Page 26 sur 27

Re: Tarzan et les Tarzanides

Posté : dim. 05 sept. 2021, 21:39
par Gradatio
C'est vrai qu'elle est belle :love1: . C'est malheureusement la seule chose à sauver du film :cry: .

Le potentiel était pourtant là. Sheena est le premier Tarzanide de l'histoire de la BD. Créée par Will Esner et Jerry Iger pour le magazine britannique Wags en 1937 sous forme de strips. On leur avait demandé une copie de Tarzan mais ceux-ci avait opté pour un personnage féminin inspiré plutôt par le personnage de She de Ridder Haggard. Le duo signe sous le nom W.Morgan Thomas

Lorsque Fiction House lance Jumbo Comics en septembre 1938, sa première revue de BD (en noir et blanc et format journal), ils reprendront le personnage et rééditeront les strips dans un premier temps (sauf le premier) perdu dans une pléthore d'autres petites histoires avant de modifier la revue au numéro 9 qui prendra alors un vrai format comics couleurs et où l'héroïne occupera enfin le premier plan.
1.jpg
Le premier strip dans Wags

2.jpg
3.jpg
Couverture de Jumbo N° 1 avec la première planche publiée dans ce numéro
39.jpg
Dernier dessin noir et blanc dans Jumbo N° 8

40.jpg
41.jpg
Couverture de Jumbo N°9 avec la première page de Sheena en couleurs
59.jpg
Le look reconnaissable apparait au N°10 devant un Bob Reynolds à côté de la plaque. :gourdin:
82.jpg
Heureusement qu'il se rattrappe à la fin du N°12
83.jpg
Première couverture pour notre héroïne au N°13
139.jpg
Et à partir du 18, toutes les couvertures y seront consacrée.

A part les 167 numéros de Jumbo Comics, on la retrouve dans son propre titre (18 numéros) et un comics 3D en 1953. 1 pulp sera aussi publié en 1951 avec trois histoires à l'intérieur. Un quatrième récit prendra sa place dans le dernier numéro de Jungle Stories.

Enfin tout comme dans jungle comics où j'ai omis d'en parler, il y aura dans Jumbo des aventures textes de deux pages. Si dans Jungle Comics, quelques unes sont consacré à Kaänga, dans Jumbo entre les N°78 et 117 (sauf quelques numéros), ces petits histoires sont entièrement consacrées à Sheena.

Re: Tarzan et les Tarzanides

Posté : dim. 05 sept. 2021, 22:40
par Tovenaar
Pulp ou comic book ?
Lord Foxhole a écrit : dim. 29 janv. 2017, 14:55 Sheena, reine de la jungle (Sheena, Queen of the Jungle) création par Will Eisner et Jerry Iger en 1937 :D
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sheena,_r ... _la_jungle

Image

Re: Tarzan et les Tarzanides

Posté : dim. 05 sept. 2021, 22:50
par Gradatio
Il s'agit du premier numéro du comic book

Voici la couverture du pulp
Sheena Pulp.jpg

Re: Tarzan et les Tarzanides

Posté : lun. 06 sept. 2021, 21:41
par Gradatio
Oran of the Jungle est un personnage à la jonction de deux styles puisqu'il s'agit d'un Tarzanide boxeur.

L’histoire commence par la vente d’un jeune blanc vêtu d’un pagne de léopard par un noir. Lors de la transaction, le jeune homme nommé Oran s’échappe et parvient à trouver refuge chez Zack Temson qui le couvre et découvre l’histoire de son nouveau protégé. Enfant perdu dans la jungle, Oran n’a qu’une seule envie : retourner aux Etats-Unis pour trouver son père. Zack lui propose de l’aider mais il faut de l’argent. Grace à ses relations au pays, Zack propose de faire de lui un boxeur. Une fois sur place, Oran se révèle un combattant hors pair mais un syndicat veut truquer son premier match. Malgré tout, Oran l’emporte et Zack donne sa vie pour sauver son poulain. Après le combat, comme par magie, Oran découvre son père dans la loge. Ce dernier l’a reconnu et le père et le fils réuni repartent en Afrique.

Il s'ensuit une série d'aventures où Oran n'a d'autres choix dans un premier temps de boxer pour sauver soit son père soit la plantation, par contre très vite, les histoires vont se diversifier et les adversaires ne seront plus qu' humains.

Il fut publié dans les quinze premiers numéros de Fight Comics chez Fiction House.
46.jpg
La première page du premier épisode
59 (1).jpg
Un cin d'oeil tarzanesque
29.jpg
des adversaires de plus en plus coriaces
31.jpg
Dans l'eau aussi, il est à l'aise
25.jpg
Là, on est au sommet

Re: Tarzan et les Tarzanides

Posté : mar. 07 sept. 2021, 21:31
par Gradatio
Jan of the Jungle est l'adaptation BD du héros de pulp créé par Otis Adelbert Kline qui connu 2 aventures que je résumerai une fois lu dans le topic à cet effet.

L'action se passe aux Indes rappelant un autre personnage de Fiction House : Wambi. Comme dans toutes les histoires de ce style se passant en asie, les références vont surtout vers Kipling.

Jan est appelé enfant-loup et il est accompagné par un orang-outang nommé Kaang et l'éléphant Taj. Son ennemi juré est Shirka le tigre. La série est tout de même bien agréable à suivre au long de ses 21 aventures publiées dans Rangers Comics entre les N° 42 et 63 (absent du 59).
23.jpg
Le premier épisode
12.jpg
16.jpg
18.jpg
24.jpg
22.jpg
32.jpg
Bon là, on n'a pas l'air d'être aux Indes (comme souvent avec les BD du Golden Age)

Re: Tarzan et les Tarzanides

Posté : mar. 07 sept. 2021, 21:41
par Gradatio
J'aimerai faire un léger hors-Sujet en évoquant une héroïne de Western qui a des faux airs de Jungle Girl (la première fois que je l'ai vu, j'y ai cru) : Firehair fut publiée dans Rangers Comics mais eu son propre titre. On retrouve aux dessins Bob Lubbers. très bonne série soit dit en passnt.
0.jpg
0 (1).jpg
2.jpg
Enfin si vous vous demandez pourqoui j'aime tant l'éditeur Fiction House, je crois que cette pub pour le Big Six répondra à la question :D
1 (1).jpg

Re: Tarzan et les Tarzanides

Posté : mar. 07 sept. 2021, 22:29
par arruziel
il existe chez DC un personnage western de Joe Kubert qui porte ce même nom.
00000000000000323091.jpg

et il a çà aussi chez Antartic Press Shanna The Firehair
5523847.jpg
7dc66d9e704793d1be1159d5f9fdda24._SX360_QL80_TTD_.jpg
Ce personnage porte le même nom que Shanna chez Marvel qui est la femme de Ka-Zar et là pour le coup c'est aussi un personnage de Jungle Girl

Re: Tarzan et les Tarzanides

Posté : mar. 07 sept. 2021, 22:39
par Gradatio
Oui, c'est étonnant d'autant plus que l'origine du personnage semble être la même. Une petite fille blanche aux cheveux roux adoptée par les indiens à la mort de ses parents.

Concernant la Shanna, je ne connaissais pas mais je dois dire que le dessin ne me conviendra sûrement pas.
Trop moderne :vieux:

Re: Tarzan et les Tarzanides

Posté : mar. 07 sept. 2021, 22:52
par arruziel
Le Firehair de DC est un personnage masculin.

Re: Tarzan et les Tarzanides

Posté : mar. 07 sept. 2021, 23:12
par Tovenaar
arruziel a écrit : mar. 07 sept. 2021, 22:52 Le Firehair de DC est un personnage masculin.
Cheveux de Flamme ou Cheveux de Feu :  série américaine de DC Comics appelée Firehair de Joe Kubert apparue pour la première fois dans "Rangers" #21 de février 1945.

Un Indien aux cheveux clairs affronte les préjugés des deux côtés.

Série parue dans Bat Lash N° 2, 3 (Août 1970 à Novembre 1970) et Tor N° 3 (Mars 1986)

Ce n'est pas un tarzanide à la différence de "Shanna, the Firehair" :wink:

Re: Tarzan et les Tarzanides

Posté : mer. 08 sept. 2021, 00:38
par Jean-Louis
Firehair.jpg

Firehair enfant.jpg
Firehair enfant.jpg (25.04 Kio) Vu 234 fois

Re: Tarzan et les Tarzanides

Posté : mer. 08 sept. 2021, 07:05
par Gradatio
arruziel a écrit : mar. 07 sept. 2021, 22:52 Le Firehair de DC est un personnage masculin.
Merci ! J'ai revérifié le site où j'ai regardé et il n'est pas fait mention du sexe, juste d'un enfant. Je pensais que c'était aussi une fille. :deso:

Merci à Tov et Jean-Louis pour les infos supplémentaires.

Je vais clore ce hors-sujet. Le but était de souligner que même en dehors des séries de jungle, l'éditeur n'hésitait pas à mettre ses personnages (souvent féminins) dans des situations ambiguës rappelant ces récits. Si je trouve d'autres exemples ( et il doit y en avoir), j'en parlerai.

Re: Tarzan et les Tarzanides

Posté : lun. 13 sept. 2021, 21:50
par Gradatio
Le personnage dont il est question maintenant a été déjà évoqué dans une autre partie du forum, voilà ce que j' avais écrit alors (un petit rajout en italique tout de même pour situer le personnage) :

Fantomah Mystery Woman of the Jungle apparait dans "Jungle Comics" N°2 en février 1940 et y restera jusqu'au 51.

Il s'agit d'une jolie femme qui veille sur la jungle et qui possède d'étranges pouvoirs, elle se transforme pour faire régner la justice en une sorte de zombie. Elle a le pouvoir de voler.

Malgré tout à partir du N°20, le personnage évoluera tout d'abord en jungle girl (avec un épisode avec tigres à dents de sabres et hommes des cavernes dans le N°22) et une panthère nommée Fry à ses côtés

A partir du N°27, le titre devient Fantomah Daughter of the Pharaohs. Ses cheveux blancs d'origine deviendront noirs et en compagnie de Fry toujours présente, elle sera la reine d'une cité Egyptienne avec le capitaine des gardes pour fidèle alié nommé Horus.

Dans les N°31 et 32, il est amusant de la voir affronter Jebba, une version maléfique de Sheena.

59.jpg
Première page du premier épisode
63.jpg
60.jpg
54.jpg
Premier changement: en jungle girl
28.jpg
23.jpg
Second changement : en prêtresse
15.jpg
16.jpg
Il faut savoir que dans Jungle Comics, tous les personnages de séries de jungle ont finit par ressembler à des tarzanides même quand le thême de départ était différent. A titre personnel, je pense que le second changement a été effectué pour éviter de faire doublon avec un autre personnage de la revue : Camilla dont je vous parlerai la prochaine fois.

Re: Tarzan et les Tarzanides

Posté : lun. 13 sept. 2021, 22:01
par Tovenaar
Gradatio a écrit : lun. 13 sept. 2021, 21:50 Première page du premier épisode
Un éléphant d'Asie qui vient mourir quelque part en Afrique. Ça commence fort ! :morderir3:

Re: Tarzan et les Tarzanides

Posté : lun. 13 sept. 2021, 22:09
par Gradatio
Et oui, le fameux cimetière des éléphants. tous les pachydermes du monde s'y rendent :lol6:

La cohérence Afrique/Asie n'a jamais été le point fort des récits de jungle.

Re: Tarzan et les Tarzanides

Posté : mer. 15 sept. 2021, 14:28
par Gradatio
Si la cohérence n’a jamais un des points forts du Golden Age au temps où la continuité n’avait pas l’importance qu’elle a à l’heure actuelle (et doit on s'en plaindre avec le recul ?), que dire de la série qui suit ?

Camilla est un personnage central de la revue Jungle Comics. Présente des N° 1 à 151 ne manquant que le 117, elle mis plus de quatre ans avant de trouver son équilibre, les scénaristes s’amusant à modifier le personnage suivant leurs envies.

Sous-titré lors du premier épisode Queen of the Lost Empire, Camilla est une reine d’un royaume perdu dans la jungle dont les habitants sont des descendants de vikings. En cela, le personnage ressemble à She de Ridder Hagard. La venue d’archéologues dont Camilla veut faire l’un d’eux son mari finit en cataclysme avec la destruction de la cité et de tous ses habitants y compris la reine.
27.jpg
Le deuxième épisode est sous-titré Queen of the Lost City et ici, nous avons des descendants des mongols venu avec Gengis Khan. Même scénario, même fin tragique.
25.jpg
On reprend les bases avec le troisième épisode qui fait finalement suite au premier. La reine ayant le pouvoir de ressusciter réveillant ainsi toute la cité. Par contre, il y a désormais une technologie digne des plus grandes villes futuristes. Le personnage s’adoucit et de reine cruelle devient une reine guerrière dans les épisodes suivants.
25 (1).jpg
Très vite, ses combats se feront à dos de zèbre accompagné par son garde du corps, Sir Champion et là, on tourne à la série médiévale de par les attitudes des uns et des autres affrontant même une pâle copie de Robin des Bois dans un épisode.
17.jpg
36.jpg

Elle emmène son peuple hors de la cité en ruine après une attaque et le conduit dans la jungle pour bâtir une nouvelle communauté. Sir Champion disparait de la scène remplacé par Eric le marin avec lequel elle vivra quelques aventures maritimes avant de se poser une bonne fois pour toute dans la jungle avec son prétendant devenant ainsi Queen of the Jungle Empire (dans le même numéro, Fantomah que j’évoque plus haut change aussi de nom).
Au fur et à mesure, on n’entendra plus parler du peuple auquel elle appartient ne vivant que des aventures en solitaire et entrera définitivement dans la catégorie des tarzanides féminins.
19.jpg
11.jpg
24.jpg

Re: Tarzan et les Tarzanides

Posté : mer. 15 sept. 2021, 14:34
par Gradatio
Camilla (suite)
56.jpg
42.jpg
Ses origines sont réécrites au numéro 48 la faisant passer désormais pour la fille d’un couple de gens riches qui avait décidé de vivre reclus dans la jungle. Le sorcier de la tribu voisine, jaloux, tua le père de la jeune femme et sa mère mourut en la mettant au monde confiant le bébé à la tribu dans laquelle elle grandit. Le reste de la série se poursuivra sur ce thème.
57.jpg
Mais il sera dit que rien ne sera simple avec ce personnage puisque lors d’épisodes réédités dans le comic Kaänga (comme souvent remis en forme et modifiés) la série prendra le nom de Jungle Girl et l’héroïne sera nommée… Fantomah ! :arfl:
26.jpg
Episode d'origine
19 (1).jpg
Réédition

Re: Tarzan et les Tarzanides

Posté : mer. 15 sept. 2021, 15:02
par mario
Franchement sympa cette petite balade dans le temps !

Ces bandes dessinées évoquent le cinéma de l'époque. Les costumes, les décors, les personnages, leurs pauses, semblent venir d'un film muet de Cecil B de Mille ou de Griffith.

L'Afrique est encore un continent mystérieux propre à tous les fantasmes.

Le dessin est à la fois naïf, maladroit et habile. Les mecs étaient doués mais pas encore au point. La profession était ouverte aux débutants.

Une question : Ces Jungle girls sont-elles une continuation de Wonder Woman ? On sait que l'auteur de WW était un féministe convaincu.

Re: Tarzan et les Tarzanides

Posté : mer. 15 sept. 2021, 15:08
par mario
Un mot également sur l'évolution des personnages.

Cette liberté des scénaristes est assez étonnante. Les personnages évoluaient au gré des changements de scénaristes ou de leur inspiration. Ou peut-être au gré des pressions éditoriales, d'ordre économique ou politique ?

Au fond, tous les personnages de BD évoluent ainsi. Ils ne sont pas figés dans le marbre. Mais ces changements se font au fil du temps, de décennies parfois.

Là, en peu d'années, on bouleverse tout.

Re: Tarzan et les Tarzanides

Posté : mer. 15 sept. 2021, 15:31
par Gradatio
mario a écrit : mer. 15 sept. 2021, 15:02 Franchement sympa cette petite balade dans le temps !

Une question : Ces Jungle girls sont-elles une continuation de Wonder Woman ? On sait que l'auteur de WW était un féministe convaincu.
Merci Mario, c'est sympa!

Pour répondre à ta question, je ne sais pas exactemment mais Camilla, tout comme Fantomah sont antérieures à WW (elles sont nées début 40) . Je pense que le modèle qui était suivi était celui de Sheena (née en 37) pour les femmes et Tarzan chez les hommes.

Pour essayer de ne pas faire trop rédondant, je crois que les scénaristes essayait d'imaginer autre chose. Les pouvoirs de Fantomah ou Camilla, reine de cité perdue mais ce qui se vendait à première vue était le tarzanide. Fiction House qui est l'éditeur de toutes ces séries en a pondu dans presque toutes ses revues et même quand ce n'étais pas le cas, il s'arrangeait pour que leurs couvertures incitent à l'erreur (comme je le soulignais avec Firehair).

J'attends un bouquin qui relate l'historique complet de cet éditeur, j'aurai peut être des réponses plus précises à t'apporter. :wink: