Page 3 sur 3

Re: Gaston Lagaffe, le film

MessagePosté: Ven 17 Fév 2017, 00:12
par Lord Foxhole
reedff a écrit:C'est simple il remplacera sa chimie par un portable greffé à la place d'une main.

Ensuite, Gaston va créer un ordinateur intelligent accouplé avec un laser... Seulement voilà : l'ordinateur devient fou, transforme Gaston en programme informatique et l'intègre dans son système. Là, il est obligé de participer à des combats contre d'autres programmes, récupérés sur Internet ! Seulement voilà : Gaston parvient à s'attirer la sympathie d'autres programmes et organise une révolte dans le système !
Oui, avec des idées aussi originales, je suis sûr que ça pourrait marcher...

Re: Gaston Lagaffe, le film

MessagePosté: Ven 17 Fév 2017, 00:20
par PifouPocheAddict
Lord Foxhole a écrit:
reedff a écrit:C'est simple il remplacera sa chimie par un portable greffé à la place d'une main.

Ensuite, Gaston va créer un ordinateur intelligent accouplé avec un laser... Seulement voilà : l'ordinateur devient fou, transforme Gaston en programme informatique et l'intègre dans son système. Là, il est obligé de participer à des combats contre d'autres programmes, récupérés sur Internet ! Seulement voilà : Gaston parvient à s'attirer la sympathie d'autres programmes et organise une révolte dans le système !
Oui, avec des idées aussi originales, je suis sûr que ça pourrait marcher...

Et bien voilà... Génial ! :good: Envoi leur vite ton scénar, ça sauvera peut-être le film ! :mdr:

Re: Gaston Lagaffe, le film

MessagePosté: Ven 17 Fév 2017, 11:53
par CRISWEL
J'ai lu une fois une critique virulente sur Gaston disant que, étant donné la conjoncture actuelle, il était honteux qu'un tel personnage puisse autant se la couler douce pendant que des tas d'autres cherchent désespérément un job. Évidemment, les conditions dans lesquelles il a été engagé sont clairement datées. D'abord, à l'époque, c'était le plein emploi et personne ne passait d'examen pour un job subalterne. Ensuite, selon les dires d'Yvan Delporte, la rédaction de Spirou est imaginaire et idéalisée. De plus, on ne sait même pas où elle se trouve ni dans quel pays puisque à la demande de Dupuis, les gags ont été progressivement dessinés afin de plaire au public français.

Avec ces paramètres, je me demande ce qu'ils vont faire comme film... :dubitatif:

Re: Gaston Lagaffe, le film

MessagePosté: Ven 17 Fév 2017, 16:53
par Lord Foxhole
CRISWEL a écrit:J'ai lu une fois une critique virulente sur Gaston disant que, étant donné la conjoncture actuelle, il était honteux qu'un tel personnage puisse autant se la couler douce pendant que des tas d'autres cherchent désespérément un job. Évidemment, les conditions dans lesquelles il a été engagé sont clairement datées. D'abord, à l'époque, c'était le plein emploi et personne ne passait d'examen pour un job subalterne. Ensuite, selon les dires d'Yvan Delporte, la rédaction de Spirou est imaginaire et idéalisée. De plus, on ne sait même pas où elle se trouve ni dans quel pays puisque à la demande de Dupuis, les gags ont été progressivement dessinés afin de plaire au public français.

La rédaction de Spirou, à l'époque (dans les années 50), se trouvait à Bruxelles... Mais il est clair qu'elle ne ressemblait pas exactement à ça.
La plupart des lecteurs savaient donc bien où ça se passait ; Spirou avait toujours été un journal belge.
Mais le fait que le costume des flics soit plus proche de celui des policiers français que des belges est effectivement l'un des indices que Dupuis visait un public plus vaste. On peut d'ailleurs le voir dans d'autres séries, comme Tif et Tondu ou Natacha, où l'action est plus souvent située en France qu'en Belgique (même si c'est moins clair pour le lieu de résidence des héros, souvent changeant).
Enfin, bon, il me semble pourtant clair que l'on est ni en Grande-Bretagne, ni en Italie, ni en Espagne, ni en Allemagne !

En ce qui concerne le personnage, il ne s'est pas imposé de lui-même : Dupuis n'a toléré sa présence dans Spirou que parce que c'était une invention de Franquin, et que Franquin était son " dessinateur-vedette "... Sinon, il est clair que ce glandeur professionnel ne serait jamais resté longtemps dans les pages du journal.
La présence de Gaston dans la rédaction n'a d'ailleurs jamais vraiment été expliquée... Ni pourquoi Mr Dupuis le conserve, alors qu'il parasite clairement la bonne marche de son entreprise. Ce n'est pas seulement qu'il est inutile (ce serait un moindre mal) : il provoque en plus des catastrophes. Normalement, Mr Dupuis aurait du le mettre à la porte dès le début... Or, il reste et c'est effectivement un mystère.

Re: Gaston Lagaffe, le film

MessagePosté: Ven 17 Fév 2017, 17:49
par CRISWEL
A part ça, Franquin aurait été content de voir une de ses créations - même à petite échelle - se réaliser....


Re: Gaston Lagaffe, le film

MessagePosté: Ven 17 Fév 2017, 18:05
par reedff
J'ai lu une fois une critique virulente sur Gaston disant que,
étant donné la conjoncture actuelle, il était honteux qu'un tel personnage puisse autant se la couler douce pendant que des tas d'autres cherchent désespérément un job
. signé Fillon.

Re: Gaston Lagaffe, le film

MessagePosté: Ven 17 Fév 2017, 18:43
par leo
Gaston génère de l'emploi , l'immeuble Dupuis est renové régulièrement

Re: Gaston Lagaffe, le film

MessagePosté: Dim 19 Fév 2017, 03:39
par Lord Foxhole
PifouPocheAddict a écrit:
Lord Foxhole a écrit:Ensuite, Gaston va créer un ordinateur intelligent accouplé avec un laser... Seulement voilà : l'ordinateur devient fou, transforme Gaston en programme informatique et l'intègre dans son système. Là, il est obligé de participer à des combats contre d'autres programmes, récupérés sur Internet ! Seulement voilà : Gaston parvient à s'attirer la sympathie d'autres programmes et organise une révolte dans le système !
Oui, avec des idées aussi originales, je suis sûr que ça pourrait marcher...

Et bien voilà... Génial ! :good: Envoi leur vite ton scénar, ça sauvera peut-être le film ! :mdr:

Merci... Des idées originales comme celle-là, j'en ai plein ! :wink:

Ceci dit, c'est vrais que comme Spirou partage le même univers que Gaston, on pourrait imaginer une sorte de crossover... Gaston partageant, à sa façon, une aventure de Spirou et Fantasio.
Ce qui pourrait fournir plus facilement une trame de fond scénaristique au film...

Re: Gaston Lagaffe, le film

MessagePosté: Dim 19 Fév 2017, 04:42
par Tovenaar
Un excellent crossover Gaston/Spirou existe :

Bravo les Brothers

BravoLesBrothers.jpg


Image

Re: Gaston Lagaffe, le film

MessagePosté: Dim 19 Fév 2017, 16:54
par Lord Foxhole
Tovenaar a écrit:Un excellent crossover Gaston/Spirou existe :

Bravo les Brothers

Oui, j'avais justement pensé à celui-là... :wink:
Il serait possible d'utiliser la base comme scénario pour un film où les personnages principaux (Gaston, Spirou, Fantasio, etc) pourraient jouer leur rôle. Mais ça signifie qu'il y aurait pratiquement deux trames entremêlées dans l'histoire : la partie gag avec Gaston / Fantasio obligés de s'occuper des Brother ; la partie enquête / aventure avec Spirou recherchant le propriétaire des singes...

Re: Gaston Lagaffe, le film

MessagePosté: Jeu 23 Fév 2017, 10:55
par Bernie
Lord Foxhole a écrit:C'est comme si l'on voulait faire un film de 120 minutes à partir d'épisodes de Caméra Café


Bah il y en a eu deux, des films Caméra Café, même s'ils devaient être plus proches des 90 minutes. C'était moyen mais pas honteux.

Gaston au cinéma, c'est hyper casse-gueule. Transposer ça aujourd'hui me semble difficile en conservant les fondamentaux, même si, bon, il existe encore de nos jours des emplois plus fictifs que celui de Lagaffe. Mais l'ambiance de la BD, c'est celle des années 50-60, 70 au plus tard. C'est celle que j'aimerais retrouver à l'écran.

Re: Gaston Lagaffe, le film

MessagePosté: Jeu 27 Avr 2017, 12:33
par CRISWEL
Bon ! Eh bien le tournage se passe à Marseille....

http://people.bfmtv.com/cinema/l-adapta ... 51451.html

Re: Gaston Lagaffe, le film

MessagePosté: Ven 28 Avr 2017, 08:00
par batless
CRISWEL a écrit:Bon ! Eh bien le tournage se passe à Marseille....

http://people.bfmtv.com/cinema/l-adapta ... 51451.html


Et ben ça commence bien... :sifl: ça va vachement ressembler à l'ambiance de la bd, tsss...

Re: Gaston Lagaffe, le film

MessagePosté: Ven 28 Avr 2017, 08:59
par Jean-Louis
Rien de surprenant dans tout cela.

Un film de Gaston c'est une fausse bonne idée.
Et justement, les idées c'est ce qui manque le plus aujourd'hui ; on recycle à tout-va, on ne sait plus faire que ça, à croire que la mine s'est tarie... :arfl:

Gaston, il est inscrit dans son époque ; transposé aujourd'hui, il est complètement décalé. Et si on le garde d'époque, toutes les références sociétales passent à la trappe, car elles ne signifient rien pour les jeunes actuels.

Non, tout ça est plombé d'office, et ça va encore faire un naveton affligeant... :down:

Re: Gaston Lagaffe, le film

MessagePosté: Ven 28 Avr 2017, 19:44
par klorophylle
Et on vas avoir droit à un Boule et Bill 2 en plus........... :zidane:

Re: Gaston Lagaffe, le film

MessagePosté: Sam 29 Avr 2017, 19:44
par batless
klorophylle a écrit:Et on vas avoir droit à un Boule et Bill 2 en plus........... :zidane:


Mais il semble mieux que le 1er. Ils ont oublié le côté militantisme à 2 balles pour celui là