La Database et ses fantômes

Tout ce que vous voulez savoir sur les Petits Formats et sur la BD populaire est ici.
Retrouvez également l'actualité des Fumetti en France, les projets des éditeurs sans oublier les fanzines dédiés.
De Blek le Roc à Akim en passant par Tex Willer, Mister No ou Zagor, c'est ici que ça se passe !!

Re: La Database et ses fantômes

Messagepar Database » Mar 13 Mar 2018, 02:37

PifouPocheAddict a écrit:
Nasdine Hodja a écrit:Dans la série Pifou (2), je possède 3 Spéciaux non-répertoriés :

(15) Spécial 15HS - Coloriages Jeux - décembre 1989 - PVP : 16 F
(20) Spécial 20HS - Coloriages Jeux - octobre 1990 - PVP : 20 F - supplément : La pâte à modeler fluo
(26) Spécial 26HS - Coloriages Jeux - octobre 1991 - PVP : 20 F - supplément : Les ciseaux z'animaux

Comme nous avons maintenant des addicts à Pifou, il me semblait indispensable de communiquer ces informations. :lol6:

PPA dit :" Bravo l'expert " :prie:
Merci pour cette info qui est d'une importance capitale pour tout Pifouphile qui se respecte ! :bise: :bebe:


Info reprise pour la prochaine mise à jour, bientôt cette fois !
Merci Nasdine (et un peu PPA pour l'insistance) :D
Avatar de l’utilisateur
Database
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1476
Inscription: Jeu 27 Oct 2016, 01:45

Re: La Database et ses fantômes

Messagepar drou » Mar 13 Mar 2018, 09:53

Petite préférences pour cette présentation car si l'on veut, on a le détail du n° tout de suite sans aller en bas de page.
Famille JX
http://www.dlgdl.com/GENPAGES/DSE_CATZ.HTM
Ce n'est que mon avis ?
il y a toujour un PF qui vous manque
pour retrouver la petition sur swing c'est ici
http://www.forumpimpf.net/viewtopic.php?t=6129
Avatar de l’utilisateur
drou
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 13216
Inscription: Jeu 04 Déc 2003, 02:00
Localisation: Melrand (56) et aujourd'hui Echillais (17)

Re: La Database et ses fantômes

Messagepar datadox » Mar 13 Mar 2018, 11:22

Tovenaar a écrit:
datadox a écrit:Je préfère le listing Biggles car pour le listing Achille Talon je n'obtiens rien en cliquant sur la flèche dans le menu déroulant (un problème avec Firefox?)

Je viens de vérifier avec Firefox : ça fonctionne pour moi.

Scroll.png


J'ai la même chose que toi. J'avais lu un peu trop vite et pensais que la bibliographie détaillée de chaque item faisait plus d'une ligne.
Mes recherches : viewtopic.php?f=3&t=27953#p555499
Mes séries complètes : viewtopic.php?f=1&t=8276&p=587549#p587549

Plus que 62 Arédit / Artima [et 213 Filles] [hors rebrochages] sur 12.247
Avatar de l’utilisateur
datadox
Manitou
Manitou
 
Messages: 7084
Inscription: Jeu 01 Mai 2008, 00:29
Localisation: Library of Congress

Re: La Database et ses fantômes

Messagepar jmrazer » Mar 13 Mar 2018, 19:45

moi, je préfère la version PF
Terminé Comics Pocket Arédit / Artima sur 1284 (hors rebrochage)
Terminé Coll. Cosmos/FlashPF sur 403 (hors rebrochage)
Avatar de l’utilisateur
jmrazer
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
 
Messages: 4461
Inscription: Dim 19 Nov 2006, 22:06
Localisation: Tarn

Re: La Database et ses fantômes

Messagepar Database » Ven 16 Mar 2018, 03:19

datadox a écrit:J'avais lu un peu trop vite et pensais que la bibliographie détaillée de chaque item faisait plus d'une ligne.


Ce sera probablement le cas plus tard.
Pour l'instant, et comme je l'ai indiqué, il s'agit de fournir le détail de ce que l'on voit dans les fascicules. Bien sûr, dans certains cas, il y a déjà pas mal d'informations, mais ce n'est pas trop le cas des exemples que j'ai utilisés.

Dans les ajouts viendront les auteurs, s'ils ne figurent pas déjà dans les fascicules, soit en crédit direct, soit via une signature identifiable, et évidemment, les informations sur l'origine s'il s'agit d'une adaptation étrangère.
Selon les cas, il peut y avoir peu ou beaucoup d'informations et la façon de présenter cela doit être examinée avec soin afin de rester lisible.

Par ailleurs, si l'on suppose que Google (par exemple) pourra indexer tout ça, ce n'est pas une raison pour ignorer toute forme d'indexation interne. Le système des listes garde l'avantage de permettre une recherche sur des variantes d'orthographe que le moteur de recherche ne trouverait pas. En plus, le système de zoom par thématique spécifique permet de trouver facilement ce qui est trop bateau et donnerait des milliers de pages via Google.

Des difficultés apparaissent quand on suit les détails. Des séries changent de nom, des auteurs aussi. L'orthographe fluctue parfois et la gestion des caractères spéciaux ou de la ponctuation est souvent aléatoire.
Par exemple, si l'on prend les fascicules de la série TTX 75 de comics Pocket, on voit que ce titre bénéficie d'un certain nombre d'écritures, avec ou sans point, tiret, blanc. Si la saisie est fidèle à ce qu'a écrit l'éditeur, le tri informatique peut considérer chaque orthographe comme une série différente.
Pour éviter cela, il faut normaliser le nom, mais dans ce cas, la fidélité à ce qui est écrit disparaît. L'idéal serait d'avoir les deux ... Il y a même des cas, assez nombreux où le titre d'une histoire annoncée en couverture n'est pas le même que celui de l'intérieur.
Egalement, les orthographes des auteurs étrangers sont parfois fausses ... J'ai vu des exemples rigolos, même chez Arédit qui était tout de même assez soigneux. Faut-il corriger directement ? Mentionner l'erreur ?

Ma ligne générale est de stabiliser les éléments principaux et de garder une zone commentaires pour les informations plus rares, dans le genre des petites notices qui ne sont que du texte libre qui est rattaché à une série. Evidemment, il faut penser à aller les lire pour disposer des précisions. Je pense que je jouerai un peu plus avec les couleurs des cases dans les tableaux pour dire des choses comme :
- notice disponible,
- scan disponible,
- série terminée ou en cours etc.

En fait, comme je gère mes pages avec une sorte de PHP maison, je peux modifier l'habillage via le simple changement d'un modèle et la re-génération des pages associées. Cependant, les pages doivent tout de même être transférées à nouveau sur le site ensuite. C'est plus rapide s'il n'y en a pas 20.000 à chaque fois !
Donc j'essaye de réfléchir au maximum avant.

Merci à ceux d'entre vous qui donnent leur avis.

Je vais localiser une série terminée de taille raisonnable et proposer un mix des deux exemples fournis.
Vous pouvez aussi aller voir
http://www.dlgdl.com/BIBLIOS/DHI_TWK1.HTM

pour une idée plus développée liée aux index Histoires.
Avatar de l’utilisateur
Database
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1476
Inscription: Jeu 27 Oct 2016, 01:45

Re: La Database et ses fantômes

Messagepar Tovenaar » Ven 16 Mar 2018, 03:37

C'est un tout petit détail, mais l'image de fond de cette page serait un rien plus jolie si on n'y voyait pas les raccords.

Voici l'image FONDPGPF.jpg légèrement arrangée (avec un petit logiciel appelé Seamless Factory) :
FONDPGPF.jpg


Voilà une modification qui prendrait vraiment peu de temps (↑ FTP) mais qui n'a rien de fondamental.

Idem avec FONDPGJX.jpg :
FONDPGJX.jpg


FONDPGMG.jpg :
FONDPGMG.jpg


Pour les autres images de fond, mes modifications ne donnent pas vraiment un meilleur résultat.

Database a écrit:Des difficultés apparaissent quand on suit les détails. Des séries changent de nom, des auteurs aussi. L'orthographe fluctue parfois et la gestion des caractères spéciaux ou de la ponctuation est souvent aléatoire.
Par exemple, si l'on prend les fascicules de la série TTX 75 de comics Pocket, on voit que ce titre bénéficie d'un certain nombre d'écritures, avec ou sans point, tiret, blanc. Si la saisie est fidèle à ce qu'a écrit l'éditeur, le tri informatique peut considérer chaque orthographe comme une série différente.
Pour éviter cela, il faut normaliser le nom, mais dans ce cas, la fidélité à ce qui est écrit disparaît. L'idéal serait d'avoir les deux ... Il y a même des cas, assez nombreux où le titre d'une histoire annoncée en couverture n'est pas le même que celui de l'intérieur.
Egalement, les orthographes des auteurs étrangers sont parfois fausses ... J'ai vu des exemples rigolos, même chez Arédit qui était tout de même assez soigneux. Faut-il corriger directement ? Mentionner l'erreur ?

Il faudrait mentionner l'erreur.
Entre parenthèses ?

Exemples
Toni-Cyclone (Toni Cyclone)
Ruben Moreira (Rubimor)

Mais s'il y a plein de variantes, ça risque de devenir lourd.
Mais au moins le référencement de type "Google" serait de meilleure qualité. Enfin, je crois. :dubitatif:
Image La couche du moche
Avatar de l’utilisateur
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 26640
Inscription: Mar 11 Avr 2006, 03:34
Localisation: de Vlieg op de Neus

Re: La Database et ses fantômes

Messagepar datadox » Ven 16 Mar 2018, 10:56

Database a écrit:Des difficultés apparaissent quand on suit les détails. Des séries changent de nom, des auteurs aussi. L'orthographe fluctue parfois et la gestion des caractères spéciaux ou de la ponctuation est souvent aléatoire.
Par exemple, si l'on prend les fascicules de la série TTX 75 de comics Pocket, on voit que ce titre bénéficie d'un certain nombre d'écritures, avec ou sans point, tiret, blanc. Si la saisie est fidèle à ce qu'a écrit l'éditeur, le tri informatique peut considérer chaque orthographe comme une série différente.
Pour éviter cela, il faut normaliser le nom, mais dans ce cas, la fidélité à ce qui est écrit disparaît. L'idéal serait d'avoir les deux ... Il y a même des cas, assez nombreux où le titre d'une histoire annoncée en couverture n'est pas le même que celui de l'intérieur.
Egalement, les orthographes des auteurs étrangers sont parfois fausses ... J'ai vu des exemples rigolos, même chez Arédit qui était tout de même assez soigneux. Faut-il corriger directement ? Mentionner l'erreur ?


À mon avis tout dépend si la publication que tu références est la source originale du crédit ou non.

Dans le cas de traductions, j'ai tendance à faire comme si le crédit dans la VF n'existait pas et je vais aux crédits originaux, souvent plus détaillés et qui, s'ils ont été mal lus, peuvent effectivement avoir occasionné des erreurs dans la VF. Il est de toute façon implicite que l'on a eu accès à la parution originale pour établir la référence de correspondance (personnellement je n'établis jamais de correspondance que je n'ai pu vérifier par moi-même), donc il semble logique de se référer aux crédits originaux plutôt qu'à ceux de la traduction.

Dans le cas d'une erreur dans les crédits originaux, je préfère la corriger entre crochets plutôt qu'entre parenthèses. Les crochets me semblent un meilleur outil pour le paratexte que les parenthèses, qui peuvent être un élément textuel.

Si la publication est la parution originale et qu'il y a une erreur, je corrige l'erreur et je peux éventuellement ajouter [mc + erreur] pour mentionner l'erreur [mc pouvant être compris comme miscredited as ou mal crédité].

Lorsque le nom crédité est un pseudonyme, je donne le nom usuel précédé du signe = et entre crochets.

L'exemple de Rubimor choisi par Tovenaar n'est pas idéal, car Rubimor est un pseudonyme signé et non une erreur de crédit (à ma connaissance Ruben Moreira n'a jamais eu de crédit officiel "Rubimor" chez Arédit).

Pour les différences entre le titre en couverture et celui à l'intérieur, cela ne me pose pas de problème puisque je mentionne le titre en couverture dans la ligne couverture

exemple trouvé récemment :
CATHY 18 (02/64) Couverture peinte L'Énigme de l'école de montagne
CATHY 18 (02/64) UK:FLW:SPL L'Énigme de l'école des montagnes 64p Schoolgirls' Picture Library 75: Pam at Mountain School
Mes recherches : viewtopic.php?f=3&t=27953#p555499
Mes séries complètes : viewtopic.php?f=1&t=8276&p=587549#p587549

Plus que 62 Arédit / Artima [et 213 Filles] [hors rebrochages] sur 12.247
Avatar de l’utilisateur
datadox
Manitou
Manitou
 
Messages: 7084
Inscription: Jeu 01 Mai 2008, 00:29
Localisation: Library of Congress

Re: La Database et ses fantômes

Messagepar jmrazer » Ven 16 Mar 2018, 14:20

collection fanfann.
le dernier tome (21) dont la parution est annoncée douteuse, est en vente (cher) sur ebay.
les précédents sont cités en 4e de couverture.
https://www.ebay.fr/itm/RARE-livre-EN-FRANCAIS-EO-1956-collection-FANFAN-editions-vedette-monaco-n-21/282886911571?hash=item41dd5fb653:g:HOAAAOSwhWRaq4pq
Terminé Comics Pocket Arédit / Artima sur 1284 (hors rebrochage)
Terminé Coll. Cosmos/FlashPF sur 403 (hors rebrochage)
Avatar de l’utilisateur
jmrazer
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
 
Messages: 4461
Inscription: Dim 19 Nov 2006, 22:06
Localisation: Tarn

Re: La Database et ses fantômes

Messagepar Database » Sam 17 Mar 2018, 19:44

Database a écrit:Je vais localiser une série terminée de taille raisonnable et proposer un mix des deux exemples fournis..


chose promise, chose due ...

http://www.dlgdl.com/GENPAGES/DSE_CBE2.HTM

J'ai aussi mis (à part) les infos 'sources' disponibles selon les archives pour le n° 8 de cette série.
Dans ce cas, Arédit était content d'avoir trouvé les Star Love Stories qui donnaient d'un coup une histoire de 64 pages. D'origine anglaise, ils les ont utilisées abondamment (sous divers noms, ils y a eu plus de 800 numéros) alors que les histoires américaines ne faisaient que rarement plus d'une dizaine de pages.
Dans les dossiers archives, les fascicules anglais (format environ PF) figuraient en entier, parfois expurgés d'une histoire courte à la fin. Par contre, les histoires US n'étaient accessibles que via les quelques pages de leur diffusion, extraites d'un fascicule. Quand on avait la chance de tomber sur une histoire du début (ou de la fin), il pouvait y avoir l'ours, voire des statistiques de publication (obligatoires aux US de temps en temps).
Dans certains cas, on ne savait même pas le nom de la série. par contre, si l'on trouvait le petit carton Arédit, on pouvait avoir le titre anglais de l'histoire, et avec un 'coup de GCD', on trouvait le reste. J'ai même pu, de temps en temps, identifier des histoires avec le petit numéro de la première page (genre D-1024).

Pour ce qui concerne les auteurs, malheureusement, il n'y avait aucun crédit dans les fascicules anglais, ce qui implique une phase de recherche supplémentaire pour les trouver. Il existe bien quelques documents divers ou bibliographes bien imprécises, mais tout retrouver avec les détails est du niveau super-Expert. Il faudra donc attendre que Datadox ait tout fait. :D
J'essayerai juste d'aider un peu.
Avatar de l’utilisateur
Database
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1476
Inscription: Jeu 27 Oct 2016, 01:45

Re: La Database et ses fantômes

Messagepar Database » Sam 17 Mar 2018, 20:28

datadox a écrit:
À mon avis tout dépend si la publication que tu références est la source originale du crédit ou non.

Dans le cas de traductions, j'ai tendance à faire comme si le crédit dans la VFn'existait pas et je vais aux crédits originaux, souvent plus détaillés et qui, s'ils ont été mal lus, peuvent effectivement avoir occasionné des erreurs dans la VF. Il est de toute façon implicite que l'on a eu accès à la parution originale pour établir la référence de correspondance (personnellement je n'établis jamais de correspondance que je n'ai pu vérifier par moi-même), donc il semble logique de se référer aux crédits originaux plutôt qu'à ceux de la traduction.


Cher Tristan,Je comprends ta position, mais cela me semble contradictoire avec un des objectifs de ces travaux documentaires qui est de fournir des aides à ceux qui souhaitent approfondir ce qu'ils ont lu et aimé.
Si l'on corrige les erreurs directement le point de départ de leur recherches disparait. Par exemple, pour Arédit, certains crédits d'auteurs, mentionnés dans les fascicules sont faux. Mais comme ils sont dans les fascicules, je les relève, disons en première lecture (je tacherai de donner un exemple après).
Il serait trop souvent inopportun, à ce niveau, en liaison avec des connaissances éventuellement insuffisantes, de déclarer que telle info est fausse. Ceci correspond à ce que j'appelle la biblio brute.
Par la suite, quand on qualifie, on peut, cette fois au niveau source, fournir les infos si elles manquent, ou les corriger si elles sont fausses. Si elles étaient correctes, je ne vois pas l'utilité de les fournir à nouveau.

Après, il y a divers types d'erreurs.
Pour les histoires, comme toi, j'indique ce qui est présent en couverture et le titre intérieur qui peut être différent. Beaucoup de lecteurs, d'ailleurs, ne le verront pas.
S'il y a une erreur de type orthographe, j'ajoute un (sic). Ceci permet de distinguer l'erreur de recopie de celle de l'original. Quand un titre change, quelque soit ce changement, on peut le mentionner, mais ce n'est pas forcément une erreur, juste un choix ...
Pour les auteurs, j'utilise donc la notion de niveau d'information laquelle, plus elle est basse, plus elle est précise, ce qui est usuel dans la Database ...
Si, par exemple, en cherchant une info dans le GCD, je trouve une erreur sûre, alors je leur demande de corriger, et pour ma part, je préfère ne pas mentionner ça. Quand il s'agit d'un document écrit, la transmission de l'erreur et surtout sa correction est plus difficile ... Disons que globalement, mes 'petites notices' sont des bouts de texte 'libre' tout à fait appropriés pour donner mon avis sur tel ou tel sujet ou ce que je pense être une erreur. Je n'ai donc pas besoin d'un élément de structure de base de données pour traiter ce type de cas.

Enfin, toujours pour les noms, j'ai toujours été partagé sur la gestion des pseudos. La tentation est de réduire le nombre de nom en les remplaçant par le vrai nom de la personne.
Mais d'une part, ce n'est pas ce qui est écrit dans ou sur le livre, c'est donc perturbant pour, à nouveau, celle ou celui qui veut aller plus loin, et d'autre part, cela va contre la volonté de l'auteur. S'il a souhaité être publié sous tel ou tel nom, qui sommes-nous pour décider autre chose à sa place.
Donc il y a bien Rubimor et Ruben Moreira, selon les crédits donnés par l'auteur lui-même. Après, avons-nous le droit de publier sa non-ubiquité ? C'est une question difficile.
Avatar de l’utilisateur
Database
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1476
Inscription: Jeu 27 Oct 2016, 01:45

Re: La Database et ses fantômes

Messagepar jmrazer » Sam 17 Mar 2018, 20:51

:pouce:
Terminé Comics Pocket Arédit / Artima sur 1284 (hors rebrochage)
Terminé Coll. Cosmos/FlashPF sur 403 (hors rebrochage)
Avatar de l’utilisateur
jmrazer
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
 
Messages: 4461
Inscription: Dim 19 Nov 2006, 22:06
Localisation: Tarn

Re: La Database et ses fantômes

Messagepar Database » Sam 17 Mar 2018, 20:54

Donc un exemple :

Aventures Fiction (2)
Fascicule n° 56
Wonder Woman - Le combat de Wonder Woman

Scénario : Gary Bates
Dessin : Heck Colletta

Pas mal !
Evidemment, le GCD nous donne :
S cary Bates
D Don Heck
E Vince Colletta

y'en a d'autres ...
Avatar de l’utilisateur
Database
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1476
Inscription: Jeu 27 Oct 2016, 01:45

Re: La Database et ses fantômes

Messagepar Database » Sam 17 Mar 2018, 20:57

Tovenaar a écrit:C'est un tout petit détail, mais l'image de fond de cette page serait un rien plus jolie si on n'y voyait pas les raccords.


Merci, je vais tester tes fonds. Après, il suffira que je les copie dans le répertoire IMAGES pour les activer.
Avatar de l’utilisateur
Database
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1476
Inscription: Jeu 27 Oct 2016, 01:45

Re: La Database et ses fantômes

Messagepar arsen33 » Sam 17 Mar 2018, 21:01

Database a écrit:Donc il y a bien Rubimor et Ruben Moreira, selon les crédits donnés par l'auteur lui-même. Après, avons-nous le droit de publier sa non-ubiquité ? C'est une question difficile.


Les auteurs utilisent quelquefois plusieurs pseudos pour marquer un changement de style, ou selon le type de publication, ou autres raison.
Mais le plus souvent ils revendiquent ces pseudos et dans ce cas, je pense qu'il n'y a pas de problème à préciser le nom réel en plus du pseudo.
Par contre si le pseudo n'est pas revendiqué et qu'il est connu des "initiés" (les proches, spécialistes, critiques, ...), alors le choix de l'auteur devrait être respecté au moins du vivant de celui-ci. Par la suite si cela devient un secret de polichinelle, je pense que l'on peut dans le cadre d'un travail de base de données préciser le nom réel (ou le pseudo principal dans le cas d'un auteur qui a toujours utilisé un pseudo) en plus du pseudo (secondaire).
Reste le cas des auteurs italiens comme Molino qui en France voyait son nom francisé en Molineaux. A mon avis le nom réel devrait être ajouté pour lever toute ambiguïté.
arsen33
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1162
Inscription: Mer 09 Oct 2013, 14:29

Re: La Database et ses fantômes

Messagepar datadox » Sam 17 Mar 2018, 22:22

Database a écrit:
datadox a écrit:
À mon avis tout dépend si la publication que tu références est la source originale du crédit ou non.

Dans le cas de traductions, j'ai tendance à faire comme si le crédit dans la VFn'existait pas et je vais aux crédits originaux, souvent plus détaillés et qui, s'ils ont été mal lus, peuvent effectivement avoir occasionné des erreurs dans la VF. Il est de toute façon implicite que l'on a eu accès à la parution originale pour établir la référence de correspondance (personnellement je n'établis jamais de correspondance que je n'ai pu vérifier par moi-même), donc il semble logique de se référer aux crédits originaux plutôt qu'à ceux de la traduction.


Cher Tristan,Je comprends ta position, mais cela me semble contradictoire avec un des objectifs de ces travaux documentaires qui est de fournir des aides à ceux qui souhaitent approfondir ce qu'ils ont lu et aimé.
Si l'on corrige les erreurs directement le point de départ de leur recherches disparait. Par exemple, pour Arédit, certains crédits d'auteurs, mentionnés dans les fascicules sont faux. Mais comme ils sont dans les fascicules, je les relève, disons en première lecture (je tacherai de donner un exemple après).
Il serait trop souvent inopportun, à ce niveau, en liaison avec des connaissances éventuellement insuffisantes, de déclarer que telle info est fausse. Ceci correspond à ce que j'appelle la biblio brute.
Par la suite, quand on qualifie, on peut, cette fois au niveau source, fournir les infos si elles manquent, ou les corriger si elles sont fausses. Si elles étaient correctes, je ne vois pas l'utilité de les fournir à nouveau.

Après, il y a divers types d'erreurs.
Pour les histoires, comme toi, j'indique ce qui est présent en couverture et le titre intérieur qui peut être différent. Beaucoup de lecteurs, d'ailleurs, ne le verront pas.
S'il y a une erreur de type orthographe, j'ajoute un (sic). Ceci permet de distinguer l'erreur de recopie de celle de l'original. Quand un titre change, quelque soit ce changement, on peut le mentionner, mais ce n'est pas forcément une erreur, juste un choix ...
Pour les auteurs, j'utilise donc la notion de niveau d'information laquelle, plus elle est basse, plus elle est précise, ce qui est usuel dans la Database ...
Si, par exemple, en cherchant une info dans le GCD, je trouve une erreur sûre, alors je leur demande de corriger, et pour ma part, je préfère ne pas mentionner ça. Quand il s'agit d'un document écrit, la transmission de l'erreur et surtout sa correction est plus difficile ... Disons que globalement, mes 'petites notices' sont des bouts de texte 'libre' tout à fait appropriés pour donner mon avis sur tel ou tel sujet ou ce que je pense être une erreur. Je n'ai donc pas besoin d'un élément de structure de base de données pour traiter ce type de cas.

Enfin, toujours pour les noms, j'ai toujours été partagé sur la gestion des pseudos. La tentation est de réduire le nombre de nom en les remplaçant par le vrai nom de la personne.
Mais d'une part, ce n'est pas ce qui est écrit dans ou sur le livre, c'est donc perturbant pour, à nouveau, celle ou celui qui veut aller plus loin, et d'autre part, cela va contre la volonté de l'auteur. S'il a souhaité être publié sous tel ou tel nom, qui sommes-nous pour décider autre chose à sa place.
Donc il y a bien Rubimor et Ruben Moreira, selon les crédits donnés par l'auteur lui-même. Après, avons-nous le droit de publier sa non-ubiquité ? C'est une question difficile.


Ton raisonnement est étrange. Une bibliographie est faite justement pour apporter des informations qui ne figurent pas dans la publication.

Pour une traduction il faut trouver la publication d'origine.
Pour des crédits absents il faut les fournir.
Si les crédits sont erronés on peut bien sûr citer la mention erronée, mais il faut la mentionner comme telle et la corriger. Les lecteurs un tant soit peu au courant savent bien que "Heck Colletta" est une erreur et qu'il s'agit du dessinateur et de l'encreur rassemblés sous un seul nom par Arédit qui a mal fait son travail.

Si je suis ton principe, il faudrait aussi laisser dans l'anonymat les dessinateurs qui ont servi de nègres ? Pour moi cela va à l'encontre même de la démarche de bibliographe. :deso:

Tu n'as rien d'autre comme sources de publications originales pour Bagatelle ?
Mes recherches : viewtopic.php?f=3&t=27953#p555499
Mes séries complètes : viewtopic.php?f=1&t=8276&p=587549#p587549

Plus que 62 Arédit / Artima [et 213 Filles] [hors rebrochages] sur 12.247
Avatar de l’utilisateur
datadox
Manitou
Manitou
 
Messages: 7084
Inscription: Jeu 01 Mai 2008, 00:29
Localisation: Library of Congress

Re: La Database et ses fantômes

Messagepar datadox » Sam 17 Mar 2018, 22:36

arsen33 a écrit:
Database a écrit:Donc il y a bien Rubimor et Ruben Moreira, selon les crédits donnés par l'auteur lui-même. Après, avons-nous le droit de publier sa non-ubiquité ? C'est une question difficile.


Les auteurs utilisent quelquefois plusieurs pseudos pour marquer un changement de style, ou selon le type de publication, ou autres raison.
Mais le plus souvent ils revendiquent ces pseudos et dans ce cas, je pense qu'il n'y a pas de problème à préciser le nom réel en plus du pseudo.
Par contre si le pseudo n'est pas revendiqué et qu'il est connu des "initiés" (les proches, spécialistes, critiques, ...), alors le choix de l'auteur devrait être respecté au moins du vivant de celui-ci. Par la suite si cela devient un secret de polichinelle, je pense que l'on peut dans le cadre d'un travail de base de données préciser le nom réel (ou le pseudo principal dans le cas d'un auteur qui a toujours utilisé un pseudo) en plus du pseudo (secondaire).
Reste le cas des auteurs italiens comme Molino qui en France voyait son nom francisé en Molineaux. A mon avis le nom réel devrait être ajouté pour lever toute ambiguïté.


Tout à fait d'accord.

Dans les bd yougoslaves, les noms d'artistes étrangers étaient parfois "slavisés".

Ainsi, Jesus Blasco devient Hesus Blasko. J'ai même vu plus drôle pour John Buscema mais je ne retrouve pas pour le moment.
Mes recherches : viewtopic.php?f=3&t=27953#p555499
Mes séries complètes : viewtopic.php?f=1&t=8276&p=587549#p587549

Plus que 62 Arédit / Artima [et 213 Filles] [hors rebrochages] sur 12.247
Avatar de l’utilisateur
datadox
Manitou
Manitou
 
Messages: 7084
Inscription: Jeu 01 Mai 2008, 00:29
Localisation: Library of Congress

Re: La Database et ses fantômes

Messagepar JB54 » Lun 19 Mar 2018, 02:27

chaque dimanche, je rentre de brocante avec certains pf sans couverture et je vais sur la database (car malheureusement wikipf a disparu) et une fois sur 2 je ne trouve pas à quoi correspond le pf que j'ai déniché.
voilà un exemple au hasard sur les timmy pf série 2:
1 TMY-1 04.1974 Tome 1
2 TMY-2 05.1974 (Il y a balai ... et balai !) pvep : 1,00F -
3 TMY-3 06.1974 Tome 3
4 TMY-4 07.1974 Tome 4
5 TMY-5 08.1974 Tome 5
6 TMY-6 09.1974 Tome 6
7 TMY-7 10.1974 Tome 7
8 TMY-8 11.1974 (Les trois souhaits) pvep : 1,00F -
9 TMY-9 12.1974 J'ai peur de me faire peur ! pvep : 1,00F -
10 TMY-10 01.1975 (Deviens un homme) pvep : 1,00F -
11 TMY-11 02.1975 (Voyons les choses en face !) pvep : 1,00F -
12 TMY-12 03.1975 Le méchant géant pvep : 1,00F -
13 TMY-13 04.1975 (Timmy dans l'Ouest) pvep : 1,00F -
14 TMY-14 05.1975 (Timmy au Far-West) pvep : 1,00F -
15 TMY-15 06.1975 Tome 15
16 TMY-16 07.1975 Tome 16
17 TMY-17 08.1975 Tome 17
18 TMY-18 09.1975 Tome 18
19 TMY-19 10.1975 (Deux du même genre) pvep : 1,00F -
20 TMY-20 11.1975 (Un linceul de soie) pvep : 1,00F - (info: Avec "Atomic mouse")
21 TMY-21 12.1975 (Ce que Timmy veut) pvep : 1,00F -
22 TMY-22 01.1976 (Contes de chevet de Mère Fantôme) pvep : 1,00F - (info: Avec "Pepito le silencieux")
23 TMY-23 02.1976 Tome 23
24 TMY-24 03.1976 (Secoue-toi, Lester !) pvep : 1,00F -
25 TMY-25 04.1976 (Quel dieu)
26 TMY-26 05.1976 Tome 26
27 TMY-27 06.1976 (Ce n'est qu'un rêve) pvep : 1,00F -
28 TMY-28 07.1976 (Eric le méchant sorcier) pvep : 1,20F -
29 TMY-29 09.1976 Tome 29
30 TMY-30 10.1976 (De Charybde en Scylla) pvep : 1,20F -
31 TMY-31 11.1976 Tome 31
32 TMY-32 12.1976 Tome 32
33 TMY-33 02.1977 (Les trois voeux) pvep : 1,20F -
34 TMY-34 03.1977 Tome 34
35 TMY-35 04.1977 Tome 35
36 TMY-36 05.1977 (Les joies de la plage) pvep : 1,20F -
37 TMY-37 06.1977 (Un bon lavage) pvep : 2,00F - 96 pages -
38 TMY-38 09.1977 (Un peu de pratique) pvep : 2,00F - 96 pages -
39 TMY-39 11.1977 (Traitement de choc) pvep : 2,00F - 96 pages -
40 TMY-40 01.1978 (Le méchant magicien) pvep : 2,00F - 96 pages -
41 TMY-41 03.1978 (Suivez le guide !) pvep : 2,00F - 96 pages - (info: Avec "Atomic mouse")
42 TMY-42 05.1978 Tome 42 96 pages -
43 TMY-43 07.1978 Tome 43 96 pages -
44 TMY-44 09.1978 (Les lutins farceurs) 96 pages -
45 TMY-45 11.1978 (Plus vrai que nature !) pvep : 2,00F - 96 pages -
46 TMY-46 01.1979 (Timmy le téméraire) pvep : 2,00F - 96 pages -
47 TMY-47 04.1979 (Les gagnants du concours) pvep : 2,00F - 96 pages - (info: Fin de parution notifiée p.96)
HS TMY-48 .sd. Recueil 4xxx - 01 + 02 + 03 + 04 + 05 + 06
HS TMY-49 .sd. Recueil 4734 - 07 + 08 + 09 + 10 + 11 + 12
HS TMY-50 .sd. Recueil 4750 Pumby - X + 13 + 14 pvep : 2,00F - Dos Carré - - (info: ou série 1 à vérifier)
HS TMY-51 .sd. Recueil 4788 - 15 + 16 + 17 + 18 + 19 + 20
HS TMY-52 .sd. Recueil xxxx - 21 + 22 + 23 + 24 + 25 + 26
HS TMY-53 .sd. Recueil 5551 - 27 + 28 + 29 + 30 + 31
HS TMY-54 .sd. Recueil 5xxx - 32 + 33 + 34 + 35 + 36
HS TMY-55 .sd. Recueil 5664 - 37 + 38 + 39 pvep : 5,00F - 288 pages -
HS TMY-56 .sd. Recueil 57xx - 40 + 41 + 42
HS TMY-57 .sd. Recueil 5770 - 43 + 44 + 45
HS TMY-58 .sd. Recueil 5802 - 46 + 47 + X pvep : 6,00F - Dos Carré - - 288 pages - (info: X=RUH19)

on constate qu'il y a plein de fantômes et ça ne bouge pas depuis 15 ans que je consulte la base, de plus les n° des reliures sont faux, on a rajouté un 4 ou un 5 devant.
il y a des milliers de manques ou d'erreurs volontaires (sur les reliures), ces fantômes là sont légions.
dans ce post, on ne parle que de l'arbre qui cache la forêt, à quand le retour de wikipf complet avec toutes ses couvertures couleurs, quelqu'un a t'il aspiré le site ou fait une sauvegarde ?
Avatar de l’utilisateur
JB54
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1040
Inscription: Lun 06 Oct 2008, 02:24

Re: La Database et ses fantômes

Messagepar Tovenaar » Lun 19 Mar 2018, 03:14

JB54 a écrit: wikipf

Il en reste des éléments ici : https://archive.is/c8nWf
Image La couche du moche
Avatar de l’utilisateur
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 26640
Inscription: Mar 11 Avr 2006, 03:34
Localisation: de Vlieg op de Neus

Re: La Database et ses fantômes

Messagepar Database » Lun 19 Mar 2018, 17:40

datadox a écrit:Ton raisonnement est étrange. Une bibliographie est faite justement pour apporter des informations qui ne figurent pas dans la publication.

Mais non, je précise mon chemin, et je permets (ou j'essaye) à ceux qui le souhaite de remonter la piste. En cachant des intermédiaires, ce sera difficile.
Par ailleurs, tu sais pertinemment qu'on ne peut pas tout faire pour tout, ou au moins instantanément. Il faut donc organiser sa progression.
Pour ma part, je préfère procéder par strate/couche. Bien sûr, il faut d'abord savoir ce qu'il y a comme publications, c'est la couche Database initiale qui est et sera toujours incomplète, mais qui progresse ...
Ensuite, il y a la couche bibliographie brute qui est de tirer ce que l'on peut des fascicules ou albums.
Enfin, il y a le travail d'analyse complémentaire qui est un travail d'expertise qui consiste à trouver ce qui est caché ou n'a juste pas été rendu public. Dans ce domaine, il pourrait y avoir des choses que l'on ne trouvera jamais ...
Donc, bien sûr, il faut trouver les nègres et détecter les erreurs. Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit !

Ma préoccupation est un peu différente. Tout cela représente un fatras d'informations gigantesque. Si l'on veut y donner accès au plus grand nombre (et pour ma part, c'est entièrement bénévole ...), il faut beaucoup réfléchir à ce qui est utile, à ce qui ne l'est pas, à comment organiser tout ça. Plus il y a d'avis, mieux c'est, et après, on peut choisir.
Quand Google donne 2 milliards d'entrées pour un petit groupe de mots, on se doute que la généralisation de l'accès à l'information sur le net a quelques limites. Pareil pour tous les moteurs de recherche. Par ailleurs, la multiplicité des critères (clés) d'accès est une nécessité si l'on veut attendre le plus grand nombre, ainsi que la précision de l'information. Si je dis que Coplan a été dessiné (dans la presse) par Pierre LeGoff, certains vont me dire que non, c'est Pol Greffière. Il faut donc être précis et ne pas oublier de lien (ici que PG est un des pseudos utilisés par PL).
Suis-je clair ?
Pour donner un exemple plus concret, tes Back-up sont des petits bijoux. Les Hop! sont aussi super. Mais si on ne dispose pas d'index des sommaires, comment s'en servir, comment savoir ce qu'il y a dedans ?
Quand le BDM, spécialisé, recense les aventures de Julien Tartafouille, nom qui ne figure dans aucun premier plat d'album, comment celui qui ne sait pas encore peut s'y retrouver ...

Ces réflexions viennent de mon métier de base qui est informaticien. L'informatique donne accès à l'information et permet de la gérer. Si on la gère mal ou que l'on la distribue mal, c'est une nuisance. Il faut à la fois étudier les souhaits des utilisateurs et, dans une certaine mesure, faire leur éducation, s'ils le veulent bien.
Et comme je le dis souvent, l'informatique ça n'est pas compliqué, il n'y a que des 0 et des 1. :wink:
Avatar de l’utilisateur
Database
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1476
Inscription: Jeu 27 Oct 2016, 01:45

Re: La Database et ses fantômes

Messagepar Database » Lun 19 Mar 2018, 17:57

JB54 a écrit:chaque dimanche, je rentre de brocante avec certains pf sans couverture et je vais sur la database (car malheureusement wikipf a disparu) et une fois sur 2 je ne trouve pas à quoi correspond le pf que j'ai déniché. ...

Pour information, une bonne partie des index de WikiPF provenait de la Database, donc ce n'est pas de retrouver ces pages-là qui pourrait t'aider.
Bien sûr, ce serait l'idéal. Tu rentres de la brocante avec tes achats et un brave mec derrière, à l'œil, a tout documenté et référencé, ce qui te permet de bien identifier chaque pièce. :mdr:
Mais tu vois, les choses ne se passent pas comme ça. La Database est quasiment le seul endroit où un gros travail a été fait sur les recueils.
A l'occasion tu devrais lire ça :
http://www.dlgdl.com/BIBLIOS/DEDX0146.HTM (*)
ce qui devrait te permettre de ne plus dire que les numéros de recueils sont faux. :pouce:

(*) Adresse corrigée, merci arsen33

De temps en tant, on trouve une collection complète ou presque, ce qui permet de mettre à jour les tables de la Database. Pour les séries humoristiques, j'accumule les fascicules depuis des années, mais je n'ai toujours pas eu le temps de les traiter. Il se peut que je dispose d'informations qui pourraient t'aider, et je pourrais y mettre une priorité meilleure. Mais dans ce domaine, la science infuse n'existe pas ...
Il m'est déjà arrivé de faire cela en répondant à des emails de personnes qui posent des questions ou permettent de compléter des informations au lieu de râler sur un forum ...
Mais chacun sa méthode, n'est-ce-pas ! :zidane:
Dernière édition par Database le Lun 19 Mar 2018, 18:31, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Database
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1476
Inscription: Jeu 27 Oct 2016, 01:45

PrécédenteSuivante

Retourner vers Le Cercle des PF disparus ? / La BD Populaire en 2018

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités