne, paraissant indifférent à son amour comme à sa jalousie...à creuser tout cela...) et Mike Ross est devenu alcoolique se désintéressant de tout...mais alors, vraiment alcoolique puisqu'il ne se passe pas une page sans prononcer le mot magique de "pastaga" (à ce propos, le Sud = pastaga=pétanque=bergers faisant la sieste...youpi, les stéréotypes. Bon, en même temps, ce n'est pas si grave puisque les noirs sont cantonnés au mieux à des "Macjobs" (p.33) et à la violence dans les bidonvilles (p7).]...On a cloué au pilori Uderzo pour moins que cela...

Ils ne sont pas beaux là les super-héros ? D'ailleurs c'est un méchant, le Vaudou, qui attire notre sympathie et reste le plus sensé...Par çi par là quelques leçons de morale bien appuyées, plus (p29) ou moins (P25) senties, viennent renforcer l'ensemble...Non vraiment, on ne peut lire cette bd que comme une très aimable fantaisie où Mitton s'amuse à accumuler (volontairement, hein, ça ne peut être que du second degré) à détruire ses super-personnages, et par delà dire tout le mal qu'il pense de ce genre (aventures débiles, bourrées de clichés...), l'absence absolu de scénario et le happy end général ne visant qu'à renforcer cette impression.

Finalement, l'absence même d'intrigue participe au fait que cette bd est totalement construite et pensée, contrairement à ce que l'on pourrait croire. Tout au long de l'album, Mike Ross passe son temps à dire que toutes ses aventures super héroïques sont des bêtises appartenant au passé...ce que prouve l'album. Il y a encore plus d'ironie dans tout cela puisque ce sont les super héros qui ont lancé JYM et qui lui permettent de revenir aujourd'hui...

Je remercie donc grandement Jean Yves Mitton pour cette magnifique leçon de bd et j'attends avec impatience de belles nouvelles aventures de cul (du vrai, hein, pas du mou comme dans les Chroniques barbares ou Vae Victis) et la réimpression du chef d'œuvre que fût Espilon :prie: (enfin, jusqu'à ce qu'une nouvelle aventure paraisse pour nous expliquer à quel point tout cela n'était que de la science fiction de pacotille, aujourd'hui reniée par son créateur).

Les super-zéros sont morts, vivent les super héros ! :bedo:
Vous ne trouverez pas facilement un autre homme comme moi, un homme somme toute - et je le dis au risque de paraître ridicule - attaché à la cité par le dieu, comme le serait un taon au flanc d'un cheval de grande taille et de bonne race, mais qui se montrerait un peu mou en raison même de sa taille et qui aurait besoin d'être réveillé par l'insecte.

Avatar du membre
Pierre
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Messages : 1059
Enregistré le : mer. 27 août 2003, 02:00

Re: Mikros et Photonik

Message par Pierre » ven. 29 nov. 2013, 13:21

Ton texte résume parfaitement l'ambivalence que j'avais ressentie dès le départ en lisant Mustang. Pour le fan de super héros Marvel lecteur de Strange que j'étais, les sup'héros ont d'abord été une déception (à l'époque j'avais 13 ou 14 ans, ce sera différent pour ceux qui sont un peu plus jeunes. Je n'aimais pas la proximité avec les pockets pour l'humour, je détestais Crabby et je trouvais Mikros et Saltarella fades - j'aimais mieux Photonik et haissais Ozark, ça a bien changé. Je me rappelle d'ailleurs très bien d'un papier de Henri Filippini qui disait en substance: "Lug a tout compris, ces "sup'héros" sont géniaux parce qu'enfin on assume enfin que c'est de la BD pour gamins" Un tantinet méprisant quand-même). Pourtant j'ai soutenu et suivi les publications - qui se sont améliorées.
Je suis très partagé vis-à-vis de ce volume: les extraits que j'en ai vu font effectivement très "pilotage automatique", pour peu que l'on fasse abstraction du nostalgisme militant. En même temps l'initiative est bonne et mérite le soutien et Reed comme Mitton se sont investis. En temps d'abondance, je n'aurais pas hésité. Là...

Avatar du membre
Odkin le immi
Disciple
Disciple
Messages : 588
Enregistré le : lun. 07 juin 2010, 18:40

Re: Mikros et Photonik

Message par Odkin le immi » ven. 29 nov. 2013, 14:59

Cette BD est une parodie, voir même un cartoon, et c'est justement pour ça que c'est très drôle. Il ne faut surtout pas y voir une nouvelle aventure de super héros, c'est juste le délire d'un auteur qui semble dubitatif sur ses productions antérieures.

Ce n’est pas une BD pour les fans de Mikros, c’est une BD pour se moquer d’une certaine époque et de notre naïveté d’enfance.

Il s’amuse même avec les caricatures de marseillais, c’est du travail de pro, évidement, mais ce n’est pas à prendre au sérieux, c’est une galéjade.

Avatar du membre
Pierre
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Messages : 1059
Enregistré le : mer. 27 août 2003, 02:00

Re: Mikros et Photonik

Message par Pierre » ven. 29 nov. 2013, 15:05

Odkin le immi a écrit : Ce n’est pas une BD pour les fans de Mikros, c’est une BD pour se moquer d’une certaine époque et de notre naïveté d’enfance.
C'est ce qui me gène un peu avec Mitton : il y a un petit côté "je crache dans la soupe" qui, je me le dis retrospectivement, existait peut-être dès le départ. J'imagine bien que ses années chez Lug ont été difficiles, mais ce que je préfère chez lui, c'est justement cette période qu'il renie. J'ai par exemple très moyennement apprécié Vae Victis. Pas lu les bds érotiques, cependant.

Avatar du membre
Reed Man
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
Messages : 4229
Enregistré le : dim. 03 févr. 2008, 02:50
Localisation : Planète Lug

Re: Mikros et Photonik

Message par Reed Man » ven. 29 nov. 2013, 15:18

Jean-Yves aime les super-héros. Il y a quelques années, quand il est passé à autre chose, il en avait marre, mais il y retourne avec délice.
LA BOUTIQUE DE STRANGE : http://www.organic-comix.fr/

Avatar du membre
Duke_Oliver
Disciple
Disciple
Messages : 701
Enregistré le : ven. 01 juil. 2005, 13:08
Localisation : Mende
Contact :

Re: Mikros et Photonik

Message par Duke_Oliver » sam. 30 nov. 2013, 13:13

Pour offrir un autre point de vue et contrebalancer ces quelques derniers avis négatifs, je remets ici le mien, que j'avais posté dans le sujet "Le retour de Mitton" de Reed. Je copie/colle :

Jean-Yves Mitton reste Jean-Yves Mitton. Sa liberté de ton caractéristique transparaît continuellement, entre humour osé et clins d'œil nombreux. Les dialogues s'accumulent à foison. L'amour des personnages et du genre est toujours présent, mais assimilé à un recul de l'âge amené par une décontraction bienvenue. Il s'amuse et nous amuse, loin d'un ton grave, en privilégiant un divertissement total. Même si ce n'est pas raccord avec le retour de Mikros tel qu'exposé dans le génialissime Mikros: Kaos Politiquement Incorrect, voir le trio réfugié dans un village français en passant son temps à jouer à la pétanque tout en sirotant du pastis est merveilleusement tordant. Il se joue des clichés pour le plus grand bonheur du lecteur. Sacré travail abattu ici, que cela soit le verbe fleuri et le dessin charmeur de monsieur Mitton, ou la colorisation agréablement discrète et le lettrage de notre Reed Man. Cet album est gratiné et se déguste avec grand plaisir... Ou, plutôt, il se boit jusqu'à une joyeuse ivresse, puisque c'est quand même le plus surprenant des sujets majeurs de cette incroyable histoire !
En bonus, une superbe galerie d'illustrations d'artistes de BD divers et variés, avec pas moins d'une vingtaine de pin-ups plus belles les unes que les autres.
Le plein de comics VF et VO à petits prix et même gratuits : faites votre marché !

Avatar du membre
CYRIL
Disciple
Disciple
Messages : 746
Enregistré le : dim. 20 févr. 2011, 18:58

Re: Mikros et Photonik

Message par CYRIL » ven. 06 déc. 2013, 21:24

Moi, ça y est,je l'ai lu et j'ai globalement bien aimé.
Je ne me leurre pas, le côté nostalgique y est pour beaucoup. Certes, on avait revu nos 2 héros ponctuellement dans diverses publications de Organic Comix (lisez Futura ) mais là, non seulement, ils sont de retour mais ils se rencontrent ENFIN et en plus c'est sous la plume de JYM (Jean-Yves Mitton) himself.

JYM avait déjà narré le retour de son héros sur Terre dans l'album "Mikros: KAOS-politiquement incorrect" dessiné par Reed Man en 2007.

Une ombre menaçante, dont on devine tout de suite qu'il s'agit de la même créature qui avait failli avoir raison de Photonik et de ses amis dans les derniers épisodes de sa série il y a 25 ans (réalisés par JYM justement), achève son long voyage à travers l'espace et fond sur New-York, attirée par la lumière émise par la Freedom Tower, la nouvelle tour bâtie sur Ground Zero.
Parallèlement, tous les super-héros reçoivent chacun une invitation du Maire à une réception en leur honneur dans cette tour, parmi eux Photonik, Super Doc et Tom Pouce, toujours planqués dans le repaire de ce dernier à Central Park et Mikros et ses 2 complices, Saltarella et Big Crabb, réfugiés en Provence depuis leur retour sur Terre.
Si la Photonik team ne rechigne pas, il est en pas de même pour Mikros qui ne semble plus, dans un premier temps, vouloir mettre le pied sur le sol américain.

Et c'est le début d'un piège qui va se refermer sur nos héros.

Moi, j'ai beaucoup aimé ce récit mené tambour battant, pas de temps mort.
Le dessin de JYM n'est exempt de qq défauts mais notre homme n'a plus de 20 ans, mais attention, ça reste très solide, on reconnait toujours son style, pt moins grandiloquent que durant ses années Lug/Semic mais le trait est précis et fourmille de détails.
De plus, JYM ne s'est jamais caché de l'influence de John Buscema dans son travail chez Lug.

Beaucoup de clins d'œil au passé comme la rencontre de Super Doc avec les héros microcosmiques, un ancien ennemi de Mikros se retrouvant dans une situation inattendue et autres petites perles qu'on s'amusera à repérer mais qui n'handicape jamais la lecture pour un néophyte de cet univers.

Les autres héros mentionnés dans le recit sont bien sûr ceux de Lug mais aussi ceux dont Organic publie aujourd'hui les aventures dans ses revues Futura et Etranges Aventures.
Mais n'oublions pas que JYM avait aussi dessiné le Surfer le temps de 2 épisodes et le lecteur à l'œil affuté retrouvera ce dernier le temps d'une case

J' ai lu comme reproche une certaine déception face à la caricature dont JYM pouvait être capable, sûrement en référence aux au parler des provençaux ... mais ça a souvent été son dada dans les 80's.

Le bémol, c'est que ce soit un récit complet. On ne retrouve plus la tension qui existait du temps de la série, je pense à Mikros qui était un feuilleton absolument passionnant à suivre, même si ce n'est pas encore flagrant dans le 1e volume des Archives Mikros

Pour les couleurs, je ne dis pas ça parce que Reed est un copain mais je les trouve superbes, éclatantes, chaleureuses... ce n'est pas D'Armata, c'est sûr

Au final, je suis plus que satisfait de ce retour gagnant que je conseille aux nostalgiques, aux nombreux fans de JYM bien sûr mais pas que....
Je conseillerai sans problème à qui ne connait pas les persos.
J'ai lu ailleurs que ce récit serait plus pour de jeunes lecteurs.
C'est vrai que celui-ci est très accessible mais accessible ne veut pas dire infantile uniquement

Mais c'est sûr que les jeunes fans de comics apprécieraient ce récit, ça les changera des éternels héros Marvel et DC

C.
DES TELE 7 JOURS DES 60's ET 70's , des comics et TPB et un buste Spider-Man en vente.

viewtopic.php?f=3&p=683700#p683700

Avatar du membre
Aymeric
Disciple
Disciple
Messages : 571
Enregistré le : mer. 03 août 2005, 13:45
Localisation : Crazannes (Charente Maritime)

Re: Mikros et Photonik

Message par Aymeric » mar. 29 janv. 2019, 11:17

Au dernier festival d'Angoulême, un nouveau comic-book inédit Mikros vs Photonik par Jean-Yves Mitton est annoncé pour sortir en avril. Il y aura la réédition de Cosmo en 2 volumes en mars et mai, et aussi un recueil d'illustrations de Messalina. Le tout chez Original Watts au format comics. C'était pour moi la meilleure nouvelle de cet Angoulême que de voir M. Mitton toujours en forme à 74 ans, et même sortir une histoire inédite avec mes super-héros français préférés. :good:

Avatar du membre
jmrazer
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
Messages : 4074
Enregistré le : dim. 19 nov. 2006, 21:06
Localisation : Tarn

Re: Mikros et Photonik

Message par jmrazer » mar. 29 janv. 2019, 12:57

le problème, c'est que Original Watts a souvent des prix prohibitifs
Liste de Recherche
viewtopic.php?f=3&t=27953&p=1049820#p1049820

Avatar du membre
Nasdine Hodja
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 12019
Enregistré le : mer. 11 avr. 2007, 00:00

Re: Mikros et Photonik

Message par Nasdine Hodja » dim. 10 mars 2019, 08:46

Aymeric a écrit :
mar. 29 janv. 2019, 11:17
Au dernier festival d'Angoulême, un nouveau comic-book inédit Mikros vs Photonik par Jean-Yves Mitton est annoncé pour sortir en avril...
Un visuel et quelques précisions dans la dernière Newsletter d'OW que je reproduis partiellement ci-dessous :

" COSMO, MIKROS...

LES TITRES À VENIR !!!

Attention événement, en avril c'est un épisode inédit de Mikros VS Photonik qui vous attend au format Comics... vous connaissez la formule ; 3 versions de couvertures, 3 ex-libris différents, le tout numéroté, signé et livré sous blister.

Et en ce moment même on vous prépare un format cartonné un peu particulier ; l'intégrale de Cosmo en fac-similé de planches originales (sortie prévue début juin).
"

Mikros_OW.jpg
Ça a débuté comme ça.
Ma liste de recherche.

Avatar du membre
Blek
Technicien du forum
Technicien du forum
Messages : 29099
Enregistré le : dim. 24 août 2003, 02:00
Localisation : Lutèce
Contact :

Re: Mikros et Photonik

Message par Blek » dim. 10 mars 2019, 09:38

Rien que la couverture elle fait envie ! :faim:

Avatar du membre
Nasdine Hodja
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 12019
Enregistré le : mer. 11 avr. 2007, 00:00

Re: Mikros et Photonik

Message par Nasdine Hodja » jeu. 28 mars 2019, 19:29

Les 3 versions sont disponibles en pré-vente dès ce soir sur www.originalwatts.com. :faim:
Ça a débuté comme ça.
Ma liste de recherche.

Avatar du membre
klorophylle
Guide Spirituel
Guide Spirituel
Messages : 6899
Enregistré le : mar. 22 mars 2011, 19:58
Localisation : là bas un peu plus loin , t'y est presque

Re: Mikros et Photonik

Message par klorophylle » jeu. 28 mars 2019, 20:18

24 pages pour 15 euros minimum c'est abusé même si c'est des tirages limités...........
n'oublie pas d'essuyer tes pieds avant d'écrire....
pas de bras.............pas de petits formats..............

Avatar du membre
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 26716
Enregistré le : mar. 11 avr. 2006, 03:34
Localisation : De vuilnisbak

Re: Mikros et Photonik

Message par Tovenaar » jeu. 28 mars 2019, 20:33

Nasdine Hodja a écrit :
jeu. 28 mars 2019, 19:29
Les 3 versions sont disponibles en pré-vente dès ce soir sur www.originalwatts.com. :faim:
klorophylle a écrit :
jeu. 28 mars 2019, 20:18
24 pages pour 15 euros minimum c'est abusé même si c'est des tirages limités...........
C'est quand même cher. :o

2g9mk.png
Image

Avatar du membre
Duke_Oliver
Disciple
Disciple
Messages : 701
Enregistré le : ven. 01 juil. 2005, 13:08
Localisation : Mende
Contact :

Re: Mikros et Photonik

Message par Duke_Oliver » ven. 29 mars 2019, 18:49

Puisque l'éditeur est Original Watts, on pouvait se douter que ce serait cher. Mais la description du produit l'explique par un tirage très limité et un joli soin apporté à l'objet. Perso, malgré la somme élevée à sortir, j'ai quand même craqué, ben ouais !
Le plein de comics VF et VO à petits prix et même gratuits : faites votre marché !

Avatar du membre
Duke_Oliver
Disciple
Disciple
Messages : 701
Enregistré le : ven. 01 juil. 2005, 13:08
Localisation : Mende
Contact :

Re: Mikros et Photonik

Message par Duke_Oliver » ven. 19 avr. 2019, 12:02

Colis d'Original Watts reçu aujourd'hui ! Le comic Mikro vs Photonik est dans une pochette, accompagné d'un ex-libris en noir et blanc, et du certificat d'authenticité signé par Jean-Yves Mitton et numéroté. J'ai le numéro 19 sur les 250 exemplaires de l'édition normale. Reste plus qu'à le lire !
Le plein de comics VF et VO à petits prix et même gratuits : faites votre marché !

Avatar du membre
Blek
Technicien du forum
Technicien du forum
Messages : 29099
Enregistré le : dim. 24 août 2003, 02:00
Localisation : Lutèce
Contact :

Re: Mikros et Photonik

Message par Blek » ven. 19 avr. 2019, 16:59

Déja ?
Je ne devrait pas tarder à recevoir le mien alors.
Remarque j'ai pris une Blank Cover pour avoir un dessin du maitre :faim:
Ca va peut être prendre un peu plus longtemps...

Avatar du membre
Nasdine Hodja
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 12019
Enregistré le : mer. 11 avr. 2007, 00:00

Re: Mikros et Photonik

Message par Nasdine Hodja » ven. 19 avr. 2019, 17:20

Les versions "blank cover" et " Variant Edition" sont déjà épuisées sur le site. :o
Ça a débuté comme ça.
Ma liste de recherche.

Répondre

Retourner vers « Comics Corner »