BDM 2017-2018

Tout ce que vous voulez savoir sur les Petits Formats et sur la BD populaire est ici.
Retrouvez également l'actualité des Fumetti en France, les projets des éditeurs sans oublier les fanzines dédiés.
De Blek le Roc à Akim en passant par Tex Willer, Mister No ou Zagor, c'est ici que ça se passe !!
Avatar du membre
nano
Demi-Dieu
Demi-Dieu
Messages : 9805
Enregistré le : jeu. 02 avr. 2015, 16:10

Re: BDM 2017-2018

Message par nano » mer. 07 déc. 2016, 08:05

jmrazer a écrit : si on sait s'en servir :ane:
Et que l'on a très faim...
utile c'est pas du gateau.jpg
utile c'est pas du gateau.jpg (7.7 Kio) Vu 954 fois
La petite fiente universelle!!!!!!!!!!

Avatar du membre
Pifgadstrange
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Messages : 1791
Enregistré le : lun. 27 juin 2011, 21:01

Re: BDM 2017-2018

Message par Pifgadstrange » lun. 26 nov. 2018, 15:32

Y aura-t-il un BDM 2019-2020 ? Il n'y a d'annonce nulle part...

Avatar du membre
Blackpuma
Maître 3e Dan
Maître 3e Dan
Messages : 3154
Enregistré le : sam. 25 févr. 2012, 18:18
Localisation : Boulogne-Billancourt

Re: BDM 2017-2018

Message par Blackpuma » lun. 26 nov. 2018, 20:22

A priori il semblerait que selon certaines sources ce soit non !
http://bdzoom.com/107609/actualites/nou ... %bb%c2%a0/
Je t'invite a lire les 31 commentaires à la suite de l'article. C'est très intéressant. Cela rejoint la grande majorité des avis donnés ici-même et en plus on a des interventions de rédacteurs ou ex-collaborateurs au BDM.
Avec toutes les critiques formulées, on doit pouvoir en déduire que le dernier n'a pas du se vendre beaucoup. Et je suis également tombé sur ça ! Dernier propriétaire connu (a priori) des Editions de l'Amateur, dont le site n'est plus mis à jour depuis 2017. :dubitatif:

Si c'est confirmé, la cote des anciens BDM va grimper ! :wink:
Plus ils sont grand et gros, plus ça fait mal quand ils tombent, et plus ils ont une grande gueule, plus impressionnant est le silence quand ils la ferment !
(Puma Noir, lutteur séminole)

Avatar du membre
Pifgadstrange
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Messages : 1791
Enregistré le : lun. 27 juin 2011, 21:01

Re: BDM 2017-2018

Message par Pifgadstrange » lun. 26 nov. 2018, 21:08

Merci Blackpuma. En effet, j'étais tombé sur bdzoom il y a environ 1h et j'ai pu lire tout ça. Les avis rejoignent le mien. Avec un référencement très loin d'être complet, des côtes complètement farfelues, des erreurs non corrigées, le BDM n'avait de toutes façons plus aucune raison d'être.

Avatar du membre
Database
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Messages : 1990
Enregistré le : jeu. 27 oct. 2016, 01:45

Re: BDM 2017-2018

Message par Database » mar. 27 nov. 2018, 16:44

Pifgadstrange a écrit :Merci Blackpuma. En effet, j'étais tombé sur bdzoom il y a environ 1h et j'ai pu lire tout ça. Les avis rejoignent le mien. Avec un référencement très loin d'être complet, des côtes complètement farfelues, des erreurs non corrigées, le BDM n'avait de toutes façons plus aucune raison d'être.
Par contre, que peut-il se passer ?
Peut-on imaginer (cf Bédéthèque et leurs aventures pour les cotes) que quelqu'un va pomper le dernière cote BDM et en faire une reprise peu à peu ? Si le BDM ne parait plus, il y a tout de même un copyright qui va subsister pour un bon moment ... ?

Par ailleurs, il est injuste de parler de cotes farfelues. A un moment, toute cote a correspondu à un prix de marché constaté. La difficulté vient alors de l'absence de données d'évolution qui tendent à figer les cotes hors du temps, alors que la valeur réelle de l'ouvrage est susceptible de changer totalement (stock découvert, collectionneurs disparus ou 'complets',etc ...).
En fait, le système même de la cote est à la source de ses propres imperfections. Si un collectionneur se manifeste, la cote monte. Donc il vaut mieux chercher sans ne rien dire et acheter 'discret' (et donc pas cher). Ceci est donc tout à fait contradictoire avec une gestion normale de cote qui dirait : relevons toutes les ventes, enlevons les extrêmes et faisons la moyenne des autres ... Mais, par ailleurs, les marchands aiment bien savoir à quoi se raccrocher et les acheteurs aiment savoir s'Ils ne se sont pas fait avoir. Donc la demande de "cote" reste forte ... tout en étant considérée comme une information 'gratuite' (cf le sujet sur le recueil Strange) (le coût du BDM pour un marchand est quasiment nul).
Contradictoire, car tout de même, la gestion d'une cote est un gros travail ... et il faut que ce système comporte sa propre rémunération ...
Et enfin, les actions de commerces sont souvent considérées comme un secret d'état. Le marchand ne veut pas dire combien il a touché (officiellement) et l'acheteur aime la discrétion ou ment pour gonfler ses capacités financières réelles ... La collecte des informations est donc délicate ...

Au bout du compte, le 'marché' souhaite avoir des cotes, ne souhaite pas alimenter le système, ne souhaite pas le financer, n'accepte pas les approximations, refuse les évolutions trop rapides (liens avec les fluctuations de valeurs de collections, les assurances), tous éléments dont la plupart se contredisent les uns /les autres. De quoi ... :zidane:
:wink:

Avatar du membre
jmrazer
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
Messages : 4534
Enregistré le : dim. 19 nov. 2006, 22:06
Localisation : Tarn

Re: BDM 2017-2018

Message par jmrazer » mar. 27 nov. 2018, 20:10

on ne polémiquera pas sur la fin du BDM

et pourtant
autrefois, il cota :rire-criswell:
Terminé Comics Pocket Arédit / Artima sur 1284 (hors rebrochage)
Terminé Coll. Cosmos/FlashPF sur 403 (hors rebrochage)

Avatar du membre
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
Messages : 4668
Enregistré le : mer. 29 sept. 2010, 19:30
Localisation : Hainaut (Belgique)

Re: BDM 2017-2018

Message par Lord Foxhole » sam. 01 déc. 2018, 21:53

Database a écrit : Au bout du compte, le 'marché' souhaite avoir des cotes, ne souhaite pas alimenter le système, ne souhaite pas le financer, n'accepte pas les approximations, refuse les évolutions trop rapides (liens avec les fluctuations de valeurs de collections, les assurances), tous éléments dont la plupart se contredisent les uns /les autres. De quoi ... :zidane:
BDZoom a écrit : Après les fleurs, voici quelques épines. Tout d’abord, l’éternel problème des cotes réalisées par des libraires et spécialistes de ventes aux enchères qui ne tiennent pas compte des prix beaucoup plus attractifs pratiqués sur Internet. Essayez d’y proposer un album aux prix conseillés par le « BDM », je vous souhaite bon courage pour le vendre…
En ce qui me concerne, c'est simple : généralement, je me base sur la moitié de la cote maximum donnée pour un album...
Généralement, ça ne vaut pas plus, à mon avis.
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.

Avatar du membre
Pifgadstrange
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Messages : 1791
Enregistré le : lun. 27 juin 2011, 21:01

Re: BDM 2017-2018

Message par Pifgadstrange » dim. 02 déc. 2018, 00:57

Database a écrit :
Pifgadstrange a écrit :Merci Blackpuma. En effet, j'étais tombé sur bdzoom il y a environ 1h et j'ai pu lire tout ça. Les avis rejoignent le mien. Avec un référencement très loin d'être complet, des côtes complètement farfelues, des erreurs non corrigées, le BDM n'avait de toutes façons plus aucune raison d'être.
Par contre, que peut-il se passer ?
Peut-on imaginer (cf Bédéthèque et leurs aventures pour les cotes) que quelqu'un va pomper le dernière cote BDM et en faire une reprise peu à peu ? Si le BDM ne parait plus, il y a tout de même un copyright qui va subsister pour un bon moment ... ?

Par ailleurs, il est injuste de parler de cotes farfelues. A un moment, toute cote a correspondu à un prix de marché constaté. La difficulté vient alors de l'absence de données d'évolution qui tendent à figer les cotes hors du temps, alors que la valeur réelle de l'ouvrage est susceptible de changer totalement (stock découvert, collectionneurs disparus ou 'complets',etc ...).
En fait, le système même de la cote est à la source de ses propres imperfections. Si un collectionneur se manifeste, la cote monte. Donc il vaut mieux chercher sans ne rien dire et acheter 'discret' (et donc pas cher). Ceci est donc tout à fait contradictoire avec une gestion normale de cote qui dirait : relevons toutes les ventes, enlevons les extrêmes et faisons la moyenne des autres ... Mais, par ailleurs, les marchands aiment bien savoir à quoi se raccrocher et les acheteurs aiment savoir s'Ils ne se sont pas fait avoir. Donc la demande de "cote" reste forte ... tout en étant considérée comme une information 'gratuite' (cf le sujet sur le recueil Strange) (le coût du BDM pour un marchand est quasiment nul).
Contradictoire, car tout de même, la gestion d'une cote est un gros travail ... et il faut que ce système comporte sa propre rémunération ...
Et enfin, les actions de commerces sont souvent considérées comme un secret d'état. Le marchand ne veut pas dire combien il a touché (officiellement) et l'acheteur aime la discrétion ou ment pour gonfler ses capacités financières réelles ... La collecte des informations est donc délicate ...

Au bout du compte, le 'marché' souhaite avoir des cotes, ne souhaite pas alimenter le système, ne souhaite pas le financer, n'accepte pas les approximations, refuse les évolutions trop rapides (liens avec les fluctuations de valeurs de collections, les assurances), tous éléments dont la plupart se contredisent les uns /les autres. De quoi ... :zidane:
:wink:
Je parlais d'erreurs flagrantes de cotations pourtant connues de tout le monde depuis des années (il suffit de regarder le marché sur le net, notamment Ebay), et pas, semble-t-il par le BDM, ce qui est un comble (ils ne se renseignent pas ou ne suivent pas l'évolution du marché ? Quel est leur intérêt dans ce cas ??) ; ils ont ainsi voulu réintroduire les Petits Formats (ce qui était très bien car leur absence faisaient du BDM un "squelette") mais ont mis à quelque chose près la côte qu'ils avaient mis il y avait 8 ans. L'exemple le plus frappant est celui du Strange 11 avec poster qu'ils continuent à côter 200 euros alors qu'il se négocie de 600 à 1600 euros selon l'état. Même problème pour le Marvel 8 qui lui cote avec le poster 100 euros selon eux (il est vu entre 500 et 1000 euros selon l'état). Et ce ne sont que quelques exemples mais il y en a plein.

Sinon, je ne saisis pas pourquoi les auteurs ont voulu réajuster le prix en proposant quelque chose de moins complet (c'est peu dire!). Les gens qui achètent le BDM se fichent un peu du prix, ils veulent quelque chose au plus juste et le plus complet possible… Je crois que ce sont tous ces partis-pris qui ont eu raison de la bible de la BD de collection. En espérant qu'elle réapparaisse un jour mais dans une forme digne de ce nom (le denier BDM vraiment valable était celui de 2009-2010)

Avatar du membre
Database
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Messages : 1990
Enregistré le : jeu. 27 oct. 2016, 01:45

Re: BDM 2017-2018

Message par Database » dim. 02 déc. 2018, 12:30

Pifgadstrange a écrit :
Database a écrit :
Pifgadstrange a écrit :Merci Blackpuma. En effet, j'étais tombé sur bdzoom il y a environ 1h et j'ai pu lire tout ça. Les avis rejoignent le mien. Avec un référencement très loin d'être complet, des côtes complètement farfelues, des erreurs non corrigées, le BDM n'avait de toutes façons plus aucune raison d'être.
Par contre, que peut-il se passer ?
Peut-on imaginer (cf Bédéthèque et leurs aventures pour les cotes) que quelqu'un va pomper le dernière cote BDM et en faire une reprise peu à peu ? Si le BDM ne parait plus, il y a tout de même un copyright qui va subsister pour un bon moment ... ?
Je parlais d'erreurs flagrantes de cotations pourtant connues de tout le monde depuis des années (il suffit de regarder le marché sur le net, notamment Ebay), et pas, semble-t-il par le BDM, ce qui est un comble (ils ne se renseignent pas ou ne suivent pas l'évolution du marché ? Quel est leur intérêt dans ce cas ??) ; ils ont ainsi voulu réintroduire les Petits Formats (ce qui était très bien car leur absence faisaient du BDM un "squelette") mais ont mis à quelque chose près la côte qu'ils avaient mis il y avait 8 ans. L'exemple le plus frappant est celui du Strange 11 avec poster qu'ils continuent à côter 200 euros alors qu'il se négocie de 600 à 1600 euros selon l'état. Même problème pour le Marvel 8 qui lui cote avec le poster 100 euros selon eux (il est vu entre 500 et 1000 euros selon l'état). Et ce ne sont que quelques exemples mais il y en a plein.

Sinon, je ne saisis pas pourquoi les auteurs ont voulu réajuster le prix en proposant quelque chose de moins complet (c'est peu dire!). Les gens qui achètent le BDM se fichent un peu du prix, ils veulent quelque chose au plus juste et le plus complet possible… Je crois que ce sont tous ces partis-pris qui ont eu raison de la bible de la BD de collection. En espérant qu'elle réapparaisse un jour mais dans une forme digne de ce nom (le denier BDM vraiment valable était celui de 2009-2010)
Tes remarques sont pleines de bon sens. Toutefois, tu considères le BDM comme une espèce de tout, géré en continuité, et ce n'est pas vraiment le cas, ce qui explique une bonne partie de ce que tu constates.
D'abord, première difficulté, le BDM historique a été géré par la librairie Lutèce. Un marchand. La règle qui a été établie est qu'un libraire vend à la cote (pondérée de l'état) et achète à mi-côte. Sachant qu'il n'y a pas de système parfait (...), cela entraine quoi ?
Un marchand qui a du stock de "X" dans sa cave va coter "X" plutôt cher. C'est humain. S'il n'a pas de "Y", il va coter "Y" peu puisque ses propres achats en dériveront.
Deuxième difficulté. Un système comme EBay peut être considéré comme une recherche de couillon. Pas de "s" car un seul suffit. On vend un truc pas trop courant ou demandé à un prix très très élevé. Des fois que LE couillon se manifeste. Et en plus, ça arrive ! Regarde le sujet associé du forum ... Les Strange sont un bon exemple. C'est recherché mais pas rare. Les cotes élevées tiennent donc de la compétition plus que de la valeur.
Prenons maintenant le BDM 2009-2010 et les PFs. La librairie Lutèce et la plupart des grands libraires avaient, à l'époque abandonné le PF (pour moi le Strange n'est pas un PF, ni les comics d'ailleurs). Comme il y avait tout de même un peu de demande, ils s'interrogeaient tout de même ... Et puis est arrivé le dénommé Eric Dard. Ce monsieur notait des informations sur les PFs, en mode fouillis, depuis des années.
Quand il a voulu mettre de l'ordre dans ses notes, il n'y est pas arrivé. Alors, il a pompé la Database (j'ai évidemment toutes les preuves, y compris de son activité internet de pompage). Les données pompées ont été proposées au BDM qui a posé quelques questions, mais sans plus (d'où quelques remerciements pour ma pomme). Devant une telle masse de données (50.000 PFs en tout environ), tu penses que Michel Denni n'a pas pu intervenir sur les cotes. Il ne vendaient plus de PFs depuis des années, donc, ils se sont limités à recopier les anciennes cotes (avec peut-être quelques rares adaptations). Quitte à proposer des modifications ultérieures ...

Suite des difficultés, la production BD (qui n'a pas explosé du tout) est revenue peu à peu à son niveau de 1980. Les mangas se sont mis à se développer et il y a eu des erreurs grossières (comme ne pas s'informer de la structure des noms coréens). Donc beaucoup de mises à jour à faire, dans le concept de l'époque : Ajouter TOUT ce qui parait. Avec beaucoup d'erreurs (c'est compliqué, je suis bien placé pour le dire). N'oublions pas que pendant longtemps, les nouvelles parutions étaient notées par Isabelle qui allait à la 'FNAC' (ou ...) tous les Lundi matin ... (je simplifie un peu ... :lol: ). Donc grossissement perpétuel. Pas de décision de passer à deux tomes, ni de papier bible, sans doute opérations jugées trop cher. Donc on supprime les PFs, à nouveau, puis les Mangas (n'importe comment !).
Rappelons qu'à l'époque récente, seul le D du BDM était justifié. Les deux autres lettres ne faisaient (quasiment ?) rien.

Le temps passant et l'âge avançant, "D" souhaite arrêter. Mais "M" propose de prendre le relais. Pourquoi pas.
"M" a des solutions pour résoudre le problème de la taille. On ne recensera plus que ce qui a de la valeur et donc une COTE. Exit le reste, et fin du mode dictionnaire, que beaucoup appréciaient. Tu ajoutes des erreurs de recopie (des pages entières de Tintin ont sauté), la fantaisie des 2e et 4e plat, et quelques autres aubergines. La couleur pas mal, l'ajout de familles qui avaient disparu et dont seuls les éléments cotés sont repris, le tout mélangé en un seul chapitre et tu as le BDM Mellot. Méli-mélo diront certains.
On peut taxer l'opération de reprise de ratée. D'où la non poursuite actuelle. Pour demain, va savoir ...

Et rappelle-toi la règle de principe pour une cote : on note des prix de vente effectifs (pas des souhaits de vendeurs EBay), on enlève les extrêmes et on fait la moyenne du reste. :wink:

philcap
Apprenti(e)
Apprenti(e)
Messages : 25
Enregistré le : sam. 08 juin 2013, 22:54

Re: BDM 2017-2018

Message par philcap » dim. 02 déc. 2018, 17:38

J'ai une petite question pour Database. Tu écris " la production BD (qui n'a pas explosé du tout)". Si je lis les rapports de Gilles Ratier, j'en déduis aisément que la production de BD a explosé. Bref, j'aimerai connaître ta lecture de la production BD.

Avatar du membre
Database
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Messages : 1990
Enregistré le : jeu. 27 oct. 2016, 01:45

Re: BDM 2017-2018

Message par Database » dim. 02 déc. 2018, 21:36

philcap a écrit :J'ai une petite question pour Database. Tu écris " la production BD (qui n'a pas explosé du tout)". Si je lis les rapports de Gilles Ratier, j'en déduis aisément que la production de BD a explosé. Bref, j'aimerai connaître ta lecture de la production BD.
A mauvaise source, mauvaise déduction.

Je te recommande de faire un tour là :
http://www.dlgdl.com/BDs_Stats.HTM

Le problème des stats Ratier, c'est que hors albums cartonnés (pour simplifier), il n'y avait rien.
Tu peux jeter un œil dans ce forum (avec l'aide de Tov' le cas échéant), le sujet a déjà été abordé ...

Pour t'amuser, tu peux aussi lire là :
http://www.dlgdl.com/PBUF0045.HTM

Ne prend surtout pas tout ça trop au sérieux, ce n'est que de la BD ... :wink:

Avatar du membre
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 26600
Enregistré le : mar. 11 avr. 2006, 03:34
Localisation : de Vlieg op de Neus

Re: BDM 2017-2018

Message par Tovenaar » dim. 02 déc. 2018, 21:50

Database a écrit : Ne prend surtout pas tout ça trop au sérieux, ce n'est que de la BD ... :wink:
J'allais le dire ! :pouce: :wink:
Image La couche du moche

philcap
Apprenti(e)
Apprenti(e)
Messages : 25
Enregistré le : sam. 08 juin 2013, 22:54

Re: BDM 2017-2018

Message par philcap » dim. 02 déc. 2018, 23:56

Même si ce n'est que de la BD, ce changement de perspective est très intéressant. Merci beaucoup. :chapeau:

Avatar du membre
Database
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Messages : 1990
Enregistré le : jeu. 27 oct. 2016, 01:45

Re: BDM 2017-2018

Message par Database » lun. 03 déc. 2018, 03:09

philcap a écrit :Même si ce n'est que de la BD, ce changement de perspective est très intéressant. Merci beaucoup. :chapeau:
Piacere.

Vois-tu, pendant longtemps, c'était la Presse qui alimentait le peuple en BD. Les albums, qui ont commencé fort tôt (déjà Töpffer en 1836) n'ont longtemps été qu'un sous-produit de luxe. A part quelques exceptions aux gros tirages comme un Tintin (rare) ou un Astérix, les tirages de la Presse ont écrasé ceux des albums, disons jusque dans les années 70.
Tu peux penser que, dans les années 35, un hebdo comme Jumbo pouvait tirer à 300.000 exemplaires chaque semaine, alors que les albums de Tarzan devaient culminer à quelques milliers par an ... Y'a pas photo.

De mon côté, je n'ai jamais fait la course aux statistiques, comme Ratier qui sortait les siennes avant Noël, chaque année. Je me suis contenté d'empiler. Et au bout du compte, quand je compare mes chiffres aux siens, pour des années disons jusqu'en 2005/2007 ou je pense avoir presque tout enregistré, les siens paraissent un peu faibles ... Y compris pour les comics et les mangas ...
Mais tout cela reste compliqué à une époque ou tout est réédité énormément. Que compter comme nouveautés n'est pas une question à réponse simple...
En tout cas, le BDM ne semble même pas s'être posé la question. Les chiffres qu'ils publiaient en 1er plat étaient une rigolade totale pour qui sait un peu compter. J'ai déjà donné des exemples précis ... :wink:

Mais bon, c'était tout de même un boulot énorme. Alors, il faut considérer ce que je dis comme une sorte d'analyse objective, et pas comme une critique ... Cela permet de savoir ce que l'on peut attendre d'un tel ouvrage.
Chercher un bouquin dedans, le trouver et avoir une cote a été apprécié par des tas de gens ... :jap:

Avatar du membre
batless
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 15914
Enregistré le : mer. 05 nov. 2008, 19:06
Localisation : auTitty Twister

Re: BDM 2017-2018

Message par batless » mer. 05 déc. 2018, 11:14

Pas de BDM cette année ?

Avatar du membre
Database
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Messages : 1990
Enregistré le : jeu. 27 oct. 2016, 01:45

Re: BDM 2017-2018

Message par Database » mer. 05 déc. 2018, 13:54

batless a écrit :Pas de BDM cette année ?
Le BDM est un ouvrage bisannuel. Mais je crois que Philippe Mellot vient de déménager à Arles. :D

Avatar du membre
batless
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 15914
Enregistré le : mer. 05 nov. 2008, 19:06
Localisation : auTitty Twister

Re: BDM 2017-2018

Message par batless » mer. 05 déc. 2018, 14:07

Le dernier est bien sorti en 2016 ?

Avatar du membre
Database
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Messages : 1990
Enregistré le : jeu. 27 oct. 2016, 01:45

Re: BDM 2017-2018

Message par Database » mer. 05 déc. 2018, 15:54

batless a écrit :Le dernier est bien sorti en 2016 ?
Oui, en fin d'année, Noté 2017-2018.
Tu as bien raison, le prochain aurait été pour décembre 2018, noté 2019-2020.
Donc, il n'est pas trop tard, mais en général (et en particulier), il y a toujours eu des annonces avant ...

Pour l'instant, je n'ai pas vu (...) d'annonce de non-parution de la part de l'auteur ...
On pourrait passer en mode trisannuel ??? :wink:

Avatar du membre
Mister No
Maître Jedi
Maître Jedi
Messages : 11294
Enregistré le : mar. 26 août 2003, 02:00
Localisation : Manaus
Contact :

Re: BDM 2017-2018

Message par Mister No » jeu. 06 déc. 2018, 14:45

Un ami bouquiniste m'a indiqué qu'il n'y aurait plus de BDM. Que cette édition serait la dernière.
Mais on a déjà connu des adieux qui n'étaient que provisoires. Aznavour a fait plusieurs tournées d'adieux, donc sait-on jamais... :sifl:

Avatar du membre
menthor
V.I.P.
V.I.P.
Messages : 800
Enregistré le : ven. 03 déc. 2010, 22:43
Localisation : 6 rue Emile-Zola 69 LYON

Re: BDM 2017-2018

Message par menthor » jeu. 06 déc. 2018, 19:23

Database a écrit :....
D'abord, première difficulté, le BDM historique a été géré par la librairie Lutèce. Un marchand. La règle qui a été établie est qu'un libraire vend à la cote (pondérée de l'état) et achète à mi-côte. Sachant qu'il n'y a pas de système parfait (...), cela entraine quoi ?
Un marchand qui a du stock de "X" dans sa cave va coter "X" plutôt cher. C'est humain. S'il n'a pas de "Y", il va coter "Y" peu puisque ses propres achats en dériveront.
Deuxième difficulté. Un système comme EBay peut être considéré comme une recherche de couillon. Pas de "s" car un seul suffit. On vend un truc pas trop courant ou demandé à un prix très très élevé. Des fois que LE couillon se manifeste. Et en plus, ça arrive ! Regarde le sujet associé du forum ... Les Strange sont un bon exemple. C'est recherché mais pas rare. Les cotes élevées tiennent donc de la compétition plus que de la valeur.


...

Et rappelle-toi la règle de principe pour une cote : on note des prix de vente effectifs (pas des souhaits de vendeurs EBay), on enlève les extrêmes et on fait la moyenne du reste. :wink:
Merci de cette analyse, que je partage, car il m'est arrivé d'être moi aussi "LE couillon" car je souhaitais avoir un exemplaire bien déterminé pour compléter ma collection ou parce que je le recherchais depuis trop longtemps. J'ai donc CREE une côte élevée (donc trop élevée) pour un exemplaire (j'ai en tête le cas d'un numéro que j'ai acheté et que je n'ai vu qu'une seule fois en vente ces 40 dernières années) car j'étais le seul à vouloir mettre un prix hors norme pour l'avoir dans ma collection :bedo:
Collectionnite :lol6: sort de mon corps :dead3:

Répondre

Retourner vers « Le Cercle des PF disparus ? / La BD Populaire en 2018 »