La case mémorable

Tout ce que vous voulez savoir sur les Petits Formats et sur la BD populaire est ici.
Retrouvez également l'actualité des Fumetti en France, les projets des éditeurs sans oublier les fanzines dédiés.
De Blek le Roc à Akim en passant par Tex Willer, Mister No ou Zagor, c'est ici que ça se passe !!

Re: La case mémorable

Messagepar mario » Sam 13 Mai 2017, 13:45

zaitchick a écrit:Rien que cette couverture (probablement due au talent de Jean Frisano) nous faisait voyager. Je n'ai jamais feuilleté ce numéro de la revue mais j'aurais sûrement été déçu au regard des promesses de la couverture.


Oui, tu aurais été un peu déçu.

Mais pas tant que ça.

La brigade temporelle était une bonne série. Admirablement illustrée par Edmond Ripoll, un bon dessinateur espagnol, sur de bons scénars de Legrand.

La série a été rééditée par Lofficier en albums, je crois.

Futura a été un assez bon titre. Mais il est vrai que les couvertures peintes de Frisano (à l'époque, au début des années 70, au sommet de son art) étaient supérieures au contenu.

C'était différent pour les productions Marvel qui, elles (Colan, Romita, Tuska, Adams, etc + la couleur!), tenaient la comparaison.
Avatar de l’utilisateur
mario
Maître 2e Dan
Maître 2e Dan
 
Messages: 2605
Inscription: Dim 08 Aoû 2010, 15:21
Localisation: Paris

Re: La case mémorable

Messagepar sill valt » Sam 13 Mai 2017, 15:14

zaitchick a écrit:Rien que cette couverture (probablement due au talent de Jean Frisano) nous faisait voyager.


La couverture est de Jean Frisano.

mario a écrit:
Futura a été un assez bon titre. Mais il est vrai que les couvertures peintes de Frisano (à l'époque, au début des années 70, au sommet de son art) étaient supérieures au contenu.


Dans Futura j’aimais bien « l’autre » c’était souvent très naïf et bancal au niveau de l'histoire, voire même totalement stupide (comme lorsque le personnage de l’extra-terrestre se transforme en serpent et s’aperçoit que ramper sous cette forme n’est pas le meilleur moyen d’aller vite et de passer inaperçu dans une ville !). Cependant on avait parfois un ton plus adulte que les autres publications de l'époque (le passage sur les usines de traitement de nitrate naturel au Chili et l’exploitation des ouvriers était assez surprenant mais intéressant). Cette idée de parler de la misère et des parias de l’humanité revient d’ailleurs souvent dans la série comme par exemple dans l’épisode avec les rampants. La fin de cette histoire était aussi très différente du classique happy-end.

Elle ne constituait pas vraiment une surprise dans le genre de la SF, car cela finit souvent mal (ou de façon ambiguë) en littérature ou au cinéma, mais en BD c’était tout de même nettement moins courant.
Avatar de l’utilisateur
sill valt
V.I.P.
V.I.P.
 
Messages: 766
Inscription: Lun 26 Oct 2009, 06:50

Re: La case mémorable

Messagepar Lord Foxhole » Dim 14 Mai 2017, 17:30

zaitchick a écrit: Je n'ai jamais feuilleté ce numéro de la revue mais j'aurais sûrement été déçu au regard des promesses de la couverture.

C'est généralement l'un des problèmes avec ces revues : la jolie couverture servait surtout à appâter l'acheteur potentiel...
C'est un peu comme ces vieilles affiches de cinéma pour les nanars d'antan : généralement, le film n'avait qu'un lointain rapport avec ce qui était annoncé par l'illustration.
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
 
Messages: 4641
Inscription: Mer 29 Sep 2010, 19:30
Localisation: Hainaut (Belgique)

Re: La case mémorable

Messagepar zaitchick » Jeu 18 Mai 2017, 21:11

Lord Foxhole a écrit:
zaitchick a écrit: Je n'ai jamais feuilleté ce numéro de la revue mais j'aurais sûrement été déçu au regard des promesses de la couverture.

C'est généralement l'un des problèmes avec ces revues : la jolie couverture servait surtout à appâter l'acheteur potentiel...
C'est un peu comme ces vieilles affiches de cinéma pour les nanars d'antan : généralement, le film n'avait qu'un lointain rapport avec ce qui était annoncé par l'illustration.

C'est vrai, mais ça nous faisait rêver.
Je suis nostalgique de ces illustrations qui promettaient souvent plus que le récit ne pouvait tenir...
Je me demandais pourquoi l'intérieur n'était pas aussi bien que la couverture... Mais elle nous ont permis de découvrir de chouettes séries (dont la Brigade Temporelle.)
C'était une chouette revue Futura.
Dernière édition par zaitchick le Ven 19 Mai 2017, 12:27, édité 1 fois.
La bave du crapaud n'empêche pas la caravane de passer...

Maman ! Je suis sur mon blog
Avatar de l’utilisateur
zaitchick
Maître 2e Dan
Maître 2e Dan
 
Messages: 2646
Inscription: Jeu 21 Avr 2005, 12:26
Localisation: Auvergne profonde

Re: La case mémorable

Messagepar drou » Ven 19 Mai 2017, 10:40

zaitchick a écrit:
Lord Foxhole a écrit:
zaitchick a écrit: Je n'ai jamais feuilleté ce numéro de la revue mais j'aurais sûrement été déçu au regard des promesses de la couverture.

C'est généralement l'un des problèmes avec ces revues : la jolie couverture servait surtout à appâter l'acheteur potentiel...
C'est un peu comme ces vieilles affiches de cinéma pour les nanars d'antan : généralement, le film n'avait qu'un lointain rapport avec ce qui était annoncé par l'illustration.

C'est vrai, mais ça nous faisait rêver.
Je suis nostalgique de ces illustrations qui promettaient souvent plus que le récit ne pouvait tenir...
Je me demandais pourquoi l'intérieur n'était pas aussi bien que la couverture... Mais elle nous ont permis de découvrir de chouette série (dont la Brigade Temporelle.)
C'était une chouette revue Futura.

:plus1: tout comme toi
n'empêche qu'il y avais de bonnes séries a l'intérieur
c'est pourquoi Jaleb et Brigade Temporelle ont été rééditer dans Mustang
tout comme L'autre dans Kiwi :pouce:
il y a toujour un PF qui vous manque
pour retrouver la petition sur swing c'est ici
http://www.forumpimpf.net/viewtopic.php?t=6129
Avatar de l’utilisateur
drou
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 12986
Inscription: Jeu 04 Déc 2003, 02:00
Localisation: Melrand (56) et aujourd'hui Echillais (17)

Re: La case mémorable

Messagepar Lord Foxhole » Jeu 25 Mai 2017, 19:11

Comment terminer une histoire en bande dessinée ?
Quand on observe comment font certains auteurs, on peut remarquer qu'il y a des façons de faire qui reviennent régulièrement...
Dans Lucky Luke, on connaît la chanson : « I'm a poor lonesome cow-boy and a long long way from home. » Le héros a résolu le problème pour lequel on avait fait appel à lui... Il n'a plus d'utilité, et il quitte le récit... Dans le fond, Lucky Luke est plus un concept qu'un véritable être humain.

Comment faisaient deux maîtres flamands - Marc Sleen et Willy Vandersteen - pour terminer leurs histoires ?
Hé bien, là aussi, il y avait des constantes : finalement, les héros rentraient chez eux, un peu comme si rien ne s'était vraiment passé...
Dans L'Ile Kangourou, Néron part à la recherche de diamants en Australie. Après moult aventures mouvementée, il reviendra avec des tonnes de diamants... Et Marc Sleen en profite pour égratigner la rapacité de l’État belge ! Finalement, les personnages reviennent toujours à leur point de départ, la famille est réunie et on prépare des gaufres...

Neron_Ile_Kangourou.jpg


... Et quelque-part, Willy Vandersteen se situait dans la même voie.
Dans La Trompette Magique, récit abracadabrantesque, où l'on retrouve Égypte antique, soucoupes volantes et même une attaque du fort de la Légion Étrangère (!), tout se termine bien.
Somme toute, les récits de Marc Sleen et Willy Vandersteen sont comme des rêves, qui s'achèvent au moment où les personnages regagnent leur foyer.

BB_Trompette_Magique.jpg
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
 
Messages: 4641
Inscription: Mer 29 Sep 2010, 19:30
Localisation: Hainaut (Belgique)

Re: La case mémorable

Messagepar Lord Foxhole » Jeu 25 Mai 2017, 19:57

Voyons maintenant comment le grand maître japonais Osamu Tezuka termina Lost World...
Fort peu connue en Occident, cette histoire est l'un de ses « pêchés de jeunesse » : l'essentiel a été dessiné et publié juste après la Seconde Guerre Mondiale, dans la seconde moitié des années 1940 !
Osamu Tezuka est alors fortement influencé par les comics et les dessins animés états-uniens (les Américains occupaient alors militairement le Japon, et il n'y avait pas de difficultés pour avoir accès à ce genre de matériel culturel).
Au niveau imagination débridée, notre bonhomme est très proches des maîtres flamands cités plus haut : voyage en fusée jusqu'à une planète peuplée de dinosaures, filles végétales (créées artificiellement !), animaux anthropomorphes, etc...
Mais Osamu Tezuka n'a jamais craint de tuer ses propres personnages... Et l'expédition se révèle progressivement un carnage.

Seul revenu vivant sur Terre : le Père Moustache (un personnage qui deviendra récurrent)... Pleurant la mort de Mimio, le petit lapin anthropomorphe qui l'avait suivi durant toute l'aventure.
Osamu Tezuka affirma que son manga était révolutionnaire à l'époque surtout pour une raison : il se terminait de manière assez tragique ; ce n'était pas un Happy End.
De fait, cette œuvre est caractéristique du Maître car ses histoires se termineront pratiquement toujours comme ça... D'une manière douce-amère.
Bien des gens interpellèrent ensuite Osamu Tezuka pour lui dire qu'il y allait un peu fort, car ses histoires étaient essentiellement adressée à la jeunesse.
Jamais il n'a voulu changer : il considérait que cacher aux enfants la cruauté de la vie, c'était leur rendre un très mauvais service...

Tezuka_Lost_World_01.jpg


Tezuka_Lost_World_02.jpg


Tezuka_Lost_World_03.jpg
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
 
Messages: 4641
Inscription: Mer 29 Sep 2010, 19:30
Localisation: Hainaut (Belgique)

Re: La case mémorable

Messagepar Tovenaar » Jeu 25 Mai 2017, 20:03

Je préfère les deux Flamands (Sleen et Vandersteen).
Culturellement parlant, ils me sont beaucoup plus proches que les Japonais.
Image La couche du moche
Avatar de l’utilisateur
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 26795
Inscription: Mar 11 Avr 2006, 03:34
Localisation: de Vlieg op de Neus

Re: La case mémorable

Messagepar Lord Foxhole » Ven 26 Mai 2017, 17:37

Tovenaar a écrit:Je préfère les deux Flamands (Sleen et Vandersteen).
Culturellement parlant, ils me sont beaucoup plus proches que les Japonais.

Au niveau de la forme et de la narration, les Japonais ne sont pas si éloignés que ça des Occidentaux... Un peu normal, car les sources d'inspiration, dans les années 1940, étaient les mêmes.
La lecture de Lost World m'a d'ailleurs un peu étonné, tant les personnages ressemblent à ce que l'on pouvait trouver - à la même époque - dans les premiers Lucky Luke de Morris ( Morris avait été tenté par l'aventure dans le monde de l'animation aux États-Unis) !
Sauf qu'à ce jeu là, Morris était meilleur dessinateur et qu'il s'est éloigné rapidement de ce style graphique...

morris_dickdiggers_Redux.jpg


Maintenant, au niveau du contenu, c'est vrais que les Japonais ont des références culturelles différentes, et puis Tezuka a toujours fait une BD assez « décomplexée »...
Je ne pense pas qu'il ait jamais voulu ériger le Manga en tant qu'art à part entière (ce n'était pas nécessaire) et il aimait mélanger un peu tout avec n'importe quoi.
A ce niveau-là, je trouve que son imagination rejoignait celle des Flamands : il y a souvent une absence de cartésianisme, une invitation à un voyage onirique via un véhicule extraordinaire, des personnages invraisemblables voire surnaturels... Il suffit de se rappeler que Bob et Bobette est une série qui déroute souvent les lecteurs français. Les récits de Tezuka doivent leur paraître tout aussi curieux...
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
 
Messages: 4641
Inscription: Mer 29 Sep 2010, 19:30
Localisation: Hainaut (Belgique)

Re: La case mémorable

Messagepar Nutello » Ven 26 Mai 2017, 17:45

zaitchick a écrit:
C'était une chouette revue Futura.

Bonjour,

Un vieux dossier sur Futura :

DestroyMonsters5.jpg
DestroyMonsters5.jpg (47.9 Kio) Vu 2188 fois

http://lefanzinophile.blogspot.fr/2012/ ... sters.html
http://www.revues-de-cinema.net/Hist_re ... rs_FRA.php

Futura14_c_15932.jpg


Il y avait Larry Cannon...

viewtopic.php?f=1&t=38480&p=896172

Larry.jpg
Dernière édition par Nutello le Ven 26 Mai 2017, 18:50, édité 3 fois.
Nutello
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
 
Messages: 1193
Inscription: Lun 14 Juil 2014, 21:35

Re: La case mémorable

Messagepar Jean-Louis » Ven 26 Mai 2017, 18:09

Lord Foxhole a écrit: Il suffit de se rappeler que Bob et Bobette est une série qui déroute souvent les lecteurs français. Les récits de Tezuka doivent leur paraître tout aussi curieux...

C'est juste. Pour qui n'a pas été nourri dès la prime enfance au biberon Vandersteen/Sleen, les univers semblent tout aussi farfelus, et peu dissemblables... :wink:
Jean-Louis
Guide Spirituel
Guide Spirituel
 
Messages: 6500
Inscription: Mer 27 Aoû 2003, 02:00

Re: La case mémorable

Messagepar Lord Foxhole » Ven 26 Mai 2017, 20:28

Jean-Louis a écrit:
Lord Foxhole a écrit: Il suffit de se rappeler que Bob et Bobette est une série qui déroute souvent les lecteurs français. Les récits de Tezuka doivent leur paraître tout aussi curieux...

C'est juste. Pour qui n'a pas été nourri dès la prime enfance au biberon Vandersteen/Sleen, les univers semblent tout aussi farfelus, et peu dissemblables... :wink:

En même temps, comme je l'ai souvent dis ici, Bob et Bobette n'est pas considérée comme une série « de prestige » au même titre que Tintin ou Blake et Mortimer...
C'est même généralement considéré comme un truc un peu vulgaire et sans grande valeur artistique. Jugement qui n'est pas totalement sans un certain fondement, malheureusement.
On a souligné le fait que Willy Vandersteen avait finalement privilégié la quantité de la production au détriment de la qualité...
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
 
Messages: 4641
Inscription: Mer 29 Sep 2010, 19:30
Localisation: Hainaut (Belgique)

Re: La case mémorable

Messagepar zaitchick » Dim 28 Mai 2017, 00:02

Nutello a écrit:
zaitchick a écrit:
C'était une chouette revue Futura.

Bonjour,

Un vieux dossier sur Futura :

DestroyMonsters5.jpg

http://lefanzinophile.blogspot.fr/2012/ ... sters.html
http://www.revues-de-cinema.net/Hist_re ... rs_FRA.php

Futura14_c_15932.jpg


Il y avait Larry Cannon...

viewtopic.php?f=1&t=38480&p=896172

Larry.jpg

:jap:
La bave du crapaud n'empêche pas la caravane de passer...

Maman ! Je suis sur mon blog
Avatar de l’utilisateur
zaitchick
Maître 2e Dan
Maître 2e Dan
 
Messages: 2646
Inscription: Jeu 21 Avr 2005, 12:26
Localisation: Auvergne profonde

Re: La case mémorable

Messagepar Jean-Louis » Dim 28 Mai 2017, 00:17

Lord Foxhole a écrit:En même temps, comme je l'ai souvent dis ici, Bob et Bobette n'est pas considérée comme une série « de prestige » au même titre que Tintin ou Blake et Mortimer...
C'est même généralement considéré comme un truc un peu vulgaire et sans grande valeur artistique. Jugement qui n'est pas totalement sans un certain fondement, malheureusement.
On a souligné le fait que Willy Vandersteen avait finalement privilégié la quantité de la production au détriment de la qualité...

Je ne crois pas que l'on puisse dire vraiment cela, et tout ramener au même niveau d'évaluation dans tous les albums.
Il y a des épisodes de valeur, et puis il y en a d'autres où c'est de la production industrielle ; et c'est normal, je trouve.
Sur une production aussi grande, c'est normal qu'il y ait des choses plus faibles.

On est loin du système Hergé, où les albums Tintin ont été faits, et refaits, et fignolés, pensés jusqu'à plus soif...

Je pense sincèrement que dans Bob et Bobette (et avec Sleen aussi) la valeur artistique y est ; mais elle est délayée dans une production plus grande que celle d'Hergé ou de Jacobs.

C'est la même comparaison, je trouve, qui peut être faite entre Blueberry et Tex ; mon avis est que la teneur est de niveau équivalent, mais avec un Blueberry condensé/concentré sur ses meilleures pages.
Jean-Louis
Guide Spirituel
Guide Spirituel
 
Messages: 6500
Inscription: Mer 27 Aoû 2003, 02:00

Re: La case mémorable

Messagepar Tovenaar » Sam 17 Juin 2017, 20:48

Une case effrayante pour moi à l'époque :

CulDeLampe500.png

Spoutnik N°27 - Artima 2-1960
Pilote Tempête : Le Dictateur minéral (Piloot Storm : Contra proto-plasma - 1958) par Henk Sprenger.
Image La couche du moche
Avatar de l’utilisateur
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 26795
Inscription: Mar 11 Avr 2006, 03:34
Localisation: de Vlieg op de Neus

Re: La case mémorable

Messagepar Lord Foxhole » Dim 18 Juin 2017, 20:25

Tovenaar a écrit:Une case effrayante pour moi à l'époque :
(...)
Spoutnik N°27 - Artima 2-1960
Pilote Tempête : Le Dictateur minéral (Piloot Storm : Contra proto-plasma - 1958) par Henk Sprenger.

Ce qui parait étrange, c'est qu'on dirait presque du Charles Burns...
Graphiquement parlant, comme truc, c'est vrais que ça semble un peu anachronique pour l'époque.
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
 
Messages: 4641
Inscription: Mer 29 Sep 2010, 19:30
Localisation: Hainaut (Belgique)

Re: La case mémorable

Messagepar zaitchick » Mar 20 Juin 2017, 21:02

L'horreur chirurgicale... :D
La bave du crapaud n'empêche pas la caravane de passer...

Maman ! Je suis sur mon blog
Avatar de l’utilisateur
zaitchick
Maître 2e Dan
Maître 2e Dan
 
Messages: 2646
Inscription: Jeu 21 Avr 2005, 12:26
Localisation: Auvergne profonde

Re: La case mémorable

Messagepar Plsmrc » Mer 26 Juil 2017, 17:17

Lord Foxhole a écrit:C'est sans doute vrais que j’interprète certaines cases d'une manière tendancieuse... :D

Rappelons toutefois que le dessinateur - Pierre Seron - semble assez farceur. En 1977, il a créé Aurore & Ulysse, série dont les héros sont deux jeunes centaures... Mention spéciale pour Aurore qui se ballade impunément avec ses petits lolos d'adolescente à l'air !
J'ai parfois eu l'impression que cet auteur s'ingéniait à discrètement glisser dans ses bandes dessinées des trucs susceptibles d’embarrasser Dupuis... :wink:


Seron avait l'esprit frondeur, c'est un fait.
Et puis, dans la bibliothèque de son atelier, il n'y avait pas que des albums de Franquin, il y avait aussi du Cuvelier.
Cuvelier dessinait très bien les chevaux, les centaures, et les amazones... :wink:
Plsmrc
Petit Scarabée
Petit Scarabée
 
Messages: 4
Inscription: Mar 25 Juil 2017, 16:03

Re: La case mémorable

Messagepar Lord Foxhole » Mer 26 Juil 2017, 18:28

Plsmrc a écrit:Seron avait l'esprit frondeur, c'est un fait.
Et puis, dans la bibliothèque de son atelier, il n'y avait pas que des albums de Franquin, il y avait aussi du Cuvelier.
Cuvelier dessinait très bien les chevaux, les centaures, et les amazones... :wink:

Belle résurrection de post : tu fais référence à des trucs que j'ai posté en 2012 ! :D
viewtopic.php?f=1&t=23585&start=360

Image

Ceci dit, oui, on doit à Cuvelier le fameux album Epoxy (1968), bande dessinée érotique scénarisée par un jeune Jean van Hamme, alors totalement inconnu...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Epoxy_(bande_dessin%C3%A9e)

cuvelier_case_1-014b4.jpg
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
 
Messages: 4641
Inscription: Mer 29 Sep 2010, 19:30
Localisation: Hainaut (Belgique)

Re: La case mémorable

Messagepar zaitchick » Jeu 27 Juil 2017, 00:19

Mémorable, en effet. :D
La bave du crapaud n'empêche pas la caravane de passer...

Maman ! Je suis sur mon blog
Avatar de l’utilisateur
zaitchick
Maître 2e Dan
Maître 2e Dan
 
Messages: 2646
Inscription: Jeu 21 Avr 2005, 12:26
Localisation: Auvergne profonde

PrécédenteSuivante

Retourner vers Le Cercle des PF disparus ? / La BD Populaire en 2018

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités