Page 1 sur 1

Suspiria (2018)

MessagePosté: Dim 04 Nov 2018, 01:47
par Pifgadstrange
suspir10.jpg

Sortie mercredi 14/11 du remake du célèbre film de Dario Argento. Je ne suis pas grand fan de la version de 1977 même si je suis conscient de son statut d'oeuvre-culte et de Grand Classique.
La bande-annonce, à la fois sobre, classieuse et atmosphérique, les libertés prises par le réalisateur par rapport au 1er film (on transvase l'action dans le Berlin de 1977, on garde peu d'éléments du film original), et la durée (2h30!) attisent ma curiosité, d'autant plus que "Mad Movies" et "L'écran fantastique" en sont ressortis plutôt satisfaits...
La bande-annonce :


Re: Suspiria (2018)

MessagePosté: Dim 04 Nov 2018, 15:59
par daisy
L'ambiance musicale des Goblin à aussi une importance extraordinaire dans ce premier volet des 3 mères, c'est vraiment le chef d'œuvre de leur association :love1:

Re: Suspiria (2018)

MessagePosté: Dim 04 Nov 2018, 20:23
par batless
Vu la Bande Annonce avant Halloween, ça ne me donne pas du tout envie

Re: Suspiria (2018)

MessagePosté: Mar 06 Nov 2018, 10:14
par RV
Quelle nécessité de ce remake ?
la bande annonce n'est pas plus motivante que ça
la version originelle était angoissante à souhait, elle se suffisait à elle-même...
Après les goûts, les couleurs... :jap:

Re: Suspiria (2018)

MessagePosté: Mar 06 Nov 2018, 22:15
par daisy
Je n'ai aucune envie de voir ce remake comme dit RV l'original se suffit à lui-même.

Re: Suspiria (2018)

MessagePosté: Mer 07 Nov 2018, 00:32
par Tovenaar
RV a écrit:Quelle nécessité de ce remake ?
la bande annonce n'est pas plus motivante que ça
la version originelle était angoissante à souhait, elle se suffisait à elle-même...
Après les goûts, les couleurs... :jap:

Dans la première version, il y avait aussi un travail particulier sur la couleur et les ambiances sonores.

suspiria-colors.jpg
suspiria-colors.jpg (29.67 Kio) Vu 405 fois



Re: Suspiria (2018)

MessagePosté: Mer 07 Nov 2018, 03:11
par Pifgadstrange
Ce remake se démarque complètement de son modèle sur plein de points, c'est ça qui est intéressant je trouve et il y a un contexte historique qui s'y greffe. Le réalisateur semble avoir voulu miser sur une approche ou plutôt une variation intelligente et plus complexe d'un point de vue scénaristique par rapport à la 1ère version, et non un remake décérébré. En tout cas, réponse la semaine prochaine...

Re: Suspiria (2018)

MessagePosté: Mer 07 Nov 2018, 18:50
par RV
Tovenaar a écrit:
RV a écrit:Quelle nécessité de ce remake ?
la bande annonce n'est pas plus motivante que ça
la version originelle était angoissante à souhait, elle se suffisait à elle-même...
Après les goûts, les couleurs... :jap:

Dans la première version, il y avait aussi un travail particulier sur la couleur et les ambiances sonores.

suspiria-colors.jpg




Et comment, ça faisait flipper dans les salles...
:D

Re: Suspiria (2018)

MessagePosté: Dim 18 Nov 2018, 16:07
par Pifgadstrange
Vu avant-hier. J'ai trouvé ça -dans le genre- très bon, d'autant plus que je ne suis pas un adapte de l'original.
La bande-annonce traduisait bien l'orientation du film, à savoir une œuvre avant tout atmosphérique, loin des clichés du cinéma de genre actuel (type "La nonne" ou "Insidious").
C'est le mélange du cinéma d'auteur avec le cinéma de genre : en résulte un remake intelligent avec une ambiance lourde et omniprésente, des partis-pris visuels passionnants, au tempo lent mais à l'atmosphère envoutante...
Le contexte historique (totalement absent de l'oeuvre d'Argento) -ici le mur de Berlin et la bande à Baader- même si mis en filigrane, permet d'ancrer une histoire purement fantastique dans le réel, ce paradoxe accentuant le climat d'étrangeté d'ensemble.
Les actrices sont toutes formidables, pas une seule fausse note dans leur jeu. La mise en scène est impeccable, bien loin du parti-pris formel du film original (le Suspiria de 2018 est aussi "blafard" que celui de 77 était "coloré").
Un film étrange et déroutant (dans le bon sens du terme), à l'ambiance anxiogène, et qui ne pourra pas laisser totalement indifférent.
Bon film.