Des récits anglais chez Arédit

Tout ce que vous voulez savoir sur les Petits Formats et sur la BD populaire est ici.
Retrouvez également l'actualité des Fumetti en France, les projets des éditeurs sans oublier les fanzines dédiés.
De Blek le Roc à Akim en passant par Tex Willer, Mister No ou Zagor, c'est ici que ça se passe !!

Re: Des récits anglais chez Arédit

Messagepar drou » Dim 25 Mar 2018, 09:30

Database a écrit:Pour Compléter :
Grau doit être Josip Sanchis Grau, le créateur de Pumby.
Comme par hasard, dans sa bio espagnol, il y a un trou dans les années 1970-1974, ce qui correspond à son travail pour Artima/Arédit. Et ayant publié du Pumby, il y était connu. Mais bien sûr, ceci peut aussi être une divagation. A valider donc.

Peut-être hors sujet ? mais Pumby devais sortir chez Mon Journal qui ne la jamais publier et c'est Artima qui en a récupérer les droits.
il y a toujour un PF qui vous manque
pour retrouver la petition sur swing c'est ici
http://www.forumpimpf.net/viewtopic.php?t=6129
Avatar de l’utilisateur
drou
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 13172
Inscription: Jeu 04 Déc 2003, 02:00
Localisation: Melrand (56) et aujourd'hui Echillais (17)

Re: Des récits anglais chez Arédit

Messagepar datadox » Dim 25 Mar 2018, 10:40

Database a écrit:
datadox a écrit:Et peux-tu également nous donner des informations sur Lijac, qui a d'abord acheté du matériel auprès de Graph-Lit pour finalement le céder inutilisé à Artima, qui s'en est servi dans les premiers Cathy ?


J'ai peur que tu 'aies pas bien compris ce qu'était ou n'était pas un forum.
Comme je l'ai écrit dans la Database, mon propos est de fournir des pistes, plus ou moins documentées, Ou des voies de réflexion à des gens qui sont de bons amateurs, comme moi dans certains domaines. Comme j'y passe du temps et que j'ai quelques contacts, je trouve parfois des information intéressantes que je partage.
Donc ici, on s'amuse, on échange des infos complètes ou incomplètes, on se corrige, on digresse, etc.

Tes attaques systématiques sont donc inconvenantes. Merci de t'en passer.
Sinon oui, j'ai des infos que tu n'as pas, l'inverse est encore plus vrai. Mais comme tu m'as déjà dit que tu voulais n'avoir à remercier personne, je me limite à t'en donner quelques unes. Par gentillesse.
Je vais donc arrêter puisque cela te rend de plus en plus agressif, voire injurieux.

Par exemple pour le cas de Grau. Ce nom là était marqué dans quelques dessins que j'ai récupérés des archives.
Quant on cherche qui était ce Grau, on découvre que le nom est très commun. Je me suis donc limité à émettre une hypothèse avec les réserves d'usage. Pour ma part, comme je l'ai dit, l'étape 'Source' de la Database' n'est pas d'actualité. Je ne fais que de petites digressions insuffisamment validées. Tes discours sur mes errances sont donc parfaitement inutiles et encore plus tes généralisations, notamment sur le fait d'être pointilleux au moment de la délivrance de l'info 'finale' ... C'est juste dû à mon passé de mathématicien et d'informaticien. On termine les démonstrations et on ne laisse pas des bugs dans les programmes ... à la fin. Au milieu, on peut rigoler un peu.

Par exxxxxemple : Lijac, ça serait pas Marijac ?


Toutes mes excuses si tu t'es senti insulté, l'intention n'y était pas. Mais il y a dans tes interventions quelque chose de paradoxal, qui est que tu disposes d'informations inédites mais ne sais pas vraiment quoi en faire. Du coup tu donnes l'impression, à la mention d'un titre par exemple, de vouloir rapporter tout ce que tu as noté à son sujet sans faire la part des informations. Je pense par exemple à Bib et Zette ou Boltinoff dans le sujet sur le matériel anglais.

J'ai peut-être réagi de façon un peu trop passionnée à ton raccourci Grau = Sanchis, mais c'est parce qu'il est représentatif de ce que j'évoque plus haut. Peut-être que tu veux couvrir un champ tellement vaste que tu n'as pas encore pu t'arrêter sur des domaines en particulier pour les explorer. Pour ma part je m'intéresse à la BD espagnole dans ce genre de détails depuis 1990 au moins, date à laquelle j'avais entamé une correspondance avec Carlos González Fernández de El Boletín. Cela fait donc un bon moment que je laboure ce terrain.

Je n'ai pas dit que je ne voulais pas te remercier si tu m'apportes des informations. Je remercie toujours les gens qui m'aident. Je t'ai seulement dit que si tu m'aidais il fallait que tu saches que c'était pour me faire gagner du temps sur certaines recherches, en particulier l'identification d'artistes dont le nom n'apparaît que sur les originaux, mais que de toute façon pour ce qui est des traductions je vérifie toujours la provenance à partir des publications sources. Je viens d'acheter sur Todocolleción une série presque complète de Sissi Juvenil de chez Bruguera pour pouvoir sourcer le matériel exploité par Artima et Châteaudun, par exemple.

Peut-être pourrais-tu ouvrir un sujet consacré uniquement au matériel produit spécialement pour Artima par les artistes espagnols, et en livrant les informations glanées sur les éléments d'archives. Cela favoriserait davantage l'échange d'informations sur tel ou tel artiste.

Sinon, dois-je me sentir insulté de ce que tu puisses croire que Lijac ne m'ait pas fait penser à Marijac ? :lol6:

Mais que bien sûr cela n'a rien à voir…

La société Lijac en question était sise 9 rue Chateaubriand à Paris. Elle a acheté en 1961 du matériel pour filles britannique à Graph-Lit, mais n'a finalement rien publié. Ce matériel est passé chez Artima. Je livre ici tous les éléments dont je dispose (grâce à Gérard Thomassian soit dit en passant, que je remercie encore pour sa générosité à partager les infos inédites dont il dispose). :prie:

Voici pour commencer les bons de livraison pour le matériel fourni à Lijac.

6241_Lijac.jpg
6242_Lijac.jpg
6254_Lijac.jpg
6286_Lijac.jpg
6360_LIJAC.jpg
Mes recherches : viewtopic.php?f=3&t=27953#p555499
Mes séries complètes : viewtopic.php?f=1&t=8276&p=587549#p587549

Plus que 62 Arédit / Artima [et 213 Filles] [hors rebrochages] sur 12.247
Avatar de l’utilisateur
datadox
Manitou
Manitou
 
Messages: 7088
Inscription: Jeu 01 Mai 2008, 00:29
Localisation: Library of Congress

Re: Des récits anglais chez Arédit

Messagepar datadox » Dim 25 Mar 2018, 10:43

Voici ensuite le savoureux échange épistolaire, très instructif, entre Artima et Bokor en novembre 1963, dont j'ai déjà parlé plus haut.

1963-11-23_a.jpg
1963-11-23_b.jpg
1963-11-25_a.jpg
1963-11-25_b.jpg
1963-11-25_c.jpg
Dernière édition par datadox le Dim 25 Mar 2018, 10:58, édité 1 fois.
Mes recherches : viewtopic.php?f=3&t=27953#p555499
Mes séries complètes : viewtopic.php?f=1&t=8276&p=587549#p587549

Plus que 62 Arédit / Artima [et 213 Filles] [hors rebrochages] sur 12.247
Avatar de l’utilisateur
datadox
Manitou
Manitou
 
Messages: 7088
Inscription: Jeu 01 Mai 2008, 00:29
Localisation: Library of Congress

Re: Des récits anglais chez Arédit

Messagepar datadox » Dim 25 Mar 2018, 10:50

Dans la réponse de Bokor à Kersbilk, il mentionne avoir fourni à Artima "un certain nombre d'histoires pour fillettes d'abord par l'intermédiaire des Éditions Lijac puis directement".

Voici enfin, extraite du livre 2 des archives Artima, la première page sur Cathy (appelé Cathy Journal), avec la mention "mettre dans Artima". Faut-il supposer que Lijac était un projet avorté de créer une branche d'Artima dédiée aux BD pour filles ?

Cette page fait notamment état de qui a fait quoi dans les étapes successives de l'adaptation du matériel (L = Lijac, Art = Artima).

02-066_Cathy 1-8 (Lijac).jpg
Mes recherches : viewtopic.php?f=3&t=27953#p555499
Mes séries complètes : viewtopic.php?f=1&t=8276&p=587549#p587549

Plus que 62 Arédit / Artima [et 213 Filles] [hors rebrochages] sur 12.247
Avatar de l’utilisateur
datadox
Manitou
Manitou
 
Messages: 7088
Inscription: Jeu 01 Mai 2008, 00:29
Localisation: Library of Congress

Re: Des récits anglais chez Arédit

Messagepar nano » Dim 25 Mar 2018, 11:14

Passionnant ces correspondances avec pour une fois un éclairage sur les relations éditoriales.
On sent bien les tensions au travers des écrits. D'ailleurs la date de réponse au 25 novembre à un courrier du 23 est particulièrement symptomatique de ces mêmes tensions malgré des civilités convenues.
Schoolgirls' librairy, un exemple de cession temporis. :wink:
La petite fiente universelle!!!!!!!!!!
Avatar de l’utilisateur
nano
Demi-Dieu
Demi-Dieu
 
Messages: 9556
Inscription: Jeu 02 Avr 2015, 16:10

Re: Des récits anglais chez Arédit

Messagepar Database » Dim 25 Mar 2018, 11:41

On notera que le courrier Artima-Graphlit :
- est daté de 1963,
- est à en-tête Editions ARTIMA
- porte le cachet Presses de la Cité - Département ARTIMA.

C'était une habitude (d'économie, sans doute), de recycler des papiers pas vraiment à jour, comme le montre aussi le cahier comptable utilisé pour les listes avec LIJAC. Par contre, EK se payait tellement bien qu'au rachat par les Presses, le responsable de ces dernières lui a demandé de baisser son salaire car il gagnait plus que tous les directeurs des entités du groupe ...

Au sujet de LIJAC : Comme l'adresse est différente, il est peu probable que LIJAC ait été un nouveau département prévu pour les filles, d'autant que les PFs avaient déjà, depuis 1956 le nom réservé de Arédit qui sera confirmé en mai 1965. Par contre, on pourrait imaginer qu'ayant eu vent de la création de LIJAC, les PDLC les aient racheté et aient ensuite confié le bébé à Artima. A cette époque, les PDLC étaient toujours en croissance externe, ce qui a fini par être consolidé en 1965 ... A une époque antérieure, Artima avait bien racheté le fonds Gordinne (mais c'est un peu différent).
Je demanderai à YC s'il a des infos sur Lijac ...
Avatar de l’utilisateur
Database
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1482
Inscription: Jeu 27 Oct 2016, 01:45

Re: Des récits anglais chez Arédit

Messagepar datadox » Dim 25 Mar 2018, 13:12

Database a écrit:On notera que le courrier Artima-Graphlit :
- est daté de 1963,
- est à en-tête Editions ARTIMA
- porte le cachet Presses de la Cité - Département ARTIMA.

C'était une habitude (d'économie, sans doute), de recycler des papiers pas vraiment à jour, comme le montre aussi le cahier comptable utilisé pour les listes avec LIJAC. Par contre, EK se payait tellement bien qu'au rachat par les Presses, le responsable de ces dernières lui a demandé de baisser son salaire car il gagnait plus que tous les directeurs des entités du groupe ...

Au sujet de LIJAC : Comme l'adresse est différente, il est peu probable que LIJAC ait été un nouveau département prévu pour les filles, d'autant que les PFs avaient déjà, depuis 1956 le nom réservé de Arédit qui sera confirmé en mai 1965. Par contre, on pourrait imaginer qu'ayant eu vent de la création de LIJAC, les PDLC les aient racheté et aient ensuite confié le bébé à Artima. A cette époque, les PDLC étaient toujours en croissance externe, ce qui a fini par être consolidé en 1965 ... A une époque antérieure, Artima avait bien racheté le fonds Gordinne (mais c'est un peu différent).
Je demanderai à YC s'il a des infos sur Lijac ...


Sauf preuve du contraire, Artima portait encore ce nom en 1963, et constituait un département des Presses de la Cité. Même si le nom d'Arédit a commencé à apparaître fugitivement en 1956 il n'a pas été tout de suite une entité juridique. Mais c'est une digression.

Si Lijac avait un statut de société lui permettant notamment d'acheter du matériel à Graph-Lit, ne peut-on espérer retrouver la trace de sa création dans les inscriptions au registre du commerce ? Quelles ressources peut-on consulter pour ce genre d'information ?
Mes recherches : viewtopic.php?f=3&t=27953#p555499
Mes séries complètes : viewtopic.php?f=1&t=8276&p=587549#p587549

Plus que 62 Arédit / Artima [et 213 Filles] [hors rebrochages] sur 12.247
Avatar de l’utilisateur
datadox
Manitou
Manitou
 
Messages: 7088
Inscription: Jeu 01 Mai 2008, 00:29
Localisation: Library of Congress

Re: Des récits anglais chez Arédit

Messagepar Database » Dim 25 Mar 2018, 20:38

datadox a écrit:Si Lijac avait un statut de société lui permettant notamment d'acheter du matériel à Graph-Lit, ne peut-on espérer retrouver la trace de sa création dans les inscriptions au registre du commerce ? Quelles ressources peut-on consulter pour ce genre d'information ?


En principe par le greffe du tribunal du commerce de Paris ou par Infogreffe.
Pour le premier, la réponse est 0 société, pour le second une Sté Rodin de Lijac qui existe depuis 2005 et est une SCI du dept 57. Pas vraiment de rapport. Dans le temps, on pouvait aussi voir les sociétés radiées, mais l'historique semble limité et infogreffe ne donne rien d'autre.
Avatar de l’utilisateur
Database
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1482
Inscription: Jeu 27 Oct 2016, 01:45

Re: Des récits anglais chez Arédit

Messagepar datadox » Dim 25 Mar 2018, 21:15

Database a écrit:
datadox a écrit:Si Lijac avait un statut de société lui permettant notamment d'acheter du matériel à Graph-Lit, ne peut-on espérer retrouver la trace de sa création dans les inscriptions au registre du commerce ? Quelles ressources peut-on consulter pour ce genre d'information ?


En principe par le greffe du tribunal du commerce de Paris ou par Infogreffe.
Pour le premier, la réponse est 0 société, pour le second une Sté Rodin de Lijac qui existe depuis 2005 et est une SCI du dept 57. Pas vraiment de rapport. Dans le temps, on pouvait aussi voir les sociétés radiées, mais l'historique semble limité et infogreffe ne donne rien d'autre.


Merci d'avoir cherché. :pouce:
Mes recherches : viewtopic.php?f=3&t=27953#p555499
Mes séries complètes : viewtopic.php?f=1&t=8276&p=587549#p587549

Plus que 62 Arédit / Artima [et 213 Filles] [hors rebrochages] sur 12.247
Avatar de l’utilisateur
datadox
Manitou
Manitou
 
Messages: 7088
Inscription: Jeu 01 Mai 2008, 00:29
Localisation: Library of Congress

Re: Des récits anglais chez Arédit

Messagepar Database » Lun 26 Mar 2018, 15:35

Il y aurait aussi le BODACC (annonces commerciales des sociétés), mais son historique ne remonte que jusqu'à 2008. Pas mieux.
Avatar de l’utilisateur
Database
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1482
Inscription: Jeu 27 Oct 2016, 01:45

Re: Des récits anglais chez Arédit

Messagepar datadox » Lun 26 Mar 2018, 15:56

Notre seul espoir reste donc YC.
Mes recherches : viewtopic.php?f=3&t=27953#p555499
Mes séries complètes : viewtopic.php?f=1&t=8276&p=587549#p587549

Plus que 62 Arédit / Artima [et 213 Filles] [hors rebrochages] sur 12.247
Avatar de l’utilisateur
datadox
Manitou
Manitou
 
Messages: 7088
Inscription: Jeu 01 Mai 2008, 00:29
Localisation: Library of Congress

Re: Des récits anglais chez Arédit

Messagepar Database » Mar 27 Mar 2018, 01:49

datadox a écrit:Notre seul espoir reste donc YC.


Je vais ajouter cette question dans ma liste en cours et voir si c'est raisonnable de lui envoyer en l'état.
Je te tiens au courant.
Avatar de l’utilisateur
Database
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1482
Inscription: Jeu 27 Oct 2016, 01:45

Re: Des récits anglais chez Arédit

Messagepar datadox » Mar 27 Mar 2018, 06:21

Database a écrit:
datadox a écrit:Notre seul espoir reste donc YC.


Je vais ajouter cette question dans ma liste en cours et voir si c'est raisonnable de lui envoyer en l'état.
Je te tiens au courant.


En fait je la lui ai déjà posée. J'attends sa réponse. :wink:
Mes recherches : viewtopic.php?f=3&t=27953#p555499
Mes séries complètes : viewtopic.php?f=1&t=8276&p=587549#p587549

Plus que 62 Arédit / Artima [et 213 Filles] [hors rebrochages] sur 12.247
Avatar de l’utilisateur
datadox
Manitou
Manitou
 
Messages: 7088
Inscription: Jeu 01 Mai 2008, 00:29
Localisation: Library of Congress

Re: Des récits anglais chez Arédit

Messagepar RV » Mar 27 Mar 2018, 10:29

Hé les mecs faut songer à dormir la nuit... :sifl: :lol6: :lol:
Attention : pseudo intellectuel
Avatar de l’utilisateur
RV
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 22105
Inscription: Mer 17 Sep 2003, 02:00
Localisation: Au Kremlin-Bicêtre. Là où il fait bon passer ses vacances, comme le disait si bien Bourvil !!!

Re: Des récits anglais chez Arédit

Messagepar Database » Mar 27 Mar 2018, 10:48

RV a écrit:Hé les mecs faut songer à dormir la nuit... :sifl: :lol6: :lol:


La nuit ??? c'est quoi ça :heu:

:wink:
Avatar de l’utilisateur
Database
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1482
Inscription: Jeu 27 Oct 2016, 01:45

Re: Des récits anglais chez Arédit

Messagepar datadox » Mar 27 Mar 2018, 16:10

Entre 15h56 et 6h21, j'ai eu largement le temps de dormir. :wink:
Mes recherches : viewtopic.php?f=3&t=27953#p555499
Mes séries complètes : viewtopic.php?f=1&t=8276&p=587549#p587549

Plus que 62 Arédit / Artima [et 213 Filles] [hors rebrochages] sur 12.247
Avatar de l’utilisateur
datadox
Manitou
Manitou
 
Messages: 7088
Inscription: Jeu 01 Mai 2008, 00:29
Localisation: Library of Congress

Re: Des récits anglais chez Arédit

Messagepar Database » Lun 16 Avr 2018, 00:06

Si on se tient au titre de ce post, ne parler que de Comics Pocket est tout à fait restrictif.
Voici donc quelques mots concernant la série Kamikaze dont la biblio est quasiment complète.

Une série tout de même assez longue avec 65 numéros et 4 spéciaux.

La plupart des histoires se présentent comme des hors-série, beaucoup d'histoires de guerre, et il faut faire une lecture un peu plus attentive pour s'apercevoir que la majorité sont récurrentes. Noter le seul titre n'est donc pas suffisant, il faut mémoriser les éléments principaux de l'histoire pour pouvoir ensuite reconstituer des épisodes successifs, ou au minimum donner des titres permettant le rapprochement. Evidemment, si l'on fait ce travail de façon un peu éparpillée dans le temps, ce n'est pas terrible car on oublie. Dans certains cas, il peut aussi y avoir des petites différences dues à la traduction.
Du fait des nombreux copyright pour D-C Thomson, trouver d'où viennent une grosse partie (au moins) de ces histoires n'est pas très compliqué. Par exemple, "The Victor" a bien servi.
Ce travail, évidemment, va aussi servir pour d'autre séries, où l'on trouvera d'autres épisodes des mêmes histoires, notamment dans les autres titres de la collection Audax (Typhon et Feu principalement). Mais il y en a aussi ailleurs, ce serait trop simple ...
Et voilà où mène ce recensement obligé, par ordre alphabétique :

Adjudant Conlan - Commande une patrouille isolée
dans les jungles de Malaisie
- Guerre2

Blockbusters = Nouveau nom de l'escadrille "Gratte-ciel" du
Lieutenant Tom Kidd (1e guerre)

Captain Savage - Sous-marin le seawolf
Raiders de combat

Dan Dexter et ses sapeurs - Sergent
4 hommes
Section D

Lt Drake - Lieutenant Drake
Commandant de MTB
Second : Lt Harris
Joe Carter, torpilles

Dunn et Calamité - Sergent Dunn, son équipage
leur tank Calamité
Guerre 2.

Gerald Cadman - Lieutenant froussard et menteur
- Guerre 14-18
- Ordonnance Tom Smith
- 43e de cavalerie

Les Jeunes Tigres - Lieutenant-colonel Tigre Rugg
Unité d'aviateurs
Opérations délicates et difficiles

Kelly - Capitaine Mike Kelly/Trompette Mike Kelly
40e Hussards (les Flashers)
Guerre contre les Boers, en 1901
Thème : tjs un Kelly chez les Flashers ...

Ken Kennedy - s-lt puis Lt
pilote de 'Grumman Martlet' avion embarqué
porte-avion le Sovereign
Méccano : Merlin Mills

Killer Kane - Squadron Leader of the RAF
- D-C Thomson
- eoser(Warlord UK)

Killer Keen - John "Killer" Keen, lieutenant
Commandant de MTB anglais
Opérant avec les américains

Lt Kelly - Lieutenant Jack Kelly
et Sergent Biffo Baer
Armée de l'air US
Corée 1951

Matt Braddock - Sergent
- un des meilleurs pilotes britanniques
- Guerre2
- D(Keith Shone) un des principaux ...

Mike Duff - Sergent
- Guerre2
- 7 hommes des Wessex Guards
- Caporal Ben Tracy

Mike Sanderston - Pilote d'essais britannique
- Son mécano Oscar
- Guerre 2
- Eleveur de poulets avg2

Mitchell & Ryder - Capitaine Mitchell
un lâche qui se planque un max
- Sergent Nick Ryder
celui qui prend les risques
- Volent sur Gladiator

O'Hara le para - 142e régiments de parachutistes
Mike O'Hara
n'a jamais sauté ...

Pilote de convoi -

Prodigieux Kiwi - Nom d'un hydravion sans ailes ...
Equipage Robbie Gates et Sam Booker
Guerre 39-45
D-C Thomson

Les rats de la rivière - sergent Johnny Low
- Marine Mike Kelly
- Hommes-Grenouille experts
- Birmanie, 1939-1945
- eo(The river Rats/The Victor)
- D(Alonso)

Sergent Fury - Pilote, escadron 27B de Hurricane
- Guerre 39-45

Sgt Dan Rudd - Sergent
- Chef d'un commando de Gurkhas
- Guerre 39-45, Birmanie

Shorty Brown - Lieutenant, Royal Flying Corps,
Escadrille Wildcat
Guerre 14-18
"L'Albatros unijambiste" (atterrissage sur une roue)
a reçu la VC

Shorty Browne - Capitaine, VC
- Guerre 14-18
? idem précédent monté en grade ?

Souva et Sam - En Birmanie, guerre 2
Sova jeune birman, flûtiste de serpents
Sam Steele, soldat anglais

HMS Faucon - Aviateur Lt Jim Stanton
Observateur Dick Brent
Sur avion Swordfish
Du porte-avions HMS Falcon/Faucon
Matelot Tom Fenton

Swamp Rat - Agent des SS australiens
- Après la guerre de 1945
- Avec sa mangouste Mong
- Travaille avec le sergent Chick Murdo (USA)
- Contre-espionnage

Warlord - Lord Peter Flint
- Espionnage

Wilson - Prénom William
- Fameux athlète

Je n'ai pas encore traité tous les numéros récupérés, mais IL ME MANQUE LE 4 que je n'ai jamais vu.
Donc si une bonne âme ...
Avatar de l’utilisateur
Database
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1482
Inscription: Jeu 27 Oct 2016, 01:45

Précédente

Retourner vers Le Cercle des PF disparus ? / La BD Populaire en 2018

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité