Les mauvais films que l'on a aimés

Pour les passionnés du petit écran et du 7e art.
Discussions sur les Séries TV cultes et sur le Cinéma mais également sur les sorties DVD ou Blu-Ray.

Re: Les mauvais films que l'on a aimés

Messagepar Lord Foxhole » Mer 14 Mar 2018, 22:18

Tovenaar a écrit:"Basic Instinct" : vu une fois et pas trouvé ce film "sulfureux" du tout.

Le pire a été de se retrouver ensuite confronté à une série de thrillers érotiques du même tonneau : Sliver (avec Sharon Stone, 1993), Body (avec Madonna ! - 1993 ), Harcèlement (avec Michael Douglas, 1994), j'en passe et des meilleurs... :D
Romper Stomper : There's two kinds of kids, kids who like Animaniacs and kids who don't like Animaniacs, so which one are you?
Cartman : Well, personally, I... don't like Animaniacs?
Romper Stomper : Neither do we !
(South Park - Cartman's Silly Hate Crime 2000)
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
 
Messages: 4633
Inscription: Mer 29 Sep 2010, 19:30
Localisation: Hainaut (Belgique)

Re: Les mauvais films que l'on a aimés

Messagepar Tovenaar » Mer 14 Mar 2018, 22:44

Lord Foxhole a écrit:
Tovenaar a écrit:"Basic Instinct" : vu une fois et pas trouvé ce film "sulfureux" du tout.

Le pire a été de se retrouver ensuite confronté à une série de thrillers érotiques du même tonneau : Sliver (avec Sharon Stone, 1993), Body (avec Madonna ! - 1993 ), Harcèlement (avec Michael Douglas, 1994), j'en passe et des meilleurs... :D

Le pire étant peut-être Color of Night avec Bruce Willis en 1994.
Image La couche du moche
Avatar de l’utilisateur
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 26270
Inscription: Mar 11 Avr 2006, 03:34

Re: Les mauvais films que l'on a aimés

Messagepar CRISWEL » Mer 14 Mar 2018, 23:20

Pour Titanic, c'est pas tant le film que j'ai pas aimé mais bien les comportements des gens qui allaient le voir deux, trois voire quatre fois au cinéma et qui ne cessent de t'en parler ensuite... Pourtant, en 1997, il y a avait beaucoup d'autres bons films mais alors celui-là... :sifl:
"Stan Lee faisait une fixation sur moi ! Il était persuadé que je lui avais volé son peigne... Et il en avait besoin de son fichu peigne !
Mais ce n'est pas moi qui lui avait piqué ! Je vous jure !" (Jack Kirby, Ma vie, mon œuvre, Ed Grasset)
Avatar de l’utilisateur
CRISWEL
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 18978
Inscription: Jeu 05 Mai 2005, 20:22
Localisation: Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt

Re: Les mauvais films que l'on a aimés

Messagepar poopie » Mer 14 Mar 2018, 23:35

Tovenaar a écrit:Je n'ai pas regardé "Titanic" en entier : ça ne m'intéressait pas du tout.

Moi non plus.
(je me suis fait avoir au vidéoclub je pensais louer un film X).
Georges poo-poopie-doo © napo
Qu'il me pardonne ou non d'ailleurs, je m'en fous j'ai déjà mon âme en peine je suis un voyou.
Avatar de l’utilisateur
poopie
V.I.P.
V.I.P.
 
Messages: 895
Inscription: Jeu 04 Jan 2018, 22:48

Re: Les mauvais films que l'on a aimés

Messagepar nano » Mer 14 Mar 2018, 23:55

CRISWEL a écrit:Pour Titanic, c'est pas tant le film que j'ai pas aimé mais bien les comportements des gens qui allaient le voir deux, trois voire quatre fois au cinéma et qui ne cessent de t'en parler ensuite... Pourtant, en 1997, il y a avait beaucoup d'autres bons films mais alors celui-là... :sifl:


Titanic a une résonnance particulière pour moi. Je venais juste de rencontrer ma future femme. J'ai décidé de l'amener au cinéma. Elle a choisi Titanic. Je me suis un peu emmerdé d'autant qu'elle était tellement intéressée par le film que j'ai décidé de ne pas conclure ce jour là. Les frustrations se paient toujours.

A la sortie du film elle était bouleversé et m'a confié: 'Ce n'est qu'au cinéma que l'on peut voir de telles histoires d'amours..."
J'ai décidé de lui prouver le contraire.

4 mois après on se mariait.

Plus de 20 ans sont passés et le rituel reste immuable. Tous les matins, je l'extirpe de son échouage nocturne en hurlant "Je suis le roi du monde".
Elle me rétorque invariablement "tu es surtout le roi des cons"...
Et oui, ma femme a beaucoup d'humour.

Je vous narrerai un autre jour comment "Basic instinct" a changé ma vie amoureuse.
Rien de tel qu'un pic à glace pour réchauffer l'atmosphère.
La petite fiente universelle!!!!!!!!!!
Avatar de l’utilisateur
nano
Demi-Dieu
Demi-Dieu
 
Messages: 9501
Inscription: Jeu 02 Avr 2015, 16:10

Re: Les mauvais films que l'on a aimés

Messagepar Tovenaar » Jeu 15 Mar 2018, 00:07

nano a écrit:
Rien de tel qu'un pic à glace pour réchauffer l'atmosphère.

C'est tout ce que tu as retenu du film ? :D
Image La couche du moche
Avatar de l’utilisateur
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 26270
Inscription: Mar 11 Avr 2006, 03:34

Re: Les mauvais films que l'on a aimés

Messagepar nano » Jeu 15 Mar 2018, 00:24

Tovenaar a écrit:
nano a écrit:
Rien de tel qu'un pic à glace pour réchauffer l'atmosphère.

C'est tout ce que tu as retenu du film ? :D


En gros! Je suis aussi passé maître, à cette occasion, dans l'utilisation des fonctions ralenti et pause. :ane:
La petite fiente universelle!!!!!!!!!!
Avatar de l’utilisateur
nano
Demi-Dieu
Demi-Dieu
 
Messages: 9501
Inscription: Jeu 02 Avr 2015, 16:10

Re: Les mauvais films que l'on a aimés

Messagepar mario » Jeu 15 Mar 2018, 01:21

La dernière mouture cinématographique des Quatre Fantastiques a été décrite partout et sur ce forum aussi comme étant une bonne grosse bouse.

Je l'ai vu il y a quelques mois et j'ai bien aimé. Pas si mal. Rythmé, bons effets spéciaux, crédible. La fin est bâclée, c'est son seul réel défaut.

A posteriori, je ne pige pas qu'on l'ait descendu en flèche comme ça.

Y'a tant d'autres films qui sont bien plus mauvais et qui bénéficient de tellement plus d'indulgence. Dont ceux que vous citez plus haut. La Momie, par exemple qui est, à mes yeux, un énorme navet hollywoodien. Le genre de film très bien foutu au niveau plastique (on sent les moyens) mais dont le scénario est ridicule et les personnages hyper caricaturaux. Avec un humour qui tombe toujours à coté.
Avatar de l’utilisateur
mario
Maître 2e Dan
Maître 2e Dan
 
Messages: 2629
Inscription: Dim 08 Aoû 2010, 15:21
Localisation: Paris

Re: Les mauvais films que l'on a aimés

Messagepar yordi » Jeu 15 Mar 2018, 01:28

colossus a écrit:Moi c'est celui la ,je ne m'en lasse pas!! :mdr:

83337.jpg

Moi aussi :pouce:
la Soupe aux choux : C'est énorme :rire-criswell: !
Avatar de l’utilisateur
yordi
Compagnon
Compagnon
 
Messages: 118
Inscription: Ven 18 Mai 2012, 22:15

Re: Les mauvais films que l'on a aimés

Messagepar CRISWEL » Jeu 15 Mar 2018, 01:33

Il ne faut pas non plus oublier les films qu'on apprécie quand on a bu quelques verres.. "The Wall" de Pink Floyd est chouette pour ça..
Pareil pour "Les ailes du désir" de Wim Wenders... Et c'est souhaitable de prendre une cuite en regardant "The Doors".... :hips:
"Stan Lee faisait une fixation sur moi ! Il était persuadé que je lui avais volé son peigne... Et il en avait besoin de son fichu peigne !
Mais ce n'est pas moi qui lui avait piqué ! Je vous jure !" (Jack Kirby, Ma vie, mon œuvre, Ed Grasset)
Avatar de l’utilisateur
CRISWEL
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 18978
Inscription: Jeu 05 Mai 2005, 20:22
Localisation: Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt

Re: Les mauvais films que l'on a aimés

Messagepar Lord Foxhole » Jeu 15 Mar 2018, 01:41

mario a écrit:La dernière mouture cinématographique des Quatre Fantastiques a été décrite partout et sur ce forum aussi comme étant une bonne grosse bouse.

Je l'ai vu il y a quelques mois et j'ai bien aimé. Pas si mal. Rythmé, bons effets spéciaux, crédible. La fin est bâclée, c'est son seul réel défaut.

A posteriori, je ne pige pas qu'on l'ait descendu en flèche comme ça.

Après l'avoir visionné, j'avoue que je l'ai très vite oublié...
Un des trucs qui m'ont le plus déplu, je crois, c'est le personnage de Victor Von Doom, qui n'est pas parvenu à me convaincre. Dans les BD, Victor Von Doom est un Grand Méchant d'opéra, plus grand que nature avant même d'être défiguré par ses propres expériences... Et pas une petite tarlouze prétentieuse qui fait mumuse avec des claviers d'ordinateurs.
Et comme de juste, la grandiose carrière de Doom se résume - dans le film - à bien peu de choses : J'apparais à la fin, et puis je me fais éclater vite fait...
C'est bien joli de vouloir moderniser un super héros (ou un Super Vilain). Encore faut-il savoir comment le faire...
Romper Stomper : There's two kinds of kids, kids who like Animaniacs and kids who don't like Animaniacs, so which one are you?
Cartman : Well, personally, I... don't like Animaniacs?
Romper Stomper : Neither do we !
(South Park - Cartman's Silly Hate Crime 2000)
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
 
Messages: 4633
Inscription: Mer 29 Sep 2010, 19:30
Localisation: Hainaut (Belgique)

Re: Les mauvais films que l'on a aimés

Messagepar TerryFX » Jeu 15 Mar 2018, 02:19

mario a écrit:La dernière mouture cinématographique des Quatre Fantastiques a été décrite partout et sur ce forum aussi comme étant une bonne grosse bouse.

Je l'ai vu il y a quelques mois et j'ai bien aimé. Pas si mal. Rythmé, bons effets spéciaux, crédible. La fin est bâclée, c'est son seul réel défaut.

A posteriori, je ne pige pas qu'on l'ait descendu en flèche comme ça.

Y'a tant d'autres films qui sont bien plus mauvais et qui bénéficient de tellement plus d'indulgence. Dont ceux que vous citez plus haut. La Momie, par exemple qui est, à mes yeux, un énorme navet hollywoodien. Le genre de film très bien foutu au niveau plastique (on sent les moyens) mais dont le scénario est ridicule et les personnages hyper caricaturaux. Avec un humour qui tombe toujours à coté.


Même chose pour moi concernant la version 2015 des Fantastic Four que j'ai même trouvée plutôt bien remaniée, rafraîchissante, et cerise sur le gâteau visuellement très réussie, ceci en dépit du rajeunissement drastique de l'équipe (qui curieusement ne m'a pas choqué). La seule chose qui m'a légèrement gêné c'est le "black-washing" de la torche, vraiment ce genre de chose -et je précise dans un sens comme dans l'autre- c'est un truc avec lequel j'ai toujours encore un peu de mal: qu'au moins on reste (à peu près) cohérent avec le matériel d'origine, ici les comics. Mais bon, ce n'est pas très grave non plus, et puis de toute façon je suppose que ce n'est pas comme si les studios avaient encore vraiment le choix, à notre belle époque du tout-imposé-parce-que-c'est-tellement-mieux-comme-ça.

Mais peut-être hypothétiquement une des raisons (non assumée, la bienpensance de façade d'abord) de la part des divers reviewers pour coller une si mauvaise note au film?
I.A.
Structuration, destructuration et restructuration déconceptualisées

Algorithmie d'intégration récursive à réseau polyneuronal binaire
Interface utilisateur avancée à expressivité multisyllabique complexe


Dernière édition par Julien Offray de La Mettrie, le Sam 4 Aoû 1751, 23:42, édité 16 fois.
Avatar de l’utilisateur
TerryFX
Passionné(e)
Passionné(e)
 
Messages: 362
Inscription: Sam 27 Jan 2018, 23:05

Re: Les mauvais films que l'on a aimés

Messagepar mario » Jeu 15 Mar 2018, 11:03

TerryFX a écrit:Mais peut-être hypothétiquement une des raisons (non assumée, la bienpensance de façade d'abord) de la part des divers reviewers pour coller une si mauvaise note au film?


Je ne crois pas. Objectivement que la Torche humaine soit noire ou blanche (ou jaune, rouge, arc-en-ciel), cela n'a pas vraiment d'importance dans le récit. Rien à voir avec la controverse toute récente sur les Johanneries d'Orléans.

La raison pour laquelle le film a si mauvaise presse c'est le conflit qui a opposé le réalisateur et les producteurs qui ont fini par imposer leur montage. Éternel conflit entre l'artiste et le financier! Le film est coupé en deux. La première partie montre ce que le réalisateur voulait faire, une réécriture complexe et modernisée du mythe des FF, qui prenne son temps. La seconde est une série B de SF et d'action à la Corman, vite torchée (hi hi!).

La presse et la critique ont cru bon se mettre du coté de l'artiste trahi et on torpillé le film.

On pourrait les en féliciter mais ce n'est qu'hypocrisie de leur part. Quand c'est les FF ils sabotent. Quand c'est un film de Ferreri ou autre ils ferment leur gueule.
Avatar de l’utilisateur
mario
Maître 2e Dan
Maître 2e Dan
 
Messages: 2629
Inscription: Dim 08 Aoû 2010, 15:21
Localisation: Paris

Re: Les mauvais films que l'on a aimés

Messagepar TerryFX » Jeu 15 Mar 2018, 21:04

Il y a souvent deux poids deux mesures, l'égalité de traitement -dans la plupart des sujets, d'ailleurs- c'est uniquement une notion abstraite théorique rarement appliquée au niveau pratique.

De nos jours peu de films parviennent finalement dans les salles obscures tels que voulus et montés par le réalisateur, le financier ayant presque toujours le dernier mot (sauf peut-être avec quelques très grands réalisateurs qui conditionnent leur travail sur un film à leur entière liberté artistique, de mémoire c'était le cas je crois avec Stanley Kubrick, mais il est vrai que c'était aussi une autre époque), le réalisateur ayant malgré tout quelquefois les coudées un peu plus franches sur la version commercialisée par la suite en vidéo, au travers d'un director's cut donc.

Il y a également quantité de clashes durant la production des films, des réalisateurs qui quittent le projet avant la fin (quand ils ne sont pas remerciés directement par les producteurs, et remplacés au pied levé par un autre), ou qui renient leur propre film dont le remontage imposé par la production impacte trop sur le scénario initialement validé ou sur leur vision artistique du métrage.

Les exemples sont assez nombreux, c'est par exemple le cas d'un film de M. Kassovitz (l'adaptation de Babylon Babies, un très bon roman de M.G.Dantec) dont le tournage rencontra de (très) nombreuses difficultés (notamment la vedette principale, grande star américaine, qui ne se laissait pas diriger facilement, enfin entre autres choses...), et dont le remontage et minutage final imposé par les producteurs a fini par entraîner son désintérêt, puis son désaveu.

En même temps, c'est un réalisateur qui est souvent très théâtral et qui aime à provoquer et multiplier les prises de becs, alors difficile d'en juger sur le fond. L'exemple vaut donc ce qu'il vaut, pour autant ce sont des choses qui arrivent malgré tout assez régulièrement. Et si je l'ai néanmoins pris ici, c'est parce que Babylon A.D. est en fait un autre film que j'ai bien aimé en dépit des bien mauvaises critiques dont on l'a généralement affublé.

I.A.
Structuration, destructuration et restructuration déconceptualisées

Algorithmie d'intégration récursive à réseau polyneuronal binaire
Interface utilisateur avancée à expressivité multisyllabique complexe


Dernière édition par Julien Offray de La Mettrie, le Sam 4 Aoû 1751, 23:42, édité 16 fois.
Avatar de l’utilisateur
TerryFX
Passionné(e)
Passionné(e)
 
Messages: 362
Inscription: Sam 27 Jan 2018, 23:05

Re: Les mauvais films que l'on a aimés

Messagepar mario » Jeu 15 Mar 2018, 21:24

Là, je ne peux que rejoindre les critiques. Ce film est une daube.

L'ambiance post-apocalyptique y est intéressante mais bon... Tout y cloche, l'interprétation, le scénario.

J'ai tenu une mi-temps. Je ne saurais jamais quel est le destin de la blondinette.

Vin Diesel est un acteur trop épais, qui ressemble plus à un bœuf qu'à un être humain. Si en plus il est doublé par un rapeur de la té-ci, il me devient insupportable.

Je préfère mille fois les bouquins de Dantec.
Avatar de l’utilisateur
mario
Maître 2e Dan
Maître 2e Dan
 
Messages: 2629
Inscription: Dim 08 Aoû 2010, 15:21
Localisation: Paris

Re: Les mauvais films que l'on a aimés

Messagepar nano » Jeu 15 Mar 2018, 21:28

J'avoue ne pas suivre vos raisonnements.
L'intérêt d'un financier est de faire des ronds. Si les 2 temps de Mario sur le film des FF est avéré, et si le 2eme temps a été effectivement orchestré par "le financier" (la 2eme partie étant d'un rendu assez médiocre), cela signifierait que le "financier" sabote sa pompe à fric...
Alors soit je ne comprends rien à la finance qui raisonne toujours en marge avant de raisonner en coût. Soit le "financier" que vous évoquez est un faux ami et on parle de gâteaux.
La petite fiente universelle!!!!!!!!!!
Avatar de l’utilisateur
nano
Demi-Dieu
Demi-Dieu
 
Messages: 9501
Inscription: Jeu 02 Avr 2015, 16:10

Re: Les mauvais films que l'on a aimés

Messagepar Tovenaar » Jeu 15 Mar 2018, 21:52

mario a écrit: Vin Diesel est un acteur trop épais, qui ressemble plus à un bœuf qu'à un être humain. Si en plus il est doublé par un rapeur de la té-ci, il me devient insupportable.

Là, je suis d'accord avec toi.
Dans le rôle d'un super-héros ou plutôt d'un super-vilain (Riddick) ou d'un videur de boîte de nuit, ça passe. Pour le reste...

mario a écrit: Je préfère mille fois les bouquins de Dantec.

J'ai essayé de lire deux de ses bouquins mais n'y suis pas arrivé. Beaucoup trop longs et trop sinistres. :deso:
Image La couche du moche
Avatar de l’utilisateur
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 26270
Inscription: Mar 11 Avr 2006, 03:34

Re: Les mauvais films que l'on a aimés

Messagepar TerryFX » Jeu 15 Mar 2018, 21:58

Les raisons pour lesquelles je l'aime bien malgré ses nombreux défauts me sont jusque-là restées assez mystérieuses, surtout que n'étant pas moi non plus un très grand fan de l'ami Vin, à l'aise dans l'action mais très limité dans l'expression scénique. Pour la voix française ça ne m'a pas gêné puisque j'ai vu la version originale, mais c'est vrai que le changement ponctuel de doubleur n'était certainement pas une bonne idée (ça l'est rarement d'ailleurs).

Je suppute que l'ambiance globale doit jouer, les effets spéciaux n'étaient pas mauvais du tout non plus surtout pour l'époque, la bande originale était plus que correcte (du rap, ça ne plaît forcément pas à tout le monde par contre), et le scénario bien que bancal, non fidèle au livre, et amputé/remonté par les producteurs était néanmoins encore compréhensible... une gageure!

Alors par contre bien sûr ne pas comparer avec le roman, car là forcément ce serait alors une énorme déception même pour moi. Pour ceux qui n'ont jamais lu cet auteur, il faut dire qu'il est vraisemblablement très difficile d'adapter du Dantec: c'est long, dense, digressif, intriqué, et surtout la plupart du temps très complexe à appréhender, du coup je pense que cet univers ne pourrait prendre vie à peu près fidèlement qu'au travers de la longueur d'une mini-série TV, ou à la limite d'une trilogie de films cinéma.

Mais donc voilà une mauvaise adaptation, pas un nanard cependant, conspuée par la critique et même reniée par son réalisateur, que je me surprends à avoir néanmoins relativement appréciée.

A croire presque que parfois il n'y a pas d'explication logique et rationnelle à un sentiment!
I.A.
Structuration, destructuration et restructuration déconceptualisées

Algorithmie d'intégration récursive à réseau polyneuronal binaire
Interface utilisateur avancée à expressivité multisyllabique complexe


Dernière édition par Julien Offray de La Mettrie, le Sam 4 Aoû 1751, 23:42, édité 16 fois.
Avatar de l’utilisateur
TerryFX
Passionné(e)
Passionné(e)
 
Messages: 362
Inscription: Sam 27 Jan 2018, 23:05

Re: Les mauvais films que l'on a aimés

Messagepar colossus » Jeu 15 Mar 2018, 23:30

CRISWEL a écrit:Il ne faut pas non plus oublier les films qu'on apprécie quand on a bu quelques verres.. "The Wall" de Pink Floyd est chouette pour ça..
Pareil pour "Les ailes du désir" de Wim Wenders... Et c'est souhaitable de prendre une cuite en regardant "The Doors".... :hips:


J'aime bien "the doors " , ou alors c'est pour meg Ryan ...je sais plus :bedo:
Avatar de l’utilisateur
colossus
Maître 3e Dan
Maître 3e Dan
 
Messages: 3553
Inscription: Mar 10 Aoû 2010, 13:40
Localisation: 42

Re: Les mauvais films que l'on a aimés

Messagepar colossus » Jeu 15 Mar 2018, 23:34

Incontournable dans ma jeunesse " les frères pétards " :bedo:

Les_Freres_Petard.jpg
Avatar de l’utilisateur
colossus
Maître 3e Dan
Maître 3e Dan
 
Messages: 3553
Inscription: Mar 10 Aoû 2010, 13:40
Localisation: 42

PrécédenteSuivante

Retourner vers Séries TV, Cinéma & DVD

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités