Tarawa atoll sanglant

Discussions générales autour de l'univers des albums de bandes dessinées et des Mangas.
Les Parutions, les Auteurs, les Magazines dédiés, etc.

Tarawa atoll sanglant

Messagepar Bob Morane » Ven 06 Avr 2018, 13:58

Prépublié dans le journal Moustique en 1948, Tarawa atoll sanglant, du trio Jean-Michel Charlier, Victor Hubinon, et Albert Weinberg, aura l'honneur d'un album en janvier 1951. Relatant les durs combats des marines américains pour conquérir l'ilot de Bétio, dans le Pacifique, cette histoire est un véritable reportage de guerre.
Rapidement épuisé, cet album sera réédité l'année suivante, toujours dans sa version noir et blanc, identique à l'originale.
Il faudra attendre 1975 pour avoir une réédition couleur en deux albums, avec quelques vignettes redessinées, et un nouveau découpage des pages.
Certaines vignettes jugées trop violentes seront purement et simplement supprimées.
Les termes employés pour qualifier les japonais par contre, seront conservés à la demande de Jean-Michel Charlier.
Quelques photos des éditions de 1952 (je n'ai pas encore l'EO de 51...) et de 1975, avec quelques planches retravaillées ou modifiées.
IMG_20180102_0001.jpg

IMG_20180102_0002.jpg

IMG_20180102_0003.jpg

IMG_20180102_0004.jpg

IMG_20180102_0005.jpg

IMG_20180102_0006.jpg

IMG_20180102_0007.jpg

IMG_20180102_0008.jpg

IMG_20180102_0009.jpg

IMG_20180102_0010.jpg

IMG_20180102_0011.jpg
Il y a des gens qui vous font bonne mine par-devant et qui vous flanquent des coups de pied dans le ventre par-derrière.
Alexandre-Benoît Bérurier
Avatar de l’utilisateur
Bob Morane
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 17752
Inscription: Lun 15 Juin 2009, 14:55
Localisation: Albi (81)

Re: Tarawa atoll sanglant

Messagepar Doc Mars » Ven 06 Avr 2018, 14:18

:pouce:
Lu dans Spirou :wink:
J'ai une réédition de 1993 chez Dupuis
* Je recherche: AVENTURES DE DEMAIN Album n°3 - n°5; Furioso 4 - 6; Janus Stark n°119; Lancelot n°94,95,98,100; Marco Polo album n°16; Nevada 299-300; Nick Jolly n°10-11; Okay n°17,21,31,32; Princesse n° 21 (mars 1965)- 23 -37-43-51 (mai 1966)-56; Rocambole n°16; Rocambole et Rouletabille n°31-32; Rintintin et Rusty n°40(Vedettes TV-SAGE-1963); Sans Peur n°102-104 (03-04/1960 -SEG); Sunny Sun n°48-50; Tchak! n°11; Tipi 41 ou albums n°14; Titi Poche n°27-30; Vick 1-4-5 ; Youk 4,5

"Si on ne peut avoir la réalité, un rêve vaut tout autant." Ray Bradbury, Chroniques Martiennes
Mars et la Science-Fiction http://www.sfmars.com
Avatar de l’utilisateur
Doc Mars
Maître 3e Dan
Maître 3e Dan
 
Messages: 3050
Inscription: Jeu 29 Oct 2015, 18:47
Localisation: Mons Olympus

Re: Tarawa atoll sanglant

Messagepar Bob Morane » Ven 06 Avr 2018, 14:27

J'avais acheté les deux albums couleurs en 1975, mais depuis longtemps je cherchais l'EO de 1951 noir et blanc.
J'ai trouvé l'édition de 1952, identique aux plats intérieurs près, à l'EO.
Il y a des gens qui vous font bonne mine par-devant et qui vous flanquent des coups de pied dans le ventre par-derrière.
Alexandre-Benoît Bérurier
Avatar de l’utilisateur
Bob Morane
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 17752
Inscription: Lun 15 Juin 2009, 14:55
Localisation: Albi (81)

Re: Tarawa atoll sanglant

Messagepar PifouPocheAddict » Ven 06 Avr 2018, 17:16

Les dessins d'avions ont l'air superbes dans cet album ... Merci Bob ! :pouce:
Glop Glop la "Glopglopitude" ! :criswel: ... Pas Glop la "Pasglopitude" !!!
Mes Petits Gags sont ici ► viewtopic.php?f=4&t=39813 ◄ Venez jeter un œil ... Glop Glop !!!
Avatar de l’utilisateur
PifouPocheAddict
Manitou
Manitou
 
Messages: 7974
Inscription: Ven 30 Sep 2016, 13:58
Localisation: Midi Pyrénées - Près de CAHORS - LOT (46)

Re: Tarawa atoll sanglant

Messagepar reedff » Ven 06 Avr 2018, 18:50

Je l'ai dans le journal de Spirou mais en réédition. Je ne sais plus quels numéros.
Avatar de l’utilisateur
reedff
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 17831
Inscription: Mer 23 Déc 2009, 21:50
Localisation: gironde

Re: Tarawa atoll sanglant

Messagepar Bob Morane » Ven 06 Avr 2018, 19:58

reedff a écrit:Je l'ai dans le journal de Spirou mais en réédition. Je ne sais plus quels numéros.

Numéros 1872 à 1899 en 1974.
Il y a des gens qui vous font bonne mine par-devant et qui vous flanquent des coups de pied dans le ventre par-derrière.
Alexandre-Benoît Bérurier
Avatar de l’utilisateur
Bob Morane
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 17752
Inscription: Lun 15 Juin 2009, 14:55
Localisation: Albi (81)

Re: Tarawa atoll sanglant

Messagepar reedff » Ven 06 Avr 2018, 20:54

Bob Morane a écrit:
reedff a écrit:Je l'ai dans le journal de Spirou mais en réédition. Je ne sais plus quels numéros.

Numéros 1872 à 1899 en 1974.

Il a réponse à tout le Bob. :pouce:
Avatar de l’utilisateur
reedff
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 17831
Inscription: Mer 23 Déc 2009, 21:50
Localisation: gironde

Re: Tarawa atoll sanglant

Messagepar JYB » Sam 07 Avr 2018, 12:50

Bob Morane a écrit:Prépublié dans le journal Moustique en 1948,
C'est Le Moustique, et ce fut publié essentiellement en 1949 (à partir de mi-octobre 1948).

Bob Morane a écrit:Tarawa atoll sanglant, du trio Jean-Michel Charlier, Victor Hubinon, et Albert Weinberg, aura l'honneur d'un album en janvier 1951.
Le nom d'Albert Weinberg sera caviardé dans l'édition de 1975, alors qu'il figure bien dans la page de titre des éditions de 1951 et 1952.

Bob Morane a écrit:Relatant les durs combats des marines américains pour conquérir l'ilot de Bétio, dans le Pacifique, cette histoire est un véritable reportage de guerre.
"Un véritable reportage"... tellement bourré d'erreurs que ça en devient presque une fiction qui fait hausser les sourcils des historiens. Par exemple, la première planche de l'histoire, que tu reproduis plus haut (c'est le troisième visuel dans ton post), montre dans sa première image un porte-avions, vu 3/4 arrière, censé être un américain à quai à Pearl Harbor. Le document utilisé par les auteurs pour dessiner ce porte-avions montre en réalité un bâtiment français, le Béarn, qui n'a que peu à voir avec la taille et la forme des porte-avions américains de la guerre du Pacifique...! Et ce n'est que la première image...
Mon humble avis est qu'il ne faudrait pas rééditer cet album aujourd'hui (ce qui est pourtant dans les projets de Dupuis), sauf à inclure en début d'album un sérieux et copieux avertissement au lecteur sur les erreurs parfois monumentales qui émaillent cette BD. Mais Dupuis osera-t-il dénigrer ses auteurs vedettes...?

Bob Morane a écrit:Rapidement épuisé, cet album sera réédité l'année suivante, toujours dans sa version noir et blanc, identique à l'originale.
Il faudra attendre 1975 pour avoir une réédition couleur en deux albums, avec quelques vignettes redessinées, et un nouveau découpage des pages.
Il y a eu, sauf erreur de calcul de ma part, 19 vignettes redessinées, et ce, en plus grand format. Ce re-découpage et ce triturage ont été faits dans un but uniquement commercial : d'une histoire en 60 pages, l'éditeur a réussi à obtenir acrobatiquement deux albums de 44 pages : à partir du même matériel original, c'est plus rentable d'en faire deux albums.

Bob Morane a écrit:Certaines vignettes jugées trop violentes seront purement et simplement supprimées.
Ce n'est pas pour des raisons de scènes jugées violentes, mais juste parce que trois ou quatre cases ne trouvaient plus leur place dans le nouveau re-découpage, suite à l'agrandissement d'autres cases permettant, artificiellement, d'"allonger la sauce" pour faire les deux albums dont je parle deux lignes plus haut.
JYB
Compagnon
Compagnon
 
Messages: 180
Inscription: Sam 19 Avr 2014, 15:18

Re: Tarawa atoll sanglant

Messagepar poopie » Sam 07 Avr 2018, 19:12

Il serait intéressant de comparer avec la version de Molinari.
Quelqu'un à le Garry 21 ?
Georges poo-poopie-doo © napo
Qu'il me pardonne ou non d'ailleurs, je m'en fous j'ai déjà mon âme en peine je suis un voyou.
Avatar de l’utilisateur
poopie
V.I.P.
V.I.P.
 
Messages: 896
Inscription: Jeu 04 Jan 2018, 22:48

Re: Tarawa atoll sanglant

Messagepar Tovenaar » Sam 07 Avr 2018, 19:55

JYB a écrit: "Un véritable reportage"... tellement bourré d'erreurs que ça en devient presque une fiction qui fait hausser les sourcils des historiens. Par exemple, la première planche de l'histoire, que tu reproduis plus haut (c'est le troisième visuel dans ton post), montre dans sa première image un porte-avions, vu 3/4 arrière, censé être un américain à quai à Pearl Harbor. Le document utilisé par les auteurs pour dessiner ce porte-avions montre en réalité un bâtiment français, le Béarn, qui n'a que peu à voir avec la taille et la forme des porte-avions américains de la guerre du Pacifique...! Et ce n'est que la première image...

Dans un même ordre d'idées, il y a aussi beaucoup d'erreurs dans "Vigor" de Robert Giordan (Artima).

JYB a écrit: Mon humble avis est qu'il ne faudrait pas rééditer cet album aujourd'hui (ce qui est pourtant dans les projets de Dupuis), sauf à inclure en début d'album un sérieux et copieux avertissement au lecteur sur les erreurs parfois monumentales qui émaillent cette BD. Mais Dupuis osera-t-il dénigrer ses auteurs vedettes...?

Des explications concernant les erreurs seraient-elles mal acceptées ?
Taumatawhakatangihangakoauauotamateapokaiwhenuakitanatahu ou Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndrobwllllantysiliogogogoch ?
Hottentottententententoonstelling !
Avatar de l’utilisateur
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 25980
Inscription: Mar 11 Avr 2006, 03:34
Localisation: 's-Gravendijkwal

Re: Tarawa atoll sanglant

Messagepar Lord Foxhole » Sam 07 Avr 2018, 20:55

JYB a écrit:
Bob Morane a écrit:Relatant les durs combats des marines américains pour conquérir l'ilot de Bétio, dans le Pacifique, cette histoire est un véritable reportage de guerre.
"Un véritable reportage"... tellement bourré d'erreurs que ça en devient presque une fiction qui fait hausser les sourcils des historiens. Par exemple, la première planche de l'histoire, que tu reproduis plus haut (c'est le troisième visuel dans ton post), montre dans sa première image un porte-avions, vu 3/4 arrière, censé être un américain à quai à Pearl Harbor. Le document utilisé par les auteurs pour dessiner ce porte-avions montre en réalité un bâtiment français, le Béarn, qui n'a que peu à voir avec la taille et la forme des porte-avions américains de la guerre du Pacifique...! Et ce n'est que la première image...
Mon humble avis est qu'il ne faudrait pas rééditer cet album aujourd'hui (ce qui est pourtant dans les projets de Dupuis), sauf à inclure en début d'album un sérieux et copieux avertissement au lecteur sur les erreurs parfois monumentales qui émaillent cette BD. Mais Dupuis osera-t-il dénigrer ses auteurs vedettes...?

Il convient sans doute de replacer les choses dans leur contexte : Tarawa atoll sanglant date de la fin des années 1940...
Une époque où il était loin d'être aussi facile que maintenant d'obtenir des tonnes de documentation. Surtout sur ce genre de sujet.
Il me semble que ce genre de débat a déjà eut lieu ici avec les premiers albums de Buck Danny : série des mêmes auteurs, et garnie également d'erreurs imputable à un manque d'infos.

Pour ma part, critiquer une bande dessinée des années 1940 de la même façon qu'une bande dessinée sortie de nos jours n'a aucun sens. On pourrait aussi casser du sucre à l'infini sur le Tintin au pays des Soviets (par exemple) pour les mêmes raisons...
Dans tous les cas, les auteurs de l'époque ne cherchaient même pas à faire un ouvrage documentaire. Sinon, ils se seraient dirigés vers une carrière de journaliste ou d'historien.
Maintenant, que ces albums soient réédités avec un dossier explicatif, remettant les pendules à l'heure en ce qui concerne leur contenu, me paraîtrait plus judicieux que de jouer au censeur pour de mauvaises raisons.
Romper Stomper : There's two kinds of kids, kids who like Animaniacs and kids who don't like Animaniacs, so which one are you?
Cartman : Well, personally, I... don't like Animaniacs?
Romper Stomper : Neither do we !
(South Park - Cartman's Silly Hate Crime 2000)
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
 
Messages: 4575
Inscription: Mer 29 Sep 2010, 19:30
Localisation: Hainaut (Belgique)

Re: Tarawa atoll sanglant

Messagepar JYB » Sam 07 Avr 2018, 21:36

Lord Foxhole a écrit:Il convient sans doute de replacer les choses dans leur contexte : Tarawa atoll sanglant date de la fin des années 1940...
Une époque où il était loin d'être aussi facile que maintenant d'obtenir des tonnes de documentation. Surtout sur ce genre de sujet.
Il me semble que ce genre de débat a déjà eut lieu ici avec les premiers albums de Buck Danny : série des mêmes auteurs, et garnie également d'erreurs imputable à un manque d'infos.

Pour ma part, critiquer une bande dessinée des années 1940 de la même façon qu'une bande dessinée sortie de nos jours n'a aucun sens. On pourrait aussi casser du sucre à l'infini sur le Tintin au pays des Soviets (par exemple) pour les mêmes raisons...
Dans tous les cas, les auteurs de l'époque ne cherchaient même pas à faire un ouvrage documentaire. Sinon, ils se seraient dirigés vers une carrière de journaliste ou d'historien.
Maintenant, que ces albums soient réédités avec un dossier explicatif, remettant les pendules à l'heure en ce qui concerne leur contenu, me paraîtrait plus judicieux que de jouer au censeur pour de mauvaises raisons.

Je m'attendais à une réponse similaire. Mais ce n'est pas de ça que je parle. Je sais bien qu'en 1948/49, on n'avait pas la même documentation qu'aujourd'hui, et les auteurs ont "fait avec" ce qu'ils avaient sous la main. Seulement, savoure ce texte d'introduction qui figure dans l'album (celui de 1951/52) :
Image
Comment peut-on mentir avec autant d'aplomb...?
JYB
Compagnon
Compagnon
 
Messages: 180
Inscription: Sam 19 Avr 2014, 15:18

Re: Tarawa atoll sanglant

Messagepar Tovenaar » Sam 07 Avr 2018, 21:45

JYB a écrit: Comment peut-on mentir avec autant d'aplomb...?

Ce n'est pas un mensonge, c'est une erreur, ou plutôt "c'était" une erreur, les documents d'époque (comme les photographies) étant pratiquement impossibles à vérifier.
Taumatawhakatangihangakoauauotamateapokaiwhenuakitanatahu ou Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndrobwllllantysiliogogogoch ?
Hottentottententententoonstelling !
Avatar de l’utilisateur
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 25980
Inscription: Mar 11 Avr 2006, 03:34
Localisation: 's-Gravendijkwal

Re: Tarawa atoll sanglant

Messagepar Jean-Louis » Sam 07 Avr 2018, 22:44

C'est quand même une annonce publicitaire de la plus belle eau, avec le jargon promotionnel qui va bien.
On peut difficilement dire que ce texte sente la sincérité, tant on y insiste lourdement sur 'l'authenticité', la 'fidélité', la 'minutie', les 'témoignages de rescapés', les 'dessinateurs spécialisés'... :D

Quand on sait comment ça se passait à l'époque, le travail dans l'urgence, la transposition fréquente des documents (ou l'invention)...
Ce n'est pas de la critique, mais il faut simplement replacer cette œuvre dans le contexte : il n'était pas envisagé de réaliser un document historiquement vrai au moindre détail près, mais de faire une BD récréative et édifiante pour des enfants.
Tant que la morale était respectée, personne n'allait regarder de trop près s'il avait été pris des libertés avec la réalité historique. :wink:

Ce qui n'enlève rien au talent incontesté de Charlier et d'Hubinon. :jap:
Jean-Louis
Guide Spirituel
Guide Spirituel
 
Messages: 6317
Inscription: Mer 27 Aoû 2003, 02:00

Re: Tarawa atoll sanglant

Messagepar JYB » Dim 08 Avr 2018, 00:01

Tovenaar a écrit:
JYB a écrit: Comment peut-on mentir avec autant d'aplomb...?

Ce n'est pas un mensonge, c'est une erreur, ou plutôt "c'était" une erreur, les documents d'époque (comme les photographies) étant pratiquement impossibles à vérifier.
Dans le cas du porte-avions français Béarn, que Charlier a dessiné pour le faire passer pour un porte-avions américian à Pearl Harbor (voir mon post précédent), le bâtiment était connu et clairement identifié, depuis bien avant la guerre (porte-avions depuis 1928, il fut le seul porte-avions français jusqu'en 1945 ; après, il y a eu un puis deux autres porte-avions français, mais lui a continué de naviguer, a fait l'Indochine, etc). Pour quelqu'un comme Charlier à l'époque, impossible d'ignorer l'existence du Béarn, et impossible d'ignorer qu'il avait sous les yeux une image du Béarn au moment de le dessiner dans Tarawa (car c'est Charlier qui dessinait les avions et les bateaux dans Buck Danny et Tarawa) : le document qui a servi de modèle à Charlier est un tableau du célèbre peintre de marine Albert Sébille, datant de 1935.
Le problème est qu'il y a au moins un autre navire français comme ça que Charlier, en toute connaissance de cause, a dessiné dans Tarawa en le faisant passer pour un navire américain qui a participé au débarquement de Tarawa. Je peux le citer si nécessaire.
Il faut savoir aussi que Charlier, en tant que rédacteur-historien-dessinateur, a publié de nombreuses fiches techniques sur l'aviation et la marine, tant dans Spirou dès 1945, que dans Le Moustique justement et dans Bimbo, à partir de 1946. Il avait à sa disposition une documentation rare et imposante. A l'automne 1948, quand commençait Tarawa dans Le Moustique, il publiait dans Spirou une série d'articles (illustrés par lui-même) justement sur les porte-avions du monde (américains, japonais, etc). Non non, le Béarn dessiné au lieu d'un porte-avions américain, ce n'était pas une erreur, les documents de ce genre étaient très faciles à vérifier, et étaient en tout cas dans sa documentation...
JYB
Compagnon
Compagnon
 
Messages: 180
Inscription: Sam 19 Avr 2014, 15:18

Re: Tarawa atoll sanglant

Messagepar Tovenaar » Dim 08 Avr 2018, 00:39

Charlier a fait une boulette et n'a rien dit à "Dupuis".
Taumatawhakatangihangakoauauotamateapokaiwhenuakitanatahu ou Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndrobwllllantysiliogogogoch ?
Hottentottententententoonstelling !
Avatar de l’utilisateur
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 25980
Inscription: Mar 11 Avr 2006, 03:34
Localisation: 's-Gravendijkwal

Re: Tarawa atoll sanglant

Messagepar Jean-Louis » Dim 08 Avr 2018, 00:58

Je ne crois pas. Je pense que Charlier savait ce qu'il faisait. Il était tout le contraire d'un anxieux, et avait confiance en son bagout pour faire passer à peu près n'importe quoi, et se tirer de toute difficulté ultérieure éventuelle, qu'il n'envisageait sans doute même pas.

A l'époque, on ne se souciait pas de rigueur et d'exactitude bédéphile ; des auteurs pinailleurs comme Pellerin, ça n'existait pas (si cela avait été le cas, ils seraient morts de faim).

Non, j'imagine que la photo était probablement sous l'angle qui convenait à Charlier, et qu'il s'est dit que 'ça passerait'.
D'ailleurs, c'est passé pendant des décennies (et si des gens l'ont remarqué, ça n'est pas allé plus loin).

Encore une fois, il faut replacer les choses dans le contexte : la BD était destinée exclusivement aux enfants, et tant qu'elle était conforme à la morale, personne ne se souciait de quelques incohérences et inexactitudes ; s'il y en avait (et il y en avait!), ce n'était pas grave...
Dernière édition par Jean-Louis le Dim 08 Avr 2018, 01:05, édité 1 fois.
Jean-Louis
Guide Spirituel
Guide Spirituel
 
Messages: 6317
Inscription: Mer 27 Aoû 2003, 02:00

Re: Tarawa atoll sanglant

Messagepar JYB » Dim 08 Avr 2018, 01:01

C'est pour moi très étonnant que Charlier ait fait cette erreur sur le porte-avions au début de Tarawa, alors qu'il avait correctement dessiné des porte-avions américains (les Yorktown et Lexington) dans Les Japs attaquent et Les mystères de Midway, les deux premiers tomes de Buck Danny. Il en a même dessiné des plans (certes succincts, mais des plans quand même), dans les planches mêmes de ces Buck Danny. Or, les deux albums ont été dessinés AVANT Tarawa. Charlier avait perdu toute sa doc entre 1947 et 1948...? Ben si c'est ça, au moins, pour Tarawa, il aurait pu recopier ses propres dessins effectués dans Buck Danny. Et je répète que pour ses fiches techniques pour Spirou, Bimbo et Le Moustique, il continuait de sortir des articles illustrés costauds.

A Jean-Louis : certes, l'angle du porte-avions Béarn est mieux adapté à cette case, mais alors, sachant qu'il a utilisé une vue du porte-avions français Béarn, pourquoi Charlier a-t-il mis un encart au début de l'album pour dire que la BD est un véritable reportage photographique ? Je répète que je ne critique pas le manque de documentation en 1948 (encore que... voir mes réponses ci-dessus expliquant qu'une certaine documentation existait), mais je critique l'encart d'un "pavé" vantant l'aspect rigoureusement exact de la BD, d'un point de vue documentaire, alors que j'ai plein d'exemples, dans cette histoire Tarawa, démontrant une accumulation d'erreurs, et alors que je suis persuadé que Charlier savait qu'il avait utilisé sciemment de mauvaises images. Il a juste manqué de modestie et de réserve dans son texte d'introduction (car, ce n'est pas signé, mais je reconnais son style : c'est lui qui a rédigé le "papier" d'introduction où il parle de la documentation riche et sérieuse utilisée par les auteurs).
Charlier, écrivant la préface du premier album de Tarawa mis en couleur en 1975, a redit la même chose (textuellement, dans cette préface : sa BD "garde le mérite d'une totale et rigoureuse authenticité"...!). En 1975, quand il a écrit ça, il devait savoir, avec le recul, que sa BD n'était pas aussi rigoureuse que ça. D'autant que, dans la préface de 1975 (cette fois du second volet de Tarawa), il cite des livres importants de la guerre du Pacifique, sortis quelques années auparavant, qu'il conseille de consulter. Mais tout en disant que le récit de sa BD est "véridique" (sic)... alors que je peux démontrer que le récit est parfois "pipeau" ! Je ne parle même plus de la documentation iconographique, je parle de passages du récit lui-même. Du roman ! C'est pourquoi je maintiens qu'une telle BD ne devrait plus être rééditée, à moins d'y mettre en préambule un gros avertissement au lecteur.

Enfin, à Jean-Louis encore : la BD Tarawa n'était pas destinée aux enfants ; elle fut jugée trop dure, trop violente, et c'est pourquoi elle a été publiée dans Le Moustique, une revue plus adulte. Et ce n'est pas "quelques inexactitudes" ; c'est plein d'erreurs de tous ordres, de sorte qu'à la longue, ça en devient étourdissant. Quand, croyant naïvement, comme tout le monde, à l'authenticité de la BD ou au moins à son relatif sérieux, j'ai commencé à l'éplucher, j'en suis tombé de ma chaise.

Tovenaar a écrit:Des explications concernant les erreurs seraient-elles mal acceptées ?
Je vois mal l'éditeur se tirer une balle dans le pied en disant dans un dossier d'introduction que la BD est bourrée d'erreurs. Et les ayants droit Charlier, Hubinon et Troisfontaines (lui aussi dans le coup) vont renâcler...
JYB
Compagnon
Compagnon
 
Messages: 180
Inscription: Sam 19 Avr 2014, 15:18

Re: Tarawa atoll sanglant

Messagepar jmrazer » Dim 08 Avr 2018, 10:32

JYB a écrit:
Tovenaar a écrit:
JYB a écrit: Comment peut-on mentir avec autant d'aplomb...?

Ce n'est pas un mensonge, c'est une erreur, ou plutôt "c'était" une erreur, les documents d'époque (comme les photographies) étant pratiquement impossibles à vérifier.
Dans le cas du porte-avions français Béarn, queCharlier a dessinépour le faire passer pour un porte-avions américian à Pearl Harbor (voir mon post précédent), le bâtiment était connu et clairement identifié, depuis bien avant la guerre (porte-avions depuis 1928, il fut le seul porte-avions français jusqu'en 1945 ; après, il y a eu un puis deux autres porte-avions français, mais lui a continué de naviguer, a fait l'Indochine, etc). Pour quelqu'un comme Charlier à l'époque, impossible d'ignorer l'existence du Béarn, et impossible d'ignorer qu'il avait sous les yeux une image du Béarn au moment de le dessiner dans Tarawa (car c'est Charlier qui dessinait les avions et les bateaux dans Buck Danny et Tarawa) : le document qui a servi de modèle à Charlier est un tableau du célèbre peintre de marine Albert Sébille, datant de 1935.
Le problème est qu'il y a au moins un autre navire français comme ça que Charlier, en toute connaissance de cause, a dessiné dans Tarawa en le faisant passer pour un navire américain qui a participé au débarquement de Tarawa. Je peux le citer si nécessaire.
Il faut savoir aussi que Charlier, en tant que rédacteur-historien-dessinateur, a publié de nombreuses fiches techniques sur l'aviation et la marine, tant dans Spirou dès 1945, que dans Le Moustique justement et dans Bimbo, à partir de 1946. Il avait à sa disposition une documentation rare et imposante. A l'automne 1948, quand commençait Tarawa dans Le Moustique, il publiait dans Spirou une série d'articles (illustrés par lui-même) justement sur les porte-avions du monde (américains, japonais, etc). Non non, le Béarn dessiné au lieu d'un porte-avions américain, ce n'était pas une erreur, les documents de ce genre étaient très faciles à vérifier, et étaient en tout cas dans sa documentation...


c'est charlier qui dessinait :heu: :heu:
Terminé Comics Pocket Arédit / Artima sur 1284 (hors rebrochage)
Terminé Coll. Cosmos/FlashPF sur 403 (hors rebrochage)
Avatar de l’utilisateur
jmrazer
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
 
Messages: 4421
Inscription: Dim 19 Nov 2006, 22:06
Localisation: Tarn

Re: Tarawa atoll sanglant

Messagepar reedff » Dim 08 Avr 2018, 10:39

jmrazer a écrit:
JYB a écrit:
Tovenaar a écrit:
JYB a écrit: Comment peut-on mentir avec autant d'aplomb...?

Ce n'est pas un mensonge, c'est une erreur, ou plutôt "c'était" une erreur, les documents d'époque (comme les photographies) étant pratiquement impossibles à vérifier.
Dans le cas du porte-avions français Béarn, queCharlier a dessinépour le faire passer pour un porte-avions américian à Pearl Harbor (voir mon post précédent), le bâtiment était connu et clairement identifié, depuis bien avant la guerre (porte-avions depuis 1928, il fut le seul porte-avions français jusqu'en 1945 ; après, il y a eu un puis deux autres porte-avions français, mais lui a continué de naviguer, a fait l'Indochine, etc). Pour quelqu'un comme Charlier à l'époque, impossible d'ignorer l'existence du Béarn, et impossible d'ignorer qu'il avait sous les yeux une image du Béarn au moment de le dessiner dans Tarawa (car c'est Charlier qui dessinait les avions et les bateaux dans Buck Danny et Tarawa) : le document qui a servi de modèle à Charlier est un tableau du célèbre peintre de marine Albert Sébille, datant de 1935.
Le problème est qu'il y a au moins un autre navire français comme ça que Charlier, en toute connaissance de cause, a dessiné dans Tarawa en le faisant passer pour un navire américain qui a participé au débarquement de Tarawa. Je peux le citer si nécessaire.
Il faut savoir aussi que Charlier, en tant que rédacteur-historien-dessinateur, a publié de nombreuses fiches techniques sur l'aviation et la marine, tant dans Spirou dès 1945, que dans Le Moustique justement et dans Bimbo, à partir de 1946. Il avait à sa disposition une documentation rare et imposante. A l'automne 1948, quand commençait Tarawa dans Le Moustique, il publiait dans Spirou une série d'articles (illustrés par lui-même) justement sur les porte-avions du monde (américains, japonais, etc). Non non, le Béarn dessiné au lieu d'un porte-avions américain, ce n'était pas une erreur, les documents de ce genre étaient très faciles à vérifier, et étaient en tout cas dans sa documentation...


c'est charlier qui dessinait :heu: :heu:

Il a débuté en tant que dessinateur.
Avatar de l’utilisateur
reedff
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 17831
Inscription: Mer 23 Déc 2009, 21:50
Localisation: gironde

Suivante

Retourner vers Planète Album

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité