Trondheim : "Désœuvré"

Discussions générales autour de l'univers des albums de bandes dessinées et des Mangas.
Les Parutions, les Auteurs, les Magazines dédiés, etc.

Trondheim : "Désœuvré"

Messagepar Jean-Louis » Dim 29 Jan 2017, 01:37

Je crée un sujet Trondheim ; il y a un sujet Sfar, un sujet Sattouf (avec 'L'Arabe du Futur'), pourquoi Trondheim n'aurait pas le sien ?

J'aime beaucoup ce que fait Trondheim, et j'apprécie sa façon de dessiner, quoi qu'en pensent certains.

Pour commencer, tordons le cou à ceux qui ont un a-priori négatif sur son travail ; voici ce qu'il écrit avec sincérité :

" Je ne me suis jamais senti dessinateur... J'avais envie de raconter des histoires, j'ai ensuite fait ce que j'ai pu avec mon dessin..."

"Désœuvré" est un ouvrage de format moyen, publié par l'Association (je ne raffole pas de ce qu'ils éditent, mais il y a des exceptions), noir et blanc, nombre de pages : je n'ai pas compté, et elles ne sont pas numérotées, 12 Euros.

Le thème est sur ce qu'est la vie des auteurs de BD, les affres de la création, et le tarissement de l'inspiration, avec les troubles psychologiques que cela entraîne, et la peur de se répéter, de faire toujours le même album (ce qui ne pose aucun problème existentiel à certains). Le cycle de vie des auteurs de BD : les débuts, l'ascension, la réussite ou pas, le déclin...

Le développement n'est pas auto-centré, il parle de nombreux auteurs, vivants ou disparus, comme Franquin, Giraud, Gotlib, P'Tiluc, Mittéi, Hergé, Tibet...etc...etc. Ce n'est pas du tout racoleur ou indiscret ; il évoque avec pudeur les très nombreux cas de dépression et de problème d'alcoolisme chez énormément d'auteurs de BD.
Ce livre donne un éclairage inhabituel sur la vie des auteurs de BD, qu'on imagine facilement merveilleuse et idéalisée, influencé par l'image de quelques réussites éclatantes, sans réfléchir ni prendre conscience des difficultés cachées derrière le rideau orné de strass et de paillettes des BDpeoples. Ce n'est pas du tout larmoyant ni triste, c'est factuel.

Bref, un petit ouvrage intelligent, mais qui se veut sans prétention - comme son auteur - ; et qui propose matière à réfléchir... :chapeau:
Jean-Louis
Grand Maître
Grand Maître
 
Messages: 5386
Inscription: Mer 27 Aoû 2003, 02:00

Re: Trondheim : "Désœuvré"

Messagepar nano » Dim 29 Jan 2017, 08:21

Objectif atteint en ce qui me concerne. Ton message donne envie de lire cette œuvre.
J'apprécie Trondheim; l'œuvre comme la personne.
Je suis en phase totale avec ce que tu dis, Jean-Louis.
Je me pose toujours cette question: Que faisait Trondheim à l'association? Il semble si différent des autres...
La petite fiente universelle!!!!!!!!!!
Avatar de l’utilisateur
nano
Manitou
Manitou
 
Messages: 7731
Inscription: Jeu 02 Avr 2015, 16:10

Re: Trondheim : "Désœuvré"

Messagepar batless » Dim 29 Jan 2017, 10:57

Je suis d'accord avec lui: ce n'est pas un dessinateur :lol:
Avatar de l’utilisateur
batless
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 15327
Inscription: Mer 05 Nov 2008, 19:06
Localisation: auTitty Twister

Re: Trondheim : "Désœuvré"

Messagepar Jean-Louis » Dim 29 Jan 2017, 11:40

nano a écrit:Je me pose toujours cette question: Que faisait Trondheim à l'association? Il semble si différent des autres...


Je crois que la réponse est qu'il a pris ce qu'il avait, ce dont il disposait comme personnes sous la main, pour créer une dynamique pour être édité et se faire connaître.

Laurent Chabosy (son vrai nom) est un raconteur d'histoires.
C'est la rencontre avec Jean-Christophe Menu, en 1987, qui lui permet de comprendre qu'il est possible de faire de la bande dessinée sans connaître le dessin académique.
Trois ans plus tard, avec Menu et d'autres, il fonde l'Association, qui lui sert de tremplin pour se faire connaître. Le reste c'est de l'histoire...

Tout est là :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lewis_Trondheim
Jean-Louis
Grand Maître
Grand Maître
 
Messages: 5386
Inscription: Mer 27 Aoû 2003, 02:00

Re: Trondheim : "Désœuvré"

Messagepar klorophylle » Dim 29 Jan 2017, 12:08

Quelques longues années plus tard, des gens décident que Trondheim c'est top, du grand art et il devient un grand de la bd. avant la plupart soit ne le connaissait pas, soit n'en avaient rien à fiche.
Pour sa défense j'avoue qu'il a un certain talent pour raconter des histoires..
Après niveau dessin je ne vois pas une grande différence avec des Sfar, Sattouf ou autres d'ou mon interrogation , pourquoi lui est "bien" et les autres "à chier"?
n'oublie pas d'essuyer tes pieds avant d'écrire....
pas de bras.............pas de petits formats..............
Avatar de l’utilisateur
klorophylle
Demi-Dieu
Demi-Dieu
 
Messages: 9123
Inscription: Mar 22 Mar 2011, 20:58
Localisation: là bas un peu plus loin , t'y est presque

Re: Trondheim : "Désœuvré"

Messagepar nano » Dim 29 Jan 2017, 12:35

klorophylle a écrit:Quelques longues années plus tard, des gens décident que Trondheim c'est top, du grand art et il devient un grand de la bd. avant la plupart soit ne le connaissait pas, soit n'en avaient rien à fiche.
Pour sa défense j'avoue qu'il a un certain talent pour raconter des histoires..
Après niveau dessin je ne vois pas une grande différence avec des Sfar, Sattouf ou autres d'ou mon interrogation , pourquoi lui est "bien" et les autres "à chier"?


Parce que lui est bien et les autres sont à chier. Tu vois tout s'explique. :D
La petite fiente universelle!!!!!!!!!!
Avatar de l’utilisateur
nano
Manitou
Manitou
 
Messages: 7731
Inscription: Jeu 02 Avr 2015, 16:10

Re: Trondheim : "Désœuvré"

Messagepar Jean-Louis » Dim 29 Jan 2017, 12:44

klorophylle a écrit:Après niveau dessin je ne vois pas une grande différence avec des Sfar, Sattouf ou autres d'où mon interrogation , pourquoi lui est "bien" et les autres "à chier"?

Bon, évidemment, ce ne sera que mon avis personnel, mais moi je vois une différence fondamentale.

Trondheim, malgré ses limitations graphiques (qu'il reconnaît bien volontiers) mouille la chemise.
Il se donne du mal pour faire un dessin qui 'tient debout', il soigne son lettrage, ses cadres. Il fait du mieux qu'il peut.

Et puis, c'est un formidable raconteur d'histoire ; de rien, de petits détails du quotidien, il arrive à intéresser.
J'ai lu des BD qu'il avait seulement scénarisées, j'aime moins. Je préfère quand il dessine lui-même ses histoires ; malgré ses limites graphiques, j'y vois une adéquation entre l'histoire et le dessin, je me sens en phase avec ce que je lis.

Il ne ne donne pas l'impression, comme pour les autres que tu cites, d'être un branleur qui torche son dessin et son lettrage, et qui se dit : ça sera bien assez bon pour ces cons de Bobos, qui vont trouver que ça fait style.

Quand j'étais bien plus jeune, je ne jurais que par le dessin, des monuments comme Buscema, Gir, Wood, Gotlib, Franquin.
Le premier qui a fait une brèche dans cette exigence, c'est Reiser. Je le lisais dans Pilote, et puis j'ai feuilleté et acheté 'Mon Papa', 'La vie des bêtes'. Son dessin est à chier, d'un point de vue académique, et pourtant ça me parle.
Pareil que pour Trondheim, j'aimais moins ses histoires dessinées par d'autres. Dans leur cas, je trouve une adéquation entre leur propos et leur expression graphique. Ce n'est pas vraiment explicable, une BD ça nous touche ou pas.

Ne croyez pas que je n'aime que les auteurs complets, j'adore Will et Alexis, et bien d'autres...
Jean-Louis
Grand Maître
Grand Maître
 
Messages: 5386
Inscription: Mer 27 Aoû 2003, 02:00

Re: Trondheim : "Désœuvré"

Messagepar klorophylle » Dim 29 Jan 2017, 16:35

Attention ma phrase "pourquoi lui est bien et les autres sont à chier?" est à prendre dans le bon sens, je m'explique:

Il fait partie de cette vague qu'on a un jour surélevé au rang de géants de la bd, il est très prolifique et il a fait beaucoup de choses plus que sympas dont quelques magnifiques Donjon (coeur de Canard, le roi de la bagarre), petit père noel chez dupuis, le roi catastrophe...

Je vous rejoint sur un point et je l'avais mentionné, il fait d'énormes efforts quand il dessine, je n'aime pas tout de lui genre Ralph azham, mais oui c'est un excellent raconteur d'histoires, là dessus c'est indéniable....

voilà....
n'oublie pas d'essuyer tes pieds avant d'écrire....
pas de bras.............pas de petits formats..............
Avatar de l’utilisateur
klorophylle
Demi-Dieu
Demi-Dieu
 
Messages: 9123
Inscription: Mar 22 Mar 2011, 20:58
Localisation: là bas un peu plus loin , t'y est presque

Re: Trondheim : "Désœuvré"

Messagepar Lord Foxhole » Dim 29 Jan 2017, 18:26

Trondheim est un auteur complet : il est à la fois dessinateur et son propre scénariste... Et il parvient à pondre des histoires relativement intéressantes. Et ça, déjà, c'est assez rare pour le souligner.
On me dira que ce n'est pas un génie du dessin et c'est vrais. Trondheim n'a effectivement jamais prétendu qu'il était un immense dessinateur ; mais il a préféré dessiner ses propres histoires plutôt que de les faire dessiner par d'autres.
Pour ma part, je trouve qu'il y a une certaine franchise chez le bonhomme. Son objectif premier a été de raconter des histoires et pas de révolutionner la bande dessinée...

Maintenant, pourquoi ce succès, et pourquoi y-a-t'il eut focalisation sur lui en France (parce que c'est surtout un phénomène franco-français à mon humble avis) ?
Hé bien, là, je dirais que ça fait partie de ces mystères de l'Art : contrairement à ce que l'on peut croire, un éditeur ne parviendra pas à faire passer n'importe-quoi pour du caviar... Soit le public apprécie le produit, soit il le boude. Trondheim a trouvé son public et puis voilà...

Tout le monde n'apprécie pas Trondheim, et il n'y a rien d'illégitime là-dedans. Personnellement, je n'ai pratiquement aucun album de lui... Je peux apprécier de lire ses bandes dessinées une fois, et puis ce sera tout. Trondheim ne sera jamais mon auteur de chevet. Mais bon, pour le reste, le bonhomme ne me dérange pas.
Romper Stomper : There's two kinds of kids, kids who like Animaniacs and kids who don't like Animaniacs, so which one are you?
Cartman : Well, personally, I... don't like Animaniacs?
Romper Stomper : Neither do we !
(South Park - Cartman's Silly Hate Crime 2000)
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
 
Messages: 4240
Inscription: Mer 29 Sep 2010, 19:30
Localisation: Hainaut (Belgique)

Re: Trondheim : "Désœuvré"

Messagepar nano » Dim 29 Jan 2017, 19:52

klorophylle a écrit:Attention ma phrase "pourquoi lui est bien et les autres sont à chier?" est à prendre dans le bon sens, je m'explique:

Il fait partie de cette vague qu'on a un jour surélevé au rang de géants de la bd, il est très prolifique et il a fait beaucoup de choses plus que sympas dont quelques magnifiques Donjon (coeur de Canard, le roi de la bagarre), petit père noel chez dupuis, le roi catastrophe...

Je vous rejoint sur un point et je l'avais mentionné, il fait d'énormes efforts quand il dessine, je n'aime pas tout de lui genre Ralph azham, mais oui c'est un excellent raconteur d'histoires, là dessus c'est indéniable....

voilà....


J'ajouterai aux propos de Jean-Louis et de Lordfoxhole, que Trondheim est extraordinaire dans le registre de la satyre sociologique pourtant tellement casse gueule. Tu as lu les Lapinot et tu sais donc à quel point la vision est fine et distillée tout en suggestion. Comme le dit Jean-Louis, son trait sert à merveille le récit même si en perspective distanciée, il n'est pas dessinateur. Mais ça marche, on accroche. On peut poser le même constat sur les Donjons.

Par ailleurs Trondheim renvoie une image bien moins égocentrique que ses coreligionnaire de l'assoc. Il n'a pas besoin d'être de tous les combats même les plus éculés pour agiter la planète people.

Pour ma part, qu'il naisse avec ce tas de crevures de l'association était un vrai handicap. Mais que l'on puisse l'apprécier malgré cette tare originelle, montre que nous ne sommes pas si sectaires que nous l'écrivons parfois. A chaque période sortent des bonnes choses.

Le "c'était mieux avant" est aussi faux que le "c'est mieux maintenant". Même Reedff se met à Largo, c'est dire :D

La seule différence pour moi est bien le volume des productions actuelles qui rend plus malaisée l'identification des "perles". Mais quand on cherche, on trouve toujours du plaisir. L'histoire de la vie en quelque sorte.
La petite fiente universelle!!!!!!!!!!
Avatar de l’utilisateur
nano
Manitou
Manitou
 
Messages: 7731
Inscription: Jeu 02 Avr 2015, 16:10

Re: Trondheim : "Désœuvré"

Messagepar Jean-Louis » Dim 29 Jan 2017, 20:17

nano a écrit:La seule différence pour moi est bien le volume des productions actuelles qui rend plus malaisée l'identification des "perles". Mais quand on cherche, on trouve toujours du plaisir. L'histoire de la vie en quelque sorte.


Tu as raison, c'est devenu difficile de suivre ; je surveille assez attentivement tout ce qui sort, et malgré cela, je passe à côté de certaines choses que je ne découvre que 2 ou 3 ans après... :o
Jean-Louis
Grand Maître
Grand Maître
 
Messages: 5386
Inscription: Mer 27 Aoû 2003, 02:00

Re: Trondheim : "Désœuvré"

Messagepar Jean-Louis » Dim 29 Jan 2017, 20:37

Lord Foxhole a écrit:Pour ma part, je trouve qu'il y a une certaine franchise chez le bonhomme. Son objectif premier a été de raconter des histoires et pas de révolutionner la bande dessinée...

Voila, c'est appréciable, on n'a pas de scrupules à se permettre d'apprécier un auteur qui semble honnête et sincère, et qui n'a pas le melon (malgré son beau succès et sa production conséquente).
En plus, il est courageux, voici un extrait du lien que j'ai mis plus haut, mais qui a dû passer inaperçu :

    " Lewis Trondheim se distingue aussi par le fait qu'il refuse d'accorder des interviews aux journalistes, arguant que tout est dit dans ses œuvres. Il n'aime pas les journalistes et ne s'en cache pas, les appelant même ses « ennemis ».

    Lewis Trondheim, en réponse à la question : « Craignez-vous la surexposition médiatique à venir ? » ('20 minutes' du 02/02/2006)
    « Les journalistes savent que je ne les aime pas. Surtout Yves-Marie Labé du Monde. Il y en a quelques autres aussi. J’aimerais bien nettoyer l’univers de la bande dessinée des pseudo-journalistes qui n’y connaissent rien. Je crois que le temps des consensus mous est fini, pour la BD et pour le reste. Il faut nommer nos ennemis, aussi puissants soient-ils. Par exemple Le Monde, c’est caca. Ce groupe a racheté Télérama pour en tirer le plus d’argent possible. Usuellement, ça ne se dit jamais, sinon on perd des articles et des ventes hypothétiques. Je me permets donc de chier dans la bouche de qui il me plaira afin d’être enfin un maillon qui permettra d’échapper à cette période sombre du pré-sarkozysme annoncée, du politiquement correct UMPien. C’est la somme des individus de bonne volonté qui fait changer le monde à long terme, pas les mini-Napoléon à vision étroite. Merde ! J’espère que je n’en suis pas un ! »

    Il a pris l'habitude de répondre aux interviews de manière humoristique. Par exemple, à la question « Pourquoi avoir décidé d'en faire un album ? » à propos de l'album 'Boule de neige', il répond « Parce qu'il va y avoir une gigantesque éruption solaire qui va péter tous les satellites. Il n'y aura plus Internet et on sera content d'en avoir une trace sur papier. », ou encore, à la question : « Comment expliquez-vous cette productivité ? », il répond : « Si je ne faisais pas de BD, je ne gagnerais pas d’argent et j’aurais faim. Ce serait embêtant et je mourrais ».

    Pour ses autographes, il a pris pour habitude d'accompagner sa signature et ses dessins personnalisés de la mention « Approximativement ». "
Jean-Louis
Grand Maître
Grand Maître
 
Messages: 5386
Inscription: Mer 27 Aoû 2003, 02:00

Re: Trondheim : "Désœuvré"

Messagepar dude » Dim 29 Jan 2017, 23:10

J'adore Lewis, il a n humour décalé, une dérision, et il est sans concession avec lui même.
Et désœuvré est une de ses meilleures BD pour qui s'intéresse un peu au milieu.
Il est scénariste sur Maggy Garrison (Dupuis) que j'ai découvert dernièrement et beaucoup aimé. Un polar très réaliste sur une pauvre fille détective sans aucune illusion...
dude
Passionné(e)
Passionné(e)
 
Messages: 378
Inscription: Lun 20 Jan 2014, 16:42

Re: Trondheim : "Désœuvré"

Messagepar Tovenaar » Dim 29 Jan 2017, 23:25

Je l'ai déjà écrit ailleurs sur le forum : je n'aime pas trop ce que fait Trondheim.
J'ai lu quelques histoires et, finalement, son dessin passe, mais la plupart de ses histoires ne m'intéressent pas. :deso:

Mais il est quand même très au dessus de Sattouf qui m'énerve et de Sfar qui me fait gerber.

Et puis Sattouf et surtout Sfar font tout pour être des "People" (et ça fonctionne).
Trondheim est un gars beaucoup plus simple, je crois.
Taumatawhakatangihangakoauauotamateapokaiwhenuakitanatahu ou Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndrobwllllantysiliogogogoch ?
Hottentottententententoonstelling !
Avatar de l’utilisateur
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 25176
Inscription: Mar 11 Avr 2006, 03:34
Localisation: 's-Gravendijkwal

Re: Trondheim : "Désœuvré"

Messagepar visarspike » Lun 13 Fév 2017, 10:36

j'ai rencontré Trondheim (au musée gallo romain de lyon, il y avait une dizaine d'auteurs en dédicaces pour.....3 visiteurs dans la journée), le gars est très cultivé, sympa (alors qu'il donne plutôt l'impression d'etre sévère), et surtout franc, mais dan sle bon sens du terme (un gamin est venu montrer ses dessins et au lieu de l'encourager bêtement, il lui a montré tous les défauts de ses dessins pour s'améliorer)

pour la BD, j'adore tout ce qu'il fait, sauf 2-3 trucs (donjon notamment qui est vite devenu un truc sans queue ni tete), il a un humour rafraichissant, et il faut avouer que pour raconter une histoire, il est très doué (aussi bien dans l'autobiographie - les petits rien - que dans l'humour - lapinot - que dans la fantasy - ralph azham)......

mais surtout, c'est un vrai bosseur , pas un de ces auteurs franco belges qui te sortent un album tous les ans (et encore, ça ce sont les meilleurs, certains te pondent un album tous les 2-3 ans, voir plus......ce qui fait dans le meilleur des cas une page par semaine, franchement, c'est quand meme exageré, on se dit que les gars ne sont pas à la table à dessin bien longtemps dans la journée).....bref, Trondheim sort bien 2-3 albums par an (plus ce qu'il scénarise pour les autres)

pour le dessin, on aime ou pas (perso j'adhère), mais il faut avouer qu'il a un sacré coup de crayon, les planches fourmillent souvent de détails, et surtout il y a un truc que j'aime beaucoup chez lui :

son dessin est fluide et naturel, et en dédicace, tu as les mêmes dessins qu'en album (car souvent, quand tu fais dédicacer un auteur, le dessin est souvent différent de ce qu'il produit en album.....un peu comme quand tu vas voir u concert et que le chanteur a une voix à chier comparé à l'album studio)

bref, trondheim, c'est du tout bon......et sfar, c'est de la grosse bouse en boite (disons plutôt que ça l'est devenu, car j'aimais bien certaines de ses œuvres au début, notamment socrate le demi chien)...pour sattouf, c'est mitigé, autant je suis imperméable à des trucs comme l'arabe du futur et tous ses trucs pseudo autobiographiques, autant j'adore son humour basique dans pascal brutal par exemple
visarspike
Passionné(e)
Passionné(e)
 
Messages: 445
Inscription: Mar 02 Juin 2015, 09:51

Re: Trondheim : "Désœuvré"

Messagepar klorophylle » Lun 13 Fév 2017, 11:10

mais surtout, c'est un vrai bosseur , pas un de ces auteurs franco belges qui te sortent un album tous les ans (et encore, ça ce sont les meilleurs, certains te pondent un album tous les 2-3 ans, voir plus......ce qui fait dans le meilleur des cas une page par semaine, franchement, c'est quand meme exageré, on se dit que les gars ne sont pas à la table à dessin bien longtemps dans la journée).....bref, Trondheim sort bien 2-3 albums par an (plus ce qu'il scénarise pour les autres)


C'est pas faux, après relativisons, certains albums chaque planche c'est juste une oeuvre d'art qui nécessitera sans doute une bonne semaine voir plus de boulot, le style de Trondheim une fois maîtrisé soyons honnête c'est max 2 jours pour une planche et je suis large...

là ou je suis en accord c'est quand le dessinateur, Luguy est un grand spécialiste, met parfois plus de 2 ou 3 ans pour un album, voir encore plus, on peut certes excuser en raison de festivals, d'autres obligations, mais y'a un malgré tout un côté laxiste...
n'oublie pas d'essuyer tes pieds avant d'écrire....
pas de bras.............pas de petits formats..............
Avatar de l’utilisateur
klorophylle
Demi-Dieu
Demi-Dieu
 
Messages: 9123
Inscription: Mar 22 Mar 2011, 20:58
Localisation: là bas un peu plus loin , t'y est presque

Re: Trondheim : "Désœuvré"

Messagepar visarspike » Lun 13 Fév 2017, 11:50

ce n'est pas pour etre péjoratif, mais entre un japonais ou un americain qui te pond en moyenne 20 planches par mois (sachant qu'il y a des auteurs largement aussi talentueux qu'en France, et qui te pondent de véritables œuvres d'art graphiques), on se rend quand même compte que le rythme de travail n'est pas le même.....là ou le Français se considère comme un "artiste" (oui mooosssieur), le japonais ou l'americain est un artiste, mais surtout un travailleur (avec des délais de parution à respecter chaque mois, des éditeurs qui leur mettent une pression folle, etc...)
visarspike
Passionné(e)
Passionné(e)
 
Messages: 445
Inscription: Mar 02 Juin 2015, 09:51


Retourner vers Planète Album

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités