Roberto Baldazzini

Discussions générales autour de l'univers des albums de bandes dessinées et des Mangas.
Les Parutions, les Auteurs, les Magazines dédiés, etc.

Roberto Baldazzini

Messagepar J.J.I. » Sam 02 Juin 2018, 07:47

conoscerlo è amarlo :love1:

Photo_6919.jpg

© Dargaud in bédéthéque :

    "Né à Vignola, dans la province de Modena, en 1958, cet auteur est principalement connu pour son imaginaire, dont les thèmes dominants sont « image », « éros », « sensualité » et « amour ». Il est d’ailleurs considéré comme l’un des maîtres de la bande dessinée érotique mondiale grâce à ses personnages féminins nés dans la revue italienne « Blue » (Ginger & Rogers, Angela, Chiara Rosenberg, etc.). C’est en 1982 que Baldazzini publie sa première histoire en bande dessinée comme professionnel dans la revue Orient Express. Depuis, il a entamé une série de nombreuses collaborations, notamment avec le scénariste D. Brolli, avec lequel il crée le personnage d'Alan Hassad, et avec L. Canossa, celui de Stella Noris. Puis, avec Granata Press, il publie Ombre d’Amore, 31-12-1999, Jim - une histoire de P. Cacucci -, Fixtown et Streghe & Santarelline (Sorcières et Saintes Nitouches). Il publie ensuite chez Kappa Editions, et travaille avec des scénaristes tels que E. La Spisa – Sweet Susy -, C.Pes – Ines la ragazza pneumatica (Inès, la fille pneumatique), et D. Brolli – Stella Noris et Trans-Est. Il a également réalisé des campagnes pour ERG, AXE, Salvarani et TIM, en tant que dessinateur de publicités. De nombreuses expositions ont aussi été faîtes chez Mondo Bizzarro Gallery, à Rome. Il voit régulièrement ses albums sortir aux États-Unis, chez l'éditeur NBM, ainsi qu’en France chez Dynamite. Toujours en France, Delcourt a réédité cette année une version couleur de Chiara Rosenberg. Depuis lors, il collabore avec Dargaud à la série Des Dieux et Des Hommes, sur un scénario de Jean-Pierre Dionnet. Par ailleurs, il a élargi ses expériences artistiques, en se mettant à la peinture, l’art numérique et la photographie. Il a d’ailleurs réalisé plusieurs expositions personnelles en Italie, en France et aux États-Unis. Baldazzini est un artiste qui n'arrête pas d'exprimer sa créativité dans différents secteurs, y contribuant à chaque fois par l'esprit novateur de son style personnel".

Commençons par la signora Chiara :

Couv_32718.jpg
Couv_32718.jpg (19.25 Kio) Vu 793 fois

Couv_108688.jpg
Couv_108688.jpg (11.91 Kio) Vu 793 fois

PlancheA_108688.jpg
PlancheA_108688.jpg (27.78 Kio) Vu 793 fois

:jap:
Fichiers joints
ChiaraRosenberg_25012004.jpg
ChiaraRosenberg_25012004.jpg (31.2 Kio) Vu 793 fois
parti voir ailleurs si...
J.J.I.
Grand Maître
Grand Maître
 
Messages: 5059
Inscription: Ven 14 Avr 2006, 18:28
Localisation: NÎMES

Re: Roberto Baldazzini

Messagepar J.J.I. » Sam 02 Juin 2018, 13:32

Adesso la ragazza "AURA" :bebe:

Couv_184744.jpg
Couv_184744.jpg (14.05 Kio) Vu 781 fois

SansFamilleBaldazzini.jpg
SansFamilleBaldazzini.jpg (11.91 Kio) Vu 781 fois

PlancheA_184744.jpg
PlancheA_184744.jpg (30.03 Kio) Vu 781 fois

Verso_184744.jpg
Verso_184744.jpg (11.22 Kio) Vu 781 fois

:feu:
Là ça fait mal ! :peur:

ForteresseDeLaDouleurLa_07012007.jpg

:wink: :love1:
parti voir ailleurs si...
J.J.I.
Grand Maître
Grand Maître
 
Messages: 5059
Inscription: Ven 14 Avr 2006, 18:28
Localisation: NÎMES

Re: Roberto Baldazzini

Messagepar J.J.I. » Sam 02 Juin 2018, 16:50

Le volume 2 de "Des dieux et des hommes" :

Pendant la crise financière de 1929, soixante-six créatures naquirent le long de la route 66. Immortelles, indestructibles, dotées de pouvoirs aléatoires, elles se firent appeler des dieux par les humains. Ces dieux se reproduisirent à grande vitesse, jusqu'à devenir plus nombreux que les humains. Lentement, ils assistèrent à la disparition de la population de la planète, avec aussi peu d'intérêt que s'ils avaient observé l'extinction d'une espèce animale. Dans ce premier album qui se déroule en 2047, le Seigneur des Mouches, dieu de second rang, provoque le numéro un en duel, pour une raison qui nous échappe. Les deux dieux se livrent un combat homérique, mais ils sont tous deux indestructibles...




TRANS/EST
encore de la pornographie en noir et blanc.
parti voir ailleurs si...
J.J.I.
Grand Maître
Grand Maître
 
Messages: 5059
Inscription: Ven 14 Avr 2006, 18:28
Localisation: NÎMES

Re: Roberto Baldazzini

Messagepar nano » Sam 02 Juin 2018, 21:13

J'en ai lu pas mal. Ce n'est pas mon truc. C'est quand même très léger en scenario.
On est comme toujours dans le domaine de l'érotique sur une succession de scènes plus ou moins pornos s'appuyant sur un scénario qui n'est qu'un prétexte léger à les enchainer.
Je trouve étonnant que ce style soit susceptible d'éveiller des sens alors que la pornographie aujourd'hui est accessible partout gratuitement.
Et pourtant c'est un style qui a beaucoup de fervents lecteurs.
La petite fiente universelle!!!!!!!!!!
Avatar de l’utilisateur
nano
Demi-Dieu
Demi-Dieu
 
Messages: 9556
Inscription: Jeu 02 Avr 2015, 16:10

Re: Roberto Baldazzini

Messagepar J.J.I. » Sam 02 Juin 2018, 22:17

Ce que je trouve remarquable chez Baldazzini c'est l'évolution de son style ; au moins 3 périodes et la derniére est , à mes yeux trés aboutie .
La premiére était assez ..... moche :

Couv_9288.jpg
Couv_9288.jpg (52.54 Kio) Vu 718 fois

PlancheA_9288.jpg
PlancheA_9288.jpg (94.64 Kio) Vu 718 fois

unjourseulementpl.jpg
unjourseulementpl.jpg (40.54 Kio) Vu 718 fois


La deuxiéme , trés noir et blanc était déjà plus attirante , pleine de moiteur avec l'annonce des excès à venir :

ouragan.JPG
ouragan.JPG (13.89 Kio) Vu 718 fois

ouraganpl_19082003.jpg
ouraganpl_19082003.jpg (40.07 Kio) Vu 718 fois

Maintenant , il se perd dans du porno commercial etje n'afficherai pas sa série "BEBA"
https://www.bedetheque.com/serie-10741-BD-Beba.html
:beer:
parti voir ailleurs si...
J.J.I.
Grand Maître
Grand Maître
 
Messages: 5059
Inscription: Ven 14 Avr 2006, 18:28
Localisation: NÎMES

Re: Roberto Baldazzini

Messagepar nano » Dim 03 Juin 2018, 08:31

J.J.I. a écrit:Ce que je trouve remarquable chez Baldazzini c'est l'évolution de son style ; au moins 3 périodes et la derniére est , à mes yeux trés aboutie .
La premiére était assez ..... moche :


Je suis assez d'accord. Il publie depuis plus de 30 ans. Ce qui m'interpelle le plus c'est justement que je ne lui trouve pas un style mais plusieurs. Quelque fois proche de Taymans, quelque fois se rapprochant de Barbucci. Un bel écart sans que cela soit réellement dans une évolution. On peut trouver autant de différences graphiques sur des oeuvres qui se suivent que sur des productions éloignées de plusieurs décades.
Pour moi, c'est un des rares auteurs qu'il est difficile de catégoriser. Sans les crédits, je serais bien incapable de l'identifier. Le contre exemple de la constance graphique est Serpieri.
La bascule progressive de Baldazzini dans le porno, le standardise cependant dans le style du "genre". Il se fond plus dans ce qui est attendu et qui fonctionne à plein, actuellement.
La petite fiente universelle!!!!!!!!!!
Avatar de l’utilisateur
nano
Demi-Dieu
Demi-Dieu
 
Messages: 9556
Inscription: Jeu 02 Avr 2015, 16:10

Re: Roberto Baldazzini

Messagepar Jean-Louis » Dim 03 Juin 2018, 09:10

Il y a un souci sur les images ; contrairement à celles postées par d'autres contributeurs, celles-ci sont inzoommables.

J'aime beaucoup le style de Baldazzini (particulièrement quand il est proche de Magnus) ; mais je déplore que, tout comme Serpieri et Manara, la faiblesse (sauf rares exceptions) soit dans les scénarios.
J'admire énormément leur talent de dessinateur, mais j'ai très peu de leur albums, à cause d'histoires quasi-inexistantes, prétexte à montrer uniquement des femmes nues.
Je suppose que c'est pour eux ce qui est le plus rentable financièrement.

Mais on peux toujours rêver à ce que de tels talents graphiques donneraient avec de bons scénaristes. :deso:
Jean-Louis
Guide Spirituel
Guide Spirituel
 
Messages: 6442
Inscription: Mer 27 Aoû 2003, 02:00

Re: Roberto Baldazzini

Messagepar batless » Lun 04 Juin 2018, 16:00

J'aime bien cet auteur, j'ai quelques albums de lui. Dommage que ce type d'albums soient très chers parfois.
Avatar de l’utilisateur
batless
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 15900
Inscription: Mer 05 Nov 2008, 19:06
Localisation: auTitty Twister

Re: Roberto Baldazzini

Messagepar J.J.I. » Lun 04 Juin 2018, 17:12

C'est bien vrai !
particulièrement celui-ci : :o

51saU5rSfFL._SX278_BO1,204,203,200_.jpg

la couv. est animée par 2 tirettes qui permettent de déshabiller la fille ! :love1:
Pour les enfants (pas) sages , une pleine page de beaux dessins dont AUCUN n'eest manifestement pornographique :wink:
https://www.google.fr/search?q=percorsi ... 90#imgrc=_
C'est quand même un sacré dessinateur avec un vrai style :pouce:
:jap:
parti voir ailleurs si...
J.J.I.
Grand Maître
Grand Maître
 
Messages: 5059
Inscription: Ven 14 Avr 2006, 18:28
Localisation: NÎMES

Re: Roberto Baldazzini

Messagepar Tovenaar » Lun 04 Juin 2018, 17:49

Jean-Louis a écrit:Il y a un souci sur les images ; contrairement à celles postées par d'autres contributeurs, celles-ci sont inzoommables.

Parce qu'elles sont petites car elle proviennent d'une recherche avec Google Search Image sans visiter les sites correspondants où ces images ont généralement une taille plus imposante.

Exemple :
Image La couche du moche
Avatar de l’utilisateur
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 26658
Inscription: Mar 11 Avr 2006, 03:34
Localisation: de Vlieg op de Neus

Re: Roberto Baldazzini

Messagepar reedff » Lun 04 Juin 2018, 18:19

Il est très fort ce Roberto. :love1:
Avatar de l’utilisateur
reedff
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 17961
Inscription: Mer 23 Déc 2009, 21:50
Localisation: gironde

Re: Roberto Baldazzini

Messagepar J.J.I. » Mar 05 Juin 2018, 06:15

J.J.I. a écrit:Le volume 2 de "Des dieux et des hommes" :

Pendant la crise financière de 1929, soixante-six créatures naquirent le long de la route 66. Immortelles, indestructibles, dotées de pouvoirs aléatoires, elles se firent appeler des dieux par les humains. Ces dieux se reproduisirent à grande vitesse, jusqu'à devenir plus nombreux que les humains. Lentement, ils assistèrent à la disparition de la population de la planète, avec aussi peu d'intérêt que s'ils avaient observé l'extinction d'une espèce animale. Dans ce premier album qui se déroule en 2047, le Seigneur des Mouches, dieu de second rang, provoque le numéro un en duel, pour une raison qui nous échappe. Les deux dieux se livrent un combat homérique, mais ils sont tous deux indestructibles...
TRANS/EST
encore de la pornographie en noir et blanc.

C'est en couleur et je perçois mal le coté porno des voitures garées devant le motel . :grr:
125985_c.jpg
125985_c.jpg (8.31 Kio) Vu 621 fois

PlancheA_125985.jpg
parti voir ailleurs si...
J.J.I.
Grand Maître
Grand Maître
 
Messages: 5059
Inscription: Ven 14 Avr 2006, 18:28
Localisation: NÎMES


Retourner vers Planète Album

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité