Spirou édition belge vs édition française

Périodique belge francophone hebdomadaire fondé par l'éditeur Jean Dupuis et publié depuis le 21 avril 1938.
Édité initialement avec le titre officiel "Le Journal de Spirou", c'est le nom de "Spirou" qu'il porte ensuite le plus longtemps. En 1988 et 2006, des phases de relance sont tentées avec les titres, "Spirou Magaziiiine" (avec quatre « i ») et "Spirou HeBDo".

Spirou édition belge vs édition française

Messagepar datadox » Dim 09 Sep 2018, 17:11

Je ne sais plus si la question avait déjà été abordée, mais il y a des différences parfois notables entre l'édition belge et l'édition française.

Je ne parle pas seulement des suppléments spécifiques à l'édition belge (dans les numéros 1500), mais également du fait que, comme l'édition belge de Spirou comportait davantage de publicités, elle faisait l'économie de certaines séries, comme "Gontran et les autres" (Gégé), "Les Enquêtes de l'inspecteur Corniche" (Géron) ou "Isidore Landurcy" (Didgé). Je n'ai cependant pas vérifié si ces séries sont systématiquement absentes de l'édition belge, ou seulement ponctuellement.

En plus de cela, les séries n'étaient pas forcément présentées dans le même ordre dans les deux éditions, et il pouvait arriver qu'une bande soit publiée en couleurs dans l'une et en noir et blanc (ou niveaux de gris) dans l'autre.

Parmi les histoires à suivre, l'adaptation de Flash Gordon par Al Williamson dans Spirou (FR) 2235 à 2260 est absente dans le Spirou belge (et du même coup, le petit rédactionnel avec dessins de Neal Adams dans le n°2234 aussi).

Le plus retors, c'est que les sommaires publiés dans l'édition française correspondent à l'édition belge. :fonsde:

Il m'est arrivé, au moment de constituer ma collection de Spirou, d'acquérir des lots de l'édition belge. En cas de doublons, il m'est arrivé également de conserver un exemplaire de chaque édition (même si l'édition belge peut sembler moins complète, certaines publicités sont dues à des dessinateurs de bd). Je n'ai cependant pas l'intention d'avoir un jeu complet de chacune des deux éditions, et faire la comparaison entre les deux peut vite relever de la shizophrénie.

Je vous propose donc d'utiliser ce sujet pour signaler de façon ponctuelle des différences notables que vous pourriez constater entre l'une et l'autre édition.
Mes recherches : viewtopic.php?f=3&t=27953#p555499
Mes séries complètes : viewtopic.php?f=1&t=8276&p=587549#p587549

Plus que 60 Arédit / Artima [et 202 Filles] [hors rebrochages] sur 12.247
Avatar de l’utilisateur
datadox
Manitou
Manitou
 
Messages: 7141
Inscription: Jeu 01 Mai 2008, 00:29
Localisation: Library of Congress

Re: Spirou édition belge vs édition française

Messagepar Database » Ven 14 Sep 2018, 21:36

datadox a écrit:Je ne sais plus si la question avait déjà été abordée, mais il y a des différences parfois notables entre l'édition belge et l'édition française.
Je ne parle pas seulement des suppléments spécifiques à l'édition belge (dans les numéros 1500),


Les Suppléments surprises (vers 1500) dont tu parles sont tous recensés dans la Database (référence SSB).

Il y eu des suppléments "BE only" dans les 817, 902, 904 et 905. Aussi 975, 1102 et 1198. (à suivre)

Dans quelques cas, il y avait deux suppléments différents en F et B, parfois le supplément n'existait que dans un seul pays.
Les collectionneurs de suppléments ont relevé tout ça depuis longtemps ... S'il y en a dans le coin ...
Avatar de l’utilisateur
Database
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1662
Inscription: Jeu 27 Oct 2016, 01:45

Re: Spirou édition belge vs édition française

Messagepar JYB » Sam 15 Sep 2018, 12:45

datadox a écrit:Je n'ai cependant pas l'intention d'avoir un jeu complet de chacune des deux éditions, et faire la comparaison entre les deux peut vite relever de la shizophrénie.
En effet. Je possède quelques suites d'anciens numéros de Spirou des deux éditions (belge et française), et comparer page après page est amusant cinq minutes. Je pensais justement faire des scans de pages dans l'une et des mêmes pages dans l'autre, et les mettre en ligne ici pour qu'on voie concrètement par quoi on remplace un truc, mais là aussi ça va prendre du temps. Dans les années 1970, il y avait par exemple une double page "écologique" sur les animaux et la nature, avec interviewes d'Allain Bougrain-Dubourg, etc., qui ne figurait que dans l'édition belge, cette double page étant occupée par autre chose dans l'édition française (à moins que ce soit l'inverse, je ne sais plus).
Parfois, la différence ne tenait (ne tient encore de nos jours ?) qu'à un espace restreint (quart de page par exemple), mais le reste de la page est identique dans les deux éditions.
Certaines pages en couleur dans une édition sont en Noir & blanc dans l'autre tout simplement parce que l'imposition des pages tombe mal : le document à l'origine en couleur (pub, BD, article, etc) se retrouve dans une page imprimée en Noir & blanc et passe automatiquement en N&B.
J'ai été "victime" de ces différences entre les deux éditions : j'avais publié le premier épisode de l'histoire Quentin Foloiseau, titré A l'est de l'Ucayali, dans Spirou en 1983 (dessin de Jean-Luc Hiettre, créateur du personnage). Sur le moment, j'avais trouvé bizarre que, si la publication se faisait à raison de 4 planches par numéro, ces chapitres de 4 planches étaient divisés en deux : il y avait 2 planches quelque part dans le numéro, la mention "à suivre page tant" à la fin, et les 2 planches suivantes de la livraison se trouvaient ailleurs dans le numéro.
Ce n'est que plus tard que j'ai appris que la BD était publiée uniquement dans des pages laissées vacantes par le fait que ces pages contenaient de la pub dans l'édition belge. Il y avait des pubs vers le début du numéro international, d'autres pubs vers la fin, d'où la séparation de mes 4 planches en deux lots de 2 planches.
Cela m'avait déçu de découvrir que ma BD n'était lue qu'en France... D'autres BD étaient dans le même cas, comme Gontran cité par databox, et je crois aussi Le candidat, une BD de Malo Louarn. Je crois me souvenir que dans le sommaire, ma BD était indiquée, bien que ne figurant que dans l'édition française ; ce qui voudrait dire qu'un sommaire particulier était préparé pour l'édition française. A noter que l'histoire de Quentin Foloiseau a eu une suite (volet 2, intitulé : Les brumes de la Serra Preta) qui a été publiée, elle, dans les deux éditions (en 1985). Je sais pourquoi ce second volet a été publié dans toutes les éditions (ce qui a dû paraître bizarre aux lecteurs de la version internationale qui n'ont jamais lu le premier volet), mais ceci est hors sujet, donc j'en causerai un autre jour.
On m'avait dit aussi que l'édition belge, c'est l'édition internationale. Mais je me suis laissé dire qu'il y avait aussi une édition canadienne, avec là aussi des différences.
Enfin bref, casse-tête en vue si on voulait éplucher tout ça...
JYB
Compagnon
Compagnon
 
Messages: 146
Inscription: Sam 19 Avr 2014, 15:18

Re: Spirou édition belge vs édition française

Messagepar datadox » Sam 15 Sep 2018, 13:43

Database a écrit:
datadox a écrit:Je ne sais plus si la question avait déjà été abordée, mais il y a des différences parfois notables entre l'édition belge et l'édition française.
Je ne parle pas seulement des suppléments spécifiques à l'édition belge (dans les numéros 1500),


Les Suppléments surprises (vers 1500) dont tu parles sont tous recensés dans la Database (référence SSB).

Il y eu des suppléments "BE only" dans les 817, 902, 904 et 905. Aussi 975, 1102 et 1198. (à suivre)

Dans quelques cas, il y avait deux suppléments différents en F et B, parfois le supplément n'existait que dans un seul pays.
Les collectionneurs de suppléments ont relevé tout ça depuis longtemps ... S'il y en a dans le coin ...


Ben justement, j'en suis un. Mes Spirou du n°1577 au n°2370 sont quasiment tous complets de leur supplément (dans cette plage de presque 800 numéros il ne me manque que la boule du 1601, 4 posters, le film Spirou-Ciné du 1703, 1 Molybdene, et les autocollants du 1804). Avant, il me manque encore quelques mini-récits et suppléments divers.

Je ne parlais donc pas des différences dans les suppléments, mais dans la mise en page et la publication des BD (le retour de JYB est très instructif à cet égard). :jap:



Mais puisque tu me relances sur les suppléments, il y en a dans l'édition belge qui n'ont pas forcément été relevés. Il s'agit parfois d'encarts publicitaires. Voici quelques exemples tirés de mon inventaire.

++ SPIROU 2140 ++ ENCART DOSSIER TINTIN RIZ BOSS (ÉDITION BELGE)
++ SPIROU 2189 ++ POSTER ++ ENCART AUTOCOLLANTS SEVEN UP (ÉDITION BELGE)
++ SPIROU 2218 ++ SPIROU PIRATE 14 ++ AUTOCOLLANTS GASTON (ÉDITION BELGE)
++ SPIROU 2276 ++ LE CORRESPONDANT 4 ++ ENCART CATALOGUE DUPUIS (ÉDITION BELGE)
++ SPIROU 2423 ++ ÉTIQUETTES AUTOCOLLANTES (ÉDITION BELGE)
Mes recherches : viewtopic.php?f=3&t=27953#p555499
Mes séries complètes : viewtopic.php?f=1&t=8276&p=587549#p587549

Plus que 60 Arédit / Artima [et 202 Filles] [hors rebrochages] sur 12.247
Avatar de l’utilisateur
datadox
Manitou
Manitou
 
Messages: 7141
Inscription: Jeu 01 Mai 2008, 00:29
Localisation: Library of Congress

Re: Spirou édition belge vs édition française

Messagepar JYB » Sam 15 Sep 2018, 18:42

datadox a écrit:Je ne parlais donc pas des différences dans les suppléments, mais dans la mise en page et la publication des BD (le retour de JYB est très instructif à cet égard). :jap:
Merci, mais j'interviens d'abord pour dire que je viens de me rendre compte que je me suis mélangé les pinceaux : dans mon précédent post, je t'ai appelé databox alors que ton avatar s'écrit datadox, mais j'avais fait une confusion avec ton autre interlocuteur Database...

Entre-temps, j'ai comparé l'édition belge et l'édition française d'un même numéro de Spirou des années 1970, pris au hasard ; si les couv sont identiques, il y a donc des remplacements comme dit précédemment, et parfois des jeux de chaises musicales, à savoir qu'une rubrique est bien dans les deux éditions mais bascule à un autre endroit, d'une édition à l'autre, pour laisser la place à une rubrique ou une pub ou autre. Autre variante : certaines chroniques sont dans les deux éditions, mais avec une maquette différente (le courrier des lecteurs ou Le Fureteur peuvent avoir le même contenu, mais présentés différemment pour laisser la place à un encart ou autre ; etc.).
Les publicités dans l'édition belge sont souvent purement belges, ce qui fait que je me demande si ça intéressait vraiment le lecteur péruvien ou hindou ou autre qui reçoit cette édition qui est aussi l'édition internationale (vendue partout dans le monde, ou tout du moins envoyée à des abonnés un peu partout dans le monde, et, m'avait-on dit à l'époque, envoyée aussi aux ambassades situées dans les grandes capitales de la planète).
Mais tout ceci est assez complexe et je suis un peu découragé à l'avance de devoir faire un pointage précis et complet, et encore moins de faire des scans à montrer ici.
JYB
Compagnon
Compagnon
 
Messages: 146
Inscription: Sam 19 Avr 2014, 15:18

Re: Spirou édition belge vs édition française

Messagepar Database » Dim 16 Sep 2018, 00:25

datadox a écrit:Mais puisque tu me relances sur les suppléments, il y en a dans l'édition belge qui n'ont pas forcément été relevés. Il s'agit parfois d'encarts publicitaires. Voici quelques exemples tirés de mon inventaire.

++ SPIROU 2140 ++ ENCART DOSSIER TINTIN RIZ BOSS (ÉDITION BELGE)
++ SPIROU 2189 ++ POSTER ++ ENCART AUTOCOLLANTS SEVEN UP (ÉDITION BELGE)
++ SPIROU 2218 ++ SPIROU PIRATE 14 ++ AUTOCOLLANTS GASTON (ÉDITION BELGE)
++ SPIROU 2276 ++ LE CORRESPONDANT 4 ++ ENCART CATALOGUE DUPUIS (ÉDITION BELGE)
++ SPIROU 2423 ++ ÉTIQUETTES AUTOCOLLANTES (ÉDITION BELGE)

J'ai tout ça dans ma liste (cadeau d'un collectionneur déjà ancien) mais non marqués comme spécifiquement belges ...

Le plus difficile des suppléments belge était une sorte de poster à compléter par des images (pour les écoles?) pour lequel des jeux d'images différents étaient contenus dans le même n° de Spirou. Le poster lui-même étant rare, au début, on ne savait même pas combien il y avait d'images. Une grosse galère ...

Mais tu peux revenir à tes différences magaziine ... Vu l'expérience de JYB, je ne risque pas de me lancer là-dedans ... :zidane:
Trop compliqué pour un intérêt très très limité, enfin pour moi ... :wink:
Avatar de l’utilisateur
Database
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1662
Inscription: Jeu 27 Oct 2016, 01:45

Re: Spirou édition belge vs édition française

Messagepar JYB » Dim 16 Sep 2018, 09:44

Database a écrit:Mais tu peux revenir à tes différences magaziine ... Vu l'expérience de JYB, je ne risque pas de me lancer là-dedans ... :zidane:
Trop compliqué pour un intérêt très très limité, enfin pour moi ... :wink:
Il faut rappeler qu'il y avait aussi l'édition en néerlandais de Spirou : Robbedoes. Je ne crois pas avoir dans mes archives un exemplaire de cette revue, dont j'aurais le "double" en français, pour comparer les deux éditions, mais elle devait aussi avoir des différences, puisque certaines séries étaient spécifiques aux Néerlandais. Il faudrait savoir aussi quelles éditions de tout numéro existaient en parallèle : française, belge francophone (= internationale), néerlandaise, canadienne peut-être (en français sans doute mais avec un contenu légèrement différent ?), etc., et à partir de là, "s'amuser" à tout comparer...
Ce qui devait être un casse-tête obligé, c'est le travail de la rédaction qui devait mettre tout le monde d'accord, préparer les différentes maquettes du journal, et ceci chaque semaine. Un chantier phénoménal, et insoupçonné parmi les lecteurs.
Si un internaute fréquentant le forum reçoit l'édition belge actuelle et si un autre reçoit l'édition française, peut-être peuvent-ils simplement lister le sommaire de chaque numéro, qu'on compare ce qu'il en est aujourd'hui. Peut-être qu'il y a maintenant une uniformisation des sommaires pour que la rédaction ne se complique la vie ?
JYB
Compagnon
Compagnon
 
Messages: 146
Inscription: Sam 19 Avr 2014, 15:18

Re: Spirou édition belge vs édition française

Messagepar Jean-Louis » Dim 16 Sep 2018, 10:04

JYB a écrit:
Database a écrit: Il faudrait savoir aussi quelles éditions de tout numéro existaient en parallèle : française, belge francophone (= internationale), néerlandaise, canadienne peut-être (en français sans doute mais avec un contenu légèrement différent ?), etc., et à partir de là, "s'amuser" à tout comparer...
Ce qui devait être un casse-tête obligé, c'est le travail de la rédaction qui devait mettre tout le monde d'accord, préparer les différentes maquettes du journal, et ceci chaque semaine.

Il est possible (supposition/hypothèse) que chaque rédaction 'locale' élabore son propre sommaire, compte tenu de son matériel publicitaire spécifique à insérer ; avec comme instructions de la part de la 'maison mère' : des séries obligatoires, et d'autres séries 'bouche-trous', et facultatives.
Je vois mal une rédaction principale devoir gérer les spécificités locales, et devoir aussi prendre en compte chaque publicité locale, y compris gérer les problèmes techniques locaux (retards, modifications...) qui peuvent survenir....
Jean-Louis
Guide Spirituel
Guide Spirituel
 
Messages: 6502
Inscription: Mer 27 Aoû 2003, 02:00

Re: Spirou édition belge vs édition française

Messagepar JYB » Dim 16 Sep 2018, 12:21

Jean-Louis a écrit:
JYB a écrit:
Database a écrit: Il faudrait savoir aussi quelles éditions de tout numéro existaient en parallèle : française, belge francophone (= internationale), néerlandaise, canadienne peut-être (en français sans doute mais avec un contenu légèrement différent ?), etc., et à partir de là, "s'amuser" à tout comparer...
Ce qui devait être un casse-tête obligé, c'est le travail de la rédaction qui devait mettre tout le monde d'accord, préparer les différentes maquettes du journal, et ceci chaque semaine.

Il est possible (supposition/hypothèse) que chaque rédaction 'locale' élabore son propre sommaire, compte tenu de son matériel publicitaire spécifique à insérer ; avec comme instructions de la part de la 'maison mère' : des séries obligatoires, et d'autres séries 'bouche-trous', et facultatives.
Je vois mal une rédaction principale devoir gérer les spécificités locales, et devoir aussi prendre en compte chaque publicité locale, y compris gérer les problèmes techniques locaux (retards, modifications...) qui peuvent survenir....
Oui, il y avait une rédaction à Paris et une autre à Bruxelles, chacune défendant son bout de gras, mais sans doute qu'à un moment, il y avait une "tête pensante", un coordinateur, qui devait mettre tout au clair pour pas se mélanger les pinceaux, pas commettre d'impair, de conflits d'intérêts, peser le pour et le contre, etc. Est-ce que les services Publicité sont les mêmes ou distincts ? A mon avis, les téléphones entre Paris et Bruxelles devaient chauffer...

Ainsi - j'ai pris un peu de mon temps -, voici un exemple de modifications d'une édition belge de Spirou à l'édition française, dans le même numéro pris au hasard (1727 du 20 mai 1971), qui démontrent que ça ne devait pas être facile quand même et que chaque rédaction ne pouvait pas faire ce qu'elle voulait dans son coin.
Etant donné la complication du truc, j'ai fait au plus simple et au plus vite, mais il y aurait un tas d'autres petites choses à lister et à montrer.
Au lieu de scanner, j'ai fait une photo numérique de certaines doubles pages, sachant que ces doubles pages ont le même foliotage (même numérotation) dans les deux éditions du journal.
Le contenu des BD principales est le même aux mêmes pages : couverture de Remacle, un gag de Gaston page 3, Barbe-Noire pages 4 à 7, etc. (puis Brice Bolt, Sophie, Yoko Tsuno, etc.). Il y a aussi un dossier central et détachable sur les marionnettes, dans les deux éditions.
Changements :
- en page 2, mots croisés géants dans l'édition fr, mais, dans l'édition belge : petits jeux, petites pubs (comment éviter d'être chauve (!!!) et une pub pour Bonnes Soirées, le magazine féminin de Dupuis) ainsi que le tarif des abonnements.
- en pages 8 et 9, un article "Nature jeunesse" sur l'écologie et les animaux, apparemment plus ou moins sponsorisé par la SPA, rubrique qu'on retrouve régulièrement dans Spirou à l'époque, dans l'édition française. Mais un article aéronautique de Jean-Luc (alias le journaliste aéro Jean-Luc Béghin) dans l'édition belge.
- curiosité : en page 32, dans l'édition belge, il y a une demi-planche de BD par Devos, en couleur, Petite histoire des armes à feu ; or, dans l'édition française, même page, il y a bien une BD de Devos, mais c'est une planche entière de Génial Olivier... (dans l'édition belge, la demi-page restante est occupée par une pub pour les éditions belges Guides du Chat noir).
Etc., je ne vais pas tout vous commenter, c'est fastidieux.

Maintenant, voici des visuels un peu au hasard. Ci-dessous, voici ce qui figure pages 20 et 21 dans l'édition belge, et juste en dessous dans l'édition française :
Image
Vous remarquez la pub pour la compagnie pétrolière Esso dans l'édition française, et pour... Shell dans l'édition belge. Et dans l'édition belge, la page de gauche est non seulement différente, mais en Noir & blanc.
Et la demi-planche couleur de Devos, Petite histoire des armes à feu, dont je parlais plus haut, se retrouve là, page 20...

Voici ce qui figure pages 44 et 45 dans l'édition belge, et juste en dessous dans l'édition française :
Image
Vous remarquez que :
- page 44, dans l'édition belge, il y a une pub pour Esso ! Alors qu'il y a déjà une pub pour Shell page 21...
- la pub pour Esso dans l'édition belge s'appuie sur un livre sur les animaux, et la pub pour Esso dans l'édition française s'appuie sur des personnages de Walt Disney...
- en page 45 de l'édition belge, on trouve une pub pour la boisson (sans doute belge) Valfruit, illustrée sous forme de BD par Eddy Paape, avec des personnages types Luc Orient, héros du journal concurrent Tintin... (alors que, on se le rappelle, Paape mécontent de Dupuis avait quitté Spirou au milieu des années 1960 pour passer chez Tintin justement).
J'arrête là, tout ça me donne le tournis....
JYB
Compagnon
Compagnon
 
Messages: 146
Inscription: Sam 19 Avr 2014, 15:18

Re: Spirou édition belge vs édition française

Messagepar datadox » Dim 16 Sep 2018, 17:51

Merci d'avoir pris le temps de faire ça. La pub illustrée par Eddy Paape est intéressante. C'est pour ce genre de choses qu'il peut être tentant pour un collectionneur français de faire aussi l'édition belge.
Mes recherches : viewtopic.php?f=3&t=27953#p555499
Mes séries complètes : viewtopic.php?f=1&t=8276&p=587549#p587549

Plus que 60 Arédit / Artima [et 202 Filles] [hors rebrochages] sur 12.247
Avatar de l’utilisateur
datadox
Manitou
Manitou
 
Messages: 7141
Inscription: Jeu 01 Mai 2008, 00:29
Localisation: Library of Congress

Re: Spirou édition belge vs édition française

Messagepar JYB » Dim 16 Sep 2018, 19:00

Oui, il est probable que des Belges ne lisant pas le Spirou français, et des Français ne lisant pas le Spirou belge, feraient des découvertes...
Entre-temps, j'ai trouvé une page de pub en bande dessinée, par un dessinateur inattendu dans Spirou (mais c'est la publication d'une BD publicitaire qui conduit à ce que cet auteur se retrouve dans les pages de Spirou, comme pour Paape dans les années 1970), c'est Edouard Aidans - du moins, la BD n'est pas signée, mais je reconnais son style ; curieusement, le nom de Paape figure dans le bandeau de titre de "sa" BD publicitaire, au côté, d'ailleurs, de celui d'Yves Duval comme scénariste - un autre auteur maison chez le concurrent Tintin ! -, mais dans cette autre pub dont je parle, publiée trois ou quatre numéros avant celui de la pub de Paape, il n'y a pas de nom d'auteurs. La pub est pour l'appareil Kodak Instamatic 133-X.

J'ai même trouvé un autre truc étonnant qui ne figure pas ailleurs dans les numéros consultés (au printemps 1971 ; je me suis cantonné à cette période, ne serait-ce que parce que, en tant que lecteur français, je n'ai pas beaucoup de numéros belges, et il se trouve que j'en ai de la période de l'hiver et du printemps 1971 ; et en plus, je n'ai pas tout feuilleté, c'est long à faire) : l'ajout d'une double page pour passer sur ces pages des BD qui auraient risqué de ne pas être publiées ; les pages de Spirou belge ont de la pub et l'édition française publie ces BD à la place des pubs - jusque-là, normal, si je peux dire. Mais, pour, semble-t-il, pouvoir quand même passer ces BD dans l'édition belge, on a ajouté une double page, hors numérotation (les 4 pages sont numérotées avec les chiffres romains I, II, III et IV). Deux choses étonnantes dans ce truc étonnant :
- le papier de la double page ajoutée n'est pas le même que le reste du numéro de Spirou, et il est blanc (avec le temps, le papier de Spirou jaunit plus ou moins ; là, cette double page a moins jauni...).
- la double page a été ajoutée juste après la double page des couv ; on passe donc des pages 1 (couverture) à 2, puis à I et II (chiffres romains), puis on continue en revenant au foliotage normal en chiffres arabes 3, 4, 5, etc. ; et à la fin, on passe des pages 49, 50 (chiffres arabes) à III et IV (chiffres romains) puis 51 et 52 (dernière page normale, où est publié Boule & Bill).
Les pages I à IV publient dans l'ordre : une planche-gag des Schtroumpfs ("Histoires de Schtroumpfs" ; la planche porte le numéro 2) ; une planche-gag d'un personnage pas connu : Homard Vigilant, par Deliège et Comès ; la planche porte le numéro 1 ; ça doit donc être le tout premier gag de la série) ; en page III les mots croisés géants, sous un titre de rubrique générique : Le coin des cerveaux que l'on retrouve régulièrement dans ces Spirou (le texte des définitions de ces mots croisés géants est signé : JM Brouyère, par ailleurs auteur de BD) ; et en page IV, le Flagada par Degotte ; le gag porte le n°44.
JYB
Compagnon
Compagnon
 
Messages: 146
Inscription: Sam 19 Avr 2014, 15:18

Re: Spirou édition belge vs édition française

Messagepar arsen33 » Dim 16 Sep 2018, 20:02

JYB a écrit:- en page 45 de l'édition belge, on trouve une pub pour la boisson (sans doute belge) Valfruit, illustrée sous forme de BD par Eddy Paape, avec des personnages types Luc Orient, héros du journal concurrent Tintin... (alors que, on se le rappelle, Paape mécontent de Dupuis avait quitté Spirou au milieu des années 1960 pour passer chez Tintin justement).
J'arrête là, tout ça me donne le tournis....


Marrant cette pub pour Val Fruit de la Brasserie de Haacht. Apparemment un soda type Orangina qu'ils produisent encore à l'orange mais plus au pamplemousse:
https://haacht.com/fr-BE/marques/eaux-sodas
La bd de Paape a fait l'objet d'un album publicitaire et il y a eu également une histoire racontée sur 33T. Plus d'infos ici pour les italophones:
http://zona-bede.blogspot.com/2015/11/val-sparkling-capitano-dello-spazio.html

Pour en revenir aux différences entre Spirou Belges et Français, il semble que les premiers Jojo de Geerts auraient plutôt été publiés dans l'édition française mais je n'arrive pas à vérifier l'info de façon fiable. Le texte du volume 1 de l'intégrale Jojo est ambigu sur ce point.
Avatar de l’utilisateur
arsen33
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1172
Inscription: Mer 09 Oct 2013, 14:29

Re: Spirou édition belge vs édition française

Messagepar JYB » Dim 16 Sep 2018, 21:13

Intéressant. On en apprend tous les jours.
Pour Jojo de Geerts, je ne saurais dire. Dans les numéros que j'ai consultés (début 1971, donc), j'ai repéré une BD en une planche-gag hebdomadaire, Angélique de Carlos Roque, qui ne figure que dans l'édition française. Je pensais que c'était le début de cette série embryonnaire mais en regardant le site BD Oubliées, je vois que ce personnage avait été créé bien avant et était scénarisé à ses débuts par Cauvin. Je serais étonné qu'une BD de Cauvin ne passe que dans l'édition française ; elle avait dû être créée pour l'édition belge/internationale. Pourquoi se retrouve-telle dans l'édition française en 1971 ? Mystère...
JYB
Compagnon
Compagnon
 
Messages: 146
Inscription: Sam 19 Avr 2014, 15:18

Re: Spirou édition belge vs édition française

Messagepar JYB » Lun 17 Sep 2018, 11:12

Il y avait une rubrique célèbre dans Spirou dans les années 1970, intitulée Carte blanche. Les p'tits nouveaux y faisaient leurs premières armes. Je me suis longtemps demandé si elle ne figurait que dans l'édition française ; or, non, comme on le voit sur les couvertures du journal (les couvertures, elles, sont "toutes éditions" ; je n'ai pas cru y déceler de différences entre édition française et édition belge). J'ai causé de ces Cartes blanches sur mon blog, début août dernier ; même si j'ai l'air de tirer la couverture à moi sur mon blog (j'y parle prioritairement de mes activités d'auteur et éditeur...), je donne quelques infos qui font partie de l'histoire du journal ; c'est à ce lien : http://jybaventures.blogspot.com/2018/0 ... anche.html
JYB
Compagnon
Compagnon
 
Messages: 146
Inscription: Sam 19 Avr 2014, 15:18


Retourner vers Le Journal de Spirou

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité