Gérard Thomassian en vidéo

Tout ce que vous voulez savoir sur les Petits Formats et sur la BD populaire est ici.
Retrouvez également l'actualité des Fumetti en France, les projets des éditeurs sans oublier les fanzines dédiés.
De Blek le Roc à Akim en passant par Tex Willer, Mister No ou Zagor, c'est ici que ça se passe !!
Nutello
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Messages : 1228
Enregistré le : lun. 14 juil. 2014, 21:35

Re: Gérard Thomassian en vidéo

Message par Nutello » ven. 20 oct. 2017, 09:24

mario a écrit :Le problème était de ne pas encombrer la maison! On avait déjà tendance, mon frangin et moi, a accumuler tout ce qui nous tombait sous la main.

De temps en temps, ma mère exigeait qu'on débarrasse le surplus.
J'aime beaucoup ces anecdotes de vie de famille.

C'est pour cela que j'apprécie particulièrement un PF, le Démoniak n° 1 de Bunker et Magnus.
Ce PF doit être l'une des rarissimes BD de l'époque qui décrit une famille humble de l'intérieur : mère pauvre ménagère, père alcoolique en maillot de corps, sœurs obsédées par leurs flirts, et la fille brillante mais disgracieuse. Je crois discerner là une influence du cinéma néo-réaliste italien de la même époque.
Je ne connais pas d'autres PF de ce style...

Pour ce qui est du duo PF/albums, il y a eu tout un fil !
Mais je pense que l'on retrouve le même genre de dichotomies ailleurs : romans de gare/littérature classique - variété/rock/jazz/classique...
Dans ma famille, c'était assez mélangé : ma mère écoutait la radio, donc de la variété, en faisant le ménage ; mon père que du classique ; mon frère essentiellement du jazz et un peu du classique ; et moi du pop, et un peu du reste.
Modifié en dernier par Nutello le ven. 20 oct. 2017, 09:54, modifié 2 fois.

Jean-Louis
Guide Spirituel
Guide Spirituel
Messages : 6601
Enregistré le : mer. 27 août 2003, 02:00

Re: Gérard Thomassian en vidéo

Message par Jean-Louis » ven. 20 oct. 2017, 09:46

RV a écrit : pour le même type de recherche que je faisais chez Thomassian et dans la librairie DLGDL
il y avait fréquemment des différences de prix non négligeables, pour un état identique... :wink:
Oui, mais l'un est toujours là, et les autres ont coulé.

Le fondateur de DLGL s'en sortait, parce qu'il éditait des catalogues qui lui permettaient d'avoir des clients en province, et de vendre en conséquence... :wink:

Bon, c'est vrai que GT était prof de maths ('était', parce qu'il est maintenant retraité), ce qui lui apportait un revenu annexe ; mais en revanche, sa boutique est toute petite, et ne pouvait potentiellement pas rivaliser avec le volume de ventes que permettait l'énorme stock de DLGL.

Avatar du membre
mario
Maître 2e Dan
Maître 2e Dan
Messages : 2685
Enregistré le : dim. 08 août 2010, 15:21
Localisation : Paris

Re: Gérard Thomassian en vidéo

Message par mario » ven. 20 oct. 2017, 10:30

Nutello a écrit :
mario a écrit :Le problème était de ne pas encombrer la maison! On avait déjà tendance, mon frangin et moi, a accumuler tout ce qui nous tombait sous la main.

De temps en temps, ma mère exigeait qu'on débarrasse le surplus.
J'aime beaucoup ces anecdotes de vie de famille.

C'est pour cela que j'apprécie particulièrement un PF, le Démoniak n° 1 de Bunker et Magnus.
Ce PF doit être l'une des rarissimes BD de l'époque qui décrit une famille humble de l'intérieur : mère pauvre ménagère, père alcoolique en maillot de corps, sœurs obsédées par leurs flirts, et la fille brillante mais disgracieuse. Je crois discerner là une influence du cinéma néo-réaliste italien de la même époque.
Je ne connais pas d'autres PF de ce style...
Bunker et Magnus ont du charger la caricature a fond. C'est drôle comme on ne sait pas évoquer les classes pauvres sans les caricaturer.

Tu penses sans doute a Affreux, sales et méchants d'Ettore Scola. Un film marrant mais qui décrit une famille de sous-prolétaires. Le vrai quotidien des prolos, des ouvriers, des travailleurs est très rarement évoqué au cinema et encore moins en BD. Il faut dire qu'il n'est ni drôle ni dramatique. Et que le ciné et la BD étaient essentiellement la pour s'en évader.

Jean-Louis
Guide Spirituel
Guide Spirituel
Messages : 6601
Enregistré le : mer. 27 août 2003, 02:00

Re: Gérard Thomassian en vidéo

Message par Jean-Louis » ven. 20 oct. 2017, 10:47

mario a écrit : Le vrai quotidien des prolos, des ouvriers, des travailleurs est très rarement évoqué au cinéma et encore moins en BD. Il faut dire qu'il n'est ni drôle ni dramatique. Et que le ciné et la BD étaient essentiellement là pour s'en évader.
C'est très vrai.
Si c'est pour retrouver en fiction une vie banale et routinière, aucun intérêt.
Il fallait de l'évasion et du glamour.

C'est moins vrai maintenant ; il y a aussi des trucs assez glauques et sordides qui sortent... Des casse-moral, alors qu'un bon divertissement, ça doit te rendre heureux, te donner la patate. :pouce:

Perso, je n'accepte la fiction que dans l'évasion positive ; si c'est pour retrouver en loisirs les mauvais côtés de la réalité, niet !

Nutello
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Messages : 1228
Enregistré le : lun. 14 juil. 2014, 21:35

Re: Gérard Thomassian en vidéo

Message par Nutello » ven. 20 oct. 2017, 11:46

mario a écrit :
Bunker et Magnus ont du charger la caricature a fond. .
Si mes souvenirs sont bons, pas tant que cela. J'en avais parlé là : viewtopic.php?f=1&t=38771#p903235
Je crois me souvenir de pages assez poignantes.

Puisque j'ai évoqué l'Italie, et pour en revenir à Gérard Thomassian, il parle du PF comme une caractéristique française. Mais n'était-ce pas aussi développé en Italie qu'en France ? Et, alors qu'en France le phénomène PF a quasiment disparu, ne perdure-t-il pas en Italie, par exemple avec Bonnelli ?
Modifié en dernier par Nutello le ven. 20 oct. 2017, 13:46, modifié 1 fois.

Avatar du membre
mario
Maître 2e Dan
Maître 2e Dan
Messages : 2685
Enregistré le : dim. 08 août 2010, 15:21
Localisation : Paris

Re: Gérard Thomassian en vidéo

Message par mario » ven. 20 oct. 2017, 12:20

Nutello a écrit :
mario a écrit :
Bunker et Magnus ont du charger la caricature a fond. .
Si mes souvenirs sont bons, pas tant que cela. J'en avais parlé là : viewtopic.php?f=1&t=38771#p903235
Je crois me souvenirs de pages assez poignantes.

Puisque j'ai évoqué l'Italie, et pour en revenir à Gérard Thomassian, il parle du PF comme une caractéristique française. Mais n'était-ce pas aussi développé en Italie qu'en France ? Et, alors qu'en France le phénomène PF a quasiment disparu, ne perdure-t-il pas en Italie, par exemple avec Bonnelli ?
Ce sont les italiens qui ont "inventé" le PF. Plus précisément la Mondadori avec Topolino n.1 (la date précise m'échappe).

Mais ce format a surtout été florissant en France. C'est de ça dont parle Thomassian.

Comme tu le sais, la Bonelli utilise un format plus grand.

Avatar du membre
mario
Maître 2e Dan
Maître 2e Dan
Messages : 2685
Enregistré le : dim. 08 août 2010, 15:21
Localisation : Paris

Re: Gérard Thomassian en vidéo

Message par mario » ven. 20 oct. 2017, 12:23

Jean-Louis a écrit :
mario a écrit : Le vrai quotidien des prolos, des ouvriers, des travailleurs est très rarement évoqué au cinéma et encore moins en BD. Il faut dire qu'il n'est ni drôle ni dramatique. Et que le ciné et la BD étaient essentiellement là pour s'en évader.
C'est très vrai.
Si c'est pour retrouver en fiction une vie banale et routinière, aucun intérêt.
Il fallait de l'évasion et du glamour.

C'est moins vrai maintenant ; il y a aussi des trucs assez glauques et sordides qui sortent... Des casse-moral, alors qu'un bon divertissement, ça doit te rendre heureux, te donner la patate. :pouce:

Perso, je n'accepte la fiction que dans l'évasion positive ; si c'est pour retrouver en loisirs les mauvais côtés de la réalité, niet !
Eternelle question!

Faire rêver? Distraire? ou éveiller? Faire passer un message? Un peu des deux? Sous quels dosages?

Avatar du membre
satanik
Grand Maître
Grand Maître
Messages : 5214
Enregistré le : dim. 03 avr. 2005, 10:47
Localisation : région parisienne

Re: Gérard Thomassian en vidéo

Message par satanik » ven. 20 oct. 2017, 12:51

Nutello a écrit :
mario a écrit :
C'est pour cela que j'apprécie particulièrement un PF, le Démoniak n° 1 de Bunker et Magnus.
Ce PF doit être l'une des rarissimes BD de l'époque qui décrit une famille humble de l'intérieur : mère pauvre ménagère, père alcoolique en maillot de corps, sœurs obsédées par leurs flirts, et la fille brillante mais disgracieuse. Je crois discerner là une influence du cinéma néo-réaliste italien de la même époque.
Je ne connais pas d'autres PF de ce style....
Fichiers joints
img220.jpg
img221.jpg
img222.jpg
Chaque fois que l'on se fait photographier, on croit qu'il va naître un Dieu

Jean-Louis
Guide Spirituel
Guide Spirituel
Messages : 6601
Enregistré le : mer. 27 août 2003, 02:00

Re: Gérard Thomassian en vidéo

Message par Jean-Louis » ven. 20 oct. 2017, 13:57

mario a écrit :
Eternelle question!

Faire rêver? Distraire? ou éveiller? Faire passer un message? Un peu des deux? Sous quels dosages?
Je n'ai pas besoin de messages en plus ! J'en reçois déjà bien assez dans ma boîte Mail... :D

Avatar du membre
mario
Maître 2e Dan
Maître 2e Dan
Messages : 2685
Enregistré le : dim. 08 août 2010, 15:21
Localisation : Paris

Re: Gérard Thomassian en vidéo

Message par mario » ven. 20 oct. 2017, 14:47

Jean-Louis a écrit :
mario a écrit :
Eternelle question!

Faire rêver? Distraire? ou éveiller? Faire passer un message? Un peu des deux? Sous quels dosages?
Je n'ai pas besoin de messages en plus ! J'en reçois déjà bien assez dans ma boîte Mail... :D
Je suis en train de lire l'autobiographie de Franck Capra. Un très bon bouquin, un des meilleurs que j'ai lu sur le cinema.

Toutes ces questions se posent a un moment ou l'autre dans la carrière d'un artiste.

Au départ, Capra ne pense qu'a divertir le public. Puis, il passe a un autre stade. Il devient plus exigeant avec lui-même. Repense a sa famille (des paysans siciliens analphabètes) et en conclut qu'il se doit de dire quelque chose au public.

Des oeuvres de pure distraction ne valent rien. Le public veut autre chose. Même toi, JL.

Répondre

Retourner vers « Le Cercle des PF disparus ? / La BD Populaire en 2018 »