Made in Italy : la revue Horror

Tout ce que vous voulez savoir sur les Petits Formats et sur la BD populaire est ici.
Retrouvez également l'actualité des Fumetti en France, les projets des éditeurs sans oublier les fanzines dédiés.
De Blek le Roc à Akim en passant par Tex Willer, Mister No ou Zagor, c'est ici que ça se passe !!

Re: Made in Italy : la revue Horror

Messagepar Nutello » Lun 12 Mar 2018, 18:14

Une image de « Comme un papillon » a été utilisée en couverture de Insolite n° 1 des éditions Elisa Presse.

insolite.png

Inso2.jpg


Autre récit notable :

« Bobby Sapiens » (Horror n° 8) avec un texte de Giovanni Arpino sur un scénario d'Alfredo Castelli et des dessins de Giampaolo Amistici, décrit l'émergence progressive et subjective à la conscience d'un être nouvellement né.
Case après case se succèdent taches, sons et bribes de mots - travail de calligraphie -, lumières - taches blanches et floues cernées de gris -, entrecoupés de périodes d'inconscience - plages de noir. Les formes se précisent peu à peu, points et hachures cèdent la place à des traits plus affirmés, et les premiers visages s'harmonisent sur l'étendue de la page dans une recherche permanente de cadrages sophistiqués. Une construction visuelle élégante et fine s'édifie sur la feuille, servie par le graphisme du dessinateur. Parallèlement le texte déroule des jeux répétitifs de mots et d'associations verbales.
En conclusion de cette découverte lente de son environnement portrait après portrait, le sujet discerne brièvement le sien - miroir -, avant le retour au néant.
* « Bobby Sapiens » de Giovanni Arpino, Alfredo Castelli et Giampaolo Amistici – Horror n° 8 (4e trimestre 1972) – « Bobbi Sapiens » - Horror italien n° 15


D'autres expériences sont encore à signaler :
- les dessins de Gambiotti et Pedrazzi pour « L'enchanteresse » (Horror n° 1), réalisés à l'aide de quelques traits et surtout de juxtapositions de grands à-plats d'encre comme au pochoir, sans qu'aucun détail n'y apparaisse ;
- le pointillisme et la précision photographique de Gianni Grugef pour « La dernière mission » (Horror n° 6) ;
- le pointillisme, le flou brumeux et nocturne, les visions inspirées de Hieronymus Bosch du même dessinateur pour « L'auberge de la roche du diable » (Horror n° 8).
* « L'enchanteresse » de Gambiotti et Pedrazzi – Horror n° 1 (1er trimestre 1972) - « La faida » - Horror italien n° 14
* « La dernière mission » de Gianni Grugef – Horror n° 6 (4e trimestre 1972) – « L’ultima missione » - Horror italien n° 17
* « L'auberge de la roche du diable » de Gianni Grugef – Horror n° 8 (4e trimestre 1972) – « L’albero della roccia del diavolo » - Horror italien n° 16
Dernière édition par Nutello le Mar 13 Mar 2018, 10:28, édité 8 fois.
Nutello
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1115
Inscription: Lun 14 Juil 2014, 21:35

Re: Made in Italy : la revue Horror

Messagepar Nutello » Lun 12 Mar 2018, 18:15

Plusieurs dessinateurs ont développé des techniques graphiques proches, caractérisées d’une part par des projections d'encre ou des frottis pour griser les dessins au lieu de faire appel à des hachures, et par ailleurs par l'abolition des bordures des cases, les dessins se jumelant délimités dans leur propre contour ou se trouvant séparés par de simples bandes blanches tranchant sur le grisé des dessins eux-mêmes.

Ainsi :
- « Prophète » (Cauchemar n° 6), de Riccardo et Vincenzo Saldarelli, aux traits fins imités de vases et fresques antiques et légèrement grisés de projections d'encre ;
- « L'héritière » (Cauchemar n° 7), des mêmes, au rendu plus sombre ;
- le médiéval « Tristan » (Cauchemar n° 7), et les frottis de Paolo Ongaro ;
- les projections d'encre, les solarisations et les effets de négatifs, obtenus par inversion complète du noir et du blanc, d'Enrico Rallo dans « La mouche », « Le pari » et « Le passager » (Cauchemar n° 7).
* « Prophète » de Riccardo et Vincenzo Saldarelli - Cauchemar n° 6 (3e trimestre 1972) – « Il vate » - Horror italien n° 17
* « L'héritière » de Riccardo et Vincenzo Saldarelli - Cauchemar n° 7 (4e trimestre 1972) – « L’eredita » - Horror italien n° 14
* « Tristan » de Carla Mingozzi et Paolo Ongaro - Cauchemar n° 7 (4e trimestre 1972) – « Tristano » - Horror italien n° 18
* « La mouche » de Luigi Pirandello et Enrico Rallo - Cauchemar n° 7 (4e trimestre 1972) – « La mosca » - Horror italien n° 18
* « Le pari » de Gianfranceschi, Gomboli et Enrico Rallo - Cauchemar n° 7 (4e trimestre 1972) – « La scommessa » - Horror italien n° 17
* « Le passager » de Peppe Marchetti et Enrico Rallo - Cauchemar n° 7 (4e trimestre 1972) – « Il diavolo accanto » - Horror italien n° 17

Trois récits de Floriano Bozzi, dessinateur d'Auranella, figurent dans Horror n° 3 et 6 et Cauchemar n° 6, desservis par des scénarios banals.
* Horror italiens n° 8, 14, 16

Un récit de Guido Buzzelli, « L’ami de la famille » (Horror n° 8), sur un scénario de Rinaldo Traini, est entièrement visible ici : http://bdzoom.com/52119/patrimoine/guid ... me-partie/
Ce n’est pas ce qu’il y a de mieux de Buzzelli, ce n’est pas ce qu’il y a de mieux de Horror.
* « L’ami de la famille » de Rinaldo Traini et Guido Buzzelli - Horror n° 8 (4e trimestre 1972) – « L’amico di famiglia » - Horror italien n° 20


Il convient de souligner certaines astuces scénaristiques.

Dans « Roulette russe » (Horror n° 1) du scénariste Carlo Alvarez et du dessinateur Nevio Zeccara, un jeune officier gagne beaucoup d'argent lors d'une soirée en jouant sa vie à la roulette russe, appuyant sur sa tempe un revolver chargé d'une seule balle. Quand, alors qu'il retourne chez lui, un homme armé d'un poignard l'agresse, là aussi le coup ne part pas.
Dans « Cendrillon 70 » (Horror n° 3), de Pier Carpi et Sergio Zaniboni, si un jeune noble recherche, chaussure en main, sa Cendrillon, c'est parce qu'elle a été témoin d'un meurtre qu'il a commis.
* « Roulette russe » de Carlo Alvarez et Nevio Zeccara – Horror n° 1 (1er trimestre 1972) – « Roulette russa » - Horror italien n° 9
* « Cendrillon 70 » de Pier Carpi et Sergio Zaniboni – Horror n° 3 (2e trimestre 1972) - « Cenerentola » - Horror italien n° 7
Dernière édition par Nutello le Mar 13 Mar 2018, 10:29, édité 3 fois.
Nutello
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1115
Inscription: Lun 14 Juil 2014, 21:35

Re: Made in Italy : la revue Horror

Messagepar Nutello » Lun 12 Mar 2018, 18:15

Pour ce qui concerne les récits US des éditions Skywald, on peut remarquer :
- des dessins de Jeff Jones dans « Le sommeil » (Horror n° 5), récit inspiré de la nouvelle « L'étrange cas de Monsieur Waldemar » d'Edgar Allan Poe et réédité avec une autre traduction dans L'écho des savanes spécial USA n° 11 (2e trimestre 1979) ;
- ceux de Bruce Jones dans « Le trésor des Incas » (Cauchemar n° 2) ;
- ceux de Torrens dans « L'horreur essentielle » (Cauchemar n° 5) et « La main démantibulée » (Psycho n° 8) ;
- ceux de Dennis Fujitake dans « L'évasion » (Psycho n° 2).


Dessiné par Richi Buckler sur un scénario de Marv Wolfman, « Les Procréateurs » (Cauchemar n° 3 et 4) est une bien curieuse chose.
"Loin dans le temps et dans l'espace", des êtres d'apparence humaine, "une race (...) ni vivante ni morte, jamais engendrée par un corps de femmes", les Procréateurs, décident, à l'aide d'une technologie très avancée, de créer un nouvel univers, "l'Éternité".
Dans leur laboratoire, l'embryon du nouveau monde grandit. Il doit remplacer l'ancien, en détruisant "les derniers vestiges du vieil univers". "Tout disparaîtra, Dieu le maître de l'incomplet, Satan le prince des cauchemars."
Dieu semble ne guère s'inquiéter de cette menace, mais Satan, lui, décide de réagir. Il veut créer rapidement son propre monde pour s'y réfugier, "un univers d'antimatière". Pour cela, il a besoin des secrets de la création, tapis au cœur du soleil. Il envoie donc ses légions infernales affronter Hypérion, gardien du soleil, et les armées divines. "Deux armées s'affrontent dans une bataille cataclysmique, chacune plus puissante qu'une nuée d'étoiles." L'affrontement des diables cornus et des anges en tenue de soldats grecs tourne à l'avantage des premiers. Satan, vainqueur des armées célestes, s'empare du soleil et de ses secrets, et crée son univers.
Par ailleurs, l'univers artificiel créé par les Procréateurs, ceux qui "[ne peuvent] mourir puisqu'[ils ne sont] jamais nés", qui "[n'existent] que par [eux]-mêmes", qui "[sont] au-dessus de toutes les lois puisqu'[ils sont] antérieurs aux lois", est parvenu à maturité. Il entre en collision avec l'ancien monde et le fracasse pour s'y substituer. Dieu disparaît dans ce déferlement. On ne l'a d'ailleurs jamais vu. Sursaut d'auteurs élevés dans un pays très imprégné de religion, qui ont préféré s'abstenir de le représenter ?
Il ne reste plus aux Procréateurs qu'à envahir le troisième univers, celui de Satan. Une nouvelle bataille titanesque commence, cette fois épées et cornes contre fusils laser et scaphandres. Et cette fois les légions infernales sont défaites par la technologie, et Satan demeure le seul survivant de son monde. Il se rend "au centre de l'univers, là où les eaux de l'Achéron, du Styx et du Léthé, toutes les rivières de l'enfer se rejoignent". Là, "bien loin des champs de bataille infernaux", Satan parvient dans un "pays inconnu" où il découvre, accrochée à une branche d'arbre, une cosse géante d'où s'échappe un cri d'enfant. Satan en extrait son occupant.
Ce nouveau protagoniste de cette saga mémorable n'est autre que le Cosmos, sous la forme d'un jeune garçon nu en attente d'adoration. "Les galaxies elles-mêmes tournent autour de moi" déclare son ego. Le "nouveau-né [qui] pourtant [vit] depuis le début des temps", "puissance suprême" que rien ne peut atteindre, sans qui "rien n'existerait", venu "pour remettre de l'ordre dans cet univers en folie", s'assoit sur son trône. La reconstruction "suivant [sa] volonté" de l'univers "auquel nul ne pourra alors porter atteinte" peut commencer. Satan et le grand-prêtre des Procréateurs s'agenouillent devant lui.
Quand un auteur atteint une telle exacerbation dans l'ivresse des idées – et arrive à vendre son opus à un éditeur -, je salue son nom chapeau bas : Marv Wolfman.
Dernière édition par Nutello le Mar 13 Mar 2018, 12:53, édité 8 fois.
Nutello
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1115
Inscription: Lun 14 Juil 2014, 21:35

Re: Made in Italy : la revue Horror

Messagepar Nutello » Lun 12 Mar 2018, 18:15

« L'ensorceleuse et la bataille des morts-vivants » (Cauchemar n° 1), écrit par le même scénariste et dessiné par Ernie Colon et Jack Abel, est un récit "mythologique et très psychédélique" comme l'a qualifié Tristan de Datadox dans Back-up n° 4.
Très psychédélique assurément, avec ses effets de volutes, de flammes et de fumées et de longue chevelure, ce récit a la particularité de ne présenter que des personnages plus ou moins ressuscités et morts-vivants, dans une fièvre proche de celle de Doctor Strange ou de Spectre traitée ici avec un graphisme mal maîtrisé.
Ajoutons un tableau psychédélique de Michael Kaluta en pleine page dans « Fléau cosmique » (même fascicule), sur un thème de Steve Stern, récit réédité avec une autre traduction dans L'écho des savanes spécial USA n° 14 (4e trimestre 1979).


Dans la lignée des « Procréateurs », les éventuels curieux de narrations exagérées peuvent s'intéresser à quatre bandes de Jim Starlin, postérieures de plusieurs années, « Naissance de la mort » et « Building de la mort » parues dans L'écho des savanes spécial USA n° 2 et 3 (1er et 2e trimestres 1977), « Duel » dans Ère comprimée n° 3 (avril-mai 1980) et « Le messie » dans Epic n° 11 (octobre 1985), et à une bande d'Isidre Mones et Budd Lewis, « Les guerres divines », publiée dans Ère comprimée n° 5 (août-septembre 1980).
Dans « Building de la mort », l'auteur se met lui-même en scène, un cachet d'acide au bout du doigt.
Nutello
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1115
Inscription: Lun 14 Juil 2014, 21:35

Re: Made in Italy : la revue Horror

Messagepar Fin Fang Foom » Mar 13 Mar 2018, 09:19

Très intéressant, merci.
Avatar de l’utilisateur
Fin Fang Foom
Manitou
Manitou
 
Messages: 7599
Inscription: Lun 01 Sep 2003, 02:00
Localisation: Lutèce

Re: Made in Italy : la revue Horror

Messagepar PIFcollector » Mar 13 Mar 2018, 09:37

Quel travail de qualité !
merci
:pouce:
Attention !! Les photos que je poste ne sont pas systématiquement les miennes. Elles ont pu être glanées sur internet (google, ebay, forums). Aucune ne faisait mention de propriété intellectuelle, de droit à l'image ou d'interdiction de diffusion. J'en remercie les Créateurs qui ont, bien entendu, la possibilité d'en réclamer la paternité ou d'en demander le retrait.
Avatar de l’utilisateur
PIFcollector
Disciple
Disciple
 
Messages: 559
Inscription: Jeu 13 Juil 2017, 11:04

Re: Made in Italy : la revue Horror

Messagepar drou » Mar 13 Mar 2018, 09:41

superbe sujet sur ces revues originales et leurs éditions en France.
Je n'ai lu qu'un n° de Cauchemar mais il y a tellement longtemps que je ne m'en souviens plus.
Encore un bel article que j'avais lu hier soir et que j'ai relu ce matin. :jap: :jap:
il y a toujour un PF qui vous manque
pour retrouver la petition sur swing c'est ici
http://www.forumpimpf.net/viewtopic.php?t=6129
Avatar de l’utilisateur
drou
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 14411
Inscription: Jeu 04 Déc 2003, 02:00
Localisation: Melrand (56) et aujourd'hui Echillais (17)

Re: Made in Italy : la revue Horror

Messagepar mario » Mar 13 Mar 2018, 12:12

J'ai ces revues version française aux éditions de Poche.

Indispensables selon moi.

J'aime ce mélange entre la subtilité italienne et la vulgarité américaine.

Tu me donnes envie de les relire, Nutello. Notamment les histoires scénarisées par Wolfman qui semble s'être complètement lâché. Je ne m'en souvenais pas.
Avatar de l’utilisateur
mario
Maître 2e Dan
Maître 2e Dan
 
Messages: 2774
Inscription: Dim 08 Aoû 2010, 15:21
Localisation: Paris

Re: Made in Italy : la revue Horror

Messagepar Doc Mars » Mar 13 Mar 2018, 17:25

Superbe exposé Nutello :pouce:
* Je recherche: AVENTURES DE DEMAIN Album n°3 - n°5; Furioso 4 - 6; Janus Stark n°119; Lancelot n°94,95,98,100; Marco Polo album n°16; Nevada 299-300; Nick Jolly n°10-11; Okay n°17,21,31,32; Princesse n° 21 (mars 1965)- 23 -37-43-51 (mai 1966)-56; Rocambole n°16; Rocambole et Rouletabille n°31-32; Rintintin et Rusty n°40(Vedettes TV-SAGE-1963); Sans Peur n°102-104 (03-04/1960 -SEG); Sunny Sun n°48-50; Tchak! n°11; Tipi 41 ou albums n°14; Titi Poche n°27-30; Vick 1-4-5 ; Youk 4,5

"Si on ne peut avoir la réalité, un rêve vaut tout autant." Ray Bradbury, Chroniques Martiennes
Mars et la Science-Fiction http://www.sfmars.com
Avatar de l’utilisateur
Doc Mars
Maître 3e Dan
Maître 3e Dan
 
Messages: 3060
Inscription: Jeu 29 Oct 2015, 18:47
Localisation: Mons Olympus

Re: Made in Italy : la revue Horror

Messagepar Blackpuma » Mar 13 Mar 2018, 18:31

Nightmare et Psycho étaient des revues US des éditions Skywald, créées fin 1970 par un scénariste et dessinateur, Sol Bradsky, et un éditeur, Israel Waldman. Un scénariste, Al Hewetson, est venu se joindre à l'équipe.


Je pense que c'est Sol Brodsky. Il a encré sur Iron Man, entre autres.
Plus ils sont grand et gros, plus ça fait mal quand ils tombent, et plus ils ont une grande gueule, plus impressionnant est le silence quand ils la ferment !
(Puma Noir, lutteur séminole)
Avatar de l’utilisateur
Blackpuma
Maître 3e Dan
Maître 3e Dan
 
Messages: 3187
Inscription: Sam 25 Fév 2012, 18:18
Localisation: Boulogne-Billancourt

Re: Made in Italy : la revue Horror

Messagepar Nutello » Mar 13 Mar 2018, 19:22

Blackpuma a écrit:
Nightmare et Psycho étaient des revues US des éditions Skywald, créées fin 1970 par un scénariste et dessinateur, Sol Bradsky, et un éditeur, Israel Waldman. Un scénariste, Al Hewetson, est venu se joindre à l'équipe.


Je pense que c'est Sol Brodsky. Il a encré sur Iron Man, entre autres.

Merci Blackpuma, j'ai corrigé plus haut.
Vous avez pris Pierre de Database de vitesse... :wink:
Nutello
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1115
Inscription: Lun 14 Juil 2014, 21:35

Re: Made in Italy : la revue Horror

Messagepar Larry Yuma » Mer 14 Mar 2018, 07:36

Ça donne envie de découvrir les titres français. Merci pour ton ébauche.
phantom
Avatar de l’utilisateur
Larry Yuma
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1214
Inscription: Mer 27 Aoû 2003, 02:00
Localisation: REIGNAC (33)

Re: Made in Italy : la revue Horror

Messagepar Database » Ven 16 Mar 2018, 03:22

Nutello a écrit:
Blackpuma a écrit:
Nightmare et Psycho étaient des revues US des éditions Skywald, créées fin 1970 par un scénariste et dessinateur, Sol Bradsky, et un éditeur, Israel Waldman. Un scénariste, Al Hewetson, est venu se joindre à l'équipe.


Je pense que c'est Sol Brodsky. Il a encré sur Iron Man, entre autres.

Merci Blackpuma, j'ai corrigé plus haut.
Vous avez pris Pierre de Database de vitesse... :wink:


C'était trop beau, j'ai pas osé ! :bise:
Avatar de l’utilisateur
Database
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1040
Inscription: Jeu 27 Oct 2016, 01:45

Re: Made in Italy : la revue Horror

Messagepar Nutello » Ven 16 Mar 2018, 08:32

Database a écrit:
Nutello a écrit:
Blackpuma a écrit:
Nightmare et Psycho étaient des revues US des éditions Skywald, créées fin 1970 par un scénariste et dessinateur, Sol Bradsky, et un éditeur, Israel Waldman. Un scénariste, Al Hewetson, est venu se joindre à l'équipe.


Je pense que c'est Sol Brodsky. Il a encré sur Iron Man, entre autres.

Merci Blackpuma, j'ai corrigé plus haut.
Vous avez pris Pierre de Database de vitesse... :wink:


C'était trop beau, j'ai pas osé ! :bise:

Merci Pierre pour cette délicatesse...
Nutello
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1115
Inscription: Lun 14 Juil 2014, 21:35

Re: Made in Italy : la revue Horror

Messagepar Nutello » Mer 04 Avr 2018, 19:54

Bonjour,

Une petite remarque :

Dans le Horror italen n° 22 p. 58, figure un court texte de présentation du peu connu Igor Hervatin.

Igor Hervatin est un graphiste né le 12 janvier 1940 à Fiume, aujourd’hui Rijeka, en Croatie.
En 1945 ses parents et lui quittent Fiume pour quelques années de déplacements dans plusieurs villes, avant de s’établir à Brianza, en Lombardie.
Il fréquente l’école supérieure d’art de Castello Sforzesco à Milan, et il finit par s’intéresser au surréalisme.

« La lotion magique / La lozione » (Horror n° 7 / Horror italien n° 18) est sa première bande dessinée. La suivante, « Edamon », est parue dans le Horror italien n° 22.
Nutello
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1115
Inscription: Lun 14 Juil 2014, 21:35

Précédente

Retourner vers Le Cercle des PF disparus ? / La BD Populaire en 2018

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Doc Mars et 5 invités