Hexagon Comics - recapitulons...

Hexagon Comics est consacré à l'édition ou la réédition de BDs & personnages "classiques" jadis publiés par les Editions Lug entre 1950 et 1980.

Hexagon Comics - recapitulons...

Messagepar jmlofficier » Ven 14 Mar 2014, 14:03

Pour les nouveaux venus sur ce sous-forum qui a récemment divergé de celui de Wanga, "Hexagon Comics" est consacré à l'edition ou la réédition de BDs & personnages "classiques" jadis publiés par les Editions Lug etre 1950 et 1980 : rééditions et nouvelles séries ainsi que romans, etc. sont commercialisés par et sur le site RIVIERE BLANCHE:

http://www.riviereblanche.com

Page consacrée aux produits hexagon comics:

http://www.riviereblanche.com/hexagoncomics.htm

1) LES REEDITIONS
se font sous la forme de gros livres de 500 à 600 pages chacun, en noir & blanc, vendus en géneral 35 ou 40 euros. Il y a près de 40 volumes parus à ce jour. Un offre spéciale permet d'acheter 5 volumes pour le pris de 4 port compris pour 139 euros.

2) LES NOUVELLES HISTOIRES
sont des suites aux séries "classiques" rééditées ci-dessus. Elles compremnent 4 albums couleurs et des comics.

2.1. ALBUMS COULEURS:
DICK DEMON (fantastique contemporain) et STRANGERS (superheros/sf) Tomes 0, 1 et 2 (200 pages chacun) sont dsspobnibles dans les 25 à 30 euros. Un offre spérciale permet d'acheter les trois tomes de STRANGERS avedc 15% de remise.

2.2. COMICS:
Ce sont des mini-albums de 40 pages (couleur ou n&b selon les cas) vendus 6 à 8 euros, qui mettent en scène d'aurres poersonnages de l'Univers Hexagon, tels Zembla, Kabur, Galaor, le Garde Républicain, etc. Un offre spéciale permet de s'abonner aux 6 premiers numéros de la troisième série de STRANGERS pour 54 euros et de recevoir en cadeau un septième comics consacré aux PARTISANS (un groupe de heros de la 2ème Guerre Mondiale)

3) PRODUITS DÉRIVÉS:
S'intégrant dans et développant l'univers ci-dessus sont DEUX romans et DEUX recueils de nouvelles:
- HEXAGON: MATIERE NOIRE
- HEXAGON: LA GUERRE DES IMMORTELS
- DIMENSION SUPER-HEROS 1 et 2
tous vensus à 20 euros ou 6 euros en ebooks.
jmlofficier
Disciple
Disciple
 
Messages: 637
Inscription: Dim 31 Aoû 2003, 02:00

Re: Hexagon Comics - recapitulons...

Messagepar Ouv » Mar 17 Fév 2015, 12:52

HEXAGON : UN UNIVERS DE COMIC-BOOK FRANÇAIS

Véritable univers partagé peuplé de super-héros hauts en couleur, l’Hexagon Universe est une création française dont les origines remontent aux années 1950 avec la fondation de Lug, maison d’édition qui fit beaucoup pour la popularisation des comic-books en France.
Réinventé et modernisé depuis une dizaine d’années, l’Hexagon Universe est à l’honneur dans Dimension Super-héros, une anthologie réunissant les aventures de plusieurs héros y appartenant, sous la plume d’auteurs venus d’horizons divers.
Cette modeste introduction vous propose un rapide historique de cet univers – de sa naissance jusqu’à son prometteur avenir.

La première vague : les prémisses du « Lugverse »


Image

C’est en 1950 que Marcel Navarro décide de créer sa maison d’édition, en s’associant à Auguste Vistel. Ensemble, ils créent les Éditions Lug basées à Lyon (Lugdunum étant le nom latin de la ville).
Au début, Lug se contentait de publier des réimpressions de bandes-dessinées françaises et italiennes, mais très vite, Marcel Navarro décida de créer ses propres personnages – dont il confia scénario & dessins à des artistes français et italiens. D’une certaine façon, on lui doit ainsi la création du premier univers de super-héros français en bandes-dessinés – des « french comic-books », en quelque sorte.
Si la plus fameuse création de Lug à l’époque était Zembla (un seigneur de la jungle inspiré de Tarzan), de nombreux autres personnages virent le jour à cette occasion. Citons notamment : Rakar (un vengeur masqué évoluant dans l’Amérique des westerns), Silver Shadow (un justicier du futur), Max Tornado (un astronaute doté d’une force herculéenne), Tanka (un autre seigneur de la jungle), le Roi des Profondeurs (un héros amphibie), le Pilote noir (un justicier utilisant avions et technologie supérieure), Gun Gallon (dont les aventures se situent dans un univers de fantasy), etc. Il est à noter qu’à l’époque, l’apparence de ces personnages et l’ambiance de leurs aventures rappelaient celles des super-héros de la firme américaine DC (chez qui paraissent par exemple Superman et Batman).

Les comics Marvel et la deuxième vague

Image


En 1969, Claude Vistel, la fille d’Auguste, rentra d’un voyage à New York et convainquit Marcel Navarro de traduire et publier en France les premiers comics de la firme Marvel. Le magazine Fantask accueillit ainsi les Fantastic Four, Spider-man et le Silver Surfer. Inspiré par cette déferlante, Marcel Navarro décida de continuer à créer des super-héros au sein de Lug.
Wampus fut lancé en fanfare dans son propre magazine – accompagné des épisodes de Mister Song et du CLASH, une organisation de lutte contre le terroriste sponsorisée par l’ONU. Hélas, la censure avait Lug dans le collimateur et les aventures de ce monstre change-forme sans morale durent être interrompues – de même que la publication de Fantask.
Ne se décourageant pas, Marcel Navarro relança les héros Marvel dans deux nouveaux magazines dès l’année suivante : Strange (une revue devenue légendaire depuis) et Marvel (qui subit elle aussi les foudres de la censure) – et divers autres parutions suivirent par la suite (Spidey, Nova, Titan…). Parallèlement, de nombreux nouveaux héros de création franco-italienne continuèrent à voir le jour – notamment sous la plume de Claude Legrand et les pinceaux de Luciano Bernasconi. Un magazine leur fut même consacré : Futura. On y trouvait les aventures de : Jaleb (un télépathe issu d’une civilisation extraterrestre), Homicron (un héros aux vastes pouvoirs énergétiques), la Brigade temporelle (une organisation chargée de veilleur sur le temps), Jeff Sullivan (un surhomme), l’Autre (une version adoucie de Wampus), Sibilla (une enquêtrice de l’occulte), etc.
Suivirent en 1974 et 1975 les magazines Waki (publiant les aventures d’un héros post-apocalyptique) et Kabur (publiant les histoires d’un héros de fantasy et des épisodes du Gladiateur de Bronze, un justicier new-yorkais venu d’une autre galaxie).

Les années 1980 : une troisième vague

Image

En 1980, Marcel Navarro décida de relancer le magazine Mustang – contenant à l’origine des histoires de western – pour y publier de nouveaux super-héros de création française, dont notamment Ozark, un shaman indien. Dans le même temps, d’autres personnages virent le jour dans diverses parutions estampillées Lug : Phénix (une héroïne urbaine et nocturne), Starlock (un astronaute possédé par un extraterrestre surpuissant et belliqueux, poursuivi par l’armée), Kit Kappa (un maître des arts martiaux), Jayde (un jeune métamorphe), Motoman (un super-motard), etc.
Ce foisonnement de personnages coexistant dans diverses revues finit par créer un univers informel, pas réellement partagé et sans réelle continuité (assez semblable en cela au DCverse pré-Crisis on Infinite Earth). Les créations Lug bénéficièrent de plus d’une dynamique de publication touchant d’autres pays européens : Espagne et Italie, notamment.
Vers le milieu des années 1980, Auguste Vistel décéda et Marcel Navarro décida de prendre sa retraite. Lug fut vendu à un groupe scandinave : Semic, en 1993. À partir de là, la création de nouvelles aventures de tous ces personnages s’arrêta et Lug fut absorbé par Semic en 1994.
Dernière édition par Ouv le Mar 17 Fév 2015, 12:56, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Ouv
Compagnon
Compagnon
 
Messages: 137
Inscription: Mer 23 Juil 2014, 09:34

Re: Hexagon Comics - recapitulons...

Messagepar Ouv » Mar 17 Fév 2015, 12:52

Les années 2000 : le renouveau

Image

Vers le milieu des années 1990, la branche française de Semic redevint autonome sous le nom de Semic S.A. Dès le début des années 2000 et sous l’impulsion du nouvel éditeur en chef Thierry Mornet, Semic décida de donner une seconde jeunesse aux personnages jadis créés par Lug en leur inventant de nouvelles histoires.
Cet ambitieux programme prit la forme de six magazines : Kiwi, Mustang, Rodéo, Spécial Rodéo, Yuma et Spécial Zembla ; et de séries limitées comme les Strangers et Fantask. Y furent publiés un mélange de réimpressions, de fumetti italiens et de nouveaux épisodes de création française concernant les super-héros Lug. Sous l’égide de Jean-Marc Lofficier, on vit ainsi le retour de Zembla, Wampus, Kabur, Phénix, la Brigade temporelle, Sibilla, le Gladiateur de Bronze et bien d’autres encore. Cette fois-ci, il fut établi que tous ces personnages vivaient dans le même univers partagé et il y eut un réel effort pour créer une continuité rétroactive et une cohérence entre les divers éléments introduits par Lug au cours de presque quatre décennies.
À cette période, le groupe des Strangers (réunissant Homicron, Starlock, Jaleb, Tanka, Jayde et Futura) vit ses aventures publiées chez Image Comics – en faisant le premier french comic-book édité aux USA ! Dans le même temps, Phénix et Sibilla vivaient un cross-over avec Witchblade, chez Top Cow.
Mais malgré tout ce dynamisme, cette relance prit fin avec la dissolution de Semic en 2005.

Les années 2010 : un avenir prometteur

Image

Image

Mais ces super-héros, vieux de presque soixante ans pour certains et ayant déjà traversé bien des épreuves, ne disparurent pas encore. Une association de scénaristes en récupéra ainsi les droits sous la bannière d’Hexagon Comics.
Depuis lors, une ambitieuse politique de reconnaissance de cet univers est menée. Ainsi, l’éditeur Rivière blanche publie depuis plusieurs années d’épais omnibus réimprimant les aventures classiques des super-héros créés par Lug. Un partenariat avec l’éditeur associatif Wanga Comics permet la publication de matériel inédit : la saga des Strangers enfin disponible dans son intégralité, le magazine Hexagon Universe permettant de réimprimer des aventures marquantes et de produire de nouveaux épisodes, une saison 3 des Strangers à paraître en 2014-2015, etc.
Et il semble bien que nous n’en soyons qu’au tout début de cette redécouverte de ce qu’il faut bien appeler « l’Hexagonverse » (par analogie au DCverse et au Marvelverse) : Rivière blanche poursuit l’édition de ses omnibus et prévoit de publier romans et autres recueils de nouvelles tandis que le planning de parution de Wanga Comics s’étoffe de plus en plus.
Il s’avère donc qu’à l’instar de leurs cousins américains, les super-héros français soient immortels !

La question qui revient souvent, c´est par où commencer pour découvrir cet univers ?

La meilleur porté d´entrée est le TPB « Strangers 0 – Présages et prologues » qui fait le lien entre les BDs d´époque et la version contemporaine, et lance la série « Strangers » qui porte le renouveau de cet univers.

Les commandes se font uniquement via internet: c´est en se passant des intermédiaires que Hexagon Comics peut rentrer dans ses frais et contineur de publier sans faute un ouveau 44 pages par mois.

http://www.riviereblanche.com/hexagoncomics.htm

En ce qui me concerne, j´ai dessiné 11 pages du Strangers 3.2, l´intégralité du Strangers 3.9 ainsi que le futur Strangers 3.13

Image

Ainsi que les illustrations inédites des compléments de jeu rôle "Apocalypse", "Les entités cosmiques" et "les civilisations extra-terrestres":

Image

N´hésitez pas si vous avez des questions !

Ouv
Avatar de l’utilisateur
Ouv
Compagnon
Compagnon
 
Messages: 137
Inscription: Mer 23 Juil 2014, 09:34


Retourner vers Hexagon Comics / Rivière Blanche

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité